Publié par Magali Marc le 21 novembre 2020

Joe Biden a bafouillé lors d’une conférence de presse, jeudi, qui portait sur la rencontre virtuelle qu’il a tenue avec les gouverneurs des États. Il tentait de se montrer «présidentiel». Pendant ce temps, le Président Trump entend retirer les troupes américaines de l’Afghanistan et de l’Iraq et les médias traitent la conférence de presse d’hier de l’équipe juridique du président comme une farce.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Joel B. Pollak, paru sur le site de Breitbart News, le 20 novembre.

*********************

Les Démocrates ont le cafard : Les USA ont deux présidents et sont divisés en deux pays

Le président Donald Trump continue de diriger le pays comme s’il ne faisait aucun doute qu’il avait gagné les élections et qu’il resterait en fonction pour un second mandat. L’ex-vice-président Joe Biden, s’étant déclaré « President elect » (président désigné), fait ce qu’il peut afin de montrer qu’il assume les responsabilités de la présidence.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Ainsi, jeudi, nous avons vu que M. Trump avait écrit sur son compte Twitter :

Les vaccins vont arriver rapidement !!!

tandis que M. Biden déclarait à la nation :

Le pays est toujours en crise et nous avons encore un hiver sombre devant nous.

En fait, le pays a deux présidents en même temps.

Le dessinateur et expert Scott Adams avait prédit que ça arriverait avant l’élection, en notant qu’il était probable que le résultat serait contesté, peu importe qui semblerait sortir gagnant.

Il serait peut-être plus juste de dire que nous n’avons pas de président, car les Démocrates n’ont jamais considéré M. Trump comme un président légitime, et les Républicains ne seront jamais convaincus que M. Biden est capable de gouverner.

Afin de comprendre les résultats des élections de 2020, il s’agit de se rendre compte que les Américains vivent dans deux pays distincts.

Lorsque la Chambre des Représentants a voté pour la destitution de M. Trump, l’an dernier, et que le Sénat a voté son acquittement, les Républicains ont pensé que le président avait été disculpé, mettant ainsi fin à une attaque partisane qui n’aurait jamais dû se produire.

Mais pour les Démocrates, qui pensaient que la Chambre avait suffisamment de preuves, le vote du Sénat était illégitime. Pour eux, M. Trump avait été démis de toutes ses fonctions, ne serait-ce que symboliquement.

Cela est devenu évident lorsque la pandémie du coronavirus a forcé le président à mettre l’économie à l’arrêt à la mi-mars. Au lieu de l’appuyer pendant la crise, mettant de côté la lutte politique, les Démocrates ont saisi l’occasion déclarer que le Président Trump n’avait, en fait, aucun pouvoir.

M. Biden a fait un discours dans lequel il a noté le « manque de confiance général envers ce président ». La présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi, a prononcé un discours national sur le coronavirus dans lequel elle n’a même pas mentionné le président.

Les Conservateurs ont été stupéfaits par la sévérité des confinements dans les villes et les États dirigés par les Démocrates, qui ont mis de côté les libertés fondamentales comme la liberté de religion et de réunion.

En fait, les États «bleus» (démocrates) ont simplement décidé de faire psychologiquement sécession de l’Union.

Ils ont inventé leurs propres lois, et même leur propre science, déclarant que le «racisme systémique» était une crise de santé publique plus grave que la pandémie. Ils ont attaqué des monuments nationaux, et ont même approuvé des émeutes qui ont détruit leurs propres villes.

Lors de l’élection de novembre, ces deux pays distincts se sont rendus aux urnes, séparément.

Les Démocrates ont inventé un nouveau type d’élection par correspondance. Les Républicains ont organisé une élection traditionnelle, avec le vote en personne.

Les Démocrates ont balayé les bulletins de vote par correspondance, tandis que les Républicains ont dominé le vote traditionnel.

Le processus de comptage a été surtout un recensement.

L’Amérique par correspondance, avec les États côtiers très peuplés, comptait plus de résidents.

L’Amérique par correspondance a perdu des sièges au Congrès, mais a confirmé que M. Trump n’était pas son président.

Au moment où nous écrivons ces lignes, il est théoriquement possible que M. Trump renverse le résultat du vote dans les principaux États-charnière et convainque les tribunaux qu’il a réellement gagné l’élection.

Si c’est le cas, les Démocrates ne reconnaîtront jamais le résultat.

Ils se révolteront – encore une fois – mais plus que cela, ils refuseront tout simplement de faire partie du pays.

Ils continueront à saboter l’économie par des confinements; ils saboteront la distribution des vaccins, comme ils l’ont déjà fait, en imposant leurs propres tests.

Sauf que cela fonctionne dans les deux sens.

Si Joe Biden pense avoir un «mandat» afin d’imposer des masques, augmenter les impôts ou saisir des armes, les Républicains réagiront à la manière d’un État «rouge» – non pas par des émeutes, mais par la désobéissance civile et le retrait.

Nous serons encore deux pays quand tout cela sera terminé.

Si M. Biden pense qu’il peut combler le fossé avec des appels à «l’unité», tandis que les gauchistes continuent d’attaquer les partisans de Donald Trump dans les rues, c’est que sa confusion mentale est pire qu’elle ne le semble.

Il va devoir négocier avec l’Amérique de M. Trump, et il ne pourra pas dicter ses conditions.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz