Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 novembre 2020

Reema Dodin et Shuwanza Goff ont chacune été nommées directrices adjointes du Bureau des affaires législatives de Joe Biden.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Caroline Glick a souligné que « Biden vient de nommer une femme qui a justifié les attentats suicides au poste de directeur législatif adjoint ».

C’est un fait : si Biden devient président, l’Islam sera de retour à la Maison-Blanche. Pire encore : il y aura une militante Palestinienne à la Maison-Blanche.

Reema Dodin est d’origine arabe palestinienne. Elle est née d’immigrants palestiniens en Caroline du Nord.

D’après Key Wiki (1) :

  • L’audition au Sénat « Droits des musulmans » organisée par le sénateur Dick Durbin, le 29 mars 2011, à la sous-commission des droits de l’homme de la commission judiciaire du Sénat, a été fortement influencée par une collaboratrice de Durbin.

    La collaboratrice en question est Reema Dodin.
  • Key Wiki affirme que Dodin était membre de l’Association des étudiants musulmans, qui a été fondée par les Frères musulmans,
  • Et qu’elle est en contact régulier avec le CAIR, le Conseil des relations islamiques américaines, qui est un co-conspirateur non inculpé dans l’affaire de terrorisme de la Fondation de Terre Sainte.
  • Dodin est citée dans le livre « Muslim Mafia » [Dreuz n’a pas pu vérifier cette information] comme l’une des taupes qui ont cultivé des contacts dans les bureaux des principaux dirigeants démocrates.
  • C’est Dodin qui a recommandé le principal témoin pour l’audience du 29 mars – sa collègue Farhana Khera, militante de la région de San Francisco. Il est le fondateur de Muslim Advocates, une organisation qui a poursuivi le ministère de la Justice pour le forcer à révéler les opérations d’infiltration du FBI visant à surveiller les activités terroristes à l’intérieur des mosquées radicales. Muslim Advocates conseille également aux témoins ou suspects musulmans de ne pas parler au FBI.
  • A l’occasion de l’élection de deux membres musulmans du Congrès américain, Keith Ellison [D-MN] et André Carson [D-IN], Dodin est citée pour avoir dit (2) :

« L’élection de deux membres musulmans du Congrès (les députés Ellison et Carson) a donné à l’électorat musulman américain des points de vue et un sentiment d’appartenance au système, même si le système ne leur donne pas toujours ce sentiment, »

http://onfaith.washingtonpost.com/postglobal/islamsadvance/2008/10/todays_boo_radley_muslim_ameri.html

Sur le « Bridge Initiative Blog » (3) de l’université de Georgetown, l’expert islamiste Steve Emerson est bien sûr critiqué pour avoir décrit l’Islam pour ce qu’il est. Il a suggéré (4) que Reema Dodin devrait être licenciée du personnel de Durbin en raison de ses liens avec les milieux extrémistes.

En 2002, au plus fort de la vague de terreur palestinienne meurtrière qui tuait quotidiennement des Juifs, elle a pris la parole (5) dans une église de Lodi, en Californie et déclaré :

« Les kamikazes étaient le dernier recours d’un peuple désespéré ».

Toujours selon le livre « Muslim Mafia », les communications internes de CAIR et d’autres documents révèlent que CAIR a placé stratégiquement des agents dans les bureaux fédéraux, ont écrit (6) Paul Sperry et P. David Gaubatz en 2009 :

Au Sénat, CAIR a cultivé des taupes musulmanes dans les bureaux des principaux dirigeants Démocrates – dont le sénateur Dick Durbin de l’Illinois, président de la sous-commission des droits de l’homme de la commission judiciaire du Sénat. Son assistante, Reema Dodin – qui est en contact régulier avec CAIR – est une militante des droits des Palestiniens qui a organisé des rassemblements anti-Israël sur le campus de l’université de Berkeley.

Commentant les attaques du 11 septembre en tant que leader de l’Association des étudiants musulmans radicaux – qui a été fondée par des membres des Frères musulmans – Dodin a expliqué que les attentats suicides étaient une réponse tragique mais inévitable au soutien américain à Israël, qui, selon elle, « met en colère » les musulmans du monde entier.

« Personne ne veut s’arrêter et penser que ces jeunes hommes, dans la fleur de l’âge, choisissent de se faire cela. Pourquoi ? », a-t-elle déclaré dans une interview accordée à un magazine du campus. « Parce que maintenant vous avez trois générations de Palestiniens nés sous l’occupation.

« Peut-être que si vous commencez à considérer les Palestiniens comme des êtres humains, » a-t-elle ajouté, « vous arrêterez les kamikazes. »

Dodin a poursuivi en justifiant le jihad violent.

« L’Islam enseigne que vous devez vous défendre », a-t-elle dit.

« Vous ne pouvez pas vous allonger et vous permettre, ainsi qu’à votre maison, vos biens, votre famille et votre peuple, d’être constamment opprimés. »

Dans le même temps, elle a condamné les frappes américaines contre les Talibans et Al-Qaida en Afghanistan, se plaignant que l’armée allait « juste frapper des civils innocents ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://keywiki.org/Reema_Dodin
  2. http://onfaith.washingtonpost.com/postglobal/islamsadvance/2008/10/todays_boo_radley_muslim_ameri.html
  3. https://bridge.georgetown.edu/research/factsheet-steven-emerson/
  4. https://religiousfreedomcoalition.org/2011/04/07/chairmans-report-for-april-7-2011/
  5. https://www.lodinews.com/article_8ff1b972-d147-56f9-9bdd-8250341c7fd5.html
  6. https://britanniaradio.blogspot.com/2009/10/free-press-for-free-people-yes-cair-is.html

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

13
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz