Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 novembre 2020

Voici une première décision de la Cour suprême avec sa nouvelle grande dame, Amy Coney Barrett (ACB).

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

La Cour suprême vient d’annuler l’ordonnance de 11e heure d’une juridiction inférieure, qui avait bloqué l’exécution prévue samedi soir d’Orlando Hall.

Les voix dissidentes : les trois juges de gauche, Breyer, Kagan et Sotomayor. Donc la peine de mort sera exécutée.

Ici, suivez-moi bien, car l’hypocrisie de la gauche est une fois de plus exposée au grand jour.

J’observe depuis plusieurs années ce renversement : les valeurs humanitaires qu’ils disent défendre ne sont que des convictions de carton, des chevaux de Troie destinés à atteindre leur but.

La première réaction de condamnation des médias a été de critiquer Amy Coney Barrett, et de relever qu’elle méprise son enseignement catholique pro-vie, puisqu’elle a voté pour l’exécution de quelqu’un. La peine de mort est, comme le dit clairement le catéchisme, « inadmissible ».

Ces mêmes médias qui étaient fous de rage qu’ACB soit élue à la Cour, parce que, lui reprochaient-ils, « elle va statuer sur la base de ses convictions religieuses et non droit constitutionnel ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz