Publié par Dreuz Info le 26 novembre 2020

Aux Etats-Unis, aujourd’hui, on voit à l’œil nu disparaître un à un les piliers de la démocratie. La démocratie américaine est en train de mourir, à la joie de ses assassins.

Voici les conditions absolument nécessaires à la naissance et au maintien de la vie démocratique

  1. Le consensus démocratique
  2. L’honnêteté démocratique
  3. Le temps de l’élection
  4. La liberté permanente de parole et d’opinion
  5. Les moyens de la liberté de paroles et d’opinion
  6. Le vote liquide

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Le consensus démocratique

C’est l’acceptation par ceux qui perdent les élections, de laisser tout le pouvoir aux gagnants, le temps de la législature. Cette acceptation s’arrête au moment à la prochaine élection.

Aux Etats-Unis, dès le premier jour de l’élection de Donald Trump, le camp démocrate, disant la foule «démocrate» est descendu dans la rue pour contester parfois violemment l’élection et de refuser d’en reconnaître la valeur. Le slogan mobilisateur fut «il n’est pas mon président». Cela illustre d’une manière lumineuse la fin du consensus démocratique. Les perdants refusent le résultat du vote. Mieux, les Démocrates ont inventé une complicité de Trump avec la Russie pour lancer une procédure d’impeachment et aussi l’éjecter du pouvoir, ils ont échoué de peu, car ils n’avaient pas la majorité au Sénat.

L’honnêteté démocratique

C’est qu’il n’y ait pas de fraudes, de tricheries lors du vote. Mieux, même si l’un des deux camps avait l’idée ou pire, la tentation de frauder marginalement ou massivement, alors tous les moyens de contrôle et de vérification seront là pour empêcher cela et assurer «l’honnêteté démocratique».

Aux Etats-Unis, lors du vote de l’élection présidentielle de novembre 2020, une fraude massive et organisée est apparue, aussitôt totalement niée par le camp démocrate et ses complices dans le système. Mais l’écriture de l’histoire de cette fraude, dans le futur, restera comme une tache indélébile et infamante sur le front de la démocratie américaine. La seule question qui n’aura sans doute jamais de réponse est de savoir si la fraude a été capable d’inverser les résultats. Même si le résultat du vote n’eût pas été différent avec ou sans fraude, cela m’empêchera pas que cette fraude a détruit l’honnêteté démocratique du vote aux Etats-Unis. Pour des décennies.

Le temps de l’élection

La date de l’élection et la durée de la législature ne pourront jamais être changées ou déplacées par la volonté d’un seul camp. Si c’était le cas, cela nécessiterait un consentement populaire et donc referendum.

La liberté permanente de paroles et d’opinion

Avant, pendant et après le vote démocratique la liberté de parole et d’opinion doit est être assurée.

Aux Etats-Unis et en France aujourd’hui, la liberté de parole et d’opinion est entravée en permanence par la plupart des médias qui sont entre les mains soit du gouvernement en place soit entre les mains de milliardaires qui protègent leur intérêt et les opinions qui vont de leur côté.

Un évènement historique considérable pour la vie démocratique américaine est survenu au cours d’une allocution du président des Etats-Unis Donald Trump : plusieurs chaînes importantes et nationales ont coupé l’antenne au président sous le prétexte qu’il ne disait pas la vérité.

Aussi un journaliste dont la seule légitimité populaire est d’être l’employé de son patron, se donne le droit de couper la parole au président des Etats-Unis parce lui petit journaleux détiendrait la vérité. Si un sous-fifre se permit de censurer un président, imaginons un instant ce qui arrive au commun des mortels. C’est la fin de la liberté de parole et d’opinion.

Les moyens de liberté permanente de paroles et d’opinion

Les moyens permettant d’exercer la liberté de parole et d’opinion doivent être disponibles pour tous les camps se présentant aux élections.

Aux Etats-Unis et en France aujourd’hui, les moyens publics d’expression de la parole et d’opinion que sont les journaux, les radios, les télévisions et les réseaux sociaux sont quasiment tous entre les mains d’un seul camp d’une seule pensée. Pendant les quatre ans de la mandature de Donald Trump, la quasi-totalité de médias américains se sont violemment et quotidiennement acharnés sur lui, sans répit.

Donc, quand quasiment tous les médias sont du même côté, alors c’est la fin de la démocratie. Car une démocratie sans moyens n’est plus une démocratie. La démocratie américaine, pour ce qui concerne les médias, est au niveau de la Chine, de la Russie, de l’Iran et de la Turquie.

Le vote fluide

Pour qu’une démocratie puisse vivre et qu’il y ait consensus, il est vital qu’il existe un vote fluide, c’est le vote de personnes qui n’ont pas d’opinion bien arrêtée, fixe. Ils peuvent facilement changer de camp à chaque élection. Sans eux il n’y a pas de démocratie, parce qu’il n’y a pas d’alternance possible et donc pas de consensus démocratique. Si les gens votent uniquement en fonction de leur race, comme aux Etats-Unis, ou de leur ethnie, ou de la religion, ou de leur classe sociale, comme en Israël ou au Liban, alors on a affaire à un vote gelé, congelé. Il n’y a plus de vote fluide et plus de démocratie. Aux Etats-Unis comme en Europe, les bouleversements démographiques rapides et majeurs, produisent massivement des votes raciaux et ethniques. On comprend que les peuples homogènes racialement, éthiquement et religieusement sont plus capables, mais pas toujours, de produire un vote fluide.

Quand la démocratie s’en va.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Stanislas Bronstein pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz