Publié par Magali Marc le 10 novembre 2020

Les médias de masse présentent Joe Biden comme le vainqueur incontesté de l’élection présidentielle et Donald Trump comme le Président qui nie sa défaite et préfère jouer au golf. Sauf que ce dernier a mis sur pied son équipe juridique menée par Rudy Giuliani. M. Giuliani a monté ses dossiers, a trouvé ses témoins et il est fin prêt à prouver les cas flagrants de fraude électorale en Pennsylvanie, au Nevada, et au Michigan que personne ne pourra contester. Mais les médias n’en ont cure. Ils préfèrent parler du «Task Force» que M. Biden veut mettre sur pied pour combattre la pandémie, le même jour où la compagnie pharmaceutique Pfizer annonce que son vaccin contre le coronavirus s’est révélé efficace à plus de 90% !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jeff Davidson, paru sur le site de Townhall, le 9 novembre.

*********************************

Le « Président Élu » Biden ne le restera pas bien longtemps

En ce moment, les médias estiment que Joe Biden a remporté 290 votes électoraux, soit 20 de plus que ce dont il a besoin pour devenir le prochain président des États-Unis.

Le seul problème, et c’est énorme, est que ce décompte de voix ne durera pas.

Joe Biden est sur le point de perdre la Pennsylvanie.

Une fois que Rudy Giuliani et son équipe juridique auront présenté leur dossier concernant la fraude massive à Philadelphie et Pittsburgh, la Pennsylvanie ira à Donald Trump.

Qu’on enlève 20 Grands Électeurs à M. Biden et qu’on les ajoute au Président Trump, et les Démocrates vont avoir les jetons.

Qu’y a-t-il d’autre sur la table ? Donald Trump a demandé un recomptage dans le Wisconsin, donc nous aurons de bons chiffres là-bas.

Sur la base des preuves qui seront présentées au tribunal, Joe Biden pourrait perdre le Nevada et le Michigan.

Les perspectives républicaines s’améliorent également en Géorgie.

Si vous n’avez pas regardé la vidéo de Vernon Jones, vous en avez pour cinq bonnes minutes à vous régaler.

Ainsi, M. Biden pourrait passer en dessous de 270, et le Président Trump pourrait passer au-dessus de 270.

Embobinage temporaire

Les médias de masse ont tenté de désigner Joe Biden comme l’ inattaquable « président élu » qui résidera à la Maison Blanche le 20 janvier prochain.
Oubliez ça.

Premièrement, ils n’ont pas l’autorité de désigner qui est élu président et deuxièmement, cela n’arrivera pas.

J’ai des amis républicains dans tout le pays qui ont mentalement et émotionnellement jeté l’éponge et ont dit « à quoi bon ».

Ils se sont résignés au coup d’État des Démocrates.

Il n’y a aucune raison de le faire.

Il existe des preuves considérables de fraude électorale, dans tous les États charnières contestés. Les perspectives de voir Joe Biden passer sous la barre des 270 votes électoraux, en quelques semaines, sont très bonnes.

Donald Trump savait depuis des mois, voire des années d’avance que ce niveau de fraude électorale serait tenté par la gauche.

C’est pourquoi il s’est préparé, avec son équipe, à relever le défi. Il n’a pas l’intention de perdre contre les Démocrates, et dans les jours qui viennent, cela deviendra évident.

Garder la foi

Au-delà de tout ce qui précède, une raison encore plus convaincante s’impose pour expliquer pourquoi M. Trump et ses partisans doivent se battre aussi longtemps et aussi durement que nécessaire.

Si nous permettons que cette élection soit volée et que les Démocrates installent leur joyeuse bande de pro-marxistes ; qu’ils ajoutent des juges gauchistes à la Cour suprême ; qu’ils ajoutent le District of Columbia, comme État et peut-être Porto Rico, afin d’obtenir un avantage permanent au Sénat, nous pouvons dire adieu à notre pays.

Si nous tombons, le monde tombe.

La vérité est de notre côté. La justice sera de notre côté.

Tenez-vous prêts. Ne laissez pas la criminalité de la gauche gâcher votre journée.

Beaucoup de choses sont sur le point de se produire. Ce n’est pas le moment de se recroqueviller dans un coin en pleurnichant.

Continuez à exprimer votre opinion, appelez vos Représentants et faites du piquetage devant les capitales de vos États.

Faites tout ce que vous pouvez pour indiquer que l’élection n’est pas terminée et que Donald Trump se dirige vers un second mandat.

N’oubliez pas que le canular de la gauche consiste à dissimuler les résultats des élections.

Par exemple, si vous allez sur votre moteur de recherche préféré et que vous entrez les termes «Michigan» et «fraude électorale», ou «Géorgie» et «fraude électorale», vous serez déçus.

Vous ne verrez aucun résultat en rapport avec ce qui se passe actuellement.

Google et les géants du Web en général, ont déjà fait en sorte que vos recherches soient compromises. Vous serez dirigés vers des informations qu’ils veulent vous faire avaler. Ne tombez pas dans le panneau.

De même, les médias grand public n’ont pas l’intention de vous donner des indices sur ce qui se passe réellement. Ne soyez pas dupes.

Comme avec le New York Times, vous constaterez que les fausses nouvelles sont toujours aussi fausses.

Le groupe d’experts

Un certain nombre de personnes brillantes, dont Sidney Powell (la brillante avocate du Général Flynn), Harmeet Dhillon, Rudy Giuliani, Rich Grinnell, Matt Schlapp, Vernon Jones, et tant d’autres, ont une bonne connaissance de ce que les Démocrates ont fait et vont présenter les faits avec éloquence.

Restons unis. Notre cause est noble. Nous pouvons sauver la République. Nous pouvons faire échec aux socialistes.

Nous pouvons avoir une Amérique encore meilleure, comme l’a dit Donald Trump.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

56
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz