Publié par Team 100 jours le 21 octobre 2020

La « Team 100 jours » qui a couvert les 100 premiers jours de l’élection du président Trump (1) publie chaque jour les événements essentiels qui entourent cette élection, et n’en déplaise à beaucoup, en se basant sur les faits, rien que les faits.

La page est quotidiennement actualisée, et à mettre dans vos favoris.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Chaque jour jusqu’au 3 novembre, nous publierons les événements essentiels de cette élection. Dreuz a beau être un site conservateur et souhaiter un second mandat de Donald Trump, nous sommes avant tout un site d’information honnête, et nous rapporterons des faits dont peu de médias, voire aucun média ne veut parler, lorsqu’ils sont à mettre au crédit du président – les informations négatives, elles, sont immédiatement sur toutes les chaînes.

Mercredi 21 octobre : jour J-14

Trump

  • Mardi matin, le Président a écrit sur Tweeter :

Pour les gens formidables de New York, de la Californie et de l’Illinois, vos États sont trop taxés, la criminalité y est importante, les gens fuient et vous avez à peu près tous les autres problèmes possibles. VOTEZ TRUMP, je vais changer ça pour vous, RAPIDEMENT !

  • Entrevue sur Fox News
    Lors d’une entrevue par téléphone avec les animateurs de l’émission Fox and Friends sur la chaîne Fox News, le Président a traité de divers sujets.
  • Concernant le Huntergate, le Président Trump a dit que le Procureur général, William Barr, doit « agir » et « nommer quelqu’un » après que près d’une douzaine de Républicains de la Chambre l’aient pressé de faire appel à un avocat spécial pour enquêter sur des révélations provenant d’un ordinateur portable ayant appartenu au fils de Joe Biden, Hunter.
    Le Président a critiqué son adversaire démocrate et son fils, Hunter Biden, disant qu’il « s’est promené comme un aspirateur ».

C’est un ordinateur portable infernal (…) Même s’il n’a pas reçu tout cet argent, vous ne pouvez pas aller en Chine et faire revenir le fils avec 1,5 milliard de dollars. Vous ne pouvez pas aller en Ukraine (et obtenir) 83 000 $ par mois (.) Vous ne pouvez pas obtenir 3,5 millions de dollars de la femme du maire de Moscou.

Et si vous n’aviez pas de travail avant que votre père ne soit vice-président, vous ne pouvez pas aller et venir avec votre père et à chaque arrêt, ramasser un milliard de dollars.

Il faut que le Procureur général agisse. Il doit agir rapidement, et il doit nommer quelqu’un.

C’est de la corruption majeure, et nous devons tout savoir avant l’élection. Le vice-président a reçu un pot-de-vin, et tout le monde le sait, et ils le savent depuis longtemps.

  • Concernant le débat de jeudi, le Président Trump a déclaré qu’il était prêt pour le débat de jeudi contre le candidat démocrate à la présidence Joe Biden, mais il a affirmé que ce ne serait pas juste parce que la modératrice, Kristen Welker de NBC, aura un parti pris contre lui.
  • Lors de l’interview accordée mardi à « Fox & Friends », M. Trump a déclaré qu’il souhaitait qu’un modérateur neutre modère le débat :

Kristen Welker est un mauvais choix. Je veux dire qu’elle est totalement partisane ; son père et sa mère sont de fidèles partisans de Joe Biden depuis longtemps. Ce sont des partisans du Parti Démocrate.

  • Trump a également déclaré qu’il était prêt à avoir un débat sur la politique étrangère. Son directeur de campagne, Bill Stepien, a déclaré dans une lettre à la Commission lundi que la Commission avait promis que le « sujet central » du débat serait la politique étrangère.
  • Comme l’a noté M. Stepien, les sujets annoncés pour le débat comprennent la lutte contre le COVID-19, les familles américaines, la sécurité nationale, le leadership, le changement climatique et le racisme en Amérique.

« La commission a perdu énormément de crédibilité », a déclaré M. Trump.

  • Concernant le Dr Fauci :
    Le 18 octobre, le Dr Fauci a déclaré à CBS News qu’il n’était « absolument pas surpris » que le Président Trump tombe malade du coronavirus après l’avoir vu avec beaucoup d’autres ne portant pas de masque lors de l’événement organisé à la Maison-Blanche (à l’extérieur) pour annoncer la nomination de la Juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême des États-Unis.
  • Contrarié par cette remarque, le Président Trump lors d’un rassemblement à Prescott, en Arizona, lundi s’est défoulé en disant que « les gens en ont marre d’entendre parler du coronavirus. Ils sont las d’entendre le Dr Fauci et tous ces idiots. Chaque fois que le Dr Fauci passe à la télévision, ça fait un malheur, mais ce serait pire de le virer », et que le « Dr Fauci est un désastre ».
  • Il a ajouté que Joe Biden s’est engagé à suivre les conseils des experts scientifiques, ajoutant avec dédain que son rival « veut écouter le Dr Fauci ».
  • Mardi, après avoir été sévèrement critiqué pour ces propos, le Président a corrigé le tir :

Je m’entends bien avec lui. C’est un type bien, mais il a fait des erreurs. C’est un Démocrate. Il est un ami proche de la famille Cuomo. Il a admis que nous avons sauvé des millions de vies. Il a prétendu que nous le tenons à l’écart de la télévision et il est a fait une entrevue pour l’émission 60 Minutes (un magazine d’information sur CBS). Il n’a pas l’esprit d’équipe. Je ne suis pas en désaccord avec lui. Je pense que c’est un type formidable.

  • Mardi après-midi À 15 h, le Président a participé a une assemblée publique organisée par le Sinclair Broadcast Group sur le site de la Roseraie de la Maison-Blanche.
  • Mardi soir À 19 h, le président Donald J. Trump a prononcé un discours lors d’un rallye «Make America Great Again » à l’Aéroport international de la ville d’Erie, en Pennsylvanie.

Biden

  • Les responsables de la campagne présidentielle de Joe Biden ont diffusé des vidéos de chats sur les médias sociaux, car le candidat n’est pas disponible pour la presse et s’est retiré dans son sous-sol dans le Delaware pendant plusieurs jours pour préparer le débat présidentiel final de jeudi.

« Huntergate »

  • Mardi, sur la chaîne CNN, le sénateur Démocrate du Connecticut, Chris Murphy, s’est exprimé sur ce que les Démocrates, dont le président de la commission des renseignements de la Chambre des représentants Adam Schiff, appellent une « campagne de désinformation russe » concernant les courriels du fils du candidat démocrate à la présidence, Hunter Biden, qui lierait les deux hommes à des transactions commerciales douteuses en Ukraine.
  • M. Murphy a accusé l’ancien maire de New York, Rudy Giuliani, l’avocat personnel du président Donald Trump, d’être un « agent russe » parce qu’il a remis le disque dur de Hunter Biden après que quelqu’un l’ait envoyé à lui et à son avocat.

« Je tiens à préciser que ce n’est ni moi ni aucun autre partisan qui prétendons que la Russie tente de manipuler cette élection au nom du président Trump », a avisé M. Murphy. « C’est l’évaluation de la communauté du renseignement. C’est l’évaluation du Directeur du renseignement national… » [Le directeur du renseignement a en réalité dit tout le contraire, ainsi que le FBI]

L’Amérique bidenisée

  • La chef de police de Santa Monica, Cynthia Renaud, prendra sa retraite le 25 octobre prochain, après que plus de 60 000 personnes aient signé une pétition demandant son renvoi pour l’échec de son département à protéger la ville côtière des émeutes du 31 mai.
  • En ce dimanche après-midi fatidique, des centaines de manifestants de gauche ont défilé le long d’Ocean Boulevard jusqu’à l’emblématique jetée de Santa Monica dans une manifestation de « Black Lives Matter ».
  • Alors que la police patrouillait dans la manifestation, des pillards et des émeutiers sont arrivés au centre commercial de Santa Monica Place, à un pâté de maisons. Ils ont saccagé les magasins, brisant les vitrines et volant tout ce qu’ils pouvaient porter.
  • Dans les rues adjacentes du centre-ville de Santa Monica, des personnes masquées défonçaient les vitrines des magasins avec des skateboards et autres objets contondants, permettant aux pilleurs d’entrer. Un magasin a été épargné, temporairement, parce qu’un volontaire armé a refusé des pilleurs potentiels. Lorsqu’il est parti, ils sont revenus.
  • Les vandales ont tagué des bâtiments – dont le palais de justice et la bibliothèque publique – avec des graffitis anti-police.
  • Il y a eu environ 400 arrestations ce jour-là, mais aucune charge n’a été retenue.
  • Dans la foulée, la chef Renaud a écrit une lettre ouverte à la communauté :

Le dimanche 31 mai est un moment inoubliable dans l’histoire de Santa Monica.

Ce jour-là, des manifestants pacifiques ont élevé leur voix contre le meurtre de George Floyd. Malheureusement, un groupe beaucoup plus restreint de personnes aux intentions criminelles a causé de terribles dommages à notre communauté en pillant et en brûlant. Les images de vandalisme dans notre quartier des affaires du centre-ville, et plus particulièrement le long du couloir de la 4e Rue, ne seront jamais oubliées.

… Ma première responsabilité est de protéger la vie des gens de notre communauté, et le dimanche, ma priorité était la préservation de la vie et la protection de la ville.

(…) Les fenêtres cassées peuvent être remplacées et les bâtiments réparés, mais la vie des Santa Monicans, des manifestants pacifiques, de mes officiers et même des pilleurs, aurait été impossible à restaurer si elle avait été perdue ce jour-là.

  • Cela n’a pas suffi pour de nombreux résidents et critiques. Mardi après-midi, 66 362 personnes avaient signé une pétition sur change.org pour demander le renvoi de Mme Renaud.
  • La presse quotidienne de Santa Monica en a fait état :

Son départ fait suite à d’importantes critiques sur la réaction du département de police aux protestations et aux pillages dans la ville.

D’importants groupes de criminels ont inondé Santa Monica en mai à la suite d’une manifestation pacifique pour la justice raciale. Alors qu’un pillage important s’est produit dans le centre-ville, le SMPD (Santa Monica Police Department) a déployé des agents pour faire face aux protestations en cours, y compris l’utilisation de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc. Finalement, les troupes de la Garde nationale ont été appelées pour rétablir l’ordre.

SCOTUS

  • Une majorité de 51 % d’Américains souhaite voir Amy Coney Barrett à la Cour suprême, et seulement 46 % ne veulent pas qu’elle siège, selon un sondage Gallup.
  • À part Sonia Sotomayor en 2009, la cote de 51% en faveur de Mme Barrett est plus élevée que celle de n’importe qui depuis John Roberts en 2009. Merrick Garland avait atteint 52 %, mais il n’a jamais passé le processus de confirmation. Il était plus un symbole politique qu’une réalité.
  • Pour fins de comparaison, voici les autres :
    • Brett Kavanaugh (2018) : 41 %.
    • Neil Gorsuch (2017) : 45 %.
    • Elena Kagan (2010) : 46 %.
    • Sonia Sotomayor (2009) : 54 %.
    • Samuel Alito (2005) : 50 %.
    • Harriet Miers (2005) : 44 %.
  • Non seulement Mme Barrett a obtenu plus de 50 % des voix et fait mieux que la plupart des candidats au cours des deux dernières décennies, mais elle a réussi à le faire de façon remarquable malgré une campagne de dénigrement médiatique qui remonte à plusieurs années.

Sondages

Floride

  • Le Président Donald Trump et le candidat démocrate à la présidence Joe Biden sont statistiquement à égalité en Floride, selon un sondage de l’Université de Floride du Nord.
  • Selon ce sondage, 48 % des électeurs de Floride soutiennent l’ex-vice-président, tandis que 47 % soutiennent Trump. L’avance d’un pour cent de Joe Biden se situe dans la marge d’erreur de +/- 3,3 % du sondage, ce qui indique une égalité virtuelle.
  • Le Public Opinion Research Lab (PORL) de l’Université de Floride du Nord a réalisé le sondage la semaine dernière, du 12 au 16 octobre, auprès de 863 électeurs potentiels.
  • Les résultats représentent un changement significatif dans la direction de Trump au cours des dernières semaines. Un sondage de l‘UNF réalisé deux jours après le premier débat présidentiel montrait que M. Biden menait contre M. Trump de six points de pourcentage, soit 51 % contre 45 % pour le président.
  • Le Dr Michael Binder, directeur de PORL et professeur associé de sciences politiques, a déclaré :

Alors que certains sondages ont montré que Joe Biden avait une grande avance en Floride et dans d’autres États clés, nous avons fait un effort pour capter les électeurs difficiles à atteindre et nos résultats suggèrent que la nuit du 3 novembre pourrait être longue.

  • Les électeurs étaient pratiquement à égalité concernant l’approbation du travail de M. Trump, avec 49 % de désapprobation et 47 % d’approbation.
    L’enquête a également révélé une pluralité d’électeurs indiquant qu’ils voteraient par correspondance, suivis par 29 % qui ont déclaré qu’ils voteraient tôt. Un peu plus d’un quart, soit 26 %, des électeurs ont déclaré qu’ils voteraient le 3 novembre.
  • Lundi, le premier jour du vote anticipé pour la majorité des comtés de Floride, les électeurs ont battu des records, avec environ 350 000 personnes ayant voté, soit des dizaines de milliers de plus que les 291 000 personnes qui avaient voté le premier jour du vote anticipé il y a quatre ans.
  • La moyenne de RealClearPolitics de mardi a reflété un rétrécissement de la course en Floride, avec Biden en tête d’un pour cent.
  • Trump a remporté une victoire en Floride en 2016 par moins de 113 000 voix.

Caroline du Nord :

  • Joe Biden (D) et le président Trump sont à égalité en Caroline du Nord, comme le révèle un sondage du Washington Post-ABC News publié mardi.
  • Le sondage, réalisé du 12 au 17 octobre auprès de 646 électeurs probables de Caroline du Nord, montre que l’ex-vice-président mène contre Trump d’un seul point de pourcentage parmi les électeurs probables. Dans la course, qui comprend les candidats du tiers parti Jo Jorgensen (Parti libertaire) et Howie Hawkins (Parti vert), Biden mène contre Trump de 49 contre 48 %. Parmi les électeurs inscrits, l’avance de Biden s’étend à deux points de pourcentage, de 48 % contre 46 % pour Trump. Dans ce scénario, le soutien aux candidats des partis tiers passe de 1 à 3 %.
  • Malgré tout, dans les deux scénarios, la faible avance de Biden se situe dans la marge d’erreur de +/- 4,5 de l’enquête.
  • Le sondage a révélé que 51 % des électeurs de Caroline du Nord désapprouvent la performance de M. Trump, contre 47 % qui l’approuvent.
  • Les électeurs de Caroline du Nord ont également davantage confiance dans la capacité de M. Trump à gérer l’économie, ce qui a permis de recueillir 51 % de soutien, contre 45 % pour M. Biden. Toutefois, les résultats sont pratiquement inversés en ce qui concerne le coronavirus chinois, 51 % des électeurs faisant confiance à Biden pour mieux gérer le problème, contre 43 % pour Trump.
  • Trump a remporté la Caroline du Nord avec 3,6 % plus de voix.

Vote

  • À deux semaines du jour du scrutin, plus de 1,4 million d’électeurs de Caroline du Nord ont déjà voté, soit par correspondance, soit par anticipation.
  • Des célébrités d’Hollywood, dont Eva Longoria, Michelle Williams et Uzo Aduba, récent lauréat d’un Emmy, encouragent les gens à « voter tôt et en personne », soit en votant dans un bureau de vote, soit en envoyant des bulletins de vote par correspondance ou par correspondance dans un lieu de vote anticipé.
  • Dans une vidéo d’Instagram de 50 secondes, diffusée lundi, les stars ont fourni des instructions sur la façon de voter en personne, surtout si vous êtes « inquiet des longues files d’attente et de l’intimidation des électeurs en personne ». Les actrices n’ont pas précisé ce qu’elles entendaient par « intimidation des électeurs en personne ».

Le prochain débat (22 octobre)

  • Les choix des sujets par la Commission des débats visent à coincer Donald Trump et à favoriser Joe Biden, ce sont :
    • La lutte contre le coronavirus,
    • Les familles Américaines,
    • Les problèmes raciaux en Amérique,
    • Le changement climatique,
    • La sécurité nationale,
    • Le poste de leader du pays.
  • La Commission des Débats présidentiels a décidé lundi que le Président Donald Trump et le candidat Démocrate Joe Biden auront leurs micros coupés pendant les deux minutes qu’aura chaque candidat pour répondre à une question du modérateur sans être interrompu.
  • Les responsables de la campagne de M. Trump ont demandé d’inclure davantage de discussions sur la politique étrangère.

« Le président Trump s’est engagé à débattre de Joe Biden, indépendamment des changements de règles de dernière minute de la commission biaisée, dans leur dernière tentative de donner l’avantage à leur candidat favori » disait une déclaration du directeur de campagne du président Trump, Bill Stepien.

Coronavirus

  • Le Dr Atlas censuré par You Tube et Twitter
  • En septembre, YouTube a effacé une vidéo du Dr Scott Atlas, neuroradiologue et chercheur à la Hoover Institution de l’Université de Stanford. En plus de son enseignement et de son travail technique avec les étudiants en médecine et les technologies d’imagerie par résonance magnétique, M. Atlas commente la politique de santé depuis des décennies.
  • Au cours du printemps et de l’été, il a participé activement aux discussions sur COVID-19. Mais lorsqu’il a récemment accepté de servir de conseiller bénévole à la Maison-Blanche, YouTube a retiré du site web de l’Institut Hoover une vidéo dans laquelle Atlas expliquait son point de vue lors d’une interview en juin. Depuis le début, Atlas a préconisé une protection ciblée des personnes vulnérables, mais s’est opposé à la fermeture généralisée des écoles.
  • Dimanche, Twitter a bloqué un message du Dr Atlas dans lequel il remettait en question l’utilisation des masques comme moyen de freiner la propagation de la maladie.
  • Atlas avait écrit :

« Les masques fonctionnent-ils ? NON », tout en ajoutant que l’utilisation généralisée de masques n’est pas étayée par des preuves. « LA, Miami, Hawaii, Alabama, France, Phlippines, Royaume-Uni, Espagne, Israël. OMS : l’utilisation généralisée n’est pas soutenue en + des nombreux inconvénients »

  • Un porte-parole de l’entreprise de médias sociaux a déclaré à l’Associated Press que le tweet violait sa politique de partage d’informations fausses ou trompeuses sur le coronavirus, qui pourrait entraîner des dommages.
  • Le Dr Atlas a déclaré que l’action de Twitter équivalait à de la censure.

« Je ne comprends pas pourquoi les tweets ont été supprimés », a déclaré le Dr Atlas dans un courriel adressé à l’AP.

  • À part Laura Ingraham sur Fox News et Dreuz.info, aucun média n’en a parlé.

Dr Fauci et le Thanksgiving

  • Le Dr Fauci a averti que le congé du Thanksgiving (le 26 novembre), habituellement célébré en famille représente un énorme risque pour la santé, en particulier pour les personnes âgées ou souffrant de problèmes de santé pré-existants. Il a ajouté qu’à l’approche des mois les plus froids, il est temps de « doubler » les mesures sanitaires en place afin que le taux d’infection de base soit le plus bas possible:
  • « Chaque famille doit calculer le rapport risque-bénéfice de cette mesure, en particulier lorsque vous avez des personnes qui viennent de l’extérieur de la ville, qui peuvent avoir pris l’avion (…). Si vous avez des personnes vulnérables, des personnes âgées, des personnes souffrant de maladies sous-jacentes, vous feriez mieux de réfléchir si vous voulez le faire ou peut-être simplement dire que dans une situation malheureuse et inhabituelle, je ne veux peut-être pas prendre le risque. Ensuite, c’est aux individus de faire leur choix ».
  • La préparation du dîner traditionnel de Thanksgiving implique souvent toute la famille. Le repas se compose habituellement de dinde rôtie avec sa farce, de purée de pommes de terre, de sauce, de haricots verts, de maïs, de petits pains, de sauce aux canneberges et de tarte au potiron.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz