Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Lundi 12 octobre – 23e jour

Trump

  • Trump n’a jamais été raciste et il ne l’est toujours pas :
  • Trump a tweeté :

Transformez la Californie. Plus d’arrêts ni de pannes de courant, d’incendies de forêt (mauvaise gestion) ou de rationnement de l’eau (parce que des millions de litres sont stupidement déversés dans l’océan Pacifique). VOTEZ TRUMP !

https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1315454466418712576?s=21
  • Trump veut organiser un événement de campagne tous les jours jusqu’à l’élection.
  • Donald Trump Jr fait campagne en bus en Floride avec Jorge Masvidal. Il s’appelle Fighters Against Socialism (combattants contre le socialisme). Jorge raconte comment son père a fui le Cuba communiste en flottant sur un pneu pendant 6 jours. C’est lui qui présente « The Don Jr ».
  • Les talibans nient avoir soutenu Trump, et affirment que CBS a interprété et déformé leurs paroles.
  • Le vice-président Mike Pence :

« Joe Biden ne sera jamais président des États-Unis d’Amérique. »

  • Il faut que Trump voie ça !
  • Et ça !
  • Un candidat Républicain noir dénonce la corruption de Maxine Waters :

Biden

  • Un agriculteur du Dakota du Nord réalise un signe Biden-Harris dans son champ :
  • Joe Biden délire une fois de plus : il parle d’un salaire minimum à 15 millions$ de l’heure, pardon 15 000$ de l’heure de l’heure….dit-il avant de finalement dire 15$ de l’heure. Et pendant le débat, il était parfaitement cohérent ? Etrange, vous avez dit étrange, comme c’est bizarre.

L’Amérique bidenisée

  • Un juge se prononce en faveur de l’église baptiste de Capitol Hill dans son procès contre le maire de Washington qui a ordonné leur fermeture tout en autorisant les émeutes.
  • Mike Lindell : Les réseaux télévisés ont décidé de ne pas diffuser de publicités pour mon livre. Même @FoxNews ! Je ne peux pas faire de publicité pour mon livre parce qu’ils savent qu’il dit la vérité sur notre grand président @realDonaldTrump !
  • Vous avez remarqué que cette rubrique ne comporte plus d’émeutes depuis plusieurs semaines ? Par miracle, elles ont disparu de toutes les villes, d’un seul coup. Des émeutes et manifestations violentes présentées comme totalement spontanées se sont toutes arrêtées en même temps, brusquement. Pourquoi ? Parce que les sondages ont montré que les Américains détestent ces violences et qu’elles favorisaient la réélection du président Trump. L’hypocrisie à son paroxysme.
  • Minneapolis, ville Démocrate, gérée comme demain toute l’Amérique de Biden
  • Des enquêteurs californiens saisissent du matériel de PG&E (la compagnie d’électricité) à la recherche de la cause des incendies mortels de l’Etat.

Meurtre d’un manifestant pro-Trump par un Antifa couvert par les médias

  • La police affirme que le tueur de Denver est un garde de sécurité et non un antifa – mais tout porte à croire que ce n’est pas le cas. Pour commencer, ce n’était PAS un agent de sécurité agréé. Le soi-disant agent de sécurité, accusé d’avoir abattu un manifestant lors d’un rassemblement à Denver le 10 octobre, a été identifié par la police comme étant Matthew Robert Dolloff. Il a tiré sur un rassemblement pro-Trump qui était perturbé par des gens de Black Lives Matter et Antifa, qui avaient prévu une contre-manifestation.
  • Les comptes sur les médias sociaux liés à Dolloff montrent qu’il a participé aux manifestations d’Occupy Denver et qu’il a soutenu le mouvement Black Lives Matter.
  • La police dit qu’il est un agent de sécurité et non Antifa. Maintenant, un journaliste a découvert la vérité : selon une source du département des accises et des licences de Denver, Matthew Dolloff n’a jamais été autorisé à être agent de sécurité ou à porter une arme à feu dans un poste de sécurité. Les deux choses sont exigées, à Denver.
  • Comme toujours, la presse ment sur ce qui s’est passé parce que le tueur est un Antifa. Même la photographe du Denver Post, Helen H. Richardson, ment, bien qu’elle ait vu exactement ce qui s’est passé ET que ses photos prouvent ce qui s’est passé.
  • Si les rôles étaient inversés et que l’auteur de la fusillade de Denver était le vétéran pro-Trump, les médias produiraient une couverture sans fin de la situation avec des interviews des voisins, amis et cousins germains de la victime jusqu’au dixième degré. Et au lieu de cela, ils suppriment l’histoire, l’enlèvent de la tendance de Twitter, et couvrent l’agence de presse qui a certainement un certain rôle dans cette tragique aventure.

Débat présidentiel

  • Un porte-parole de la Maison-Blanche a demandé dimanche qu’un débat entre le président Trump et le candidat Démocrate à la présidence Joe Biden ait lieu le 15 octobre comme initialement prévu après que le médecin du président ait déclaré samedi que M. Trump ne risquait plus de transmettre COVID-19 à d’autres personnes.
  • Le directeur adjoint de la communication de la Maison-Blanche, Brian Morgenstern, a déclaré dimanche que le président souhaite que le débat précédemment prévu le 15 octobre ait lieu, a rapporté CNN.

« Le président est prêt à débattre et ses médecins l’ont autorisé à participer à des engagements publics », a déclaré Morgenstern aux journalistes à la Maison-Blanche dimanche.

« Ils ont dit qu’il n’était plus un risque pour la transmission, donc ce serait bien si la commission remettait le débat à l’ordre du jour ».

SCOTUS

  • Un passage frappant de la déclaration d’ouverture d’Amy Coney Barrett. « J’imagine que chaque mot de la décision soit lu par la partie perdante ; et j’imagine en plus que la partie perdante soit mon enfant ».
  • Déclaration d’ouverture :
  • Sénateur Schumer : « Compte tenu des conflits d’intérêts du juge Barrett – elle devrait se récuser de toute décision concernant la loi sur les soins à prix abordable… et de toute décision liée à l’élection. »
  • Sénateur Coons : « Barrett a des opinions qui font qu’elle n’est pas qualifiée pour servir à la Cour suprême. »
  • Mensonge vicieux des Démocrates : « Les Républicains pratiquent le bourrage de la Cour suprême depuis trois ans et demi, et ils s’en vantent ». Remplir les postes vacants n’est pas faire du bourrage du tribunal. Les Républicains n’ont aucune chance contre les accusations vicieuses des Démocrates. Ils s’obstinent à être droit sans aucune finesse.

Elections

« Je crois que le président Trump peut gagner … et que les Républicains peuvent s’emparer de la Chambre et du Congrès. Mais je pense aussi qu’il est possible que nous assistions à un balayage des Démocrates », a déclaré M. Cruz.

  • Les restrictions de la Pennsylvanie à cause du coronavirus poussent les Démocrates à soutenir Trump. Le second mandat du gouverneur n’est pas en jeu cette année, mais sa façon de gérer les arrêts de production à cause du coronavirus, et la lenteur de la réouverture des manifestations sportives, des restaurants et des autres entreprises de l’État ont suscité une colère générale. Même certains Démocrates craignent qu’il ne provoque un retour de bâton dans les urnes qui pourrait aider M. Trump, qui est à la traîne du Démocrate Biden dans les sondages de l’État clé.
  • Le Démocrate Jaime Harrison a récolté 57 millions de dollars au troisième trimestre 2020 pour sa tentative de renverser le célèbre sénateur Lindsey Graham, champion de la nomination de juges conservateurs aux différents tribunaux fédéraux du pays, et bien entendu à la Cour suprême, établissant ainsi un record de collecte de fonds pour un candidat au Sénat américain.

    Le résultat stupéfiant de Harrison au troisième trimestre a battu le précédent record de 38,1 millions de dollars établi par l’ancien candidat Beto O’Rourke en 2018 – ce qui ne lui a cependant pas permis de battre Graham.

Vote par correspondance

  • Après une dure bataille juridique, la cour d’appel rétablit la limite imposée par le gouverneur du Texas pour le nombre de lieux de dépôt des bulletins de vote par correspondance.
  • Le gouverneur Démocrate Whitmer, du Michigan a déclaré que les votes au Michigan n’auront pas de date limite de dépôt artificiels, fixés par des personnes ayant un agenda politique. Whitmer ne veut pas donner de date à laquelle les votes pour l’élection de 2020 doivent être comptés. On est tombé sur la tête : c’est la gauche.

Sondages

  • Record de 96 % de taux d’approbation au sein du Parti Républicain pour le président Trump.
  • 53 % de taux d’approbation du travail du président dans l’ensemble du pays malgré la crise de coronavirus.
  • Record de 56 % de personnes qui disent qu’ils vivent « mieux maintenant » qu’il y a 4 ans sous l’administration Obama/Biden, dans le sondage Gallup, alors même que nous sommes seulement en train de commencer à tourner la page sur la peste chinoise.
  • 56 % des électeurs inscrits disent à Gallup qu’ils sont mieux lotis qu’il y a 4 ans (sous Obama/Biden),
  • Seulement 32 % disent qu’ils sont moins bien lotis ».
  • Biden conserve une avance de 12 points sur le plan national. Curieusement, le même sondage montre qu’une majorité d’électeurs, 54 %, a déclaré approuver les performances de Trump en matière d’économie, alors que 45 % les désapprouvent, et que l’économie est la première préoccupation des Américains.

    Mais à l’approche de l’élection présidentielle, la vraie question n’est pas de savoir qui est en tête des sondages nationaux, mais quels États les deux candidats doivent remporter pour atteindre 270 votes électoraux.

Coronavirus

  • Le gouverneur de New-York Andrew Cuomo utilise la pandémie de COVID-19 pour opprimer les New-Yorkais.
  • Le virus à l’origine de COVID_19 peut survivre sur les billets de banque, le verre et l’acier inoxydable jusqu’à 28 jours, soit beaucoup plus longtemps que le virus de la grippe, selon des chercheurs australiens, ce qui souligne la nécessité de nettoyer et de se laver les mains pour combattre le virus.
  • L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a encore modifié sa position sur les mesures de confinement prises par les gouvernements pour lutter contre le coronavirus de Wuhan. L’OMS estime désormais que les mesures de confinement ont des conséquences imprévues et qu’il faut les éviter.

    L’OMS a précédemment fait marche arrière sur tout ce qu’ils ont dit :
    • D’abord, ils ont même dit que le SRAS-COV2 n’était PAS contagieux. Puis ils ont dit qu’il était.
    • Puis ils ont dit que les masques n’étaient PAS utiles, puis ils ont dit qu’ils le sont.
    • Ils ont félicité les pays pour leur fermeture, maintenant ils disent que les fermetures ne sont pas bonnes.
    • Ils ont même félicité la Chine pour sa « brillante » gestion du coronavirus.
  • L’OMS est assez incompétente et politisée.
  • Stuart Buck, partisan de la transparence scientifique, affirme que le COVID-19 a mis en évidence les problèmes de longue date qui existent dans l’examen par les pairs des découvertes scientifiques.
  • Une équipe de chercheurs de Tel-Aviv Université affirme avoir mis au point un cocktail d’anticorps contre le coronavirus qui pourrait fournir une immunité naturelle pendant plusieurs mois. Notez « affirme » et « pourrait » : cela fait 6 mois que les chercheurs du monde entier « affirment » et « pourraient »… Et aucun traitement solide n’est disponible, concrètement.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz