Publié par Magali Marc le 22 octobre 2020

Le président iranien, Hassan Rouhani, essaie de flanquer la frousse au prochain président des États-Unis. Si Joe Biden était élu, cela marcherait peut-être ….

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Simon Kent, paru sur le site de Breitbart, le 21 octobre.

**************************************

Le prochain président américain devra admettre sa défaite, selon M. Rouhani, et « se soumettre à l’Iran »

Le président iranien Hassan Rouhani a déclaré mercredi que la République islamique n’est absolument pas intéressée par le résultat de l’élection présidentielle américaine de 2020 car le prochain titulaire de la Maison Blanche devra se soumettre à la nation iranienne.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

« Il n’est en aucun cas important pour la République islamique d’Iran de gagner l’élection présidentielle américaine, car tout gouvernement prenant le pouvoir aux États-Unis devrait se rendre à la nation iranienne », a déclaré M. Rouhani lors d’une session hebdomadaire du cabinet mercredi.
Selon l’agence de presse Tasnim, il a soutenu que les actions des États-Unis contre la nation iranienne ont toutes «échoué», affirmant que la levée de l’embargo sur les armes, visant Téhéran, de l’ONU est la preuve d’une victoire du rationalisme islamique contre la force.

« Peu importe les quantités d’armes que nous achetons ou vendons grâce à la levée de l’embargo sur les armes. Ce qui est important, c’est que la logique du droit et de la droiture et la logique du droit et du rationalisme ont vaincu la force et l’intimidation, et que la nation iranienne a obtenu ses droits », a ajouté le président.

Ce n’est pas la première fois que M. Rouhani offre ses réflexions sur le processus politique américain ou que l’Iran revendique la victoire sur les États-Unis sur le terrain de la bataille idéologique.

Comme l’a rapporté Breitbart News, en mai, il a affirmé que l’Iran ne « permet pas aux autocrates de la Maison Blanche de sourire » en raison de la ferme résolution nationale de contrecarrer « l’hostilité envers le peuple iranien ».

L’Iran a par la suite dénoncé la nouvelle série de sanctions américaines contre plusieurs responsables iraniens*, disant qu’elles étaient le signe d’un échec de Washington, a rapporté la télévision d’État.

« Les sanctions inutiles et répétitives de Washington contre les responsables iraniens sont un signe de faiblesse, de désespoir et de confusion de l’Administration américaine », a déclaré la télévision d’État, citant le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi.

************************

À en juger par la vidéo ci-dessous, le Président Trump s’est montré très inquiet, désespéré et confus.

https://www.facebook.com/101106071638353/videos/433811410937783/

* Fin septembre, l’Administration Trump a imposé de nouvelles sanctions et mesures de contrôle des exportations à 27 entités et individus liés au programme d’armement nucléaire iranien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz