Publié par Dreuz Info le 18 novembre 2020

Au mois de Mai 2020, puis au débat du Mois d’Octobre 2020, Donald J Trump, souvent surnommé DJ, avait alarmé qu’une fraude massive allait entacher l’élection qui vient de se dérouler. Une fraude dîtes au bulletin par correspondance. Ce fameux bulletin qui évite à tout un chacun un déplacement vers les urnes, et qui s’est mis en place pour permettre de limiter la propagation du Covid-19.

Le 3 Novembre au soir, DJ est donné gagnant à 70% par Fox News et tous les autres médias, puis ce que je nommerai le « COUP-VID 20 » (Coup en Anglais signifie Coup d’état) s’est mis en place :

-Arrêt du décompte subitement vers 22h dans les états clefs, les autres ont fini rapidement leur décompte.

  • Bulletins quasiment tous en faveur de Biden (138 328 rien qu’au Michigan) additionnés en pleine nuit vers 4h du matin.
  • Les médias qui ne donnent pas la Floride pour Trump avant que la Californie ne soit attribuée à Biden (pour ne pas montrer que Trump allait avoir un avantage dans cette nuit électorale), alors que la Floride était acquise depuis plusieurs heures.
  • Des morts qui votent, des chiens qui votent (incroyable et pourtant prouvé), des centenaires qui votent, des mineurs, des illégaux, des personnes d’un autre état, un logiciel de la CIA (Dominion et Sytl) utilisé pour transformer un vote pour Trump en un vote pour Biden, des bureaux de dépouillement non accessibles, malgré la loi, par des observateurs républicains, des postiers jetant les votes pour Trump, des « récoltes » de Bulletin dans des maisons de retraite ou autres lieux par des société non contrôlées (procédé légal), des votes non comptabilisés, la liste pourrait faire plusieurs pages.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Le 4 Novembre au matin, l’avance de Trump s’est, par magie, diluée et Joe Biden repassait en tête pour ensuite être annoncé le grand gagnant le Samedi 7 Novembre au matin. (Annonce purement médiatique faite par cette armée de journalistes dressée en 1ère ligne)

Ce que Trump avait prédit, il ne pouvait pas l’empêcher, il a donc habilement et sagement positionné ses pions et à lui, maintenant, d’observer qui sont ses alliés, ses fidèles, et aussi les traitres qui l’entourent.

Car DJ ne quittera pas son navire pour une simple avarie qu’il savait impossible à contenir.

Le FBI et le DOJ ainsi que la garde nationale ont été investi, une armée d’avocats sont dispatchés pour observer et porter chaque cas devant les juridictions de chaque état, la cour suprême est maintenant majoritairement Républicaine et pourrait avoir le dernier mot. Des arrestations auront lieues, des peines de prison fermes aussi, et si la gangrène socialiste qui a pris en otage cette élection n’a pas atteint le sommet de la Justice, DJ sera confortablement réélu.

Par contre si la gangrène a également atteint le plus haut sommet de l’état judiciaire, et que les recours de Trump se trouvent invalidés, ce n’est pas seulement Donald Trump qui perdra l’élection, c’est l’Amérique (et donc l’occident) qui perdra son dernier rempart au socialisme racialiste et alter mondialiste, nos libertés seront réduites à celles d’un Vénézuélien ou d’un Iranien désespéré car privés de parole (la censure des réseaux est déjà mise en place à une échelle dictatoriale) et quand le Lion Américain se blesse, les hyènes islamo-gauchistes, passent à l’attaque.

De l’Art du Deal (son bestseller) à l’Art de la Guerre, de Sun Tzu, nous pouvons reprendre cette fameuse citation qui expliquerai la doctrine actuelle de DJ : « N’interromps jamais ton ennemi quand il est entrain de faire une erreur »

Nous sommes tous conscients que Joe Biden fut le cheval de Troie des socialistes américains pour mettre en place une présidente Harris (qui n’avait pas l’envergure et la carrure politique pour affronter Trump et donc légitimer une élection truquée en faveur de Biden). Gageons que la fraude démocrate pourrait bien être le Cheval de Troie de Donald Trump. Cette fraude, il l’a vue se construire, il a infiltré son réseau, il a anticipé ses recours judiciaires, notamment avec une loi exécutive de 2018 (qui lui permet de saisir et d’arrêter toute personne ayant intenté une action étrangère dans le but d’influencer une élection, le logiciel Dominion est Canadien, géré en Espagne, par une société qui a déposé le bilan) et dans les prochains jours celle-ci sera oblitérée, les résultats invalidés, et sa consécration réaffirmée.

Manu A.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz