Publié par Dreuz Info le 2 octobre 2020

La nation québécoise dans l’actualité mondiale.

Ce 2 octobre 2020, les sites internationaux de Valeurs actuelles, du Monde, de Russia Today, d’Epoch Times, entre autres, citent la nation québécoise comme exemple de répression législative contre la Covid-19, en révélant au monde entier qu’au Québec, depuis le jeudi 1er octobre 00h00, les policiers peuvent intervenir, sous mandats électroniques d’un juge, dans les domiciles privés des Québécois pour sanctionner les contrevenants aux directives du gouvernement qui interdisent pour 28 jours les visites entre citoyens d’adresses civiles différenciées.

Pourquoi ? Parce que le Québec enregistre, loin devant l’Ontario en seconde place, la plus forte propagation du virus au Canada et que la «deuxième vague» y prend des allures de tsunami latent.

Les Québécois seraient-ils génétiquement plus sensibles au coronavirus, ou plus indisciplinés ?

Le dé-confinement estival excessif aura, dans un esprit de convivialité bien latine, mis la table à cette situation que la réouverture des lieux d’enseignement décuple par l’insouciance des milléniaux gavés à l’égocentrisme populaire, inhérent à leur génération.

Premiers accusés de cette recrudescence fulgurante de Covid-19 dans «La Belle Province» : les groupes complotistes qui contestent contre toute vraisemblance la réalité de l’épidémie, et propagent la désobéissance civile aux frais des victimes qui se multiplient exponentiellement.

Pourtant, on ne peut pas dire que les complotistes québécois aient bonne presse ; ils sont honnis, nargués, ridiculisés incessamment par tous les médias qui n’invitent jamais que les plus débiles à exprimer leurs opinions. Opinions dont le principal défaut est d’expliquer une situation concrète par des lubies paranoïdes menant à des complots où le Watergate et l’Obamagate font place au Billgate, en sautant l’étape cruciale que représente la gestion quasi-impossible d’un virus prégnant, fantasque et singulier.

Mais, peut-on reprocher à ces citoyens de rejeter en bloc l’information relative à la Covid-19, quand ils constatent par eux-mêmes, grâce aux sites d’information comme Dreuz et Europe-Israël, comment les médias mainstream n’émettent qu’un son de cloche empoisonné sur l’actualité relative à Trump, à l’invasion musulmane de l’Europe, à la situation au Proche-Orient… et au merveilleux gauchisme propagé dans la population ?

Surtout quand on sait que les Québécois ont été victimes, tout au long de leur Histoire, de maints complots bien réels visant à les annihiler dans un océan anglophone sans culture nationale, à commencer par le Rapport Durham de 1839, post-rébellion des Patriotes, jusqu’au multiculturalisme de Pierre Eliot Trudeau qui circonscrit le fait francophone du Canada, unique en Amérique du Nord, à une culture négligeable parmi tant d’autres !

Qui est responsable du succès grandissant de ces groupes «complotistes», sinon ceux qui trafiquent sciemment, intentionnellement et délibérément l’information dans les médias occidentaux, en escamotant des faits avérés au bénéfice d’avanies injustifiables pour mettre en exergue leur agenda gauchiste, qui confond l’humanisme de bon aloi avec l’aveuglement de la raison ?

Afin d’éviter de dire des vérités gênantes pour leurs options gauchistes, ces journalistes soutiennent sans vergogne que les enfants naîtraient par le nombril, jusqu’au jour où devenus adultes, les citoyens s’aperçoivent que ce n’est pas du tout le cas. Du coup, ils sont justifiés de voir des complots partout où ça ne colle pas. Et concernant la Covid-19, rien ne colle, sinon l’impossibilité universelle d’adopter une solution encore inconnue.

Tous les gouvernements pataugent dans la semoule, mais seulement Donald Trump y pataugerait selon eux. Il aurait recommandé de boire de l’eau de Javel, soutenu le suprématisme blanc, arnaqué le fisc américain… Pour faire la liste de tous leurs mensonges, il suffit de faire la liste des mensonges qu’ils attribuent à Donald Trump ou de se reporter au flop de l’Enquête Mueller, dont le seul objectif était de découvrir dans les profondeurs de la vie privée de Trump, de quoi le destituer. Sans succès !

Selon eux, l’homme qui construit la paix au Moyen-Orient avec succès est un danger pour l’humanité ! Aller faire croire ça à des êtres pourvus davantage de raison que de déraison !

Le scandale de la chloroquine est exemplaire de ce que peuvent faire des journalistes irresponsables par vénalité et d’autres par électoralisme : des milliers de morts innocents. Tout simplement.

Il y a les «oiseaux de malheur» qu’on déteste et évite quand on réussit à les identifier, et un oiseau qui nous plaît par ses couleurs, modèle hors compétition de l’expression « avoir une cervelle d’oiseau », le perroquet : il répète fiérot tout ce qu’il entend sans comprendre ce qu’il dit, et propage ainsi n’importe quoi sans vérifier ses dires, cela va sans dire. Si on lui accole les particularités des oiseaux de malheur et la haine déraisonnable des frustrés de l’existence, on obtient un journaliste contemporain. Mais rendu là, il est devenu noir et ne fait plus que croasser sa cacophonie.

Ce sont eux, les journalistes avec la trahison de leur mission d’information qui divisent l’Amérique dont ils en accusent Trump ; ce sont eux qui sont à l’origine des complotistes, ce sont eux qui auront provoqué tout ce qui va se passer aux USA le 3 novembre. Pas les politiciens véreux dont c’est le métier, même si ce n‘est pas fairplay.

Eux, déontologiquement responsables et criminellement coupables ; eux les premiers qui devraient monter sur l’échafaud. Ainsi, en se souvenant de leur son de cloche psychorigide et monocorde, on saura pour qui sonne le glas.

En attendant, c’est pour ceux qui meurent ou qui vont mourir à cause d’eux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Finie pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

45
0
Merci de nous apporter votre commentairex