Publié par Piotr Stammers le 30 octobre 2020

Des manifestants musulmans se sont à nouveau rassemblés devant l’ambassade de France à Moscou.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Des manifestants musulmans se sont rassemblés devant l’ambassade de France vendredi. Ca c’est très mal terminé. La police leur a donné l’orde de se disperser. Ils ont voulu discuter. Ils ont résisté. La suite est dans cette vidéo :

Les musulmans ont été arrêtés, puis refoulés vers le bas près de la rue Yakimanka. D’autres ont été attrapés par la police de l’autre côté de la rue, à une centaine de mètres de l’ambassade. Ils ont été roulés par terre, battus, et mis en détention.

La veille, des manifestants musulmans s’étaient déjà réunis devant l’ambassade de France, mais l’action d’hier avait attiré moins de monde.

Selon la correspondante de la BBC Anastasia Golubeva, l’église catholique de Moscou, qui sert la diaspora française, sera temporairement fermée pour la sécurité des paroissiens. La décision de fermer l’église Saint-Louis de Malaya Lubyanka du 1er au 4 novembre a été annoncée par le chef de l’archevêché catholique de Moscou, Paolo Pezzi.

Les Russes ne plaisantent pas. Une chose sur la Russie : le drapeau de la Russie n’est pas à prendre à la légère ! Ce n’est pas la France, il n’y aura pas beaucoup de désordres avec les « nouveaux venus ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

38
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz