Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Dimanche 18 octobre – 17 jours avant l’élection

Trump

  • Trump poursuit sa campagne marathon à un rythme effréné, avec de multiples déplacements à travers le pays à 17 jours de l’élection présidentielle américaine.
  • Confronté à des sondages qui le donnent battu, à une pandémie, l’hôte de la Maison-Blanche « mise tout » pour combler son retard, a assuré sa porte-parole, Kayleigh McEnany.
  • Pour mobiliser ses fidèles, Trump a annoncé, malgré les sondages, « une vague rouge d’une amplitude jamais vue », en référence à la couleur des Républicains.

« Le jour de l’élection (…), nous allons infliger à Joe l’Endormi une défaite retentissante », a-t-il tonné devant une foule enthousiaste en Floride.

  • Tweets de Trump : « Joe Biden est l’incarnation vivante de la classe politique corrompue qui s’est enrichie tout en drainant la vie économique et l’âme de notre pays. Au cours des 47 dernières années, Joe Biden a fait disparaître vos emplois, fermé vos usines, ouvert vos frontières et ravagé nos villes tout en sacrifiant le sang et le trésor américain dans d’interminables guerres à l’étranger. Joe Biden est un politicien corrompu – et la famille Biden est une entreprise criminelle. Cela fait passer Hillary Clinton pour une amatrice ! »
  • Tweet de Trump : « Cette élection est un choix entre une Rconquête avec Trump ou une Dépression avec Biden. Si vous votez pour moi, la prospérité augmentera, la vie normale reprendra pleinement, et l’année prochaine sera l’une des plus belles années de l’histoire de notre pays ! »
https://www.instagram.com/reel/CGcwqPCpNiQ/?igshid=9f1rtnctu8eg
  • Note de Dreuz : Biden est le genre de politicien dont les Américains ne voulaient plus en 2016 et qui a fait élire Trump, et l’a encouragé à devenir président pour mettre fin à cette corruption de la classe politique.

Trump lors de son meeting politique : « Si vous soutenez notre police, si vous vous rangez du côté des HÉROS de la police, alors vous devez vaincre Joe Biden le 3 novembre-VOTEZ #MAGA ! »

https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1317645019810025473?s=21
  • Tweet de Trump : « Dans 17 jours, nous allons gagner le Grand Etat de WISCONSIN, et nous allons gagner 4 années de plus à la Maison Blanche ! Le vote anticipé commence mardi à WISCONSIN – alors assurez-vous de sortir et de voter. »
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1317644220207927296?s=21
  • Le président Trump se moque d’Obama :

« Il a fait campagne plus durement qu’Hillary Clinton pour Hillary – et cela nous a juste rendus plus forts. Je veux tellement qu’il fasse campagne ».

  • Trump offre ses voeux de prompt recouvrement à Kamala Harris après que des membres de son équipe aient été testés positifs au COVID-19, et que Kamala Harris a annulé ses déplacement politiques.
    Les médias ont dit que si Trump n’est pas capable de se protéger, lui et ses équipes, contre la peste chinoise, comment peut-il protéger l’Amérique ? Je suppose que ce raisonnement ne s’applique pas aux Démocrates car je n’ai pas entendu les journalistes dirent la même chose à Harris.
  • Trump : « Le Parti Démocrate que vous avez connu autrefois – n’existe plus ! »
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1317644543882334209?s=21
  • La foule du Michigan demande que le gouverneur autoritaire Whitmer – qui a failli être kidnappée – soit « enfermé » alors que Trump entame une campagne de trois jours dans l’Etat.
  • L’animateur de talk-show Jesse lee Peterson (oui, il est noir et il vit en Californie) :

« Vous êtes une force de la nature et vous avez été choisi par Dieu pour cette époque et ce but. Que Dieu vous bénisse, Monsieur le Président. Nous, le peuple, sommes avec vous ».

  • L’acteur Randy Quaid défend Trump, et demande aux Américains :

« Est-ce ainsi que l’Amérique avance – de George Washington à George Soros – d’un « océan blanc d’écume » à un « marécage socialiste » ?

« Les Biden volaient l’argent de l’Irak, de l’Ukraine, de la Chine, de la Roumanie, et n’oubliez pas les 3,5 millions de dollars de Moscou. » a déclaré Rudy Giuliani qui a remis au NY Post le contenu du disque dur de Hunter Biden qui révèle comment il a accepté de l’argent de pays en échange des faveurs de son père alors qu’il était vice-président, une révélation que les médias cachent pour protéger Biden.

Biden

  • « Le passé raciste de Joe Biden est complètement ignoré par la presse de propagande et Ennemi du peuple », déclare le grand Mark Levine.
  • Intelligent : le camp Biden exhorte ses partisans à « faire campagne comme si nous étions à la traîne ».
  • Joe Biden a connu une semaine bien remplie où il a insulté les alliés des États-Unis, oublié les noms des personnalités, recommandé des pratiques policière interdites et, ironiquement, remis en question la mémoire des électeurs :
  • Biden prétend à tort que le syndicat des chaudronniers le soutient.
    • La Fraternité internationale des chaudronniers nie, et répond qu’elle ne soutient aucun candidat.
    • Cependant, le syndicat des Chaudronniers section locale 154 de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a en fait soutenu Trump en septembre.
  • Hunter Biden a également eu des relations d’affaires opaques au Kazakhstan, publie le NY Post qui découvre progressivement le contenu du disque dur du fils de Joe Biden.

L’Amérique bidenisée

  • Une censure pure et dure qui ne se cache même plus parce qu’elle a du pouvoir : Twitter a refusé de déverrouiller le compte du New York Post à moins que ce dernier ne supprime six tweets concernant ses reportages sur le fils de Joe Biden.
  • L’hypocrite Chris Cuomo de CNN, qui donne des leçons de morale sur le port du masque, menacé d’une amende s’il continue à se promener dans son quartier de New York sans masque.
  • Un partisan convaincu de Joe Biden, présenté à tort par NBC News lors d’un débat de questions réponses avec le public comme encore indécis, a déclaré avoir été clair avec la chaîne quant à son intention de voter Démocrate avant le débat.
  • Un avocat représentant une société immobilière du centre-ville de Cincinnati poursuit 90 personnes qui, selon lui, sont responsables des dommages causés aux entreprises du quartier lors des émeutes pour George Floyd au début de l’été.
    Le procès vise à représenter la catégorie d’entreprises « pillées, vandalisées, cambriolées, endommagées, défigurées ou détruites » dans le West End, Clifton Heights, University Heights et Fairview ainsi que dans le centre-ville de Cincinnati.
  • Un rassemblement pour la liberté d’expression a été marqué par la violence des partisans de Biden. Les contre-manifestants ont pris d’assaut l’événement et ont frappé les manifestants pro-Trump.

Sondages

  • La course est bien plus serrée que ce que laissent apparaître les sondages, a mis en garde cette semaine Jen O’Malley Dillon, se basant sur des sondages internes.
  • La porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a elle aussi dénoncé samedi des sondages « très gonflés », « conçus pour façonner l’opinion publique plutôt que la jauger ».
  • Trafalgar Group, un petit organisme de sondages qui avait donné des résultats assez proches de la réalité en 2016, publie les résultats des Etats clés qui feront l’élection. Trump ou Biden en tête, les résultats sont dans la marge d’erreur, ce qui signifie que les candidats sont à égalité :
  • Michigan : Donald Trump 46.5 % Joe Biden 45.9%.
  • Florida : Donald Trump 48.4 % Joe Biden 46.1%.
  • Louisiane : Donald Trump 54.1 % Joe Biden 35.9%.
  • Pennsylvanie : Joe Biden 47.4 % Donald Trump 45.1%.
  • Arizona : Donald Trump 47.8 % Joe Biden 43.8%.
  • Ohio : Donald Trump 47.6 % Joe Biden 43.9%.

Censure de la gauche

  • Les Républicains partent en guerre contre la censure du New York Post par Facebook et Twitter.
  • Facebook et Twitter ont suscité l’indignation des Américains, qui détestent la censure, en censurant plusieurs articles du New York Post concernant des emails qui proviennent de l’ordinateur portable de Hunter Biden.
  • Des parlementaires Républicains demandent que les PDG de ces Big Tech témoignent devant le Congrès pour expliquer les raisons de cette censure.

Elections

  • Avant un match, les organisateurs annoncent qu’ils ne diffuseront pas l’hymne national. Ce qui se passe ensuite est assez remarquable :
  • Les changements démographiques des banlieues menacent le parti Républicain au Texas : Pendant des années, l’un des moteurs de la croissance des banlieues a été le départ des Blancs des anciens quartiers des villes, et ils rendaient généralement ces quartiers de plus en plus conservateurs et républicains.

« C’est à peu près terminé à Dallas, Houston et Austin », a déclaré un élu local.

« L’afflux d’Afro-Américains, d’Hispaniques et d’Asiatiques dans les banlieues de l’État pourrait s’avérer être une mauvaise nouvelle pour les Républicains en novembre en raison de la présence de Trump en tête de liste.

  • Huit millions d’Américains ont sombré dans la pauvreté depuis le mois de mai, la pandémie ayant ravagé leurs moyens de subsistance. La question est de savoir s’ils pensent que Trump ou Biden est plus capable de les aider à remonter la pente, et s’ils blâment Trump pour leur triste sort comme l’indiquent les médias.

Vote

  • Plus de 22 millions d’Américains ont déjà voté pour l’élection du 3 novembre, c’est une avalanche record de votes anticipés.
  • Les 22,2 millions de bulletins représentent 16 % de l’ensemble des votes exprimés lors de l’élection présidentielle de 2016, alors que huit États n’ont pas encore communiqué leurs totaux, et que les électeurs ont encore plus de deux semaines pour voter.
  • La ruée des Américains vers les urnes amène les experts électoraux à prédire qu’un record de 150 millions de votes pourrait être atteint, et que les taux de participation pourraient dépasser toutes les élections présidentielles depuis 1908.
  • La Pennsylvanie a rejeté 372 000 demandes de vote par correspondance suite à une confusion lors des primaires.
  • Un postier du Kentucky licencié après avoir jeté 100 bulletins de vote par correspondance. Qu’en est-il des cent autres postiers qui ne seront jamais attrapés ?

Coronavirus

  • Fox News indique que les cas de grippe sont en baisse de 95 % comparativement à la même période en 2019. Où sont-ils partis ? Dans la case Covid ?
  • Si Joe Biden gagne les élections et tente de mettre en œuvre son plan Covid de fermeture totale, comment l’Amérique réagira-t-elle ? Joe Biden mise sur un rôle fédéral plus musclé dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Mais il aura besoin de l’appui de gouverneurs dont les orientations politiques ne ressemblent en rien aux siennes, et de citoyens profondément divisés.
  • La marche des femmes ne peut pas attraper le coronavirus selon les scientifiques, qui n’ont pas émis la moindre réserve.
  • Pourquoi est-il acceptable de faire une marche par milliers, mais pas de se rassembler à l’extérieur pour un mariage ? Parce que les lois de la médecine et de la science diffèrent selon vos convictions politiques, comprenez-le.
  • La proposition que le Congrès tentera de voter la semaine prochaine pour lutter contre le coronavirus sera presque identique à la législation que les Républicains ont tenté de faire adopter en septembre, qui prévoyait une augmentation de 300 dollars des allocations de chômage hebdomadaires fédérales jusqu’à la fin décembre.
  • L’opposition de Nancy Pelosi à l’adoption de ce plan de relance très nécessaire est motivée par la politique : elle préfère que les Américains les plus touchés souffrent plutôt qu’offrir une victoire politique au président si près des élections.
  • Les avocats des services de Santé et de Services sociaux avertissent que le vaccin gratuit de Trump pour les personnes âgées pourrait être illégal.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz