Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Jeudi 8 octobre – 27e jour

Trump

  • Donald Trump prévoit de reprendre sa campagne électorale en début de semaine prochaine.
  • La plus grande société de médias américaine de la police apporte son soutien au président Trump :

« Nous n’avons jamais auparavant soutenu officiellement un candidat. Aujourd’hui, cela change. Law Enforcement Today est fier de soutenir Donald J. Trump à la présidence. »

  • John Brennan, le directeur de la CIA d’Obama, avait informé Obama que Clinton avait un projet de fabriquer un lien entre Trump et la Russie. Barack Obama et Joe Biden ont demandé à leur administration d’utiliser les pouvoirs du gouvernement pour attaquer la campagne Trump, puis la transition quand Trump a gagné la présidentielle.

    L’étrange email que Susan Rice s’était envoyé à elle-même après la réunion dans le Bureau ovale faisait partie d’une dissimulation.

    Et nous savons grâce aux déclassifications de cette semaine que John Brennan et Hillary Clinton ont monté le faux dossier russe avec l’administration Obama/Biden dans le but de détourner l’attention des Américains du scandale du serveur d’emails de Clinton.

    La chasse aux sorcières a été pire que ce que nous pensions !

    Les membres les plus hauts placés du FBI, de la NSA et de la CIA n’espionnaient pas seulement Trump – Ils essayaient de renverser sa victoire électorale avec de faux renseignements et une fausse enquête.
  • Enfin, la commission du Sénat cite à comparaître le professeur Stefan Halper comme « espion ». C’est lui qui a le premier infiltré la campagne Trump pour le compte du FBI afin que le FBI puisse enquêter sur la campagne Trump.
  • Après une plainte pour antisémitisme déposée par l’étudiante juive Adela Cojab, l’université de New York (NYU) a admis ne pas protéger ses étudiants juifs contre le harcèlement.

    Le président Trump a signé un décret qui a permis de lutter contre cette injustice, et l’antisémitisme sur les campus universitaires a été reconnu.

    Désormais, et grâce à Trump, l’antisémitisme est ajouté à la liste contre le harcèlement à la NYU.
  • Le département de la Justice de Trump demande à SCOTUS de rétablir la peine de mort pour le poseur de bombe du marathon de Boston. Un tribunal Démocrate l’avait annulée.

Débat vice-présidentiel Mike Pence – Kamala Harris

  • Le vice-président Pence a largement remporté le débat. Avec moins de temps de parole que sa concurrente (alors que, magie de la justice de gauche, la modératrice n’a cessé de couper la parole à Pence en lui disant qu’il parlait plus qu’Harris) :
    • Pence : 35:22
    • Harris : 38:48
  • Sur la Cour suprême, les émeutes et la politique étrangère, le vice-président Mike Pence a livré une master-classe de très haut niveau en matière de débat, et Harris avait l’air d’une petite étudiante à côté de lui.
  • La Chine a censuré les commentaires de Pence quand il a parlé de la Chine. Le signal vidéo est revenu pour la pro-Chine Harris, lorsqu’elle a repris la parole. Aucun média ne vous le dira – ils sont trop occupés à dire que Trump est aidé par Poutine (ce qui est faux), parce qu’ils ne veulent pas que vous sachiez que Biden est soutenu par la Chine communiste.
  • Harris a eu l’air arrogante et idiote, avec un faux sourire, et des tremblements de tête.
  • Pence a massacré Harris sur les résultats économiques. C’était le moment le plus fort de Pence.
  • Le vice-président Mike Pence :

« Amérique, vous venez d’entendre la sénatrice Harris vous dire que le premier jour de la présidence Biden, il va augmenter vos impôts. »

  • Pence a accusé Biden de plagiat, en disant que le plan Biden pour le coronavirus est exactement le même que le plan Trump. (Dans le passé, Biden a déjà été condamné pour plagiat).
  • Aussi menteuse que Biden, Harris adopte la doctrine Goebbels « répétez un mensonge un grand nombre de fois et il deviendra vérité » et répète la fiction selon laquelle le président Trump a qualifié le virus de canular. Ce n’est pas vrai. Il a qualifié la couverture du virus par les Démocrates de canular. Même les fact checkers de gauche l’ont reconnu.
  • Harris vient de dire que le plan Biden-Harris éliminerait la pratique des cautions et laisserait sortir les délinquants appréhendés. C’est une position défendue par l’extrême gauche.
  • Harris a des tics nerveux, ce n’est pas très bon pour quelqu’un qui va devenir par défaut.
  • Terrible réponse de Harris sur le fait de bourrer la Cour suprême d’un grand nombre de juges de gauche pour l’influencer. Comme elle refuse de répondre, Pence ne la lâche pas (ce que Trump aurait dû faire avec Biden quand il a lui aussi refusé de répondre à cette même question). Pence lui pose à nouveau la question – pour la troisième fois. Harris joue la carte de la race sur la question de la Cour suprême – très mauvaise séquence pour Harris.
  • En s’éloignant d’une réponse à la question sur Roe v. Wade (avortement illimité), Mike Pence dit qu’il espérait que les Démocrates n’attaqueraient pas la candidate à la Cour suprême Amy Coney Barrett pour sa foi catholique. Très puissante réaction qui jette un froid sur la moralité des Démocrates auprès des Américains.

Conclusion du débat

« Mr le vice-président : je suis en train de parler ».
Pence : « et bien vous devriez peut-être dire la vérité »

  • Pence a largement gagné le débat – Harris a eu l’air idiote, sournoise et hypocrite sur la Cour suprême. Ce sera le moment qui restera viral de ce débat. Ceci étant cela ne doit pas surprendre : il faut se souvenir qu’Harris a dû abandonner brutalement sa campagne présidentielle parce qu’elle était tombée à 3 % auprès des Démocrates : ils ne l’aiment pas.
  • Jake Tapper de CNN a tenté d’expliquer la médiocre performance de Kamala lors du débat en disant que c’est une femme, oubliant qu’elle a chuté à 3 % pendant les primaires et a dû brusquement annuler sa campagne.
  • La modératrice du débat, Susan Page, est sous contrat pour écrire le livre de Nancy Pelosi : c’est ce qui s’appelle neutralité et équité, à gauche.

Biden

  • Joe Biden est un menteur en série, nous l’avons découvert au premier débat, cela se confirme. Il a tweeté :

« Ne vous y trompez pas : si vous êtes sans emploi, si votre entreprise est fermée, si l’école de votre enfant est fermée, si vous voyez des licenciements dans votre communauté, Donald Trump a décidé aujourd’hui que rien de tout cela ne compte pour lui ».

Biden dit ça après avoir déclaré que les entreprises devraient rester fermées, ainsi que les écoles.

  • Lors des débats pour la primaire Démocrate, Kamala Harris a levé la main en faveur de la dépénalisation de l’immigration illégale. Elle est la candidate vice-présidente la plus extrême de l’histoire des États-Unis.

    Kamala Harris : « Il n’y a aucun doute que je suis en faveur de l’interdiction du fracturage (extraction du pétrole par fraction). » Si Joe Biden et Kamala Harris sont élus, ils vont donc tuer des millions d’emplois américains dans le secteur de l’énergie.

    Kamala Harris a déclaré qu’elle se débarrasserait de la pratique de l’obstruction au sénat, et ce pour faire passer le Green New Deal socialiste, néfaste pour l’emploi, et qui va tuer l’industrie américaine au profit de la Chine, qui deviendra le maître du monde.

    Kamala Harris a déclaré qu’elle soutient la prise de contrôle par le gouvernement socialiste de Bernie Sanders des soins de santé qui interdirait les plans d’assurance santé privés. « Eliminons tout cela ! » a-t-elle déclaré.

L’Amérique de gauche de Biden

  • Un grand jury a accusé le couple de Saint-Louis qui avait pointé ses armes sur des émeutiers pour se protéger, d’avoir exhibé une arme et d’avoir falsifié des preuves. Le président Trump avait pris la défense du couple, arguant qu’ils allaient « être sévèrement condamnés si Biden était élu ».
  • Si Biden obtient son Green News Deal, ce sera un nouveau Venezuela : La production de pétrole au Venezuela est la plus faible depuis près d’un siècle, et même ce filet de sécurité pourrait se tarir bientôt, avertissent les analystes. Le Venezuela a été le second plus gros producteur mondial – et ses réserves ne se sont pas taries, c’est le socialisme qui est passé par là.
  • Trump ne peut pas bloquer la présentation de ses déclarations d’impôts, selon un tribunal de New York qui s’acharne sur le président à des fins politiques.
  • Netflix inculpé par un grand jury du Texas pour le film « Cuties », considéré comme pédophile.
  • La chaîne NBC a trompé le public en présentant des partisans de Biden comme des électeurs « non engagés » lors d’un débat public, et elle a même présenté Vin Gupta comme un « expert médical indépendant » en cachant le fait qu’il est en réalité un des conseillers de Biden.
  • Le LA Times rapporte que l’énorme panneau Trump sur une colline près de l’autoroute i405 a gêné les autorités de l’État. Elles sont allées sur une propriété privée pour l’enlever parce qu’elles prétendent que le discours politique était une « distraction visuelle » pour les conducteurs.

SCOTUS

  • Les attaques des Démocrates et des médias contre la foi de Barrett sont une honte, selon le sénateur Mitch McConnell, qui va se retourner contre eux. Même Nancy Pelosi, catholique elle-aussi les a prévenus.

Élections

  • Kevin McCullough:

J’ai prédit qu’Obama battrait Hillary et serait président en 2009, dans une chronique publiée à l’hiver 2006. 

J’ai prédit qu’Obama battrait Romney en 2012.

J’ai prédit à un demi-État près, la carte exacte de 2016. 

Cette élection n’est pas difficile. Trump gagne.

Biden 208, Trump 330 grands électeurs.

https://twitter.com/KMCRadio/status/1313319927542091777
  • Ben Shapiro : « Si l’élection est un référendum sur le président Trump, il perdra ; si l’élection est un référendum sur Joe Biden, il perdra ».
  • La républicaine portoricaine Wanda Vásquez Garced soutient Trump.
  • En Caroline du Nord, une course cruciale pour le contrôle du Sénat américain a été bouleversée par les inconduites sexuelles du Démocrate Cal Cunningham, un homme marié qui a eu une relation extraconjugale avec une consultante cet été. Comme dit le proverbe : « pour gagner, il n’avait strictement rien à faire, et même ça, il l’a foiré ».
  • Jane Fonda dit que le coronavirus est « le cadeau de Dieu à la gauche ». Elle a hélas raison : si Trump perd, ce sera à cause du coronavirus et de rien d’autre. Avec l’économie telle qu’elle était avant la peste chinoise, il aurait volé vers la victoire.

Sondages

  • Inquiétant sondage de Rasmussen, le plus fiable des sondeurs en 2016.

    La performance du président Trump lors du débat, suivie de son diagnostic de coronavirus, semble creuser un trou encore plus profond pour lui cette semaine. Le Démocrate Joe Biden a désormais 12 points d’avance sur le président dans le sondage hebdomadaire de la Maison-Blanche réalisé par Rasmussen Reports.
  • Le dernier sondage national par téléphone et en ligne révèle que Biden devance le président Trump de 52 à 40 % parmi les électeurs américains probables. Rasmussen est l’une des rares sociétés de sondage à avoir prédit la victoire de Trump 5 jours avant l’élection de 2016.
    La semaine dernière, suite à l’annonce par Trump de la nomination de la juge fédérale Amy Coney Barrett à la Cour suprême des États-Unis, Biden est passé d’une étroite avance d’un point à huit points.
    Biden a maintenant franchi la barre des 50 % pour deux semaines consécutives, tandis que Trump a atteint son plus bas niveau de soutien depuis la première semaine de White House Watch début juillet.
    Le nouveau sondage révèle que Trump bénéficie d’un soutien de 76 % des Républicains.
  • Biden a 81 % des votes des Démocrates et 18 points d’avance sur les électeurs qui ne sont affiliés à aucun des deux grands partis.

Vote par correspondance

  • Plus de 5,5 millions de personnes ont déjà voté, soit plus de 70 fois plus qu’en 2016.
  • La Cour suprême du Texas se prononce contre le plan de vote par correspondance de Houston voulu par les Démocrates.

Coronavirus

  • Dr Fauci : Les États-Unis pourraient voir jusqu’à 400 000 morts d’ici cet hiver.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz