Publié par Team 100 jours le 4 octobre 2020

Vendredi 18 septembre – 47e jour

Trump

  • Le président a écrit sur Twitter :

«En raison de la nouvelle quantité massive et sans précédent de bulletins de vote non sollicités qui seront envoyés aux «électeurs», ou ailleurs, cette année, le résultat des élections du 3 novembre pourrait ne JAMAIS être déterminé avec exactitude, ce que certains souhaitent. Encore un désastre électoral hier. Arrêtez la folie électorale !»

«Les grands États qui envoient des bulletins de vote non sollicité devraient y renoncer MAINTENANT, avant qu’il ne soit trop tard, et demander aux gens de se rendre dans les isoloirs et, comme toujours, de VOTER. Sinon, CATASTROPHE ! !! Les bulletins sollicités (vote à distance pour les absents) sont OK.»

«Je suis en train de diminuer sensiblement les prix des médicaments. J’ai institué la clause des nations favorisées et les rabais sur les compagnies pharmaceutiques. Cela n’a jamais été fait auparavant. Les compagnies pharmaceutiques m’attaquent avec de fausses publicités, tout comme Joe l’endormi. Attention ! Les prix des médicaments vont être réduits massivement, et bientôt.»

«Les Démocrates ne veulent de l’argent que pour les États bleus (démocrates) qui connaissent des difficultés. Ils ne se soucient pas des gens, ils ne s’en sont jamais souciés !»

  • Trump a félicité les Big Ten (les équipes de football universitaires) d’avoir renoncé au report des sports d’automne et a félicité les parents et les joueurs d’avoir gardé la foi.
  • Le président Trump a déclaré jeudi qu’il était « fier » que la conférence des Big Ten ait voté le lancement de la saison de football universitaire, et d’autres sports d’automne, après avoir décidé de reporter le calendrier en raison du coronavirus.
  • Lors d’une interview radio à l’émission « Outkick », M. Trump a déclaré à Clay Travis qu’il avait proposé au commissaire de la conférence des Big Ten, Kevin Warren, de l’aider à effectuer des tests et lui a dit qu’il devait faire revenir le football pour les États et les étudiants, car cela pourrait être leur dernière chance de montrer leur talent pour la NFL.
  • La campagne du président Trump a démenti un reportage selon lequel il aurait agressé sexuellement une ancienne mannequin lors du tournoi de tennis U.S. Open en 1997, une allégation qui a été rapportée jeudi par The Guardian.
  • Amy Dorris a accusé Trump de l’avoir approchée à l’extérieur des toilettes dans une boîte lors de l’événement, de l’avoir attrapée, de l’avoir «agressée sur tout le corps» et d’avoir enfoncé sa langue dans sa gorge, selon The Guardian. Le journal a rapporté que Dorris s’est sentie « malade » et « violée » après l’agression présumée.

«Ces allégations sont totalement fausses», a déclaré Jenna Ellis, conseillère juridique de la campagne Trump :

«Nous allons examiner tous les moyens légaux disponibles pour tenir The Guardian responsable de sa publication malveillante de cette histoire non corroborée. C’est seulement une autre tentative pathétique d’attaquer le président Trump juste avant l’élection».

  • Vers midi, le 17 septembre étant aux USA le jour de la Constitution, le Président Trump est allé aux Archives nationales et a dénoncé «l’endoctrinement de la jeunesse américaine par le projet 1619 qui comprend une théorie raciale critique ainsi que d’autres idéologies radicales trompeuses». (le New York Times en fait la promotion)
    Il a annoncé la création d’une «Commission 1776» pour lutter contre l’histoire révisionniste d’extrême gauche comme le projet 1619.

«L’héritage de 1776 ne sera jamais effacé», a déclaré M. Trump.
La «Commission 1776» va promouvoir l’éducation patriotique dans les écoles américaines et s’opposer aux récits historiques partisans réductionnistes.

  • Ce discours du Président constitue la plus vive critique à ce jour de la théorie raciale promue dans le milieu de l’éducation et dans les médias.
  • En soirée, Steve Bannon a été interviewé par Tucker Carlson lors de son émission sur Fox News.
  • Concernant l’accusation de fraude dont il est l’objet, Steve Bannon a dit que son but était de l’empêcher de participer à la réélection de Trump.

«Ils (les ennemis de Trump) ne réussiront pas à me faire taire».
«Donald Trump va gagner l’élection mais Facebook et Twitter refuseront de le déclarer gagnant. C’est pourquoi les gens doivent aller voter en personne dans les bureaux de scrutin.»

Trump au Wisconsin

US President Donald Trump speaks to supporters at a « Great American Comeback » event at Central Wisconsin Airport in Mosinee, Wisconsin, on September 17, 2020. (Photo by MANDEL NGAN / AFP) (Photo by MANDEL NGAN/AFP via Getty Images)
  • Le Président Trump a tenu un rassemblement politique à Mosinee, une petite ville du Wisconsin.
  • Encore une fois, le Président était attendu à l’aéroport par des milliers de partisans enthousiastes qui l’avaient attendu toute la journée.
  • Il a parlé surtout de la pandémie et de la relance économique, de la sécurité.
  • Il a critiqué les prises de position changeantes de Joe Biden notamment concernant le fracking.
  • Il a dit :

«Nous allons gagner dans le Wisconsin et nous allons avoir 4 ans de plus.»

«Biden fait son forum en direct et Anderson Cooper ne lui pose que des questions faciles.»

«Si Biden gagne, la Chine gagne. Les extrémistes gagnent.»

«Si nous gagnons, l’Amérique gagne !»

«La meilleure année (économiquement) qu’a eue le Wisconsin était l’an passé.»

«Je suis pour la Loi et l’ordre !»

«Joe Biden prétend qu’il va faire ce qu’il n’a pas fait en 47 ans.»
«La semaine dernière, la Chine a acheté plus de maïs qu’elle n’a jamais acheté à nos fermiers.»

Biden

  • Donald Trump veut préserver les réductions d’impôts de 2017 qui ont créé de la richesse et des emplois, tandis que Joe Biden propose de fortes augmentations d’impôts sur les entreprises et les riches qui entraîneront l’Amérique dans une léthargie économique.
  • Joe Biden a participé à un forum en direct en Pennsylvanie.
  • Jusqu’à présent, Joe Biden s’est contenté de prononcer des discours dans le Delaware, en présence de journalistes et de membres du personnel.
  • Il s’est rendu dans des États charnières comme le Wisconsin, la Floride et la Pennsylvanie, mais il a évité les foules et n’a rencontré les électeurs que dans de petits lieux contrôlés. Jeudi soir, il a rompu avec cette habitude.
  • L’ex-vice-président a répondu aux questions d’un public, socialement distancié lors d’un forum tenu à la mairie de Scranton, la ville de Pennsylvanie où il est né.
  • L’événement était diffusé sur la chaîne télévisée CNN, le modérateur était le journaliste Anderson Cooper, un Anti-Trump.

Confusion et inconsistances de Biden

  • Biden a promis de faire contre le coronavirus des choses que Trump a déjà faites.
  • À la question d’un intervenant lui demandant s’il est contre le fracking, Biden a répondu qu’il n’est pas contre mais qu’il pourrait devenir contre.
  • Aucune question sur son projet de définancer la police n’a été posée.
  • Tandis que Donald Trump avait du faire face à des intervenants hostiles, voire agressifs lors du forum auquel il a participé sur la chaîne ABC et le «fact checking» de M. Stéphanopoulos qui ne se gênait pas pour le contredire, Joe Biden a été traité avec complaisance par l’animateur et par les intervenants qui étaient pour la plupart des partisans démocrates.

L’Amérique Bidenisée

  • 44 % des New-Yorkais aisés ont envisagé de quitter la ville.
  • Mercredi soir, 3 tireurs ont tiré près de 55 coups de feu sur des personnes à Philadelphie. Une personne a été tuée et deux sont dans un état critique après cette fusillade qui a blessé quatre personnes. Les policiers se sont rendus sur un terrain de basketball dans le quartier de Spring Garden vers 20h10 et ont trouvé quatre victimes. Un homme de 19 ans blessé par balle au torse est dans un état critique, et un homme blessé par balle dans le bas du dos est dans un état extrêmement critique. Ils ont tous deux été emmenés à l’hôpital. Un autre homme de 19 ans a reçu une balle dans la jambe et est dans un état stable. La quatrième victime a été déclarée morte sur place.
  • Mercredi, deux animatrices de Fox News ont tenté de faire taire l’ancien président de la Chambre, Newt Gingrich, tandis qu’il évoquait le rôle joué par le milliardaire de gauche, George Soros, dans le financement de l’élection des procureurs de gauche lors des élections tenues localement ces dernières années.

    Newt Gingrich a soutenu que l’augmentation de la criminalité dans de nombreuses villes gouvernées par les Démocrates était en partie le résultat de l’élection de procureurs de gauche qui avaient reçu une aide financière de George Soros. Mais les animatrices de l’émission d’après-midi, «Outnumbered» de Fox News, Melissa Francis et Marie Harf, l’ont interrompu sous prétexte que ce n’était pas nécessaire de mentionner Georges Soros.
  • Lors de son récent voyage à Miami, en Floride, Kamala Harris a été protégée par des agents du Secret Service qui utilisent des variantes de ces mêmes fusils dont elle veut interdire l’usage.
  • Le Daily Mail a publié un article montrant au moins un agent du Secret Service avec un fusil à platine AR. Le fusil est équipé d’un système optique, d’une lampe de poche et d’un chargeur de plus de 10 cartouches.
  • À la fin de l’été/début de l’automne 2019, lorsque Robert « Beto » O’Rourke, Kamala Harris et Joe Biden ont insisté sur le rachat obligatoire de ces fusils pendant la campagne des primaires démocrates, la National Shooting Sports Foundation a estimé qu’il y avait plus de 16 millions d’AR-15 privés aux États-Unis. Outre le rachat des AR que les Américains possèdent déjà, Mme Harris et M. Biden préconisent l’interdiction des ventes futures de ces fusils très populaires. A cette fin, tous deux ont exprimé leur appui à l’interdiction des « armes d’assaut ». Pourtant, Mme Harris est protégée par des gardes du corps portant les mêmes armes qu’elle veut empêcher l’Américain moyen de posséder pour se défendre.
  • À Harrisburg, la plus haute cour de Pennsylvanie a donné au Parti Démocrate une série de victoires jeudi, dont une qui a permis de réparer les pépins et les zones d’ombre de la loi récemment adoptée concernant le vote par correspondance de cet État charnière et une autre qui a ôté le nom du candidat présidentiel du Parti vert du scrutin de novembre.
  • La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a finalement, et explicitement, condamné les émeutiers après des mois de violentes protestations dans les villes contrôlées par les Démocrates à travers le pays, déclarant que les Démocrates « appuient » et « participent » à des « manifestations pacifiques » :

« Nous appuyons les manifestations pacifiques. Nous y participons. Elles font partie de l’essence même de notre démocratie. Cela n’inclut pas les pillages, les incendies ou les émeutes. Ils doivent être poursuivis. C’est de l’anarchie », a déclaré jeudi après-midi la présidente de la Chambre des Représentants.

Élections

  • Tony Evers, le Gouverneur démocrate du Wisconsin est critiqué par les Démocrates. Il se fait reprocher par certains membres de son propre parti de ne pas avoir agi assez vite pour contenir les émeutes à Kenosha. Comme son prédécesseur, il est confronté à un effort pour obtenir sa démission. Il a été mis en pièces par les Républicains qui dominent la législature du Wisconsin et ont bloqué à plusieurs reprises ses initiatives, notamment sa réforme de la police.
  • Les Démocrates, déçus, craignent que le Gouverneur du Wisconsin ne devienne un handicap pour Biden dans cet État charnière important pour l’élection présidentielle de novembre.
  • Près de 800 membres de familles de militaires ont signé une lettre ouverte pour exprimer leur soutien au président Donald Trump, face aux attaques des grands médias concernant son patriotisme et son souci des militaires.
  • La lettre, obtenue en exclusivité par Breitbart News, disait :

« M. le Président, il y a des centaines de milliers d’épouses de militaires dans ce pays qui sont forcées de faire partie de la majorité silencieuse. Mais nous vous soutenons. Nous ne croyons pas aux mensonges et aux rumeurs que d’autres s’efforcent de répandre. Nous sommes avec vous. »

Le vote par correspondance

  • La campagne Trump a demandé à un juge fédéral d’annuler le décompte anticipé des votes par correspondance dans le New Jersey.

« Les grands États qui envoient des bulletins de vote non sollicité devraient y renoncer MAINTENANT, avant qu’il ne soit trop tard, et demander aux gens de se rendre dans les isoloirs et, comme toujours, de VOTER. Sinon, CATASTROPHE ! ! Les bulletins sollicités (vote à distance pour les absents) sont OK. »

Sondages

  • Un sondage de Rasmussen Reports publié jeudi révèle que de larges majorités d’électeurs probables américains noirs et d’autres minorités s’inquiètent d’une éventuelle pénurie de policiers dans leurs communautés.
  • Selon le sondage, 84 % des électeurs probables noirs américains ont exprimé leur inquiétude quant à une éventuelle pénurie de policiers, tandis que 70 % des autres minorités et 66 % des blancs partagent la même préoccupation.
  • Parmi les personnes interrogées, 59 % ont déclaré croire qu’une guerre contre la police est en cours dans le pays, une augmentation par rapport aux 43 % qui le pensaient il y a deux ans.
  • En tenant compte de l’appartenance politique, 80 % des Républicains et 60 % des électeurs non affiliés affirment qu’il y a une guerre contre la police, alors que seulement 39 % des Démocrates disent la même chose.

« Suite à la tentative d’assassinat de deux officiers de police du comté de Los Angeles le week-end dernier, la plupart des Blancs, des Noirs et des autres électeurs minoritaires sont d’accord pour dire qu’il y a une guerre contre la police en Amérique aujourd’hui », remarque Rasmussen Reports.

Coronavirus

  • Lors d’une entrevue radio, jeudi matin, le Président Trump a déclaré que les Démocrates sont « pétrifiés » à l’idée qu’un vaccin contre le coronavirus pourrait être disponible avant le jour de l’élection, le 3 novembre.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

57
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz