Publié par Team 100 jours le 4 octobre 2020

Mardi 22 septembre – 43e jour

Trump

  • Une femme a été arrêtée après la découverte d’une enveloppe empoisonnée envoyée à Trump. Le poison a été détecté avant que l’enveloppe piégée n’arrive jusqu’à la Maison-Blanche. Le mystérieux pli contenait de la ricine, une substance mortelle, ont annoncé dimanche les autorités.
  • L’ancien conseiller à la sécurité nationale H.R. McMaster dit qu’il y a un groupe d’initiés « qui s’est donné pour rôle de sauver le pays et peut-être le monde du président Trump ».
  • Rassemblement massif autour de Trump à Swanton, Ohio
  • La queue du public pour assister au meeting politique de Trump. Et les sondages disent que Biden est largement devant Trump ?

J’ai été ravi d’être de retour dans l’OHIO ce soir avec des milliers de patriotes américains loyaux et travailleurs ! Dans 43 jours, nous allons gagner l’Ohio, et nous allons gagner 4 années de plus à la Maison-Blanche !

https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1308235331238596609?s=21
  • Les partisans de Trump huent le gouverneur républicain de l’Ohio lors du meeting, ce qui surprend Trump :
  • La foule chante « FILL THAT SEAT » [pourvoyez au siège vacant] en référence au juge à la Cour suprême.
  • ABC a organisé la semaine dernière une émission de questions/réponses avec Trump face à un public choisi parmi des électeurs « non partisans ».

    Après coup, le fact-checker de droite NewsBuster a examiné les médias sociaux des personnes invitées, et ils montrent qu’ils étaient tous ouvertement méprisants envers Trump depuis longtemps, bien avant l’émission de la semaine dernière ! C’est à ce point que les médias sont devenus malhonnêtes. Ils ont même invité, une femme qui soutient Kamala Harris et a traité Trump de « pathétique » et de « putain d’abruti » sur sa page Facebook, en la faisant passer pour « non-partisane ».
  • Les procureurs de New York, obsédés par l’élection à venir, suggèrent que Trump pourrait faire l’objet d’une enquête pour fraude fiscale. Comme par hasard juste avant l’élection, après que les Démocrates aient affirmé, en défense de Biden, qu’il ne fallait pas enquêter sur lui si près de l’élection.
  • Trump a signé un décret rétablissant toutes les sanctions contre l’Iran d’avant l’accord d’Obama, malgré les objections de l’ONU, et il a ajouté 27 nouvelles organisations iraniennes à la liste des sanctions.
  • Après le rétablissement de ces sanctions, le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que Téhéran était prêt à échanger tous les prisonniers avec les Etats-Unis.

    Ils pensent donc que Trump va gagner ?
  • Trump s’attaque à Joe Biden :

« Si cela ne tenait qu’à Joe, Ben Laden et Soleimani seraient encore en vie, l’Etat islamique serait en plein essor, et la Chine serait désormais la puissance dominante dans le monde – pas l’Amérique. »

  • Trump attaque Biden sur sa décision de ne pas publier une liste de candidats SCOTUS avant l’élection :
  • Une juge californienne suspend temporairement l’interdiction d’utiliser WeChat demandée par Trump.

    L’interdiction de téléchargement annoncée vendredi par les autorités américaines concernait aussi la populaire application de courtes vidéos TikTok. C’est la première décision judiciaire d’une longue série à venir. Une juge californienne a temporairement suspendu une décision de l’administration américaine qui devait, au nom de la sécurité nationale, empêcher à partir de ce dimanche le fonctionnement normal aux Etats-Unis de l’application WeChat, du géant chinois Tencent.
  • L’interdiction de téléchargement annoncée vendredi concernait aussi la populaire application de courtes vidéos TikTok. Mais cette dernière a été repoussée samedi soir au 27 septembre dans la mesure où TikTok est parvenue à un accord sur la gestion de ses activités aux Etats-Unis avec Oracle et Walmart ayant reçu le feu vert du Président américain.
  • Meeting politique de Candace Owens pour Trump.

    Elle attire beaucoup plus de monde que Joe Biden !

Biden

  • Dans une interview, Biden a déclaré qu’il n’allait pas publier sa liste Scotus car « ils feraient l’objet d’intenses critiques pendant longtemps ». « Pendant longtemps » ? Il pense qu’il va perdre ?
  • La nouvelle publicité de Biden « He Knew » accuse la réaction de Trump au Coronavirus : « Plus de 190 000 morts. 21 % d’entre eux sont noirs. Les mensonges de Donald Trump nous tuent. »
  • La campagne de Joe Biden s’étend dans les Etats où Trump est en avance, avec de nouvelles publicités dans l’Iowa et en Géorgie, afin d’étendre la carte des Etats pouvant basculer, et renforcer les candidats Démocrates pour le Sénat.
  • La campagne de Joe Biden a reçu beaucoup de dons et a permis d’accumuler un étonnant avantage de 140 millions de dollars par rapport à la campagne de Trump pour la dernière ligne droite jusqu’au 3 novembre.

Une Amérique bidenisée

  • Objectif Démocrate de destruction de l’économie pour atteindre Trump atteint : près de 90 % des bars et restaurants de New York n’ont pas pu payer leur loyer du mois d’août.
  • Etat profond et marécage : Biden recueille l’approbation des anciens chefs de l’EPA, y compris ceux qui ont servi des présidents Républicains.
  • Des New-Yorkais excédés par le gouverneur Démocrate et leur maire communiste ont peint une gigantesque fresque « Fuck Cuomo And De Blasio » dans une rue :
  • Deux personnes ont été arrêtées près du meeting politique de Trump dans l’Ohio. Les suspects transportaient deux pelles, une fourche, une arme à feu, 200 cartouches et quatre garrots.

    Les deux hommes, deux frères, ont été accusés de menace terroriste contre le président et incarcérés.
  • Black Lives Matter a repris ses émeutes violentes à Portland. Ils ont tiré des cartouches de paintball sur la maison d’un habitant qui avait un drapeau américain.

La très importante nomination d’un nouveau juge à la Cour suprême

  • Pourquoi Trump peut sortir renforcé par le remplacement de Ginsburg à la Cour suprême ?

    Voilà que dans la dernière ligne droite d’une campagne folle, le président américain doit choisir un nouveau juge conservateur à la plus haute juridiction américaine. Un choix qui pèsera lourd sur les grandes questions de société pour les décennies à venir. Tous les yeux sont désormais tournés vers le Sénat.

    L’annonce de la mort de Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême des États-Unis, est intervenue comme un coup de théâtre dans le scrutin le plus incroyable de l’histoire américaine depuis l’élection présidentielle de 1968.

    Qui Trump osera-t-il nommer en remplacement de Ginsburg, à 43 jours de l’élection présidentielle ?

    Et le Sénat, contrôlé à trois sièges près par les Républicains, cooptera-t-il ce nouveau juge, nommé à vie ?

    Trump l’a annoncé : il remplacera Ginsburg. Au diable, l’élégance politique. Après tout, Barack Obama avait fait de même en 2016, lors d’une année d’élection (il est vrai en mars, et non en septembre) en voulant remplacer (en vain) le défunt conservateur Antonin Scalia par le progressiste Merrick Garland.
  • Trump a rencontré en privé à la Maison-Blanche Amy Coney Barrett, une des candidates pressenties pour la Cour suprême.
  • Lindsey Graham, président de la commission judiciaire du sénat, affirme que le parti Républicain a le nombre de votes et confirmera le candidat de Trump à la Cour suprême avant l’élection.
  • L’extrême gauche menace de « tout brûler » au sens figuré et au sens propre si Donald Trump obtient un autre juge à la Cour suprême.
  • Nancy Pelosi pousse une théorie conspirationniste au sujet du siège que Trump va pourvoir à la Cour suprême : « Ils s’en prennent à vos enfants ».
  • Avec deux sénateurs Républicains qui ont dit être opposés à la nomination à la Cour suprême, même une défection de Mitt Romney ne fera pas échouer le vote, car il diviserait à parts égales le Sénat, et ils ont besoin d’un autre sénateur, ce qui semble improbable à ce stade. Ne pouvant pas bloquer l’élection, le refus de Romney prend pour lui une autre tournure : il sait qu’il n’est plus important.
  • Les médias s’en prennent déjà à la candidate possible de Trump, Amy Coney Barrett, dénonçant sa foi catholique et ses « opinions anti-avortement ».
  • La sénatrice Républicaine Collins a 5 points de retard sur son adversaire dans la course au Sénat du Maine. Elle a déclaré qu’elle ne votera pas pour le juge à la Cour suprême.

Élection

James Wood :

Honnêtement, si je n’étais pas politiquement engagé, je voterais quand même pour Donald Trump, juste pour voir leurs têtes exploser le 4 novembre.

Sondages

  • Biden mènerait Trump de 12 points parmi les électeurs catholiques. La répartition Républicain/Démocrate du sondage n’est pas disponible, Dreuz a demandé le détail et attend de le recevoir.
  • Les sondages montrent que les jeunes électeurs soutiennent Biden plutôt que Trump avec une marge de 2 à 1. Le lavage de cerveau dans les universités et les lycées est efficace.
  • Le taux de popularité du président Trump a atteint 48 % dans un nouveau sondage Hill-HarrisX. Le sondage interroge beaucoup plus de Démocrates que de Républicains, mais c’est une augmentation de 1 point par rapport au même sondage réalisé au début du mois.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

57
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz