Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

La « Team 100 jours » qui a couvert les 100 premiers jours de l’élection du président Trump (1) publie chaque jour les événements essentiels qui entourent cette élection, et n’en déplaise à beaucoup, en se basant sur les faits, rien que les faits.

La page est quotidiennement actualisée, et à mettre dans vos favoris.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Chaque jour jusqu’au 3 novembre, nous publierons les événements essentiels de cette élection. Dreuz a beau être un site conservateur et souhaiter un second mandat de Donald Trump, nous sommes avant tout un site d’information honnête, et nous rapporterons des faits dont peu de médias, voire aucun média ne veut parler, lorsqu’ils sont à mettre au crédit du président – les informations négatives, elles, sont immédiatement sur toutes les chaînes.

Samedi 24 octobre : jour J-11

Trump

  • Tweet de Trump :

Joe Biden est un politicien corrompu et il est COMPROMIS.

La Chine veut désespérément que Biden gagne car si Biden gagne, la CHINE GAGNE– et la Chine sera PROPRIÉTAIRE DE L’AMÉRIQUE.

Cette corruption est EXACTEMENT la raison pour laquelle j’ai décidé de me présenter aux élections présidentielles au début. Pendant des années, j’ai assisté à une trahison après l’autre, alors que des politiciens comme Joe Biden vendaient les travailleurs américains à chaque occasion, bouleversant la vie de millions de familles américaines tandis que LEURS familles ratissaient des millions de dollars…

… je ne pouvais plus rester assis à les regarder profiter de VOUS.

Ils sont après moi parce que je me mets en travers de leur chemin, je monte la garde pour ce pays que nous aimons !

  • Le nombre d’abonnés au compte Twitter de Trump a atteint 87,3 millions depuis la semaine dernière.
  • Trump annonce l’ouverture des relations entre le Soudan et Israël.
  • Le correspondant de CNN Oren Liebermann reconnaît que l’accord avec le Soudan est un exploit « significatif… de politique étrangère de la part de la Maison-Blanche ».
  • Jusqu’à présent, le président Trump a conclu ces accords de paix historiques, des accomplissements historiques sur la scène mondiale, et le plus étonnant est qu’il donne l’impression que c’est facile. Et il y en a d’autres à venir.
    • Israël-UAE
    • Israël-Bahrain
    • Israël-Soudan 
    • Serbie-Kosovo normalisation économique
  • 1 –Les Etats-Unis suspendent tous les services de visas et de citoyens de Turquie en invoquant la « menace terroriste » .
  • 2– Les États-Unis bloquent tout vote par correspondance depuis la Turquie.
  • 3– Un tribunal de New York permet au procès contre la Banque turque (donc le Hamas) d’aller de l’avant.
  • Réunion politique de Trump à The Villages, en Floride :
  • Meeting politique de Trump à Pensacola en Florida :
  • Tweet de Trump : « Biden a dit qu’il allait « sortir de la fracturation d’ici 2025″. J’espère que le Texas, la Pennsylvanie, l’Ohio, l’Oklahoma, le Dakota du Nord et tous les autres ont écouté hier soir. [attendez-vous à prix élevés du carburant], et à des pertes d’emplois massives ! Votez Trump ».
  • Tweet de Trump : « Joe Biden a été très irrespectueux envers le président Obama lors du débat d’hier soir, lorsqu’il a déclaré que lui, Joe, « était vice-président et non président », en essayant de trouver des excuses à l’échec de leur politique d’immigration. Je me demande à quoi pensait « O » quand il a entendu cela ? »
  • Les États-Unis pourraient porter plainte contre Facebook dès novembre.
  • Trump a eu une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou :
    « Pensez-vous que Sleepy Joe aurait pu passer ce marché, Bibi, Sleepy Joe ? »
    Netanyahou : « Euh… et bien… M. le Président, une chose que je peux vous dire, c’est que nous apprécions l’aide pour la paix de quiconque en Amérique. »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne s’est pas exactement passé comme l’aurait souhaité Trump :

Chasse aux sorcières

  • Un juge ordonne au département de la Justice d’attester les preuves contre le général Flynn, ancien conseiller du président Trump, après qu’un ancien agent du FBI ait accusé les procureurs d’avoir modifié des documents.

Biden

  • Bill Weir, correspondant en chef de CNN pour le climat : « Biden a « avalé » les politiques d’extrême gauche du New Deal vert dans son plan climatique. »
  • Un homme de Caroline du Nord a été arrêté avec un van rempli d’armes et d’explosifs, avait l’intention d’assassiner Joe Biden.
  • 300 familles de militaires et d’aides médicaux soutiennent Biden.

Après débat

  • Le débat final entre le président Trump et Joe Biden a été regardé à la télévision avec une audience inférieure d’environ 14 % au premier débat.
  • Lors du débat, Biden a dit pour justifier qu’il n’avait jamais proposé d’interdire le fracking : « Je n’ai jamais dit que je m’opposais à la fracturation… Montrez la vidéo ».
  • Ce que Trump a fait :
  • Déclaration de Trump :

 » La promesse de Biden de renoncer à l’industrie pétrolière est la « pire erreur » jamais commise dans un débat.

  • Trump fait erreur. Biden a fait preuve d’honnêteté en affirmant ce qu’il pense sur un sujet très sensible. Il a été honnête et on ne peut pas le lui reprocher. Ensuite, les Américains décideront s’ils veulent ou pas de cette politique énergétique, mais au moins, ils ne sont pas trompés.
  • Le président du Sénat, Lindsey Graham, a déclaré que « Joe Biden a perdu la Pennsylvanie ce soir » en déclarant la guerre à l’industrie du pétrole et du gaz aux Etats-Unis. « Biden a admis qu’il prévoyait de « détruire » l’industrie énergétique américaine pour se conformer au Green New Deal de la gauche dure ».
  • Le dernier débat présidentiel avant les élections du 3 novembre a donné à la campagne du président Trump sa meilleure soirée de collecte de fonds de 2020, 26 millions de dollars, a déclaré le directeur de campagne de Trump Bill Stepien.
  • Les gens qui prétendent que la performance de son débat n’a pas d’importance se trompent lourdement : souvenez-vous, aucun chiffre de collecte de fonds n’avait été publié après la débâcle de son premier débat. Les sondages de la semaine prochaine seront intéressants. D’ailleurs,
  • 24 % de personnes interrogées affirment que les débats présidentiels passés ont changé leur vote.
  • Les journalistes posent des questions à M. Biden sur sa position sur le pétrole, et il essaye de réparer les pots cassés. A mon avis en vain : ayant déclaré une chose pendant le débat, puis une autre maintenant, les gens vont avoir du mal à se convaincre qu’il ne va pas changer encore d’avis s’il est élu.

Le scandale de la corruption de Biden

  • Rédacteur en chef du NYPost (qui a révélé l’affaire) : « La nuit dernière, nous avons prouvé que Hunter Biden a, en fait, accepté de faire pression sur son père, contrairement à ce que Joe Biden avait prétendu.
    Aujourd’hui, nous allons prouver qu’il n’a pas seulement accepté… Il l’a fait et a été félicité pour avoir demandé à Joe Biden de faire pression sur des lobbyistes. »
  • Nous apprenons du Wall Street Journal que :
    La joint-venture entre Biden et le régime chinois était en cours de planification alors que Joe Biden était vice-président.
    Joe Biden en a bénéficié PERSONNELLEMENT.
    Les emails et les documents sont VRAIS.
    La campagne de Biden ne nie pas que Joe Biden savait (mais elle nie des choses que personne ne prétend !)
  • Témoignage de Tony Bobulinski (Le FBI a demandé à Tony Bobulinski une interview ce matin) :
  • Tony Bobulinski, ancien partenaire commercial de Hunter Biden, dit avoir rencontré l’ancien vice-président Joe Biden en mai 2017 et avoir passé une heure à discuter d’un accord avec un conglomérat énergétique chinois et la famille Biden.
  • Giuliani : « Quelqu’un a-t-il raconté au directeur du FBI que l’histoire de cet homme sur la corruption de Biden était sur le disque dur de Biden ?
    Le FBI l’a depuis 10 mois, et ce n’est qu’après que je l’ai révélée qu’ils y prêtent attention ? Il y a quelque chose qui ne va vraiment pas.
  • Toutes les propriétés de Joe Biden, en photo :
    Où un fonctionnaire de carrière a-t-il trouvé l’argent pour s’offrir des maisons aussi opulentes ?
Greenville, Delaware – 650 m2
Rehoboth Beach, Delaware. Achetée durant l’été 2017 pour 2,7 millions de dollars. Surplombant le Cape Henlopen State Park et située à quelques pâtés de maisons de la plage, cette maison de trois étages compte six chambres à coucher, de vastes porches, vue sur l’océan Atlantique, avec une cuisine, barbecue et cheminée extérieures.
McLean, Virginia. C’est là que Jackie Kennedy a grandi. Cette maison de style géorgien, qu’ils ont louée depuis 2017 20 000 dollars par mois.
Leur ancienne propriété à Greenville, Delaware – 9 500 m2.
  • Trump n’a pas demandé à Bill Barr, le ministre de la Justice, d’ouvrir une enquête sur les Biden, selon la porte-parole de la Maison-Blanche McEnany, sans doute pour éviter un conflit d’intérêts.
  • La commission sénatoriale qui enquête sur une série d’emails concernant les relations de la famille Biden avec l’étranger n’a rien trouvé jusqu’à présent qui puisse invalider leur authenticité, a déclaré le sénateur Ron Johnson (R-Wis.) à Epoch Times.
  • Extrait du rapport d’enquête du Sénat sur les relations de Biden avec l’entreprise chinoise très opaque et liée au parti Communiste chinois CEFC :

L’Amérique de gauche Bidenisée

  • Twitter met désormais des avertissements sur les tweets qui reproduisent les clips originaux de Biden disant qu’il mettrait fin à la fracturation.
  • Lindsey Graham a déclaré : « Mark Zuckerberg [Facebook] et Jack Dorsey [Twitter] témoigneront devant la commission judiciaire du Sénat le 17 novembre sur la censure et la suppression des articles de presse. » On sait déjà comment la commission se terminera : les dirigeants de la Silicon Valley savent rouler les sénateurs dans la farine, ça marche à tous les coups. Et puis pour faire passer la pilule, n’oublions pas que ce sont de très très généreux donateurs au Congrès par l’intermédiaire des lobbyistes.
  • Les Américains ont peur des Antifa et de Black Lives Matter (BLM), et achètent frénétiquement du matériel militaire et tactique avant les élections américaines. Depuis l’année dernière, les achats en ligne ont multiplié les ventes par 20.
  • Infiltration par la gauche : les employés du département de la Sécurité nationale demandent aux dirigeants d’annuler une récente directive leur enjoignant de signaler les collègues qu’ils soupçonnent de divulguer illégalement des informations gouvernementales sensibles, ce qu’ils appellent un « bâillon illégal ».
  • Les Démocrates blâment Trump pour le chômage massif causé par le blocage des Etats **qu’ils contrôlent**.
  • Les manifestants de BLM ont à nouveau occupé un supermarché Trader Joe’s à Seattle.
  • Un insurgé Antifa de Portland inculpé au niveau fédéral après que le procureur local, élu grâce à Soros, ait abandonné les charges d’agression.
  • Apple jette l’éponge à cause des pillages : fermeture définitive de l’Apple Store de Minneapolis (et dire qu’Apple a fait des dons à BLM).
  • Les données sur quelque 186 millions d’électeurs américains échangées sur des forums de hackers.

Vote

  • Plus de 50 millions d’Américains ont déjà voté pour les élections présidentielles.
  • Pas bon, cela favorisera la fraude : la Cour suprême de Pennsylvanie a décidé que les responsables électoraux ne peuvent pas rejeter les bulletins de vote envoyés par la poste en se basant sur la comparaison des signatures.
  • Bill de Blasio, maire communiste de New York : des « observateurs » protégeront les électeurs de New York le jour du scrutin. S’agit-il d’une menace déguisée ?

Élections

  • Mark Blyth, professeur d’économie internationale à l’université de Brown, à propos de l’élection : « Trump a beaucoup plus d’atouts cachés que ce que les gens lui attribuent. En fait, je m’attends à ce que tout cela finisse à la Cour suprême ».
  • Du jamais vu : Detroit News soutient le Républicain John James au Sénat.

Sondages

  • Frank Luntz, un professionnel des sondages, avertit l’industrie que si Trump devait à nouveau défier les probabilités, ce serait « fini » du métier.
  • Taux d’approbation quotidien de Trump pour la semaine (Rasmussen) :
    • Lun 48 %
    • Mar 49 %
    • Mer 49 %
    • Jeu 52 %
    • Ven 51 % (après le débat)
  • Taux d’approbation quotidien des Noirs Américains pour Trump pour la semaine du 19 au 23 octobre 2020 (Rasmussen) :
    • Lun 10/19 -25%
    • Mar 10/20- 24%
    • Mercredi 10/21 -31%
    • Jeu 10/22- 37%
    • Ven 10/23 -46%
  • Rasmussen :
    • Floride : Trump 49 %, Biden 46 %.
    • Si l’on tient compte de ceux qui n’ont pas encore pris leur décision mais qui penchent pour l’un ou l’autre candidat, Trump gagne un autre point, devançant Biden de 50 % à 46 %.
    • Caroline du Nord : Trump 48 %, Biden 47 %.
  • Sénat de l’Arizona : Kelly (D) 46 %, McSally (R) 44
  • Arizona : Biden 48 %, Trump 46%
  • Autres sondages :
    • MICHIGAN
      • Trump 49 % (+4)
      • Biden 45
    • ARIZONA
      • Trump 47 % (+1)
      • Biden 46
      • Jorgensen 4
  • Le président Trump prend de l’avance sur Joe Biden en Georgie dans le dernier sondage exclusif de Channel 2. Il montre que Trump mène 49 % contre l’ancien vice-président Joe Biden, qui est à 45 %.
    Environ 4 % des électeurs géorgiens restent indécis.
    Ce chiffre se situe également dans la marge d’erreur du sondage, qui est de 4,4 %. Il s’agit donc d’une égalité statistique.
    C’est cependant une amélioration pour Trump par rapport à notre sondage du 9 octobre qui montrait que Trump avait 2 points d’avance sur Biden.
    Et dans notre sondage du 1er octobre, Biden avait 2 % d’avance sur Biden.
    Trump 49 % (+4)
    Biden 45
    Georgie, Sénat
    Perdue (R-inc) 50,2 % (+5)
    Ossoff (D) 45
    Georgie Élections spéciales :
    Warnock (D) 33%
    Collins (R) 27%
    Loeffler (R-inc) 24
    Ce seuil de 50 % est important. Si aucun des candidats n’atteint 50 %, la course se dirige vers un second tour.
    Avec 20 candidats, l’élection spéciale destinée à pourvoir le siège de l’autre ancien sénateur Johnny Isakson se dirige presque certainement vers un second tour.
  • Le Républicain sortant Thom Tillis est au coude à coude avec son challenger Démocrate Cal Cunningham dans la course au Sénat américain en Caroline du Nord.
    Cependant, parmi les 47 % qui disent avoir déjà voté, Cunningham a une avance de 13 points, soit 54 % à 41 %.
  • De nombreux commentateurs et analystes affirment que la domination de Joe Biden dans les sondages nationaux, qui est beaucoup plus importante que celle d’Hillary Clinton à l’époque, le place dans une position beaucoup plus favorable qu’elle.

Coronavirus

  • Les actions de Gilead augmentent après que les Etats-Unis aient approuvé le remdesivir comme médicament COVID-19, lequel a démontré qu’il ne sauve pas de vies. Mais il coûte très très cher.
  • Plus d’un demi-million de personnes aux États-Unis pourraient mourir du COVID-19 d’ici la fin février 2021, selon de nouvelles estimations. Si Biden est élu, vous verrez les médias accuser Trump.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz