Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Samedi 7 novembre

  • 19h44 : notre spécialiste en droit constitutionnel vient de rendre son verdict : il semblerait qu’il n’existe aucune section qui prévoit que le président est désigné par CNN.
  • 19h41 : Les tenants de la politique identitaire parviennent à célébrer le premier président américain noir élu deux fois, une femme, d’origine indienne vice-présidente, tout en disant que l’Amérique est raciste et discriminante envers les femmes.
  • 19h37 : Le Français Macron félicite Biden et dit : « Ensemble, nous en valons la peine ». (Il aurait dit « worth together » au lieu de « work together »)
  • 19h36 : Barack Obama vient de féliciter Joe Biden et Kamala Harris pour leur victoire aux élections :

« Michelle et moi sommes impatients de soutenir notre prochain président et notre prochaine première dame autant que possible. »

  • 19h34 : Quelque 300 000 bulletins de vote de Pittsburgh, en Pennsylvanie, n’ont pas été inspectés par un seul observateur républicain.
  • 19h31 : Information : Aucun Etat n’a certifié les élections. Ils ont jusqu’au 8 décembre pour le faire. S’ils ne l’ont pas fait, c’est parce que tous les bulletins ne sont pas comptés, et les contestations pas tranchées.

    Ensuite, les grands électeurs voteront, et le président sera déclaré le 12 décembre.
  • 18h02 : « Biden n’est pas mon président ».
  • 17h32 : Associated Press déclare Joe Biden président (tous les décomptes ne sont pas fait, et encore moins les contestations).
  • 17h31 : CNN annonce que Joe Biden est le 46e président des Etats-Unis, tous les médias reprennent l’info (indice : ce n’est ni leur rôle, ni leur autorité, mais pourquoi se gêner ? C’est l’administration fédérale qui nomme le prochain président le 12 décembre prochain, après le vote des Grands électeurs et l’épuisement de tous les recours)
  • 17h26 : mise à jour en Pennsylvanie :
    • 2 800 votes de Philadelphie, Biden a obtenu environ 85%.
    • Biden (D) : 49,66% (3 339 344 voix)
    • Trump (R) : 49,20% (3 308 433 voix)
    • Marge de Biden : 30 911 (+2 075)
    • Différence en % : 0.46%
  • 17h16 : Arizona, tenez-vous bien et retenez votre souffle :

    Il reste environ 45 000 bulletins à dépouiller à Maricopa. S’ils tiennent au même taux de 58% que les 47870 qui viennent d’être publiés, Trump obtient un peu plus de 26 000 votes. Et pour l’instant, il a 20 573 de moins que Biden. Ce qui veut dire… que l’Arizona n’est pas terminé…
  • 17h09 : Le quotidien Le Monde a ordonné l’arrêt du décompte des votes pour Trump en Seine-Saint-Denis : « il n’y a pas de fraude » affirme son Decodex.
  • 17h06 : Arizona, nouveaux chiffres de votes. Le comté de Maricopa a livré les résultats 48 517 bulletins de vote anticipé :
    • 19 513 votes pour Biden
    • 26 992 pour Trump
    • L’avance de Biden est maintenant réduite à 20 573
  • 17h03 : Paul Gosar, un membre du Congrès d’Arizona, demande une enquête sur le logiciel Dominion qui a servi à compter les votes. Oh à propos, la fondation Clinton a financé la compagnie qui a produit ce logiciel.. Juste en passant.
  • 16h59 : Le service postal vient de découvrir 40 000 bulletins de vote non distribués après une fouille ordonnée par le tribunal. Mercredi, il en a découvert 150 000. Ben voyons…
  • 16h57 : nouveau dépouillement en Arizona :
    • Le comté de Yuma a posté 1 750 bulletins de vote, soit 1 773.
    • Biden : 904 (51,6%)
    • Trump : 815 (46,5%)
    • L’avance de Biden est maintenant de 28 502
  • 16h44 : Autre anomalie qui tire la sonnette d’alarme en Pennsylvanie : Le taux de bulletins de vote par correspondance rejetés est presque 30 fois inférieur en 2020 par rapport à 2016.

    En 2016, la Pennsylvanie a rejeté environ 1 % des bulletins de vote par correspondance ; en 2020, seulement 0,03 %. Au taux de rejet ancien, environ 26 000 bulletins de vote par correspondance seraient rejetés.
  • 16h39 : Le parti Républicain du Nevada affirme avoir trouvé plus de 3 000 cas de fraude électorale dont il a les preuves.
  • 16h35 : James O’Keefe, le dirigeant de Project Veritas et sa caméra cachée qui a révélé des fraudes qui ont déclenché des enquêtes, lance un avertissement :

On parle beaucoup de la fraude électorale en Pennsylvanie et au Michigan, mais n’oubliez pas non plus le Minnesota.

La récolte de bulletins de vote qui s’y est déroulée est l’une des fraudes les plus flagrantes que j’ai jamais vues.

  • 16h29 : Confirmation : pendant que les médias déclarent qu’il n’y a pas de fraude, ou qu’elle est minuscule, le FBI et le ministère de la Justice ont déclenché une enquête dans le Michigan. Une lanceuse d’alerte, employée honnête de Detroit, a reçu l’ordre d’antidater les bulletins de vote reçus après la date limite. Il s’agit d’une enquête TRÈS ACTIVE.
  • 16h21 : Georgie : Il reste encore environ 12 770 bulletins provisoires à compter dans tout l’État, en plus d’environ 8 400 votes militaires. Et Biden mène par 7 248 votes.
  • 16h10 : après les centenaires inscrits qui ont voté pour Biden, les mineurs ! Des bulletins délivrés à des adolescents qui n’ont pas l’âge de voter.

  • 16h02 : les premiers tweets du président Trump de la journée ont été censurés par Twitter. Désactivez son compte tant que vous y êtes, il n’est que le président démocratiquement élu de la première puissance mondiale, et vous, un post adolescent de 24 ans qui n’a encore rien fait de sa vie.
  • 15h51 : une recherche sur 90 jours dans Google Trends, donc AVANT les résultats des élections dans les Etats qui ont donné des renversements étranges au profit de Biden le lendemain des résultats où Trump gagnait. Que montre-t-elle : les Etats où les gens soupçonnaient que de la fraude allait se passer. Quels sont ces Etats : exactement ceux où des soupçons forts de fraude sont apparus.
  • Autre interprétation : les gens ont préparé la fraude depuis des mois, et faisaient des recherches pour savoir quelles peines ils encourraient.

  • 15h42 : Dans le Michigan, Joe Biden a obtenu environ 60 000 voix sans qu’aucune autre case des nombreux autres votes du jour ne soit cochée sur les bulletins – un phénomène rarissime.
    En Géorgie, Joe Biden a obtenu 95 801 voix, avec ce genre de bulletins où juste son nom est coché.
    C’est un signal de suspicion de fraude évident. Mais la fraude pourrait être extrêmement difficile à prouver. En revanche, elle détruit totalement la confiance des Américains dans le processus de vote, ce dont les Démocrates se contrefichent dès l’instant où ils obtiennent le pouvoir : la fin justifie les moyens.
  • 15h31 : Google Trends dit ce que les gens recherchent. Regardez les Etats où les gens recherchaient « punir la fraude électorale » AVANT le 3 novembre, c’est à dire qu’ils soupçonnaient qu’il allait y avoir de la fraude, ou bien les fraudeurs eux-mêmes s’inquiétaient de savoir ce qu’ils encouraient. Ce sont exactement les Etats qui ont basculé par magie pour Biden au dernier moment.
  • 14h32 : Tweet de Donald Trump :

Les gens criaient « Arrêtez de compter, nous demandons de la transparence » (alors que les observateurs juridiques se voyaient refuser l’accès aux salles de comptage) !

  • 09h37 : La police de Philadelphie arrête des hommes armés qui se dirigeraient vers le centre de comptage des votes
  • 09h24 : Un facteur de l’USPS du Nevada pris en train de promettre de démettre Donald Trump de ses fonctions :
https://twitter.com/PamelaGeller/status/1324476848672182273
  • 09h14 : Avec un écart de 4 400 votes entre les candidats, la Georgie se dirige vers un recomptage – cette fois avec des observateurs Républicains.
  • 09h02 : Joe Biden a reçu 74 millions de voix, et les Démocrates n’ont pas fait basculer un seul siège à la chambre. Ce qui signifie qu’une tonne d’électeurs n’auraient rempli que le haut du bulletin.
  • 07h37 : Joe Biden a accompli un tour de force : jamais autant de vieillards de 90 ans et plus n’ont été inscrits sur les listes électorales de Pennsylvanie que cette année. Si le tableau suivant est authentique, c’est émouvant, c’est un vrai rajeunissement de la vie politique :
  • 06h50 : Le logiciel responsable d’avoir donné par erreur dans un comté une victoire avec 3 000 voix à Biden, alors qu’après vérification c’est Trump qui le remporte avec 2 500 votes, est non seulement utilisé dans 47 des 87 comtés du Michigan, mais il serait en usage dans 30 Etats.
  • 06h42 : Environ 160 millions d’Américains ont voté.
  • 05h58 : Il reste environ 588 000 bulletins de vote à compter sur 5 Etats :
    • Arizona 172 000 (Biden a environ 30 000 voix d’avance)
    • Pennsylvanie 100 000 (Biden a environ 28 000 voix d’avance)
    • Georgie 1000 (ce chiffre semble faux, car il y a plus de 8100 bulletins des forces armées basées à l’étranger) – (Biden a environ 4400 voix d’avance)
    • Nevada 124 500- (Biden a environ 23 000 voix d’avance)
    • Caroline du Nord 190 000 – (Trump a environ 70 000 voix d’avance)
  • 05h54 : NBC rapporte que des responsables des élections en Géorgie prennent la défense d’un membre du personnel électoral qui a été forcé de se cacher après qu’une vidéo ait été diffusée, le montrant en train de jeter un morceau de papier que certains ont pris pour un bulletin de vote. Ce que NBC ne dit pas, c’est que si les observateurs Républicains n’avaient pas été interdits d’entrer, personne n’aurait confondu une feuille de papier avec un bulletin. Le mensonge se retourne contre le menteur.
  • 05h15 : Un comté du Michigan, Antrim, a rebasculé en faveur de Trump à cause du bug logiciel détecté par les Républicains. A l’origine, Biden était en tête du comté avec environ 3 000 voix. Une fois l’erreur corrigée, Trump a remporté le comté par environ 2 500 voix, soit une erreur de 5500 voix. Le parti Républicain affirme que l’erreur est de 6000 votes, et qu’elle affecte 47 comtés, soit potentiellement et en théorie 282 000 erreurs, pour un Etat remporté par Biden avec environ 145 000 votes de plus que Trump.
  • 05h12 : Le législateur du Michigan a convoqué une commission conjointe à 10 heure samedi (heure locale) afin de passer en revue le processus électoral.
  • 04h44 : Les leaders de la chambre et du sénat de Pennsylvanie auraient demandé un audit complet de l’élection.
  • 04h31 : Le gouverneur du Michigan Whitmer a envoyé le département de la Santé au centre de dépouillement des votes de Detroit pour expulser les observateurs du GOP mais pas ceux du parti Démocrate ni les médias, en invoquant des préoccupations de COVID, malgré un bâtiment de 20 000 mètres carrés. Les employés ont acclamé l’expulsion. Des cartons ont également été posés sur les fenêtres pour bloquer la possibilité de surveiller le processus de dépouillement.
  • 04h30 : Les membres du comité électoral du GOP en Caroline du Nord démissionnent pour protester contre l’irrégularité des bulletins de vote par correspondance.

    Les Démocrates ont insisté pour laisser les électeurs régler certains problèmes en remplissant une déclaration sous serment au lieu de recommencer un nouveau bulletin de vote à zéro.
  • 04h21 : Le GOP affirme qu’une erreur de logiciel a fait basculer 6 000 votes républicains vers le parti démocrate, et ce dans 47 comtés du Michigan. Le responsable du parti Républicain demande que les comtés concernés vérifient leurs résultats.
  • 04h18, Samedi 7 novembre : La Cour suprême des Etats Unis constate que l’Etat de Pennsylvanie n’a pas séparé les bulletins de vote reçus après le 3 novembre des bulletins réguliers, conformément à la décision de la Cour suprême, et donne à l’Etat de Pennsylvanie jusqu’à samedi 14h heure locale pour répondre. Cela pourrait diriger l’Etat vers un nouveau vote.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz