Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Mercredi 18 novembre

Patron de Dominion : « Ne vous inquiétez pas pour l’élection, Trump ne va pas gagner. Je m’en suis assuré ! »

  • 22h16 : Aric Nesbitt, président du sénat du Michigan : « Cet après-midi, je me suis joint à mes collègues pour demander un audit complet et indépendant des récentes élections avant la certification des résultats. Nous avons vu un certain nombre d’allégations qui vont de la fraude pure et simple, à de terribles erreurs qui doivent être corrigées. »
  • 20h03 : Une clé USB manquante est apparue comme par magie en Virginie après l’élection pour être remise au candidat Démocrate.
  • 18h20 : Des juges de la Cour suprême s’expriment sur l’élection (ce n’est pas une décision de justice) : Les juges Clarence Thomas, Samuel Alito et Neil Gorsuch se sont opposés au fait de compter des votes après le jour de l’élection.

    Le juge Kavanaugh, a déclaré que la Cour pourrait avoir à agir pour « éviter le chaos et les soupçons d’irrégularités… [de] milliers de votes par procuration… après le jour de l’élection & inverser les résultats… ».
  • 18h17 : Un employé de Georgia ayant 20 ans d’expérience dans le traitement des bulletins de vote a décrit un lot étrange qui se démarquait. Des feuilles vierges sans marquage et 98% pour Biden.
  • 18h02 : Les Démocrates réélisent Nancy Pelosi pour 2 ans à la tête du parti à la Chambre.
  • 17h36 : Le prince saoudien met en garde Biden contre un retour à l’accord nucléaire avec l’Iran.
  • 17h35 : La campagne de Trump a débloqué 3 millions de dollars pour le recomptage dans deux comtés du Wisconsin : Milwaukee et Dane.
  • 16h36 : voilà le genre de statistiques qui peuvent émouvoir la Cour suprême et rejeter une élection, même certifiée :
Explication : en 2020, tous les comtés de Bellwether sont allés à Trump avec une marge de 16 points en moyenne – sauf 1 comté qui est allé pou Biden, ce qui est une impossibilité statistique.
  • 16h55 : Les avocats de la campagne Trump déposent une demande de recomptage partiel dans le Wisconsin.
  • 16h27 : Un observateur GOP a découvert une erreur de 9 626 votes dans le comptage manuel du comté de DeKalb en Georgie. Un lot a été étiqueté 10 707 pour Biden et 13 pour Trump – une marge improbable même selon les normes de DeKalb. Le décompte réel du lot était de 1 081 pour Biden et de 13 pour Trump. Cependant, l’écart de ce comté est énorme : 58,369 pour Trump contre 308,140 pour Biden.
  • 16h21 : Sur Fox News, Dan Gainor affirme que la censure de Facebook et Twitter a coûté à Trump son élection. Bien entendu, il fait erreur. C’est le coronavirus qui a coûté à Trump son élection. Les réseaux sociaux ont contribué, comme les médias, mais pas causé.
  • 16h09 : Un politicien de Floride appartenant au parti de la violence – le parti Démocrate – a été arrêté pour avoir menacé de tuer des politiciens Républicains.
  • 16h06 : Pendant 4 ans, on a été épargnés par les délires des toilettes pour transgenres. Devons-nous nous préparer à l’impact ?
  • 16h04 : Lin Wood, l’un des avocats de Trump, vient de déposer une motion d’injonction d’urgence contre le secrétaire d’Etat de Georgie afin d’interdire la certification des votes par procuration défectueux, et d’exiger qu’un recomptage manuel soit effectué.
  • 15h56 : Le début d’un effet domino ? Les candidats du Collège électoral américain dans le Nevada qui se sont engagés à voter pour le président Trump, ont déposé une plainte pour anomalies, irrégularités et fraudes. C’est le début du nouveau contre- plan qu’Alan Dershowitz dit que Trump poursuit.
  • 15h23 : Un 3e comté de Georgie a découvert une carte mémoire de votes non comptabilisés, dont la majorité est pour Trump.
  • 11h34 : Un Démocrate du comté de Wayne, membre du conseil d’administration des équipes de dépouillement, a menacé deux membres Républicains qui ont refusé de certifier les bulletins de vote.
  • 11h10: Un second comté de Georgie trouve « par hasard » une clé USB avec quelques milliers de votes qui n’ont pas été entrés dans la machine. La majorité des votes est pour Trump.

    L’avantage de l’État pour Biden en Géorgie est maintenant de 12 929.
  • 05h27 : Sidney Powell, une des avocates de Trump, a l’air de confirmer le témoignage suivant selon lequel le patron de Dominion aurait admis pouvoir changer les votes sans aucun problème.
  • 05h27 : Dans l’enregistrement suivant, Joe Oltmann, le fondateur de FEC, une association conservatrice qui défend le mode de vie traditionnel de l’Amérique, explique avoir infiltré les Antifa, et découvert par hasard en septembre, qu’une des personnes présente dans une conversation était Eric Coomer, le patron de Dominion voting systems. Et dans la conversation, Coomer a déclaré « Ne vous inquiétez pas pour l’élection, Trump ne va pas gagner. Je m’en suis assuré ! »
  • En fouillant son profil Facebook, Oltmann a découvert que Coomer est un respectable cadre d’entreprise le jour, et un antifa haineux le soir – ce n’est pas un cas unique, une avocate de New York a été arrêtée en mai pendant une émeute des Antifa.
  • 05h06 : Le comté de Wayne (867,409 votes) dans le Michigan, vient de certifier ses élections – confirmant la victoire de Biden pour cet Etat – après avoir refusé, puis validé, puis refusé, puis validé par 2 voix contre 2 l’élection, apparemment en violation de la loi, qui dit qu’il est illégal de compter les quartiers dont les totaux enregistrées ne correspondent pas au nombre des bulletins de vote.

    Il semble que bien qu’illégale, la décision aurait été prise parce que les erreurs ne sont que de quelques voix, trop peu pour inverser les 140 000 voix d’écart de Biden.
  • 04:27 : La Cour suprême de Pennsylvanie a annulé une décision d’une cour inférieure de l’État garantissant aux observateurs le droit de regarder le décompte des votes à une distance maximale de 1,80 m, et les a repoussés à 30 mètres.

    Les responsables de la campagne ont déclaré que les observateurs avaient été obligés de regarder les bulletins de vote à une distance de 30 mètres « parce que la loi électorale ne fixe pas de distance légale ». Dreuz trouve cette décision crapuleuse et repoussante de malhonnêteté.
  • 04h20 : Le président Trump a licencié Chris Krebs, le directeur de la CISA, l’agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures, qui a déclaré que les élections de 2020 « sont les plus sûres de l’histoire américaine », en précisant : « la déclaration récente de Krebs est extrêmement inexacte ».

    C’est une bonne décision, il fait partie de la pourriture du marécage de Washington, mais n’est ce pas lui offrir une médaille pour un futur poste dans les milieux démocrates ?

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz