Publié par Gaia - Dreuz le 31 octobre 2020

Simone Baretto Silva était brésilienne. Elle avait 44 ans.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Elle est l’une des trois victimes de l’attaque au couteau de Nice, et a été mentionnée par le ministère brésilien des Affaires étrangères, une mère qui travaillait pour les personnes âgées.

Silva, qui est née dans l’État brésilien de Bahia, était citoyenne française, où elle a vécu pendant environ trois décennies.

Le ministère des Affaires étrangères brésilien a déclaré qu’il déplorait et condamnait « cette attaque odieuse » contre Silva et qu’il offrait son soutien à sa famille.

« Le président Jair Bolsonaro, au nom de toute la nation brésilienne, présente ses sincères condoléances aux parents et amis de la citoyenne assassinée, ainsi qu’aux autres victimes, et exprime sa solidarité au peuple et au gouvernement français », a-t-il déclaré.

Un acte de christianophobie

Dans une émission diffusée jeudi soir, le président brésilien n’a pas hésité à nommer les choses par leur nom, contrairement à son homologue français, et a qualifié ce meurtre d’acte de « christianophobie ».

« Elle était là en train de prier et ce type qui déteste les chrétiens est entré. Quand nous parlons de christianophobie, c’est ce que nous voulons dire … nous devons lutter contre cela, et non avec des fleurs », a déclaré Bolsonaro, selon le journal Correio Braziliense (1).

Aide-soignante dévouée, mère de trois enfants, Silva vivait en France depuis trente ans.

Sauvagement poignardée dans la basilique Notre-Dame de Nice par un islamiste, elle est parvenue à s’enfuir et à se réfugier dans un bar, où elle est morte peu après.

Ses derniers mots furent : « Dites à mes enfants que je les aime. »

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.correiobraziliense.com.br/mundo/2020/10/4885601-bolsonaro-diz-que-morte-de-brasileira-na-franca-e-exemplo-de-cristofobia.html?fbclid=IwAR0IgOhbJZNcpEfCUFLFt6oxOOejavwoC_4S2amVw36ScsRNPrpVpRgdyjw

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz