Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 novembre 2020

David Rubin est un commentateur politique, anciennement très à gauche et devenu conservateur.

Il a été à gauche toute sa vie. Très à gauche. Il a même soutenu le diable, je veux dire, un socialiste : Bernie Sanders. Et pour la première fois de sa vie, il a voté Républicain. Il a fait le grand écart, un très grand écart. D’autant grand que le candidat républicain pour qui il vient de voter s’appelle Donald Trump, le plus flamboyant, le plus intrépide, le plus irrespectueux, le plus éhonté, le plus imprudent, le plus politiquement incorrect, le plus hors norme de tous les hommes politiques de notre vie.

Au micro de Megyn Kelly, il a fait une remarque dont j’ai fait la phrase du jour, afin de ne pas abandonner une conversation qui ne doit jamais être abandonnée : l’islam.

Rubin dénonce la censure des médias et des juges, et explique, concernant l’islamophobie et l’islam :

On peut critiquer des opinions, on peut critiquer des idées religieuses, on peut critiquer des idées politiques.

Si l’on ne peut pas critiquer un ensemble d’idées, alors on donne un pouvoir énorme à cet ensemble d’idées, un pouvoir contre nous.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading