Publié par Team 100 jours le 4 octobre 2020

Jeudi 1er octobre – 34e jour

Trump

  • Trump était en campagne à Duluth, dans le Minnesota :
  • Le président Trump est dans le Minnesota pour célébrer l’ouverture de l’Iron Range, qu’Obama et Biden ont fermée.

« En tant que vice-président, Biden a anéanti l’Iron Range – sept usines ont été mises en sommeil et plus de 2 000 travailleurs ont été licenciés. Après que j’ai mis en place des tarifs douaniers sur l’acier étranger, la chaîne du Fer est revenue à la vie ! Si Joe est élu, la Gauche Radicale fermera la Chaîne du fer pour toujours ! »

  • Trump est meilleur pour expliquer cela quand il a plus de 2 minutes pour le faire comme dans le débat. De plus, Biden mentait et aurait dit que ce n’est pas vrai, et Trump n’aurait pas pu le contredire : 2 minutes, c’est bien trop court pour corriger un menteur en lui présentant des faits.
  • Robert Johnson, patron d’un média noir :

« Je préfère le diable que je connais au diable que je ne connais pas », a déclaré Robert Johnson, fondateur de Black Entertainment Television, en expliquant pourquoi il voterait pour Trump.

  • Un représentant Démocrate soutient la candidature de Trump à sa réélection :

« Non seulement je suis Noir, mais je suis un Américain fier et ravi de soutenir la réélection du président Trump ».

  • Président @realDonaldTrump : « Nous allons faire de l’Amérique la superpuissance manufacturière du monde et mettre fin à notre dépendance à l’égard de la Chine. »
  • Président @realDonaldTrump : « Joe Biden donnerait des soins de santé gratuits à tous les étrangers en situation irrégulière, mettant ainsi en faillite le système de santé. »
  • Président @realDonaldTrump : « Nous lançons un nouveau plan de cours proaméricain pour les étudiants appelé la Commission de 1776. »
  • Président @realDonaldTrump : « Joe Biden dit que l’ANTIFA n’est qu’une idée, mais les idées ne doivent pas agresser les flics ou brûler les bâtiments (il aurait dû le dire pendant le débat) »
  • De nombreux ouvriers hispaniques du bâtiment ont réussi à gagner beaucoup d’argent pendant la fermeture du pays en raison de la pandémie, surtout dans les banlieues.

    L’administration de Trump a mis en place des mesures de relance, les gens ont réparé leurs maisons, les ouvriers ont gagné de l’argent.

    La communauté hispanique est de plus en plus nombreuse à soutenir la réélection de Donald Trump, comme le montre un sondage Telemundo.

    En raison des récents avantages économiques observés dans le secteur de la construction, réalisés en 2020, les Hispaniques vont voter pour Trump car ils ne veulent pas renoncer à ces gains.

Après le débat Trump vs Biden

  • Selon C-Span, la chaîne d’Etat politique qui couvre le Congrès et Washington, et qui évidemment penche à gauche, Donald Trump a très largement remporté le débat avec 69% des votes contre 18,7% pour Joe Biden.
  • La campagne Biden a récolté plus de 21,5 millions de dollars en ligne hier – son meilleur jour. Si l’on ajoute à cela les ~10 millions de dollars collectés entre 21 heures et minuit pendant et après le débat, on obtient un total de 31,5 millions de dollars en un peu plus d’une journée.
  • Facebook voit une augmentation des recherches et du contenu sur les Proud Boys après que Wallace ait mentionné le nom lors du débat présidentiel.
  • Chris Wallace n’a pas laissé de place pour les déclarations finales des candidats. Le débat s’est terminé de façon abrupte et maladroite.
  • Biden est considéré par les médias comme le candidat « décent » et « honorable ». Les médias ont juste oublié que Biden a dit de Trump : « Tu vas la fermer, mec ! », « Continue de jacasser, mec », « menteur », « raciste », « ce clown », « Tu es le pire président que l’Amérique ait jamais eu ! »
  • David Axelrod (l’homme qui tire les ficelles de Biden) : « Trump a peut-être terminé sa présidence » avec sa mauvaise performance au débat.
  • L’extrême gauche n’est pas satisfaite de Joe Biden à cause de ses déclarations contre les socialistes et le Green New Deal pendant le débat. Mais ils sont volontaires pour amener Joe sur la ligne d’arrivée pour ensuite prendre les rênes du pays.
  • Biden a utilisé l’expression arabe « Inshallah » pour se moquer de Trump au sujet de ses déclarations d’impôts pendant le débat. Les musulmans d’Amérique le félicitent.
  • 15 électeurs indécis d’un panel qualifient Trump de « tyran » et Biden de « meilleur que prévu » après le débat.
  • Les promesses de Biden sur les impôts, le pétrole, l’assurance maladie, l’ordre public et la Cour suprême ont révélé des conservateurs qui hésitent à voter pour Trump très nerveux à l’idée de voter pour Biden.
  • Twitter a supprimé 130 comptes liés à l’Iran pro-Biden qui perturbait les conversations sur le débat.
  • Wall Street n’a pas clôturé plus haut à cause du débat, mais parce que les négociations pour la relance économique entre le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et la présidente de la Chambre Nancy Pelosi avancent à grands pas.
  • La Commission des débats présidentiels a annoncé d’éventuels changements à la suite de la débâcle de mardi soir. La campagne Trump est heureuse comme elle l’est et Joe Biden se félicite des nouvelles règles.

Le marécage que Trump veut nettoyer, ou le marécage qui veut nettoyer Trump

  • L’ancien président du Comité national RNC dit qu’il votera pour Biden.
  • La directrice de la CIA, Gina Haspel, bloque la déclassification des documents restants de la Russigate.
  • Les hauts fonctionnaires du FBI, de la CIA et du ministère de la Justice sont à court de temps jusqu’au 3 novembre. Ils font tout leur possible pour augmenter les chances d’élection de Biden. Ils savent que s’ils peuvent faire franchir la ligne d’arrivée à Biden, ils pourront être graciés pour la corruption du dossier russe et de l’espionnage contre la campagne Trump.
  • En s’asseyant sur la poudrière du #Spygate et refusant de publier le rapport d’enquête final, Durham & William Barr refusent aux électeurs des informations cruciales sur la manière dont l’administration Obama-Biden est intervenue lors des précédentes élections pour faire échouer Trump – ce sont des informations dont les électeurs ont besoin avant de voter lors d’une élection mettant en scène une victime de cette interférence et un vice-président impliqué dans cette interférence.
  • Les enquêteurs du Sénat veulent demander au département de la Justice et au FBI d’ouvrir une enquête de contre-espionnage afin de déterminer si Biden a été potentiellement « compromis » par les services de renseignement chinois. Les millions de dollars blanchis par les sociétés-écrans de ChiCom de Hunter et Jim Biden font de Biden une cible potentielle de chantage. Le département de la Justice et le FBI ne le fera pas. Ils l’ont fait contre Trump avant les élections de 2016.
  • Six hauts fonctionnaires de l’administration Trump ont déposé une plainte auprès de l’inspecteur général du Département d’Etat contre Michael Pack, PDG de l’Agence américaine pour les médias mondiaux (USAGM) qui tente de nettoyer le marécage.

Biden

  • Joe Biden déclare qu’il abrogera la réduction d’impôts réalisée par le président Donald Trump pour la classe moyenne, disant que ce serait la « première chose » qu’il fera en tant que président.

« La première chose que je ferais en tant que président est de supprimer la réduction d’impôts du président. »

  • Meeting politique de Joe Biden à Johnstown, Pennsylvania :
  • Pendant son meeting politique, Joe Biden qualifie Trump de « président égoïste qui a hérité de tout dans sa vie et l’a gaspillée ». Mais au moins, il apparaît publiquement (certes, devant 9 personnes) !
  • L’équipe de transition de Joe Biden a recruté Jessica Hertz et l’a chargée de gérer les conflits d’intérêts et autres questions éthiques pour l’administration Biden en préparation. Cette décision a immédiatement irrité les gauchistes. Biden va probablement l’annuler car il craint la gauche.
  • PolitiFact (un fact checker de gauche) alpague Biden pour des mensonges en série, dont un très gros mensonge sur la guerre en Irak : « immédiatement, dès qu’elle a commencé, je me suis prononcé contre la guerre ». Il avait fait tout le contraire.
  • Un titre rare, venant du premier journal papier américain USA Today (qui est à gauche comme tous les journaux sauf le WSJ) : « Joe Biden a lancé sa campagne en mentant sur Donald Trump et Charlottesville. »
  • Jessica Hertz, conseillère en réglementation de Facebook, rejoint l’équipe de transition de Biden. Cette embauche témoigne de la relation étroite entre le camp Biden et les grandes plateformes technologiques telles que Facebook, qui utilise souvent son service comme arme pour censurer et supprimer les utilisateurs et les contenus conservateurs.
  • Joe Biden a diffamé Kyle Rittenhouse, le garde qui a tiré sur des Antifa pour se défendre, en suggérant qu’il est un partisan de la suprématie blanche. Les avocats représentant Rittenhouse préparent un procès en diffamation contre la campagne Biden.
  • Joe Biden : « Nous revenons cette année — dans une trentaine de jours ! »

L’Amérique socialiste bidenisée

  • Le 4 août 2019, Connor Stephen Betts, 24 ans, a tué neuf personnes et en a blessé 17 autres près de l’entrée du Ned Peppers Bar de Dayton, Oregon. Betts était lié à Antifa et soutenait ouvertement le mouvement. Selon M. Biden, Antifa est une idée, pas un groupe.
  • L’ancien PDG de Twitter a tweeté qu’il veut assassiner ses opposants politiques. Les grands propriétaires de haute technologie sont des êtres humains délicieux, tout à fait normaux, et on se sent totalement en sécurité en sachant qu’ils contrôlent la façon dont l’information circule sur la place publique.

    Dick costolo @dickc :

    Les premiers capitalistes qui pensent qu’on peut séparer la société des affaires vont être les premiers à être alignés contre un mur et abattus dans la prochaine révolution. Je me ferai un plaisir de vous fournir la vidéo.

    C’est ce que pensent 90 % des grandes entreprises technologiques. Ils ne s’arrêteront pas à la censure de la liberté d’opinion.
  • Six sociétés contrôlent 90% des médias américains. Ils sont tous Démocrates sauf Fox News, ils ont tous officiellement soutenu Biden, et ils n’essaient pas du tout d’être neutres dans leurs reportages.

    ABC News, par exemple poursuit sa tendance à refuser de couvrir les nouvelles négatives concernant sa société mère Disney, en ignorant complètement les 28 000 licenciements de Disney.
  • New York et la Californie ont des taux de chômage de 12,5 % et 11,4 %, alors que la Floride (7,4 %) et l’Indiana (6,4 %) ont complètement ouvert leur économie. Le taux de chômage aux États-Unis, si l’on exclut les États de New York et de Californie contrôlés par les Démocrates, n’est que de 7,7 % en pleine pandémie. Et si l’on exclut New York et le New Jersey, deux Etats Démocrates très mal gérés et au bord de la faillite, le nombre de morts du coronavirus est presque divisé par deux.
  • Facebook interdit les publicités américaines qui qualifient la fraude électorale de généralisée.
  • Si Biden gagne, l’Amérique sera une version étendue de la Californie.

    Le gouverneur Newsom veut interdire les voitures à essence mais « il ne peut même pas garder les lumières allumées aujourd’hui », a déclaré l’EPA, l’agence pour la protection de l’Environnement, dans une rare critique contre un des siens. L’auteur de la mise à jour de cet article a eu l’électricité coupée pendant 18 heures lundi.

    La Californie a interdit des méthodes policières destinées à immobiliser les criminels interpellés, a raccourci la durée des peines de prison avec sursis, et a décidé de mener des enquêtes indépendantes sur la police.
  • Dans la crise des feux de forêt, les autorités américaines font revivre une tradition amérindienne qu’elles avaient supprimée sous la pression des écologistes : brûler de petits feux pour empêcher les plus gros de prendre. Car oui, les feux de forêt en Amérique existent depuis plusieurs siècles, n’en déplaise à ceux qui veulent mettre ça sur le dos des gens et les punir.
  • Une manifestante de Black Lives Matter qui a « délibérément » foncé avec sa voiture sur des partisans de Trump et écrasé la tête d’une femme est accusée de tentative de meurtre. Mais parce que ce n’est pas un néo nazi à Charlottesville qui a lancé sa voiture contre des protestataires Démocrates, il n’y a aucune couverture médiatique.
  • Des émeutiers pro-Biden ont visé une maison où se trouvait un panneau pour Trump. Dans un quartier de Denver rempli d’enseignes pour Joe Biden & Black Lives Matter, les crapules, en plein jour, ont peint à la bombe la chaussée devant la maison alors que les voisins regardaient.
  1. En mars, le gouverneur de New York Andrew Cuomo a ordonné l’envoi de patients atteints de COVID dans les maisons de retraite.
  2. En mai, 4 500 personnes ont été envoyées dans des maisons de retraite en raison de ce décret, ce qui a entraîné un nombre catastrophique de décès parmi les vieux (près de la moitié de l’Etat).
  3. L’Etat a donc rapidement annulé le décret et l’a supprimé des sites internet de l’administration.
  4. Aujourd’hui, Cuomo a déclaré que cela n’était jamais arrivé.
  • Après avoir définancé et réduit les effectifs de la police qui lutte contre la criminalité, le gouverneur Cuomo a menacé de former une nouvelle équipe spéciale dirigée par la police d’État pour s’assurer que les gens prennent leurs distances sociales et portent des masques faciaux dans les quartiers de New York où les infections par coronavirus ont fait un bond.

Elections

  • Une nouvelle publicité de 30 secondes publiée mardi par le Conseil Démocrate Juif d’Amérique établit un parallèle entre la montée du fascisme en Allemagne et la présidence de Trump. Voilà de quoi encourager l’antisémitisme.

Vote par correspondance

  • Tweet de Donald Trump :

100 000 BULLETINS DE VOTE REJETÉS À NEW YORK. ILS VEULENT LES REMPLACER, MAIS QUE DEVIENNENT LES BULLETINS ENVOYÉS EN PREMIER LIEU ? ILS SERONT UTILISÉS PAR QUELQU’UN. USA, METTEZ FIN À CETTE ESCROQUERIE – ALLEZ VOTER !

  • Un dénonciateur somalien du bureau du shérif a aidé James O’Keefe à montrer des preuves de fraude électorale dans le district et orchestrées par Ilhan Omar. Peu de risque qu’elle soit poursuivie : elle est musulmane et noire, l’aile gauche du parti la protège.

Sondages

  • Dernier sondage Harris avant le débat : 47 % des électeurs probables ont déclaré qu’ils voteraient pour Biden si l’élection avait lieu aujourd’hui, tandis que 45 % ont déclaré qu’ils soutiendraient Trump.

    Le sondage marque une amélioration de 3 points pour Trump et une baisse de 2 points pour Biden par rapport au dernier sondage réalisé en août.

    Il faudra comparer avec le même après débat. Le sondage a été réalisé du 22 au 24 septembre, auprès de 1 314 électeurs inscrits.

Coronavirus

  • Une étude révèle qu’il n’y a pas de lien clair entre l’ouverture des écoles et l’augmentation des COVID
  • Facebook supprime les publicités de la campagne Trump qui lient les immigrés clandestins non testés au risque de coronavirus.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

57
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz