Publié par Rosaly le 22 novembre 2020

.

Invité à participer à l’émission « Jimmy Kimmel Live! », un talk show nocturne « d’info-divertissement » diffusé quotidiennement sur le réseau de télévision ABC, afin de promouvoir son nouveau livre « A promised Land », Obama ne s’est pas privé de lancer des piques à son si honni successeur à la Maison Blanche. Ce show ridicule, ponctué de rires sur commande, permit toutefois à Obama, sous couvert de l’humour, de lancer une suggestion scandaleuse.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Quand l’animateur gauchiste Jimmy Kimmel lui demanda sur le ton de la « plaisanterie » s’il existait à la Maison Blanche des lieux secrets où « quelqu’un pourrait se cacher » s’il décidait de ne pas partir, en faisant évidemment référence à Donald Trump, Obama répondit en riant :

Eh bien, je pense que nous pourrions toujours envoyer les Navy Seals pour le déterrer de sa cachette et l’expulser de la Maison Blanche.

L’animateur hilare et le showman Obama sont pitoyables dans leur duo de faux comiques. Leur but est de donner de Donald Trump l’image d’un lâche, prêt à se terrer dans un trou à la Maison Blanche au lieu de faire face à l’adversité. L’art d’Obama est de cracher du venin, tout en plaisantant. C’est un agressif déguisé en doux. Quant à sa rhétorique, elle mériterait le prix de l’hypocrisie.

Pour revenir à sa réponse, cela m’étonnerait que les Navy Seals acceptent d’expulser un Président en fonction sur ordre d’un ex-Président, responsable de la mort de deux de leurs camarades. Si Obama a oublié le scandale de Benghazi, où deux ex-Navy Seals trouvèrent la mort en sus de l’Ambassadeur Chris Stevens et de Sean Smith, un responsable informatique du Département d’Etat, je ne suis pas certaine que les Navy Seals, eux, l’aient oublié !

(à partir de 10:.54)

Kimmel demanda s’il n’était pas bizarre d’appeler Joe Biden « Mr President ».

« Non » répondit Obama: « Je l’ai déjà appelé Mr President Elect. »

Plus tôt dans la conversation, Kimmel suggéra hypocritement qu’il était peut-être un peu prématuré de supposer que Biden avait gagné l’élection.

« Le Président conteste les résultats dans les principaux « swing states » et a juré de se battre devant les tribunaux afin de prouver que les élections ont été truquées. En félicitant Biden et Harris, n’avez-vous pas agi précipitamment ? »

« Non, je pensais que c’était le bon moment », répondit Obama

Obama fit également l’éloge de l’ancien président G.W. Bush, qu’il qualifia de « patriote ».

Quand je suis arrivé au pouvoir, nous étions au milieu d’une grande crise, la crise financière. G.W. Bush et moi avions évidemment des politiques très différentes, mais c’est un homme bon, c’est un patriote. Il ordonna à tous les membres de son équipe de collaborer sans faille avec nous pour une transition harmonieuse. Il s’est vraiment montré très aimable, très serviable, très utile. Et cela nous a permis de prendre une longueur d’avance pour essayer d’endiguer ce qui aurait pu devenir une grande dépression au lieu d’une grande récession.

Le gauchiste Jimmy Kimmel avait récemment demandé « l’arrestation » du Président Trump, après que le Commandant en chef ait allégué, dans un discours prononcé le 5 novembre, qu’il y avait eu des fraudes électorales dans certains « Swing States » notamment en Pennsylvanie et en Géorgie.

C’était une litanie de mensonges, de menaces, juste une attaque méprisable et incohérente contre la démocratie aux États-Unis. A la fin de ce discours, il aurait dû être arrêté.

Ce Kimmel est un Démocrate pur jus : menteur, calomniateur, irrespectueux du Président, méprisable et incitateur à la violence et à la haine. Il a bien dû s’entendre avec Obama.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : «Obama Tells Jimmy Kimmel: ‘We Can Always Send the Navy SEALS’ to Remove Trump from White House» Breitbart.News

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

33
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz