Publié par Team 100 jours le 3 novembre 2020

La « Team 100 jours » qui a couvert les 100 premiers jours de l’élection du président Trump (1) publie chaque jour les événements essentiels qui entourent cette élection, et n’en déplaise à beaucoup, en se basant sur les faits, rien que les faits.

La page est quotidiennement actualisée, et à mettre dans vos favoris.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Chaque jour jusqu’au 3 novembre, nous publierons les événements essentiels de cette élection. Dreuz a beau être un site conservateur et souhaiter un second mandat de Donald Trump, nous sommes avant tout un site d’information honnête, et nous rapporterons des faits dont peu de médias, voire aucun média ne veut parler, lorsqu’ils sont à mettre au crédit du président – les informations négatives, elles, sont immédiatement sur toutes les chaînes.

Mardi 3 novembre (jusqu’à la soirée électorale)

Remarque : maintenant que nous arrivons au dernier jour de cette rubrique, et du fait du décalage horaire qui nous fait publier quotidiennement les événements de la veille, une page spéciale élection sera ouverte pour couvrir la journée électorale.

Trump

  • Trump se dirige vers GRAND RAPIDS, MICHIGAN après une grande soirée à KENOSHA, WISCONSIN !
  • Alexander Downer, dont la dénonciation a déclenché l Trump-Russie, soutient Trump plutôt que Joe Biden. 
  • Fascinantes données sur les contributions politiques par profession et par employeur aux élections de 2020 :
    • Les principaux donateurs de Donald Trump sont le NYPD, les Marines américains, les éleveurs et les propriétaires de maisons. 
    • Les employés de Facebook, les professeurs d’université et d’autres personnes du milieu universitaire ont donné davantage à Joe Biden.
  • Le président Trump se dirige maintenant vers un autre rassemblement ce soir au AvFlight Hanger à Grand Rapids, Michigan
  • Trump : « Je vous demande d’aller VOTER pour votre président préféré, nous avons encore du travail à faire ! Gagnons, gagnons, gagnons ! « 
  • La ville natale de Joe Biden accueille… Donald Trump
  • Tweet Trump : « Biden ne pourra jamais négocier avec la Chine. Les États-Unis appartiendront à la Chine s’il était un jour président ! »
  • Tweet Trump : « Toutes les forces corrompues de la vie américaine qui vous ont trahi et vous ont fait du mal soutiennent Joe Biden : L’establishment en faillite qui a déclenché les guerres étrangères désastreuses ; Les politiciens de carrière qui ont délocalisé vos industries et décimé vos usines ; Les lobbyistes pour l’ouverture des frontières qui ont tué nos concitoyens avec des drogues illégales, des gangs et des crimes ; les Démocrates d’extrême gauche qui ont ruiné nos écoles publiques, épuisé nos centres-villes, défoncé notre police et rabaissé votre foi et vos valeurs sacrées ; les radicaux anti-américains qui ont diffamé notre noble histoire, notre héritage et nos héros ; et les Antifa, les émeutiers, les pillards, les marxistes et les extrémistes de gauche. ILS SOUTIENNENT TOUS JOE BIDEN ! »
  • Tucker Carlson sur Fox News : « Donald Trump, en d’autres termes, est et a toujours été un réquisitoire vivant contre les personnes qui dirigent ce pays. C’était vrai il y a quatre ans lorsque Trump est sorti de nulle part pour gagner la présidence et c’est tout aussi vrai aujourd’hui… Notre classe dirigeante est dégoûtante ».
  • 192 000 personnes ont regardé le meeting de Trump à Kenosha, Wisconsin, par Right Side Broadcasting Network.

    Encore 100 000 sur le flux de Fox News et 25 000 sur le flux de FBN.

    Et 1,2 million de personnes sur YouTube :
  • Des juifs de gauche envisagent de voter pour Trump, mais craignent d’être rejetés par leurs pairs.
  • Melania Trump : « Honte à quiconque met en doute l’efficacité d’un vaccin potentiel juste parce qu’il serait sous la direction de mon mari ».

Biden

  • Le vieillard Joe Biden a failli tomber après avoir été effrayé par Jill. Puis il s’est mis en colère après elle :
  • Joe Biden vient à nouveau de mentir à Beaver County, en Pennsylvanie, quand il a affirmé qu’il n’avait « jamais » dit qu’il interdirait le fracturage. Biden a dit et répété qu’il interdirait le fraking. Voici la preuve :
  • Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré qu’une administration Biden était une option « plus prometteuse » pour son pays.
  • Joe Biden et Kamala Harris ont reçu un grand coup de pouce des médias sociaux grâce à des fermes de trolls indiennes.
  • Biden tweet : « Redonnons honneur et décence à la Maison Blanche », dit le corrompu qui trempe dans une vaste affaire de corruption que cachent les télévisions (sauf ABC News et Fox News).
  • Joe Biden a un blocage du cerveau lors du dernier meetinf à Cleveland :
  • Biden :

« Si nous nous rendons aux urnes et votons, nous gagnerons. Si vous n’avez pas encore voté, assurez-vous de confirmer votre lieu de vote dès maintenant : « 

  • Bill O’Reilly :

« Joe Biden est un homme faible et corrompu qui est à la tête d’un mouvement subversif qui va écraser les Américains traditionnels. »

  • « Je travaille pour Lady Gaga », dit Joe Biden à des étudiants de Pittsburgh (il ne plaisante pas, il est confus) :

Le scandale de corruption de Biden

  • La campagne Biden refuse de dire si Joe va coopérer à l’enquête du FBI contre son fils Hunter Biden.
  • Les journalistes du Daily Caller continuent de fouiller dans l’ordinateur portable de Hunter Biden.

    Dans un email, Joe Biden a proposé d’aider financièrement Hunter à au moins quatre reprises entre novembre 2018 et mars 2019.

    Jusqu’à présent, ils n’ont trouvé aucune preuve que Joe Biden a bénéficié financièrement des activités commerciales de son fils à l’étranger.

    Cependant, un email montre la corruption et détaille comment Hunter Biden a tiré profit des actions de son père en tant que vice-président pour montrer qu’il apportait une « valeur ajoutée » à Burisma.

État profond

  • Les professionnels de la sécurité nationale des agences gouvernementales américaines craignent un exode des experts de haut niveau du gouvernement si Donald Trump est élu pour un second mandat.

Une Amérique bidenisée

  • La ville de Washington se barricade à l’approche du vote et des résultats de l’élection présidentielle.
  • Alors que les citoyens américains s’apprêtent à voter ce mardi, des commerces et des bâtiments des environs de la Maison-Blanche se calfeutrent derrière des planches en prévision d’éventuelles manifestations et des débordements à Washington dans la foulée de l’élection présidentielle américaine.
  • La Maison-Blanche a érigé une barrière « infranchissable » pour éviter d’éventuelles intrusions causées par des manifestations le soir du 3 novembre.
  • L’intégralité des forces de police de Washington est mobilisée pour la soirée de mardi à Washington, ainsi que 250 soldats de la garde nationale, d’après les informations de NBC News.
  • 50 nuances d’anti-trumpisme… depuis la France

    Heureusement, il y a l’imminence de l’élection présidentielle américaine pour nous aérer, occasion pour nos grands médias de donner toute la mesure de leur objectivité.

    C’est ainsi que, dimanche soir, France 5 offrait une longue soirée rétrospective sur les quatre ans de présidence d’un certain Donald T., dont la chaîne ne comprenait toujours pas comment il avait pu être élu ; l’idée toute simple que le peuple l’ait voulu ne l’effleurant apparemment pas.

    Mois par mois, on assista donc aux tentatives pathétiques des démocrates pour chasser cet intrus du «Système».

    Si malgré tous les efforts de la presse française –trop peu lue, hélas, dans les grandes plaines de l’Arkansas, Trump était réélu, elle ne manquerait pas, alors, entre deux sanglots, d’évoquer l’abominable système électoral des «grands électeurs», face à la perfection du nôtre. Qui permit à Jean-Claude Gaudin, pourtant majoritaire en voix, d’être battu par Defferre à la mairie de Marseille en 1983. Ou à Marine Le Pen (un tiers des votants au deuxième tour) de n’avoir que 6 députés sur 577 à l’Assemblée nationale.

    Mais tout cela n’est pas grave : Un président qui fait à peu près ce qu’il avait promis de faire, ils n’ont pas l’habitude…
  • «Cet homme est trop dangereux. S’il conserve le pouvoir, il va procéder à un nettoyage de la bureaucratie –sanitaire, judiciaire, militaire– comme de la médiacratie ou de la ploutocratie de Wall Street, sans oublier la lobbycratie. S’il perd, il faudra le mettre en cabane, car il risque d’être encore plus puissant.
  • Depuis quelques cycles électoraux, les partis «faisaient semblant de s’opposer» en un univers mondialisé où les classes moyennes s’appauvrissaient cependant que les titans s’enrichissaient sans vergogne..
  • Jusqu’à l’élection de Trump, qui inversa la vapeur en transformant le pays en puissance pétrolière autosuffisante, en renégociant les accords internationaux, en déréglementant. Trump, brutalement, révélait à la population une simple réalité : ce qui divise le pays, c’est la lutte des classes et non pas la lutte des races, des religions ou des genres.
  • Il ouvrait, par ailleurs, les yeux du public sur la Chine, stratégique fille de Sun Tzu. Puis sur l’ignorante cupidité de cette oligarchie qui croyait contrôler les Chinois et leurs trésors.
  • C’est dans cet esprit «conciliateur» que Zuckerberg a récemment déclaré ses inquiétudes sur les risques de violences de la rue et rassuré l’opinion sur son intention de veiller à ne pas propager le phénomène sur sa plate-forme. Censure au grand cœur, merci, Facebook !

« Les Démocrates veulent nous priver de nos droits au titre du deuxième amendement tout en défiscalisant la police et en disant aux forces de l’ordre de se retirer face aux pillages et aux émeutes… Cela semble être un plan merveilleux, qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? »

  • Les services secrets américains viennent de lancer cet avertissement pour qu’Antifa n’envahisse pas la Maison-Blanche :
  • Un juge décide de limiter les pouvoirs du gouverneur de Californie en cas de pandémie.

Vote par correspondance

  • Les fonctionnaires de l’USPS (La Poste) enquêtent sur 48 bulletins de vote par correspondance non distribués dans un bureau de poste de Miami, en Floride.
  • Un juge du Nevada a statué que les mesures de comptage tardif des bulletins de vote dans le plus grand comté de l’État, où se trouve Las Vegas, étaient légales, ce qui constitue un revers pour le président américain Donald Trump et les responsables Républicains dans un État clé.
  • Près de 2 600 bulletins de vote par correspondance ont été jetés en Caroline du Sud en raison de l’absence de signature d’un témoin, a déclaré le porte-parole de la commission électorale de l’État.

Élections

  • Le jour des élections commence dans 69 minutes (par rapport à l’heure de rédaction de cette mise à jour. Et nous sommes à une heure des résultats de la première élection dans les villes du New Hampshire.
  • Maison-Blanche : « Il est inacceptable… que le Dr. Fauci… choisisse trois jours avant une élection pour faire de la politique. »

    La Maison-Blanche s’est fâchée après que le Dr Fauci ait fait l’éloge de la campagne de Joe Biden pour sa position sur la pandémie quelques jours avant l’élection.
  • Twitter a nommé 7 médias pour déterminer si les résultats sont officiellement annoncés.

    Il s’agit d’ABC News, AP, CNN, CBS News, Decision Desk HQ, Fox News et NBC News – tous des médias qui, de l’avis des experts, ont vérifié l’impartialité des bureaux de décision qui valident les votes.
  • Bill O’Reilly : « Selon mon analyse, le président Trump a légèrement devancé Joe Biden ce soir. »

Vote

  • Nate Silver : Sans gagner la Pennsylvanie, « Biden devient un outsider »
  • Le Michigan commencera à traiter les bulletins de vote par correspondance à 7 heures demain matin. Une grande partie du vote sera comptée avant 22 heures.
  • Philadelphie et ses comtés devraient commencer à compter les bulletins de vote par correspondance dès que possible et poursuivre leur comptage 24 heures sur 24.
  • Le comté de Montgomery – l’un des plus grands de la Pennsylvanie – a déclaré qu’il commencerait à compter les bulletins de vote par correspondance à 7 heures mardi matin et continuerait à compter 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, jusqu’à ce que tous les votes soient comptés.
  • Le Montgomery County a également annoncé qu’il commencerait à publier les résultats des votes par correspondance à 20h30 le soir de l’élection.
  • Keith Koffler sur NBC : « Biden est en tête de Trump dans les sondages de 2020. Mais attendez-vous à ce que le jour du scrutin soit une répétition de 2016. »
  • Floride
    • Les Démocrates ont pris un avantage +18,8 lors du vote anticipé.
    • Le jour du scrutin de 2016, l’écart était de + 1,4.
    • Le président Trump a une marge de plus de 500 000 votes nets prévus le jour du scrutin.
    • Étude de cas en Floride. Le comté de Sumter surpasse de 3,1 points celui de 2016. Sumter était censé être le lieu où les seniors voteraient pour Biden. Les chiffres suggèrent le contraire.
  • Pennsylvanie
    • Nick Trainer : « Nous savons aujourd’hui qu’il y a 2,6 millions d’électeurs susceptibles de se présenter demain », jour d’ouverture du vote en personne, pour Donald Trump. Mais Trump a probablement besoin de 3 à 3,1 millions de votes pour gagner la Pennsylvanie, compte tenu de l’historique.
  • Plus de 7 900 bulletins de vote déposés par des électeurs noirs, hispaniques et asiatiques en Floride et en Géorgie ont été rejetés pour des erreurs de vote, des taux plus élevés que ceux des électeurs blancs

Sondages

  • Trump a de l’avance en Georgie
    • Trump : 48 %.
    • Biden : 46 %.
  • Pennsylvanie
    • Un nouveau sondage @trafalgar_group réalisé les 30 et 31 octobre montre que Trump conserve une petite avance et que les électeurs sont un peu plus incertains avant le jour des élections :
    • 47,8 % @realDonaldTrump,
    • 45,9 % @JoeBiden.
  • Floride
    • Le nouveau sondage @trafalgar_group pour la Floride entre le 31 oct. et le 2 nov. montre que Trump maintient une avance avec :
    • 49,4% @realDonaldTrump,
    • 47,3 % @JoeBiden,
  • Rasmussen White House Watch : Biden 48 %, Trump 47 %.
  • Pennsylvanie, autres sondages
    • Certains sondages montrent que Trump est en retard, mais plusieurs sondeurs qui étaient précis en 2016 montrent que Trump se porte bien :
    • Trafalgar : Trump +1,9 %.
    • Big data : égalité 48-48.
    • Matt Towery (IA/AG) : Trump +1,3
    • AtlasIntel : Trump +1,1
      Nous voyons une victoire de Trump de 1-2%.
  • Mais Rasmussen voit Biden 49 %, Trump 45 %.
  • Un nouveau sondage de Susquehanna montre une avance étroite de Trump :
    • TRUMP : 49,2
    • BIDEN : 48,4

      « L’avance de Trump dans l’enquête actuelle suggère que le soutien à Biden s’est lentement érodé, et qu’il y a une augmentation du soutien à Trump ».

      Sondage cependant avec un échantillon faible (499 Électeurs probables).

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

101
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz