Publié par Team 100 jours le 24 octobre 2020

Samedi 17 octobre – 18 jours avant l’élection

Trump

  • Président Trump, après les révélations du New York Post : « Joe Biden est un politicien corrompu. »
  • Le Comité national Républicain a déclaré que Twitter joue le rôle d’un « agent médiatique » de Biden en ayant censuré les révélations du NY Post, et dépose une plainte auprès de la FEC, la Commission des Elections. Comme on a découvert avec l’élection de Trump que la plupart des administrations américaines ont été infiltrées par les Démocrates depuis longtemps, la plainte n’aboutira à rien si Biden est élu, et à pas grand-chose sur Trump est réélu.
  • Les Américains ont continué à faire fonctionner l’économie en septembre, ce qui a fait augmenter les ventes au détail pour un cinquième mois consécutif.
  • Président Donald Trump :

« La gauche a été capturée par les socialistes, les marxistes et les extrémistes… Ils veulent transformer notre nation en un pays qui ne serait plus reconnaissable ».

  • Hope Hicks, qui est soupçonnée d’avoir transmis le coronavirus au président, a fait une brève apparition au meeting politique de Trump :
    • Trump : « Nous pouvons partager un micro maintenant !
    • Hicks : Merci beaucoup à tous, et merci au président Trump. J’ai le trac de monter à la tribune ! »
  • Le sénateur géorgien s’est moqué du nom de Harris avant le meeting de Trump : « Kamala-mala-mala, je ne sais pas. » Pas bon pour l’image des Républicains.

Trump contre le marécage et le Deep State

  • Le directeur du FBI Chris Wray a continué à mettre sous enquête et surveillance un cinquième conseiller de campagne de Trump – même après que Mueller ait classé l’affaire le concernant parce qu’il n’a rien trouvé d’anormal – et n’a clos l’affaire que récemment. Wray retient activement la publication des documents et témoignages de Spygate. Trump a nommé Wray. Il lui a été recommandé comme étant loyal et non corrompu par des conseillers de Trump de Washington aussi corrompu que Wray, et que le corrompu directeur du FBI qui l’a précédé, James Comey.

Biden

Le scandale : la corruption de Hunter Biden qui implique Joe Biden

  • Les emails de Hunter Biden qui révèlent la corruption de Joe Biden alors qu’il était vice-président ont été corroborés par d’autres destinataires des emails, qui ont confirmé qu’ils étaient authentiques et non contrefaits.
  • L’avocat de Hunter a demandé à Wilmington Mac Shop, le réparateur chez qui Hunter avait apporté son MacBook, de lui rendre l’ordinateur portable de son client après que le NY Post ait publié une partie du contenu du disque dur.
  • Nouvelle surprise d’octobre : Bevan Cooney, l’ancien partenaire commercial de Hunter Biden, devient lanceur d’alerte. Il a été incarcéré à cause d’une fraude boursière d’obligations. Il s’est rapproché des journalistes @MatthewTyrmand et @peterschweizer (qui a révélé la corruption de la fondation Clinton) et leur a donné l’accès à son compte Gmail.
  • Un rarissime journaliste honnête de CBS a demandé à Joe Biden : « Quelle est votre réponse à l’article de NYPost sur votre fils, monsieur ? »

    En réponse, Biden l’a insulté : « Il l’a qualifiée de « campagne de diffamation » et s’en est pris à moi. « Je savais que vous poseriez la question. Je n’ai pas de réponse, c’est encore une campagne de diffamation, et c’est tout à fait votre genre, ce sont les questions que vous posez toujours. »
  • La réalité est que c’est notre travail de journalistes de poser des questions aux personnes au pouvoir ou qui veulent être au pouvoir – que ces questions leur plaisent ou non. C’est l’ultime garantie du bon fonctionnement de la démocratie, et notre profession corrompue n’assure plus ce rôle, permettant à des partisans idéologiques d’accéder aux plus hautes sphères du pouvoir alors que si nous faisions notre métier honnêtement, ils le sauraient, et les plus corrompus, qui aujourd’hui deviennent président, n’oseraient même pas se présenter à une élection, sachant que les médias feraient leur travail d’enquête pour informer le public. Aujourd’hui, seuls les politiciens de droite craignent cette vigilance médiatique, ce qui fait que les politiciens de gauche très corrompus se retrouvent aux postes de pouvoir, et les politiciens de droite corrompus font profil bas. En réalité, Bo a fait son travail. Certes, Bo n’a pas bien fait son travail parce que le travail bien fait consiste à poser la question suivante au lieu de s’arrêter à une réponse qui botte en touche.
  • Journaliste demande à Rudy Giuliani, qui a remis le contenu du disque dur au New York Post : « Qu’ont-ils (les Biden) inventé qui les a rendus millionnaires ? Quel produit ont-ils vendu ? »
  • Giuliani : « Ils ont vendu la fonction publique de Joe Biden, et ils ont vendu l’Amérique ».
  • Les conseillers principaux de Joe Biden n’ont pas exclu que l’ancien vice-président ait effectivement rencontré un haut responsable ukrainien du secteur de l’énergie, après la publication de l’article du NYPost, bien que Joe Biden ait déclaré qu’il n’avait jamais rencontré quelqu’un de Burisma et qu’il n’avait aucune connaissance des activités commerciales de son fils Hunter en Ukraine.
  • De nombreux législateurs ont envoyé une lettre au directeur du FBI pour exiger des réponses sur l’ordinateur portable de Hunter Biden que le FBI a eu entre les mains et a dormi sur les révélations explosives qu’il contenait. Ces législateurs savent très bien que le FBI ne va pas donner de réponses honnêtes !
  • Joe Biden prononce un discours à Southfield, Michigan :
https://twitter.com/i/broadcasts/1lPKqLBPWqnxb
  • Joe Biden : « Nous allons reconquérir le Sénat des États-Unis et quand nous l’aurons fait, nous allons changer les choses ».
  • Biden a fait l’éloge d’un ancien dirigeant du KKK comme son « mentor » et son « ami ».
  • Le suprémaciste blanc qui a organisé les émeutes de Charlottesville soutient Joe Biden.
  • Une étude a analysé l’impact de la politique fiscale proposée par Biden sur la classe moyenne. Et ça ne s’annonce pas bien. Mais sans le savoir, les Américains voteront pour Biden et verront leurs impôts augmenter.
  • Tweet de Biden : 

« Nous ne pouvons pas laisser le président Trump démolir Obamacare – nous devons le protéger et en tirer parti. En direct du Michigan, écoutez mon émission sur mon projet de donner à un plus grand nombre d’Américains l’accès à des soins de santé abordables. » 

  • Tara Reade, qui a été violée par Joe Biden alors qu’elle travaillait pour lui au Congrès, sort un livre le 25 octobre et fait une tournée de promotion du livre « et plus encore ». Soyez tranquille que la presse n’en parlera pas. Mais elle rencontrera des femmes, des femmes qui n’ont pas décidé pour qui elles vont voter, des femmes qui parleront à leurs amies.
  • Après avoir refusé de répondre pendant plusieurs jours à la question la plus importante de cette élection, Biden laisse la porte ouverte à l’idée de bourrer la Cour suprême avec des juges de gauche.

L’Amérique de gauche bidenisée

L’éditorial du New York Times clame que Trump est « la plus grande menace pour la démocratie américaine depuis la Seconde Guerre mondiale » sans aucune explication valable.

Vous voulez savoir combien de temps @ABC, @NBCNews, et @CBSNews ont collectivement consacré à l’article explosif du New York Post sur les affaires de corruption de Hunter Biden ? Un peu plus de 9 minutes sur un total de 92 heures. Cela représente 0,2 %.

Twitter change sa politique sur les matériaux piratés après avoir interdit l’article du NY Post. À l’avenir, les messages contenant du matériel piraté ne seront immédiatement verrouillés que s’ils sont postés directement par les pirates ou par des personnes travaillant avec eux. Des étiquettes avec le contexte seront ajoutées aux tweets contenant du matériel piraté.

Twitter a déclaré que le lien vers l’article du Post, qui comprend des emails non expurgés censés être entre Biden et un homme d’affaires ukrainien, sera toujours bloqué pour éviter qu’il soit partagé dans des tweets ou des messages directs en vertu d’une politique distincte interdisant le partage d’informations personnelles.

Mais la censure partisane de la Silicon Valley va à l’encontre des instincts américains en matière de démocratie, de fair-play et de l’esprit du premier amendement.

John Gouldman, un technicien libéral de premier plan, a publié un article sur son site web personnel : « Ma famille est à l’origine de la plupart des fausses nouvelles libérales que vous voyez sur Facebook

Le président Donald Trump ne ment pas quand il dit que les fausses nouvelles sont « l’ennemi du peuple ». Il ne ment pas non plus lorsqu’il dit que les Démocrates sont en « partenariat avec les médias ».

Steve Scully, rédacteur politique de C-SPAN et hôte de son journal de Washington, a été mis en congé pour une durée indéterminée, a annoncé le réseau jeudi, pour avoir déclaré qu’un hacker avait violé son compte Twitter. Il a menti. Il demandait à un anti-Trump comment l’attaquer le plus durement et énerver Trump.

Le maire du New Jersey refuse de démissionner suite à la fureur avec laquelle il a publié sur Facebook l’attaque du « monstre orange » Trump.

Plus de 100 officiers ont quitté le département de police de Seattle ces derniers mois parce que le gouvernement d’extrême gauche n’a pas leur soutien – la plus petite force active depuis des décennies.

James O’Keefe, qui a révélé une fraude postale, menace de poursuivre Usatoday pour sa fausse vérification des faits :

« C’est simple. Soit vous rétractez cette « vérification des faits », soit nous vous poursuivons en justice @USATODAY ».

Débats

  • Le président américain Donald Trump et l’ancien vice-président Joe Biden ont participé séparément à des « débats questions réponses » sur NBC et sur ABC, respectivement, le 15 octobre.
  • Le débat de Joe Biden avec les questions du public organisé par ABC News était une imposture totale. Surpris ?

    Parmi les personnes présentées comme non décidées et qui interrogeaient Biden se trouvaient :
    • Nathan Osburn, un ancien rédacteur de discours de l’administration Obama. 
    • Mieke Haeck, qui a été présentée par ABC comme étant une « kinésithérapeute » en Pennsylvanie, est en fait l’épouse d’Ezra Nanes, un haut cadre Démocrate qui s’est présenté au Sénat de l’État, Jake Corman, en 2018 et qui est « membre extraordinaire du Comité démocratique du comté du Centre ». 
    • Au début du mois, The Free Beacon a rapporté que des électeurs identifiés comme « indécis » lors d’un précédent forum de Biden avec NBC News, avaient précédemment déclaré leur soutien au candidat Démocrate.
  • Le journaliste Joe Concha a lu la transcription des deux débats publics.

    Il a compté le nombre de questions posées par Savannah Guthrie au président — 43.

    Puis il a compté le nombre de questions des électeurs à ce soi-disant « débat avec les électeurs » : dix.
  • Selon l’analyse de Samba TV, un moteur de recommandation de contenu, 6,3 millions de foyers américains ont regardé le débat avec Trump, tandis que Biden a fait 6,9 millions.

    Mais les conservateurs étaient plus susceptibles de regarder les deux chaînes que les Démocrates. Parmi les 6,9 millions de téléspectateurs de Biden, beaucoup étaient en fait des conservateurs qui allaient et venaient d’une chaîne à l’autre, plusieurs fois.
  • Le public qui a regardé le débat avec Trump était composé à 29 % de non-blancs, tandis que celui de Biden était composé à 32 % de non-blancs.
  • Ces chiffres ne tiennent pas compte des millions qui ont regardé les débats sur Twitter, YouTube et les autres médias sociaux.
  • Selon Nielsen, Biden est en première place avec une moyenne de 13,9 millions de téléspectateurs contre 13,1 millions pour Trump.
  • Biden a également battu Trump chez les adultes de 18 à 49 ans, avec une note de 2,6 contre 1,7 pour le président.
  • Alors que les deux débats ont commencé à 20 heures (heure de l’Est), celui de Biden a duré plus longtemps. Alors que l’événement de Trump s’est terminé à 21 heures, Biden a continué avec le modérateur George Stephanopoulos jusqu’à environ 21h30.
  • L’ancien vice-président des États-Unis est ensuite resté pour répondre aux questions du public peu nombreux.

Prochain débat (22 octobre, il sera retransmis par Dreuz.info)

  • La Commission sur les débats présidentiels a choisi Kristen Welker comme modératrice du débat présidentiel du 22 octobre 2020. Elle a sélectionné et publié les sujets de ce débat afin d’aider Joe Biden à se préparer.
  • Le choix des sujets cherche à coincer Donald Trump, ce qui est du bon journalisme, mais il favorise Joe Biden, ce qui est de la corruption. Par exemple, il n’y a pas de questions sur l’économie – le sujet n°1 des électeurs :
    • Lutte contre Covid-19,
    • Les familles Américaines,
    • Les problèmes raciaux en Amérique,
    • Le changement climatique,
    • La sécurité nationale,
    • Le poste de leader du pays.
  • Donc Trump va encore être piégé par le prochain débat NBC de jeudi, et franchement, c’est de sa faute et uniquement de sa faute : si ses équipes n’ont pas été capables de demander et obtenir une organisation honnête des débats, c’est qu’il a mal choisi ses collaborateurs.
  • Kristen Welker, qui a été choisie pour modérer le débat, a été dans le passé attrapée en train de rapporter faussement quelque chose que Trump lui a dit directement lors d’une conférence de presse. Son mensonge avait été exposé, démontrant qu’elle déteste Trump, et les conseillers du président ne l’ont pas refusée pour conflit d’intérêts.
  • Welker est d’ailleurs proche de Chuck Todd et Andrea Mitchell, deux personnes violemment anti-Trump.

SCOTUS

  • Pendant les auditions, les Démocrates ont interrompu le juge Barrett 78 fois de manière irrégulière et irrespectueuse. Zéro cri de sexisme ou de la part des médias, cela ne doit pas vous surprendre. Leur partialité et leur indignation sélective sont bien réelles !
  • Amy Coney Barrett est un modèle pour toute une génération de femmes, a déclaré l’ancien adjoint de Trump à la NSA.

Vote

  • Plus de 300 000 habitants du Colorado ont voté, soit 24 fois plus qu’à ce stade en 2016″.
  • Chaque page Facebook qui a partagé des informations des journaux sur la fraude électorale a été frappée par un label FAKE NEWS par Facebook.
  • Grosse victoire Républicaine : Une cour d’appel du Michigan a annulé la prolongation de 14 jours pour la réception des bulletins de vote par correspondance, ramenant l’échéance à 20 heures le jour du scrutin.

    Cette décision est un coup dur pour les Démocrates qui avaient demandé cette prolongation afin de magouiller les résultats.
  • Le Michigan est un des États clé qui peut décider de qui gagnera l’élection.

Élections

  • Le super PAC Démocrate retire les dernières annonces pour la course au Sénat du Colorado.
  • Président Trump :

« [Ilhan] Omar, Omar. Je pense que nous allons gagner le Minnesota grâce à Omar. Pensez-y, elle déteste notre pays. Elle déteste notre pays. Elle vient d’un endroit qui n’a même pas de gouvernement. Et puis elle vient ici et nous dit comment gérer notre pays. »

  • Trump plaisante qu’il va « trouver un moyen » de virer le gouverneur DeSantis s’il perd la Floride.

Sondages

  • Biden devant Trump dans le Michigan, Pennsylvanie, à égalité avec Trump en Floride selon un sondage qui interroge plus de Démocrates que de Républicains.
  • Trump et Biden à égalité en Floride selon un autre sondage.
  • Selon l’ancien président de la campagne de Trump, Corey Lewandowski, les sondages internes du président Trump et de Real Clear Politics sont meilleurs aujourd’hui qu’en 2016. OH, AZ, TX, GA, WI, PA, MI et même MN s’attendent à ce que TRUMP soit en très bonne position.

Coronavirus

  • Le président Trump annonce son intention de donner aux personnes âgées un vaccin gratuit contre le coronavirus.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

86
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz