Publié par Team 100 jours le 4 octobre 2020

Dimanche 27 septembre – 38e jour

Trump

  • Le président a célébré la Journée nationale de prière :
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1309891542610587648?s=21
  • Le président américain s’est moqué du journaliste Ali Velshi, qui s’est pris une balle en caoutchouc alors qu’il couvrait les manifestations pour George Floyd.
  • Lors d’un rassemblement ce mardi 22 septembre près de Pittsburgh, le président américain en campagne pour rempiler sur un second mandat à la Maison-Blanche s’est moqué du présentateur de télévision Ali Velshi.

    Selon une information rapportée par le Daily Mail, il a qualifié la scène du journaliste se prenant une balle en caoutchouc pendant les manifestations pour George Floyd à Minneapolis de «beau spectacle» face à une foule de partisans hilares.

«Ils l’ont jeté comme un paquet de pop-corn»

  • En campagne à Moon Township, en Pennsylvanie, Donald Trump n’a pas manqué de louer les policiers qui bousculent parfois les journalistes lors des manifestations pour George Floyd.

«Vous vous rappelez de ce beau spectacle ? La rue était dans un état déplorable», a-t-il raconté, plus inquiet pour l’espace public que pour Ali Velshi.

«Ce reporter idiot de CNN [il travaille à MSNBC, NDLR] a été touché par une bombe lacrymogène», a-t-il répété, narquois.

«Et il s’est effondré : ‘J’ai été touché, j’ai été touché’», a-t-il imité en ridiculisant le reporter.

Donald Trump a enchaîné en visant un autre journaliste chahuté par la police en plein chaos :

«Je suis journaliste, je suis journaliste’», a encore ajouté le président avec délectation.

  • À quoi ressemble la rencontre de l’enthousiasme et de l’énergie. Une foule débordante à Middletown, PA, attend l’infatigable Donald Trump qui arrive de DC après sa nomination officielle d’Amy Coney Barrett au SCOTUS :
  • Des milliers de personnes sont attendues à Portland pour le rassemblement des « Proud Boys » en soutien à Trump.
  • Rassemblement de Pennsylvanie :
  • Président Trump :

« J’exhorte les Noirs américains à s’éloigner du Parti Démocrate, corrompu, haineux, diviseur et très extrême – et qui devient fou. »

  • Sur Hillary Clinton :

« Elle est folle. Bill a une peur bleue d’elle. »

  • Président Trump :

« Si je ne suis pas là… votre second amendement disparaît. »

  • Très rare : les partisans de Trump marchent à Beverly Hills, une ville totalement Démocrate :
https://twitter.com/millerstream/status/1310020402442371072?s=21
  • La foule au meeting de Trump ce soir à Middletown, en Pennsylvanie, chante « LOCK HIM UP ! » [enfermez-le] à propos de l’ancien président Barack Obama.
  • Une mère, lesbienne et supporter de Trump :

Je suis mère célibataire, lesbienne, et aucun de mes droits ne m’ont été supprimés par Trump »

SCOTUS

  • Le juge Amy Coney Barrett (ACB) et sa famille ont quitté leur maison de South Bend, Indiana, pour se rendre à Washington, D.C.
  • Le président Trump fait l’éloge du juge Barrett :

« Elle devrait se présenter à la présidence au lieu de Biden ».

  • Barrett accepte la nomination des juges, qui doivent être « résolus » à mettre de côté leurs convictions personnelles :
  • Juge Barrett :

« Je ne me fais pas d’illusions sur la facilité de la route qui m’attend, que ce soit à court ou à long terme ».

  • Lindsey Graham a déclaré à Fox News ce soir qu’il s’attend à ce que les audiences de confirmation de la nomination d’Amy Coney Barrett à la Cour suprême commencent le 12 octobre et que la commission judiciaire du Sénat qu’il préside l’approuve d’ici le 26 octobre.

La Cour suprême a choisi Amy Coney Barrett : personne n’est plus gentil, plus qualifié qu’elle », dit une amie de plus de 20 ans.

« Son intelligence et son cœur sont sans égal. Oui, elle est brillante. Et, oui, c’est un juge prudent, avec des principes. Mais c’est aussi l’une des personnes les plus généreuses que j’aie jamais rencontrées. »

  • Deux juges Démocrates ne rencontreront pas Barrett pour la Cour suprême : « Je refuse de considérer ce processus comme légitime » (ils ne connaissent pas la loi et la Constitution).
  • Chuck Schumer, président du groupe Démocrate au sénat, prévient que le choix de Trump par la Cour suprême va « démolir » l’héritage de Ginsburg. (Barrett a plusieurs fois déclaré le contraire, concernant l’avortement).
  • CNN exige déjà que Barrett se récuse dans les affaires électorales…
  • Les Républicains se précipitent pour défendre Amy Coney Barrett après que des trolls aient pris pour cible ses deux enfants adoptés à Haïti – normal, les enfants sont toujours hors d’atteinte, disent les Démocrates – sauf lorsque ce sont les enfants de Républicains.
  • Des groupes conservateurs lancent un blitz publicitaire pour soutenir la nomination de Barrett.
  • Guy Benson, journaliste à Townhall.com et Fox News :

Certaines personnes m’ont interpellé concernant mon soutien d’ACB, me demandant pourquoi je suis si favorable à une nomination qui pourrait invalider mon propre mariage (entre personnes du même sexe). Ma réponse courte, entre autres facteurs… Je suis convaincu que cela n’arrivera pas…

Biden

  • Joe Biden dit qu’il est arrivé au Sénat il y a 180 ans :
  • Et il dit qu’il a été vice-président pendant 10 ans :
  • L’animateur de MSNBC, désespérée, doit aider Joe Biden à se souvenir de ce dont il parle.
  • Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine.
  • Membres de la famille royale, ils sont normalement soumis à une stricte neutralité en matière de politique. Dans une vidéo diffusée par l’hebdomadaire américain Time, le prince Harry et Meghan Markle ont commenté la prochaine élection présidentielle de novembre qui va opposer Donald Trump, président sortant, à Joseph Biden. Beaucoup y ont vu un appel implicite à voter contre Trump.
  • Meghan Markle qui a la nationalité américaine, tout en étant duchesse de Sussex a déclaré que cette élection de novembre était « la plus importante de notre vie », Harry, de son côté, a déclaré : « À l’approche de novembre, il est essentiel que nous rejetions les discours de haine, la désinformation et la négativité en ligne.  »

« Le prince Harry met le nez dans les élections américaines et dit aux Américains de voter contre le président Trump, c’est un comportement totalement inacceptable pour un membre de la famille royale » a déclaré Piers Morgan, un des responsables de la rédaction du quotidien britannique The Daily Mail.

  • Nancy Pelosi estime que Biden ne devrait pas « s’embêter » à débattre de Donald Trump ce mardi.
  • Biden fait l’objet d’une enquête pour avoir comparé Trump à Goebbels. 

    La Coalition juive Républicaine a demandé au candidat Démocrate à la présidence Joe Biden de s’excuser d’avoir comparé le président Trump au propagandiste nazi Joseph Goebbels.

    Le directeur exécutif Matt Brooks a reproché à Joe Biden d’avoir « atténué les horreurs de Goebbels et des nazis » avec son attaque scandaleuse contre Trump.
  • Biden a fait ce commentaire en comparant Trump à Goebbels dans une interview de Stephanie Ruhle sur MSNBC diffusée samedi, qui n’a pas protesté.

Kamala Harris

  • Kamala Harris a été qualifiée d' »ignorante » pour avoir fait l’éloge des émeutes de Black Lives Matter et les avoir qualifiées d' »essentielles ».

Religion

  • Violences, drogue, éclatement des familles : un ministre de Trump s’en prend au militantisme laïc.
  • Le ministre américain de la Justice a estimé que le retrait de la religion dans le pays aurait provoqué davantage de «violences urbaines, de consommation de drogue et d’éclatements des familles».
  • Tout comme Donald Trump, Bill Barr n’a pas mâché ses mots. Mercredi 23 septembre, le procureur général a assisté à un petit-déjeuner de prières avec des catholiques. D’après Bill Barr, fervent catholique, la religion aurait un grand rôle à jouer dans la société ; elle serait source «de retenue» et de «liberté».
  • Le ministre de la Justice a poursuivi :

«La morale traditionnelle s’est érodée et des partisans de la laïcité ont souvent réussi à éliminer la religion de nos écoles et de la place publique.»

Au cours des cinquante dernières années, «une forte augmentation des violences urbaines, de la consommation de drogue et de l’éclatement des familles» a eu lieu.

Le procureur a ainsi poussé les Américains à revenir à leurs croyances. Bill Barr a conclu sa prise de parole à travers une parabole biblique :

«Il n’est jamais trop tard pour aller à la vigne de Dieu. »

Une Amérique bidenisée

« Je suis furieuse au sujet de quelque chose que je n’ai jamais étudié et vérifié »
  • Il est choquant de voir ce que les violents Démocrates ont fait à nos villes ! Quelles personnes horribles !
https://twitter.com/gatewaypundit/status/1310050912904380417?s=21
  • Le shérif de Los Angeles s’en prend aux émeutiers de West Hollywood, un quartier résidentiel et calme, tirant des boules de gaz et procédant à au moins une arrestation d’un partisan de Biden qui se rendait à une émeute.
  • Les Républicains de la Chambre des représentants demandent au FBI d’enquêter sur la source du financement des émeutiers – ne vous excitez pas, cela n’arrivera pas.
  • « Nous devons maintenir la loi et l’ordre » : le sénateur de l’Etat de Caroline du Nord menace de définancer les villes qui définancent la police.
  • Newsom, le gouverneur de Californie, signe une loi permettant aux détenus transgenres d’être placés en prison en fonction de leur identification sexuelle.
  • Voilà comment la gauche avait réagi à la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême il y a deux ans :

Elections

« On ne va pas perdre, sauf s’ils trichent », a déclaré M. Trump.

« La seule façon de perdre, c’est s’il y a un délit… et il faudra que ce soit à grande échelle. »

  • Le milliardaire new-yorkais Michael Bloomberg a annoncé qu’il couvrait les ondes de Floride avec un achat de publicité télévisée de 40 millions de dollars. Il s’est précédemment engagé à dépenser 100 millions de dollars dans l’État pour vaincre le président Trump.
  • Les tribunaux de plusieurs États fédérés qui ont approuvé des modifications à la loi électorale agissaient illégalement contre la Constitution.

    Les décisions suivantes seront probablement annulées :
    • Les bulletins de vote par correspondance peuvent être reçus jusqu’à sept (7) jours après l’élection et peuvent encore être comptés.
    • Ces bulletins peuvent ne pas porter le cachet de la poste et être quand même comptés.
    • La signature sur le bulletin de vote ne doit même pas correspondre à celle de l’électeur inscrit.
    • Et, en prime, ils ont retiré le Parti Vert du scrutin pour éviter l’érosion du vote de Biden.
  • Toutes ces décisions illégales contreviennent directement à la loi et ne sont que des tentatives partisanes pour faire basculer l’élection.

Sondage

  • Biden 49, Trump 43 parmi les électeurs probables au niveau national. Avec 5 % de plus de Démocrates que de Républicains dans le panel interrogé, et une marge d’erreur de 3 %, ils sont à égalité mais les médias ne vous le diront pas.
  • Trump mise sur les catholiques (il a le vote évangélique).

    Les catholiques sont l’un des atouts de Donald Trump pour l’élection présidentielle. En 2016, il avait remporté le siège de la Maison-Blanche en partie grâce au vote catholique. Le candidat républicain avait obtenu 52 % des voix contre 45 % pour Hilary Clinton selon les chiffres de CNN.

    Toutefois, l’écart était bien plus marqué avec les électeurs évangéliques : ils étaient 80 % à l’avoir choisi pour être le président des États-Unis.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

57
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz