Publié par Sidney Touati le 11 octobre 2020

Le clan démocrate qui n’a pas de programme si ce n’est la haine pathologique de Trump, ou ce dernier ?

Difficile de faire un pronostic tant la passion brouille la perception du problème. Essayons de raisonner calmement.

Joe ne parvient pas à mobiliser son propre électorat. Son seul porte-voix : les grands medias. Au fond, hormis le gang des fanatiques drogués à l’idéologie, le Démocrate lambda est avant tout américain. Meme lui ne manifeste aucun enthousiasme à l’idée de porter à la tête du pays des gauchistes hystériques. L’électorat démocrate est absent de cette campagne.

Il ne se manifeste pas. Le clan démocrate est sans volonté.

Quel est l’impact des grands médias sur le peuple étant précisé que les sondages révèlent d’une manière constante, que le peuple ne croit plus en ce qu’ils racontent ?

De l’autre côté, Trump continue à mobiliser ses troupes. Toute l’attention est sur lui. Jamais président n’aura occupé à un tel point, le centre de l’échiquier politique national et mondial.

Prenons un exemple: De Gaulle était perçu comme un homme de droite. La gauche politique le détestait. Pourtant, dans la grave crise induite par la guerre d’Algérie, le peuple a massivement voté pour lui.

Conclusion logique : Trump répond exactement à l’image que l’Américain moyen se fait d’un chef d’Etat. Impossible d’imaginer que dans le contexte de crise mondiale actuelle, un mollasson épuisé comme Joe B soit élu. Dans les périodes de crise, seuls les hommes forts triomphent.

Trump sera réélu.

« La caravane passe et les chiens aboient »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous