Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Mardi 20 octobre : jour J-15

Trump

  • Le mur frontalier avec le Mexique approche des 600 km de long.
  • Le rappeur 50 Cent appelle ses partisans à voter pour Trump en citant le plan de Biden pour taxer les gens.
  • Donald Trump qualifie les médias de « criminels » pour n’avoir pas rendu compte du scandale de Hunter Biden du NY Post, alléguant la corruption de Joe Biden quand il était vice-président.

« JOE BIDEN EST UN CRIMINEL… ET VOUS SAVEZ QUI D’AUTRE EST UN CRIMINEL ? ! VOUS [les médias] ÊTES DES CRIMINELS POUR NE PAS L’AVOIR SIGNALÉ ! »

  • Trump plaisante qu’il pourrait quitter le pays s’il perd contre Joe Biden aux élections du 3 novembre.
  • La Cour suprême a accepté d’examiner la construction par l’administration Trump d’un mur à la frontière sud des États-Unis avec des fonds militaires, et son exigence que les demandeurs d’asile à la frontière attendent au Mexique pendant que leur demande est examinée.

Merci ARIZONA ! Je quitte le Nevada maintenant, et je vous verrai bientôt. Ensemble, nous allons RENFORCER L’AMÉRIQUE !

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1318240432006987778
  • Prescott, Arizona est prêt pour la présidence :
  • Tweet de Trump : « En arrivant à Prescott, quelle foule ! J’adore l’Arizona ! »
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1318276008303382529
  • Lors du rassemblement de Prescott, le président Trump a traité CNN de « bâtards stupides », disant que la chaîne ne parle que de « COVID, COVID, COVID ».
  • Au meeting de Prescott, le président Trump parle de vote anticipé :

Dans le Michigan « ils commencent à être un peu nerveux de l’autre côté » et « Nous sommes en première place en Arizona. »

  • Le président Trump est en campagne dans le Michigan.
  • Le vice-président Mike Pence prévoit un « calendrier très agressif » pour intensifier la campagne dans les deux dernières semaines avant les Élections.
  • Les Républicains du Sénat envisagent un amendement constitutionnel pour bloquer le bourrage de la Cour suprême américaine s’ils perdent les élections.
  • L’économie se redresse : Pour la première fois depuis mars, le nombre de contrôles dans les aéroports dépasse le million.
  • Trump a annoncé aujourd’hui qu’il retirera le Soudan de la liste des pays qui parrainent le terrorisme établie par le Département d’État, après que le pays ait accepté de verser 335 millions de dollars en compensation aux familles des victimes américaines du terrorisme. Observez le contraste : Obama donnait de l’argent aux terroristes iraniens, Trump exige de l’argent des terroristes.
  • Les personnes âgées en Arizona ont réalisé d’importantes économies sur leur plan de santé Medicare sous la présidence de Donald Trump.
  • De nombreux agriculteurs, craignant qu’une présidence Biden n’entraîne des réglementations plus strictes et des impôts plus élevés, votent Trump : « Je prends le bon avec le mauvais ».
  • Le président de la Commission fédérale des communications (FCC) a annoncé lundi qu’un groupe d’experts allait donner suite à la pétition de l’administration Trump visant à clarifier le sens d’une loi qui accorde aux entreprises technologiques une absence de responsabilité juridique sur le contenu publié sur leurs sites web par des tiers. La fameuse section 230.
  • Trump a remis chaque trimestre des chèques équivalant à un quart de son salaire annuel de 400 000 dollars à diverses agences gouvernementales, dont le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Santé, le ministère de l’Education et le service des Parcs nationaux, tandis que Joe Biden a réussi à faire tomber des oligarques corrompus pour protéger des millions de dollars de corruption pour lui-même et sa famille. Et c’est Trump qu’on accuse d’être corrompu.
  • Trump qualifie Macron de «Premier Ministre»

    En plein meeting, le président américain a commis une petite gaffe en désignant le chef d’Etat français lors d’un meeting dans le Michigan samedi 17 octobre. Le Président américain s’est épanché sur l’accord de libre-échange qu’il a renégocié avec le Canada et le Mexique, avant d’embrayer sur les accords de Paris :

«Vous savez ce que j’ai également arrêté ? L’accord sur l’environnement de Paris. J’aime beaucoup le Premier ministre Emmanuel Macron, et je lui ai demandé comment l’accord avançait, ils n’y arrivent pas vraiment», a-t-il lancé, confondant donc Président de la République et Premier Ministre.

  • Cet accroc ne semble pas pour autant être une provocation de la part de Donald Trump, qui pendant ce meeting a tenu à lui adresser ses condoléances et a corrigé :

«Au nom des Etats-Unis, j’aimerais présenter mes sincères condoléances à un de mes amis, le Président français Macron, car la France a subi un acte terroriste islamiste barbare, un enseignant a été décapité près de Paris, c’est horrible. Et ils ont arrêté neuf personnes.»

  • Rappelons, à sa décharge, que dans les relations politiques internationales il y a davantage de Premiers Ministres ou de Présidents du Conseil que de Présidents de la République.

Biden

  • Joe Biden fait campagne comme un homme qui n’est pas très populaire. Il refuse de faire campagne, agit comme un reclus, ne parle pas à la presse, ne dit pas aux électeurs sa position sur les questions clés et la presse ne lui pose pas de questions sérieuses.
  • Les médias sociaux révèlent que le propriétaire du bar qui prétend être un Américain moyen dans la publicité de Biden est en réalité un riche propriétaire d’entreprise, un collecteur de fonds pro-Antifa, Démocrate et fraudeur.
  • La campagne Biden va supprimer les images d’un ancien commandant de la coalition militaire américaine anti-ISIS d’une publicité de campagne après qu’il ait protesté qu’il ait été inclus sans sa permission, a déclaré un porte-parole lundi.
  • Les lobbyistes ont rencontré les conseillers de la campagne Biden alors que certains dans leur secteur se préparent à ce que Joe Biden puisse éventuellement vaincre le président Trump. Les lobbyistes ont demandé comment Joe Biden pourrait travailler avec le Congrès sur des initiatives politiques.
  • Biden reproche à Trump d’avoir qualifié le Dr Fauci de « désastre » et d’avoir traité les experts en santé publique d’ « idiots ». La vérité est que Trump se tire une balle dans le pied en s’attaquant à ces personnes, en pleine campagne. Ca ne sert à rien, et ça ne peut être que négatif.
  • Les questions continuent sur les liens de l’équipe Biden avec Facebook, Twitter qui censurent les articles dénonçant sa corruption.
  • Tweet de Biden : « Le vote anticipé commence aujourd’hui : Alaska Arkansas Colorado Floride (dans la plupart des comtés) Idaho (dans certains comtés) Dakota du Nord. N’attendez pas le 3 novembre pour voter – votez tôt aujourd’hui.
  • Le frère cadet de Joe Biden, Frank Biden, « est une sale merde », dit l’une des deux orphelines à qui le frère du vice-président doit encore 1 million de dollars, pour un délit de fuite en Jaguar après avoir écrasé et tué leur père il y a 20 ans.

Scandale de corruption de Joe Biden

  • Les révélations scandaleuses sur le candidat Démocrate peuvent-elles faire basculer le vote au profit de Donald Trump ?
  • Les Démocrates ne sortiront pas indemnes de la mise en libre accès des 35.500 emails (1.800 pages, dont 86 sur la Libye) envoyés par Hillary Clinton, chef des Affaires étrangères de 2009 à 2013.
  • Le clan Biden est directement exposé par l’affaire « Burisma » ukrainienne qui implique les Biden, père et fils, emails compromettants à l’appui.
  • Le contenu du disque dur d’un ordinateur de Hunter a dévoilé crûment les vices sexuels et toxicomaniaques du fils Biden ainsi que les relations de la famille Biden avec des dirigeants chinois liés au Parti Communiste et des oligarques ukrainiens dans des combines gazières. Les emails contredisent Joe Biden qui affirmait n’avoir « jamais parlé à son fils de ses affaires à l’étranger » – mais peu de gens le croyaient.
  • D’autres emails dévoilent l’attitude des Démocrates lors des printemps arabes auprès des Frères musulmans en Libye.
  • Des échanges entre Hillary Clinton et son staff révèlent sa politique dans les pays arabes, visant à y « installer un chaos créatif ».
  • Les Démocrates ont soutenu les partis islamistes dans toute la région et appuyé les efforts des fanatiques pour prendre le pouvoir. Or, Biden était vice-président de 2009 à 2012.
  • De tels emails rendent inutiles les « fake news » ou les théories du complot dont on accuse si souvent Donald Trump ! Le Daily Mail et même le New York Times avaient, alors, dévoilé la vulnérabilité des chancelleries américaines.
  • De nouveaux emails révèlent que les associés de Hunter Biden ont bénéficié d’un investissement important de la part de la femme du maire de Moscou à un moment où des sanctions étaient en cours contre la Russie.
  • Le scandale Hunter Biden indique que Joe Biden, alors qu’il était vice-président des États-Unis, a sciemment permis à son fils de vendre son accès à l’administration Obama, puis a menti à ce sujet.
    Le Sénat examine la possibilité qu’un Hunter Biden malveillant ait abandonné son ordinateur portable pour saboter la campagne de son père pour se venger de lui, qui réclame de partager les gros chèques de corruption que son fils reçoit. L’ordinateur portable a été déposé quelques jours avant l’annonce par Joe Biden qu’il se présentait à la présidentielle.
  • Selon un article exclusif du journal pro-démocratie de Hong Kong @appledaily_hk, un homme d’affaires taïwanais a servi d’intermédiaire pour aider Hunter Biden à établir des relations d’affaires avec des entreprises appartenant au parti communiste chinois.

« Il y a des choses assez… dégoûtantes dans lesquelles cette famille était impliquée. » dit Rudy Giuliani. Il a révélé « qu’il y a plus à dire » après le rapport du @nypost sur une prétendue communication concernant une rencontre entre le vice-président de l’époque, Joe JoeBiden, et un fonctionnaire de Burisma.

  • Ce n’est pas la faute de Joe Biden si Hunter est un camé de la drogue qui, pendant des années, a eu des relations d’affaires louches. C’est sa faute s’il s’est rendu complice de certaines d’entre elles, s’il a menti en disant qu’il ne les connaissait pas, ou qu’il les a aidées en touchant des commissions.
  • Les membres du parti Républicain demandent au Ministre de la Justice Barr de nommer un conseiller spécial pour enquêter sur les allégations de Hunter Biden. Il ne le fera pas, il fait partie du marécage.

Ridicule contre-offensive des Démocrates

  • Les Démocrates parlent maintenant d’un complot russe !
  • Comment le fait que Hunter a laissé son ordinateur portable dans un magasin, oublié de le récupérer, a-t-il toutes les caractéristiques d’une campagne de désinformation russe ? Aucune !
  • Néanmoins, plus de 50 anciens hauts responsables des services de renseignement ont signé une lettre dans laquelle ils affirment que la récente divulgation d’emails appartenant au fils de Joe Biden « présente toutes les caractéristiques classiques d’une opération de désinformation russe ».
  • Cependant, près d’une semaine après les révélations, ni Joe Biden ni Hunter Biden n’ont contesté l’authenticité d’un seul email.
  • Et beaucoup de ceux qui ont signé cette lettre connaissent personnellement Joe Biden ou sont affiliés à sa campagne. Ils pourraient facilement enquêter et savoir si Hunter Biden a déposé l’ordinateur portable ou si certains des emails sont des faux – ils préfèrent ne pas le faire, car ils découvriraient que tout est vrai.

L’Amérique bidenisée

  • Les enquêtes sur l’organisation Black Lives Matter ont révélé des liens avec des groupes pro-communistes chinois. Un expert de ces groupes (@newzealblog) a exposé ce réseau qui, selon lui, est à l’origine des émeutes qui ont suivi la mort de George Floyd. Silence dans les médias.
  • Un partisan de Biden a été arrêté pour avoir tiré sur deux partisans de Trump qui l’ont klaxonné alors qu’ils passaient devant sa propriété.
  • Un juge bloque le plan Trump qui prévoit de couper les bons d’alimentation pour 700 000 adultes qui n’en ont pas besoin, après enquête.
  • Twitter, Facebook ont censuré Trump 65 fois contre zéro pour Biden, selon une étude.
  • Les médias de gauche hurlent : l’émission Morning Joe de MSNBC compare les rassemblements Donald Trump aux « procès des sorcières ».
  • Apocalypse Now ! Elizabeth Warren déclare que « Donald Trump menace l’existence de toute vie sur cette planète !
  • Cancel culture : Chris Pratt dénoncé pour ne pas avoir participé à la collecte de fonds de « Avengers for Biden » et pour être chrétien.
    Les gauchistes sont des petites natures si fragiles et si pleurnichardes qu’ils ne peuvent pas supporter mentalement ou psychologiquement l’idée qu’une célébrité ou un acteur soit en désaccord avec eux. la liste noire d’Hollywood est bien réelle et bien pire que ce qu’elle était dans les années 1950. Sauf que dans les années 50, cette pourriture de McCarthy visait juste : les communistes sont véritablement l’ennemi de l’Amérique.
    Chris Pratt est attaqué pour quelque chose qu’il n’a pas fait, à savoir refuser de soutenir ouvertement qui il est censé soutenir.
    La carrière et la réputation de Pratt sont attaquées parce qu’il ne suffit plus de garder le silence, il faut maintenant prouver sa loyauté si vous voulez conserver votre emploi et votre poste.

SCOTUS

  • Les Républicains du Sénat prévoient la date du 26 octobre pour confirmer Barrett à la Cour suprême.
  • Les Républicains bloquent les efforts du leader Démocrate au Sénat pour ajourner le Sénat jusqu’après les élections.

« Si le juge Barrett se révélait être une icône de la gauche, la presse s’ingérerait dans les attaques personnelles et harcèlerait les Républicains pour les dénoncer… » Au lieu de cela, le NY Times publie un article négatif sur les enfants adoptés par le juge Barrett.

Sondages

Scott Rasmussen, qui a quitté Rasmussen en 2013, s’est associé à une nouvelle entreprise de sondage, RMG Research, et à différentes sociétés de sondage.

  • Le dernier sondage de PoliticalIQ montre que 48 % des électeurs probables du Michigan sont favorables à Biden, tandis que 42 % soutiennent Trump. L’enquête, menée par Scott Rasmussen, montre que 4 % soutiennent d’autres candidats et 5 % disent ne pas être sûrs. Le biais est de 5 % : 31 % des électeurs probables s’identifient comme Républicains. 36 % s’identifient comme Démocrates.
  • Le dernier sondage de ScottRasmussen.com montre que 44 % des électeurs pensent que Biden va gagner, 43 % disent Trump. Le travail de terrain pour ce sondage a été effectué par RMG Research.
  • Le même sondage dit que 87 % des électeurs de Trump pensent qu’il va gagner. 80 % des partisans de Biden croient que leur candidat sortira victorieux. En juillet, 91 % des partisans de Trump s’attendaient à la victoire, tout comme 80 % des partisans de Biden.

Sondage Reuters/Ipsos : La marge d’erreur est de 4 % et ils interrogent 4 % de plus aux Démocrates que de Républicains (41 % 38 %).

  • Pennsylvanie
    • Vote pour Biden : 49 %.
    • Vote pour Trump : 45
    • Biden a perdu 3 points par rapport à la semaine dernière, mais la semaine précédente, le sondage questionnait 2 % de plus de Démocrates que de Républicains contre 4 % de plus cette semaine, ce qui signifie en réalité que Biden a perdu 5 points par rapport à la semaine dernière et est à égalité avec Trump.
    • intervalle de crédibilité de 4 points de pourcentage.
  • WISCONSIN
    • Vote pour Biden : 51 %.
    • Vote pour Trump : 43 %.
    • Le sondage compte 2 % de Démocrates de plus que de Républicains.
    • Il est passé de 51 % à 44 % la semaine précédente.
    • 24 % ont déclaré avoir déjà voté.
    • Intervalle de crédibilité de 4 points de pourcentage.
  • FLORIDE
    • Vote pour Biden : 49 %.
    • Vote pour Trump : 47 %.
    • Le sondage ne dit pas combien de Démocrates il a échantillonné de plus que de Républicains. C’est drapeau rouge selon nous.
    • Le sondage précédent montrait que Biden avait une avance de 49 à 45 %, ce qui était à la limite de l’intervalle de crédibilité du sondage.
    • 17 % ont déclaré avoir déjà voté.
    • L’intervalle de crédibilité est de 4 points de pourcentage.
  • ARIZONA
    • Vote pour Biden : 50 %.
    • Vote pour Trump : 46 %.
    • Les sondages précédents ont montré que les deux groupes sont à peu près à égalité, avec Biden à 48 % et Trump à 46 %.
    • 10 % ont déclaré avoir déjà voté.
    • Intervalle de crédibilité de 4 points de pourcentage.
  • Michigan
    • Vote pour Biden : 51 %.
    • Vote pour Trump : 43 %.
    • Résultat inchangé par rapport à la semaine précédente.
    • 22 % ont déclaré avoir déjà voté.
    • Intervalle de crédibilité de 5 points de pourcentage.
  • CAROLINE DU NORD
    • Vote pour Biden : 48 %.
    • Vote pour Trump : 47 %.
    • La course était à égalité la semaine précédente, à 47 %-47 %.
    • 12 % ont déclaré avoir déjà voté.
    • intervalle de crédibilité 4 points de pourcentage.

Vote

  • La Floride bat le record du premier jour de vote anticipé avec 350 000 bulletins déposés.
  • Dimanche soir, 24 943 285 bulletins ont été déposés, soit 18,3 % du nombre total de votes pour l’élection présidentielle de 2016.
    Les Démocrates ont actuellement une avance de plus de trois millions de voix sur les Républicains en termes de participation au vote anticipé, avec 12 828 936 Démocrates inscrits qui ont voté jusqu’à présent, contre 9 551 690 Républicains inscrits, selon les données recueillies par la société Démocrate TargetSmart.
    Cela pourrait signifier que l’avance des Démocrates dans le vote anticipé pourrait être effacée par une vague de votes Républicains.
    Dans certains États qui vont faire les élections, l’avance des Démocrates parmi les nouveaux électeurs est énorme.
    En Pennsylvanie, par exemple, 59 % des électeurs qui votent pour la première fois sont des Démocrates inscrits, contre seulement 15 % de Républicains inscrits. En 2016, les Démocrates ne comptaient que deux points d’avance sur les électeurs votant pour la première fois : 40 % à 38 %.
  • La Chine et l’Iran veulent que Joe Biden gagne l’élection.
  • Jusqu’ici, on avait l’impression –à lire les « grands » médias– que le Président sortant était un concentré de vices et d’incompétence que le « camp du bien » allait aisément balayer. Or, si les minorités votent habituellement Démocrate, Trump est arrivé à en attirer une proportion non négligeable. Il suffirait que la moitié des électeurs de cette marge (soit 4 %) change de camp pour inverser le résultat. Les scandales que sortent désormais les médias au sujet des Démocrates y suffiront-ils ? Ce n’est pas certain, mais n’est plus à exclure.

Débat

  • Cette année, le débat vice-présidentiel a été suivi par 58 millions de personnes contre 37 millions en 2016.
  • Le président Donald Trump et le candidat Démocrate Joe Biden auront leurs micros coupés pendant le débat présidentiel de jeudi afin que chaque candidat puisse faire passer ses points sans être interrompu. À qui cela profite-t–il ? A celui qui ment le plus : Joe Biden.
  • Antonia Hernandez, le commissaire chargé des débats présidentiels, est lié à Soros.
  • Le directeur de campagne de Trump, Bill Stepien, a envoyé une lettre à la commission des débats pour demander que le débat final se concentre sur la politique étrangère comme promis. Stepien proteste également contre les changements de règles, notamment « l’octroi à une personne non nommée de la possibilité d’éteindre le microphone d’un candidat ».
  • Le camp Trump a également demandé que soient omises les questions sur le changement climatique et « recalibre les sujets et revienne à des sujets qui avaient déjà été confirmés » pour le débat final.

Coronavirus

  • Gouverneur de New York Andrew Cuomo : « Les Américains devraient être « très sceptiques » quant au vaccin COVID-19 sous la présidence de Trump ». 
  • La pandémie de COVID-19 a réduit le nombre de passagers voyageant sur Cathay Pacific Airways de 98,1 % en septembre, par rapport au même mois de l’année dernière, a rapporté la compagnie aérienne lundi.
  • Une maison de retraite place 6 500 exemplaires du livre de Cuomo dans un cercueil pour protester contre sa politique COVID-19 qui a tué au moins 6 500 retraités dans des maisons de retraite.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz