Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Samedi 10 octobre – 25e jour

Trump

  • Trump annonce que ses médecins ont arrêté les traitements contre le coronavirus.
  • Le président va organiser un meeting politique, son premier depuis sa guérison de la peste chinoise, à la Maison-Blanche.
  • Le nombre d’abonnés au compte Twitter du président atteint 87,2 millions. Il avait 83,5 millions quand nous avons créé cette rubrique des 100 jours.
  • Tweet Trump : « J’ai eu l’honneur de recevoir le tout premier soutien présidentiel de l’Association des chefs de police de Floride. Merci, je ne vous laisserai JAMAIS tomber ! »
  • Newt Gingrich incite Trump à « étudier » le style de débat de Pence : « Il n’était pas hostile. »
  • Entretien Trump avec Mark Levin :
  • Le président Trump a tenu un « meeting radiophonique » avec Rush Limbaugh :
  • Les nouvelles sanctions américaines sur l’Iran coupent le pays terroriste du Moyen-Orient du système financier mondial.
  • Trump prévoit un événement politique en personne en Floride lundi prochain.

Biden

  • Joe Biden fait la morale à Trump en exigeant le port du masque, et il retire son masque pour tousser ! Quel clown !
  • Comment expliquer la clarté des propos de Joe Biden durant le débat présidentiel, et ceci :

Voilà à quoi ressemblerait une Amérique de gauche Bidenisée

San Francisco est devenue invivable : violence, drogue, sans-abri, saleté, seringues et excréments en pleine rue
  • La prison de Manhattan « The Tombs » va être fermée en même temps qu’une prison sur l’île de Rikers parce que les responsables de la ville de New York prévoient une « réduction de la population carcérale » – malgré l’augmentation en flèche de la criminalité de la ville.
  • Si vous connaissez San Francisco, vous ne la reconnaîtrez plus. Et si vous aimez dans quel état elle est aujourd’hui, vous adorerez une Amérique avec le président Biden ! C’est en tous cas ce que pensent les habitants de la ville, qui préfèrent subir la violence, la drogue, les sans-abri, la saleté, les seringues et les excréments en pleine rue plutôt que voter pour un maire Républicain.

    Depuis que la mairie a décidé d’offrir gratuitement aux sans-abri de la drogue et de l’alcool pendant la pandémie, il y a deux morts par jour par overdose, alimentée par le fentanyl.
  • Le commentateur politique de gauche Bill Maher se plaint auprès du membre du congrès Démocrate Adam Schiff de « l’exode » des habitants de Californie contrôlée par les Démocrates.

« J’ai l’impression de vivre en Italie dans les années 70 : des impôts super élevés, des routes défoncées par les nids de poule… je ne vois pas ce que je reçois en échange de mes impôts super élevés. »

  • Nancy Pelosi a dévoilé sa législation pour faire appel au 25e amendement – qui permet de destituer un président qui n’est plus mentalement en état de diriger le pays. Pelosi a déclaré que le traitement COVID-19 de Trump a eu un impact sur ses compétences décisionnelles. Nous avons entendu parler de nombreux effets secondaires du coronavirus, mais pas celui-ci…

    Le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, a qualifié la législation de Pelosi d' »absolument absurde ». Le projet de loi n’a aucune chance d’être adopté au cours de cette session, le Congrès étant en vacances, et le Sénat et la Maison-Blanche étant actuellement contrôlés par les Républicains.

    La sénatrice Républicaine Kelly Loeffler a décidé de proposer une résolution condamnant Pelosi pour ses commentaires sur le 25e amendement contre le président.

    Pelosi sait très bien qu’à moins d’un mois de l’élection, la procédure, si elle avait tous les éléments juridiques de son côté, prendrait plus longtemps. C’est une juste une manœuvre de basse politique pour ternir l’image du président et tenter de faire croire aux Américains peu informés qu’il n’est pas en Etat mental d’être réélu. Si elle arrive à détourner quelques milliers de votes du président, elle aura atteint son objectif, il n’y a pas de petits bénéfices.
  • Après que les sondages aient montré que les émeutes allaient coûter cher à Biden, comme par magie, les émeutes nationales « totalement spontanées » se sont arrêtées. Si vous avez suivi les centaines de millions de dégâts, de vies brisées par les pillages et les destructions de commerces (surtout des noirs), et le déni des médias qui appelaient ça des manifestations pacifiques, vous avez le droit de ressentir un profond dégoût dans la capacité destructrice de la gauche – qui accuse la droite d’être violente et dangereuse.
  • Les dirigeants syndicaux voient dans la victoire de Joe Biden en novembre le début d’un renouveau syndical, susceptible de mettre à mal des décennies de politiques qui ont réduit l’influence des syndicats (et aidé les entreprises à être plus concurrentielles par rapport à la Chine).
  • La candidate au poste de maire de Portland portait une jupe avec des photos de Mao, le Hitler communiste, et Che Guevara, le tueur d’enfants.
  • CNN diagnostique une « rage de stéroïdes » chez le président – c’est une première mondiale : le diagnostic médical à distance, sans docteur, sans compétence médicale et sans examiner le patient.
  • La Chine pourrait être reconduite à son poste au Conseil des droits de l’homme des Nations unies par un vote des membres le 13 octobre.
  • Le cours de bourse des producteurs de cannabis a augmenté après que Kamala Harris ait promis que l’administration Biden décriminaliserait totalement la drogue.
  • Le site d’avis consommateur Yelp va commencer à étiqueter les entreprises accusées de « comportement raciste ». Aucune preuve n’est nécessaire. Les consommateurs noirs s’en donneront à cœur joie pour punir les commerces d’être tenus par des blancs. Si vous connaissez un moyen plus efficace de détruire le petit commerce, un vrai danger pour les marxistes qui voient en eux des gens qui prennent en main leur destin, n’hésitez pas à le signaler.

Débat présidentiel

  • Beaucoup s’étonnent que la commission des débats présidentiels ait choisi exclusivement des modérateurs anti-Trump, qui donc favorisent de manière subtile le candidat Démocrate, ne sont pas équitables dans les questions qu’ils posent à l’un et à l’autre, ne posent pas les questions qui peuvent déranger Biden, mais celles qui peuvent déranger Trump, et manquent de neutralité vis-à-vis de Donald Trump. Cela va même jusqu’à avoir choisi un collaborateur de Joe Biden pour le second débat à venir !

    Voici les explications :
    • Le président de la commission du débat présidentiel, Frank Fahrenkopf est le co-fondateur de l’organisation « Color Revolution » financée par George Soros, et liée au dossier Steele sur le hoax de la collusion de Trump et la Russie.
    • Le sénateur Bob Dole a déclaré : « La Commission des débats présidentiels est censée être bipartite avec un nombre égal de Républicains et de Démocrates. Je connais tous les Républicains de la commission et la plupart d’entre eux sont mes amis. Je suis préoccupé du fait qu’aucun d’entre eux ne soutient Donald Trump. Une Commission des débats qui est biaisée, c’est injuste. » (les Démocrates sourient devant la force de réaction des Républicains).
  • Donald Trump a tweeté :
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1314710067699159041

Steve Scully, le modérateur du prochain débat est un Never-Trumper, et il a été pris en flagrant délit [d’avoir demandé à Anthony Scaramucci, un ennemi de Trump, qu’il l’aide à piéger le président avec des questions qui vont l’irriter]. Il a sorti le prétexte usé « J’ai été piraté ». Ça ne marche plus. Ses patrons sont furieux contre lui car il a perdu toute crédibilité !

SCOTUS

  • Le sénateur Ted Cruz a déclaré jeudi qu’il avait fait part de ses inquiétudes au président Trump en 2017 et 2018 concernant les projets de nomination de Neil Gorsuch et Brett Kavanaugh à la Cour suprême.

    Mais avec la troisième candidate à la Cour suprême, la juge Amy Coney Barrett, Cruz a déclaré qu’il avait étudié son dossier et qu’il se sentait maintenant très à l’aise avec le choix « exceptionnellement qualifié » de Trump.

Vote par correspondance

  • Catherine Engelbrecht, fondatrice de « True the Vote », une organisation sans but lucratif qui avait été une des victimes des contrôles fiscaux illégaux de groupes conservateurs sous Obama, a exhorté les citoyens à se porter volontaires auprès des autorités locales pour protéger l’intégrité des prochaines élections de novembre.
  • Un juge fédéral a bloqué la directive du gouverneur du Texas selon laquelle les urnes doivent être limitées à une par comté.
  • Le juge Kagan de la Cour suprême ouvre la voie à l’envoi de bulletins de vote par correspondance aux électeurs du Montana.
  • Commentaire d’un journaliste honnête (si si, il en reste aux Etats-Unis et ils travaillent souvent pour des médias de droite) :

J’ai reçu tellement d’emails concernant des bulletins de vote avec de mauvaises adresses, des mauvais noms, envoyés à des personnes décédées, etc.

Il y a même une pile de bulletins de vote envoyés à des mauvaises personnes qui se trouvent devant mon immeuble. Il y en a un peu plus chaque jour.

  • Une femme a posté jeudi des photos de courriers volés et jetés dans une ruelle de Santa Monica (photos ci-dessus).
  • À partir de la semaine prochaine, lorsque les gens tenteront de retweeter un Tweet que Twitter considère comme trompeur, ils verront une étiquette disant : « information trompeuse », et une invitation à se rendre vers des informations crédibles sur le sujet.
  • Qu’est-ce qu’une « information trompeuse » pour Twitter ? Parler de bulletins de vote volés et jetés par exemple.

Sondages

  • 56 % des Américains disent que leur sort est meilleur aujourd’hui qu’il y a 4 ans sous Obama, selon le sondage Gallup, un organisme entre les mains Démocrate.
  • Le président Trump fait mieux dans les États charnières contre Joe Biden qu’il ne l’a fait en 2016 contre Hillary Clinton – avec des sondages comparables qui incluent plus de Démocrates que de Républicains.

Coronavirus

  • Dr Fauci : « Il y a eu un événement de super-diffusion du coronavirus à la Maison-Blanche. »
Joe Biden nous appelle les boueux de la société
Obama nous appelait entêtés
Hillary nous appelait lamentables
Les terroristes nous appellent infidèles
Trump nous appelle Américains

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz