Publié par Dreuz Info le 21 octobre 2020

L’Etat d’Israël sauvera-t-il la vie de ce chef palestinien ?

L’état de santé de Saeb Erekat, haut responsable de l’Autorité palestinienne, âgé de 65 ans et atteint du coronavirus, s’est détérioré ces dernières heures.

L’Autorité palestinienne a demandé à Israël son transfert depuis Jéricho vers l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem pour une série d’examens. Israël s’est conformé à cette demande et tentera donc de lui sauver la vie.

Saeb Erekat, ayant déjà contracté une fibrose pulmonaire et subi une transplantation pulmonaire aux États-Unis en 2017, est un patient à haut risque.

En novembre 2010, Erekat écrivait une lettre de louanges à Ahmad Saadat, le planificateur de l’attentat meurtrier qui coûta la vie à Rehavam Zeevi, ministre israélien dont la commémoration d’État aura lieu ce mardi :

« Je vous écris, mon cher frère, pour exprimer les sentiments les plus courageux de solidarité et de fraternité… L’occupation poursuit une politique de défaite et d’humiliation envers vous (les prisonniers) à travers l’abolition de vos exploits. Vous avez fait preuve d’une grande posture, devenue une légende dans laquelle de nombreux shahids (« martyrs » dans la sémantique guerrière islamique) sont tombés. »

Après avoir fait l’éloge de Saadat, Saeb Erekat poursuivait :

« Notre bien-aimé, l’obscurité de la prison prendra fin. Nous allons bientôt nous rencontrer et célébrer la victoire, la libération et la liberté pour tous les prisonniers. »

En décembre 2015, il a rendait une visite de condoléances à la famille d’un terroriste, appartenant aux services de renseignements de l’Autorité palestinienne, qui avait engagé une fusillade contre des soldats de Tsahal.

Traduction de Rico

Source :
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/289300

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz