Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Mardi 17 novembre

  • 20h15 : Vidéo : Un informaticien de l’université du Michigan mettait en garde contre les vulnérabilités des machines de vote en 2018 :
  • 19h58 : La Chambre des représentants demande à SCOTUS d’annuler l’audience de décembre sur leur poursuite des informations du grand jury de l’enquête Mueller, disant qu’avec Biden et un nouveau Congrès entrant en fonction en janvier, ils veulent décider l’année prochaine s’il faut continuer à la poursuivre (subitement, ils ne sont plus certains de vouloir que certains faits risquent d’être dévoilés).
  • 19:39 : Deux personnes accusées de fraude électorale auraient présenté des MILLIERS de demandes frauduleuses au nom de personnes sans domicile fixe.
  • 19h30 : Ted Cruz a demandé au PDG de Twitter, Jack Dorsey, de définir ce qu’est un « éditeur » (c’est le nœud de la censure des médias sociaux) puis a utilisé sa propre réponse pour démonter tout son argumentaire et exposer la censure flagrante des conservateurs sur Twitter. Et ça ne mènera nulle part : il y a eu 4 auditions de ce genre ces dernières années.
  • 19h28 : Philadelphie rapporte 8 000 nouveaux bulletins de vote comptés 2 semaines après le jour de l’élection – 85% pour Joe Biden.
  • 19h11 : qui croire : les médias, ou le directeur de la Commission fédérale électorale des Etats-Unis ? Il vient de déclarer qu’il croit qu’il y a eu fraude :

« Si Sidney Powell [l’avocate de Trump en charge des procès pour fraude] dit qu’il y a une fraude électorale rampante dans l’élection 2020, je la crois. »

  • 19h09 : Lindsey Graham dit avoir parlé au gouverneur de l’Arizona, Doug Ducey, et à quelqu’un d’autre au Nevada, et pas aux secrétaires d’État d’Arizona et du Nevada.
  • 19h02 : Aujourd’hui, le parti républicain du Nevada tiendra une conférence de presse à Las Vegas (Nevada) à 14 heures (heure locale) pour annoncer une action en justice visant à mettre fin à la fraude et à garantir l’intégrité des élections générales au Nevada.
  • 18h59 : Le secrétaire d’État de Georgie demande au directeur des Elections du comté de démissionner après qu’il ait été découvert que quelque 2600 bulletins de vote manquaient le soir de l’élection. Les Républicains de l’Arizona demandent un audit des votes dans le plus grand comté de l’État pour aider à garantir au public l’intégrité de l’élection.
  • 18h56 : Rudy Giuliani, l’avocat personnel du président Trump, a déposé des documents pour comparaître au nom de la campagne de Trump dans le cadre du procès pour les élections fédérales intenté en Pennsylvanie.
  • 18h17 : Très puissante déclaration de Lindsey Graham sur la censure des élections américaines par les BigTech lors de l’audition au sénat :

« Ce que je veux essayer de comprendre, c’est ceci : si vous, sur Twitter ou Facebook, n’êtes pas un journal, alors pourquoi avez-vous le contrôle éditorial du New York Post ?

  • 18h13 : Ce qu’ils ont fait en Pennsylvanie, en gros, c’est mener une élection anticonstitutionnelle », a déclaré Tim Murtaugh, le directeur de campagne de Trump. Un procès fédéral intenté par la campagne Trump va tenter d’empêcher les fonctionnaires de certifier l’élection.
  • 17h47 : le Deep State, c’est très très compliqué : L’agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis a publié la semaine dernière une déclaration défendant l’intégrité des élections de 2020.

    Petit problème, deux des principales sociétés de logiciels électoraux qui sont mises en question dans cette élection – Dominion Voting Systems et Smartmatic – siègent dans cette agence gouvernementale.
  • 17h43 : Le directeur de Smartmatic admettait en 2017 que leur système était capable de créer « au moins un million » de votes fantômes lors des élections au Venezuela. Voici la vidéo de sa déclaration :
  • 17h37 : Dans l’émission 60 Minutes, Barack Obama explique calmement que les 74 millions d’Américains qui ont voté pour Trump « vivent dans une réalité alternative ». Il comprend pas, ce poireau, que Trump a été élu à cause de la faillite de sa politique.
  • 17h02 : À la demande du ministère israélien des Affaires étrangères, la présentatrice de CNN – en réalité une idéologue qui incarne l’incitation à la haine à son plus répugnant niveau – Christiane Amanpour, s’excuse pour la comparaison entre Trump et les nazis.
  • 16h58 : Le doyen de l’université démissionne après avoir traité les électeurs de Biden d' »ignorants, d’anti-américains et d’antichrétiens ».
  • 16h49 : Selon Lin Wood, un des avocats de Trump qui a obtenue le recomptage en Georgie, le parti Républicain de Georgie « sabotage Donald Trump ».
  • 16h04 : La campagne Trump vient d’intenter un procès fédéral visant à empêcher la Pennsylvanie de certifier les résultats du vote en raison de pratiques incohérentes concernant le « traitement » des bulletins de vote.
  • 15h50 : La Cour d’appel de l’État du Michigan a rejeté un appel d’urgence déposé par un groupe qui cherchait à obtenir une ordonnance de la Cour pour « auditer le vote dans l’élection 2020 », en invoquant un « échec à persuader la Cour de l’existence d’une erreur manifeste nécessitant une annulation ».
  • 13h05 : l’information publiée plutôt aujourd’hui affirmant que le patron de la pègre de Philadelphie est impliqué dans une fraude électorale semble être une Fake News. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs.
  • 12h33 : l’avocate de Trump pour la fraude électorale Sidney Powell est une vraie lionne ! Voici son dernier tweet adressé aux candidats Républicains :

Voici les grandes lignes de la grande fraude contre ce pays. Tout candidat rouge [républicain], où qu’il soit, qui a perdu par moins de 6 % devrait intenter une action en justice maintenant ou rejoindre une action existante.

  • 12h01 : Vrai crainte chez les Démocrates : Les dirigeants demandent aux députés de ne pas rejoindre le gouvernement Biden de peur de perdre la majorité lorsque des élections spéciales seront organisées pour les remplacer.
  • 11h51 : Un dénonciateur prétend que des logiciels ont manipulé des votes pour modifier les résultats des élections vénézuéliennes
  • 11h02 : Judicial Watch révèle : Une analyse montre que le comté de Clark, Nevada, a un taux d’inscription des électeurs de 102,7% : il y a plus d’électeurs inscrits que de personnes ayant le droit de vote. Environ 154 000 noms inactifs sur les listes avant l’élection.
  • 06h05 : Le procureur général du Michigan a envoyé un ordre de cessation et d’abstention menaçant de poursuites judiciaires contre une entreprise de presse en ligne pour avoir publié des vidéos de fraude électorale présumée.
  • 05h23 : Résumé de la conférence de presse de Joe Biden :
    • Les journalistes étaient doux comme des agneaux, soumis comme des enfants battus.
    • Des 5 premières questions qu’il a reçu, 4 étaient sur Trump.
    • Les autres questions portaient sur un décret d’allégement de la dette des étudiants.
    • Biden a parfois regardé ses notes pour certaines réponses, ce qui veut dire qu’il avait les questions et les réponses à l’avance.
    • Les journalistes posaient leurs questions dans un ordre prédéterminé, ils n’étaient pas sollicités au hasard, probablement pour que Biden n’ait pas à chercher dans ses notes, ce qui confirme le point précédent.
  • 05h14 : Un observateur du GOP chargé du recomptage en Géorgie affirme que plusieurs bulletins enregistrés comme étant ceux de Biden étaient en fait des votes pour Trump, et les employés chargés du recomptage se sont mis en colère lorsqu’il a rapporté ce qui se passait aux responsables des élections.

« Ça, c’est juste pendant que je suis là. Alors, est-ce que le deuxième vérificateur l’attrape à chaque fois ? Mais cette dame en trois fois en trois minutes de 2h09 à 2h12 s’est trompée trois fois », a-t-il poursuivi, ajoutant « Ils appelaient leurs patrons. Ils me montraient du doigt… »

  • 05h07 : Un hébergeur de Francfort, en Allemagne, s’est étonné d’avoir reçu 10 Tbps (térabits) de trafic le 3 novembre, et explique que cela peut être dû « aux élections américaines ».

Hier soir, pour la première fois, nous avons atteint 10 térabits par seconde en période de pointe à la DE-CIX de Francfort.

Nous ne pouvons pas dire avec certitude ce qui a causé le pic (cela pourrait être une combinaison de la Ligue des champions, des élections américaines, des mises à jour de logiciels, du verrouillage en Allemagne)

https://www.de-cix.net/en/about-de-cix/news/de-cix-frankfurt-hits-10-tbps-peak-traffic
  • Dreuz ne peut pas en déduire que leurs serveurs hébergeaient les élections américaines. Cela peut tout simplement vouloir dire que beaucoup d’Allemands suivaient les élections. Un spécialiste nous éclairera sans doute.
  • 04h25 : Le Nevada vient d’annuler 153 000 votes d’un comté Démocrate, le comté de Clark !

    Joe Gloria, directeur de l’enregistrement des électeurs du comté de Clark, a déclaré lundi au conseil des commissaires que sur les 974 185 votes exprimés lors de l’élection, son bureau avait identifié 936 bulletins de vote présentant des divergences.

    Gloria a déclaré à propos de la course du district C du comté de Clark : « Nous avons trouvé des divergences que nous ne pouvons pas expliquer et qui mettraient en doute la solidité de cette marge de victoire. »

    Il a découvert :
    • 936 divergences dans les bulletins de vote
      710 avec des votes par correspondance
      121 dans les bureaux de vote par anticipation
      105 le jour de l’élection
      6 électeurs ont voté deux fois
      Il a avait constaté des problèmes liés au suivi, au passage des signatures, à la vérification manuelle des signatures ainsi qu’au processus de traitement des bulletins de vote.
      Certaines des divergences constatées dans le vote anticipé et les résultats du jour de l’élection sont notamment :
    • Votes annulés par inadvertance
      Enregistrement des électeurs
      Cartes d’électeurs réactivées
      Activations en double
      Erreurs d’enregistrement
      Gloria a également noté dans son rapport que 60 109 bulletins de vote provisoires ont été déposés lors de l’élection, dont 57 866 ont été acceptés et 2 243 rejetés. Il a cité les raisons suivantes pour les rejets :
      115 électeurs avaient déjà voté
      142 ont voté dans le mauvais district ou dans les mauvais quartiers
      8 n’avaient pas le droit de vote
      1 925 n’étaient pas inscrits pour voter
      53 n’ont pas fourni de preuve de résidence adéquate ou d’identification valable
  • Biden a 10 377 voix d’avance sur Trump. Une élection spéciale sera nécessaire pour résoudre l’élection. Si ce comté revote à peu près de la même façon, cela n’aura peut-être pas d’impact, puisque Biden y a devancé Trump 54% -44%.

    Le procureur général du Nevada Adam Paul Laxait a tweeté :

La commission du comté de Clark vient d’annuler une élection qui représente près d’un sixième du total des votes exprimés dans le comté de Clark, car il y avait trop « d’anomalies » pour que les résultats de cette élection puissent être certains. 153K votes dans cette élection.

  • 04h15 : Seulement en Amérique : « Joey le maigrichon » Merlino, le patron de la mafia de Philadelphie, est accusé par le Buffalo Chronicle d’avoir imprimé 300 000 de faux bulletins de vote pour Biden (au prix de 10$ le bulletin, soit 3 millions de dollars de gain en 3 jours).

    Maintenant, Merlino menace de changer de camp et d’apporter les preuves que l’élection de Philadelphie a été volée pour Biden, si Trump lui accorde un pardon total pour ses crimes passés, et pour la fraude électorale.
  • 04h12 : Sidney Powell, l’avocate de Trump : « 1 million de personnes à la March for Trump, et pas une seule vitrine détruite ».

    J’ajoute à sa remarque, que la traduction journalistique est que les partisans de Trump sont essentiellement des nazis, des blancs suprémacistes et des racistes extrêmement dangereux pour la nation et que le défilé était une nuit de cristal (Israël a demandé à CNN des excuses formelles pour avoir fait cette comparaison – excuses qu’ils ne feront probablement pas)

Lundi 16 novembre

  • 22h07 : La roue tourne en Georgie. L’avocat de Trump Lin Wood vient de déclarer :

Voici une suggestion d’action pour le gouverneur de Georgie @BrianKempGA :
Ordonner une session spéciale de la législature.
Démissionner.
Reconnaître sa culpabilité.
Aller en prison.
Demander une cellule près de @GaSecofState (Secrétaire d’Etat).
La responsabilité des actes répréhensibles s’appelle la JUSTICE.

  • 21h47 : Sen. Chuck Grassley et Ron Johnson ont indiqué qu’ils poursuivront en 2021 leurs enquêtes sur les relations douteuses de la famille Biden avec l’étranger.

« Je suis très confiant qu’il y aura probablement d’autres transactions financières qui seront révélées. »

  • 21h27 : Le député Andy Biggs de l’Arizona vient de demander un audit complet du comté de Maricopa.
  • 21h34 : Lin Wood, un des avocats de la campagne Trump, ouvre un nouveau front d’attaque en Georgie, et accuse le gouverneur et le secrétaire d’Etat d’avoir touché des pots de vin de la société Dominion.
  • 21h22 : Sondage : 58% des électeurs pensent désormais que Biden a gagné l’élection présidentielle, soit une hausse de 9 points par rapport à la semaine dernière : je n’y crois pas !
  • 21h25 : Biden pas encore président, la soumission comme sous Obama reprend déjà :

    L’ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger a déclaré que M. Biden devait agir rapidement pour rétablir les relations avec la Chine (entendre par là se soumettre à son diktat, accepter le vol de la propriété intellectuelle sans rien dire, accepter des tarifs douaniers exorbitants et leur offrir zéro droit de douane pour vendre leurs produits en Amérique, accepter d’imposer des restrictions réglementaires draconiennes et coûteuses aux entreprises contre le réchauffement, et rien demander à la Chine sur ce point…), sous peine de provoquer une crise qui pourrait dégénérer en conflit militaire.
  • 21h22 : Le Washington Post a totalement fabriqué une histoire mensongère concernant le procès de la campagne Trump en Pennsylvanie, prétendant à tort que la campagne avait abandonné la réclamation de près de 700 000 bulletins de vote traités illégalement et en secret. La campagne de Trump n’a jamais fait une telle chose. Associated Press a repris l’information. Dreuz l’a reprise, jusqu’à ce que Giuliani, l’avocat en charge de l’équipe juridique de Trump, apporte un démenti.
  • 21h17 : Les multiples annulations et inscriptions de vote en Virginie le soir des élections après 23 heures indiquent que des fraudes électorales ont également eu lieu dans cet État.
  • 21h13 : rappel : Les mêmes Démocrates qui affirment qu’il n’y a absolument « aucune fraude électorale en 2020 » sont ceux qui en 2019 se plaignaient que les machines Dominion changeaient les votes et modifiaient les élections…
  • 21h08 : Megyn Kelly : « ce n’est pas le moment de l’unité, c’est le moment de combattre. »
  • 20h57 : Les preuves de la fraude sont sur le point d’être révélées.
    • Nevada : aucune vérification des signatures
    • Pennsylvanie : comptage des bulletins en retard pendant trois jours complets.
    • Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie, Georgie : arrêt du décompte, et les bulletins pour Trump sont magiquement passés de 100 à 0.
    • Arizona, Nevada, Wisconsin, Michigan, Georgie, Virginie, New-Hampshire : renversement électronique des totaux.
  • 20h51 : L’équipe juridique du président Trump convoquée à la Maison Blanche pour une réunion d’urgence.
  • 20h44 : surprenant, le taux d’appréciation du travail du président Trump à la date d’aujourd’hui :

    Le sondage de suivi présidentiel de lundi de Rasmussen Reports montre que 52 % des électeurs américains approuvent la performance professionnelle du président Trump. Quarante-sept pour cent (47 %) désapprouvent.
  • 20h28 : Sidney Powell, l’avocate de la campagne Trump, dit qu’elle a « suffisamment de preuves de fraude pour lancer une enquête massive » sur Dominion.

« Nous avons tellement de preuves, j’ai l’impression qu’elles arrivent par un tuyau d’incendie.

L’une des conclusions les plus troublantes : Un lien direct avec TEAM BIDEN.

https://twitter.com/kylenabecker/status/1328077707679313920?s=20
  • 20h20 : L’armée américaine prévoit que le président Trump donnera l’ordre de planifier de nouveaux retraits de troupes d’Afghanistan et d’Irak dès cette semaine, une façon de réduire la corruption du marécage de Washington, après que l’ex-envoyé en Syrie a admis avoir caché les vrais chiffres de troupes américaines au président. « Nous avons toujours joué à des jeux de passe-passe », a déclaré l’ambassadeur Jim Jeffrey, qui donne également des conseils au président élu Biden.
  • 19h41 : Sidney Powell : Les machines de vote de Géorgie étaient connectées à Internet et le gouverneur de Géorgie a reçu des pots-de-vin pour le contrat de l’État avec D o m i n i o n Voting Systems.
  • 17h21 : 86% des électeurs de Trump disent que Biden n’a pas légitimement gagné l’élection. Ce qui veut dire que pour l’opinion publique d’une majorité géographique du pays, Biden n’est pas un président légitime.
  • 17h15 : Aujourd’hui, la présidente du GOP d’Arizona @kelliwardaz a rappelé au médias à quel moment un candidat devient président élu, et elle a encouragé les électeurs de l’Arizona à maintenir le cap car « la lutte est loin d’être terminée. »
  • 16h15 : Dans le comté de Maricopa, en 2017, les employés de Dominion [étaient alors] responsables de la configuration manuelle des données des résultats de la machine à compilation – PAS LES EMPLOYÉS ELECTORAUX.
  • 12h30: Michael Detmer, candidat républicain du Michigan, a informé la campagne Trump qu’il avait entre les mains une liste de 10.000 personnes décédées ayant voté pour Biden dans le Michigan. La preuve est impressionnante:
  • 09h50 : Une interview de Sidney Powell traduite en français :(@LaCroixduSud3)
  • 06h50 : Message d’un Juge de la Cour Suprême de l’Etat de New York à sa soeur (Obtenu en exclusitivé par Dreuz) :

« Reste positive. Rudy et Sidney sont deux des esprits juridiques les plus intelligents que l’on puisse souhaiter dans cette bataille. Ils se rendent compte que la fin du jeu crée suffisamment d’irrégularités de vote dans un nombre suffisant d’États relais que ces États ne sont pas en mesure de certifier. L’astuce consiste à obtenir suffisamment de votes grâce à ces irrégularités pour affecter le résultat des élections dans ces États. De plus, il ne fait aucun doute que les États démocratiques continueront à certifier contre ces objections légales et c’est là que se pose la question constitutionnelle qui est soumise aux tribunaux fédéraux. L’objectif final est de soumettre la question constitutionnelle à la Cour suprême pour qu’elle détermine que les certifications étaient contraires à la loi dans la mesure où elles ne peuvent être maintenues et qu’aucun des candidats n’obtient donc 270 votes électoraux. Ensuite, comme tu le sais, l’affaire serait portée devant le Congrès où les républicains l’emportent à la Chambre des représentants parce que chaque État n’obtient qu’une seule voix. Trump en a 30 et Biden 19. Maintenant, de mon point de vue, il serait très utile que nous puissions obtenir quelques arrestations et inculpations des personnes qui ont fait avancer la fraude de l’intérieur dans différents États. C’est là que le FBI et le ministère de la justice interviennent, soit pour intensifier leur action, soit pour poursuivre l’Etat Profond et essayer de le faire tomber. 25 procureurs américains examinent les preuves qui sont actuellement recueillies. Rudy est probablement à la barre de ce navire. »

  • 5h05 : Rudy Giuliani apporte un gros bémol au communiqué d’Associated Press sur l’abandon d’une partie des poursuites en Pennsylvanie :

N’utilisez pas le cabinet d’avocats Swaine & Viebeck.

Ce sont des militants du Washington Post qui ont faussement écrit que nous avons changé notre procès en Pennsylvanie.

Ils n’ont pas lu les paragraphes 132-150 qui répètent toutes les allégations des 680 777 votes par correspondance qui ont été délibérément dissimulés aux inspecteurs républicains.

  • 05h00 : Selon le dernier sondage YouGov/The Economist, 86% des électeurs de Trump déclarent que Biden « n’a pas légitimement gagné l’élection », tandis que 73% disent que nous « ne connaîtrons jamais le véritable résultat de cette élection ».

    Le sondage révèle également qu’une majorité d’électeurs (53%) pensait que le président Trump gagnerait contre Biden (47%), selon le journaliste G. Elliott Morris de The Economist.
  • 04h55 : Dominion a soumis une offre à la ville de Philadelphie pour qu’elle soit prise en considération pour les élections. Bien que l’offre ait été donnée à ES&S, il y a quelque chose de très curieux dans sa demande : Elle est caviardée. Et ce qui est le plus curieux, regardez la section qui est caviardée :
  • 04h49 : La campagne du président Trump aurait retiré dimanche une partie de son procès en Pennsylvanie. Cette information d’Associated Press est à prendre évidemment avec des pincettes :

    Avant l’audience de mardi, la campagne Trump aurait abandonné l’allégation selon laquelle des centaines de milliers de votes par correspondance et par procuration – 682 479 pour être précis – ont été traités illégalement sans que ses représentants ne les surveillent.

    Le procès allégé de la campagne, déposé dimanche devant la cour fédérale, maintient l’objectif d’empêcher la Pennsylvanie de certifier une victoire de Biden dans l’état, et il maintient son affirmation que les électeurs Démocrates ont été traités plus favorablement que les électeurs Républicains.
  • 04h46 : PollWatch : « Nous pensons que les grandes villes des États bascule ont cessé de compter afin de pouvoir étudier les totaux des votes et ensuite cibler les votes nécessaires pour faire gagner Biden. »
  • 04h38 : corruption du recomptage en Georgie :

    Comté de Fulton, GA : Le recomptage manuel a été effectué dans ce comté. Aucune vérification de signature n’a été effectuée. Il n’y a eu AUCUN comptage bipartite. Quelques observateurs officiels du GOP ont dit que les rapports et les plaintes qu’ils ont faites aux responsables électoraux sont tombés dans l’oreille d’un sourd.
  • 04h21 : Lors du dernier débat présidentiel, @JoeBiden a répondu à Trump que c’était @BarackObama qui avait construit les cages, pas lui.

    Et bien Biden vient de nommer celle qui a construit les cages sous Obama : Cecilia Muñoz, ex-conseillère en immigration de Barack Obama qui a défendu la séparation des enfants de leurs familles, puis leur mise en cage et leur expulsion.
  • 03h03 : Selon l’avocat constitutionnalise Alan Dershowitz, le président Trump a changé de stratégie : il va tenter d’empêcher Biden d’obtenir ses 270 vote en convainquant les responsables Républicains des Etats contestés, où le vote a été volé (là où il n’a pas réussi à apporter les preuves acceptées par la Cour), de refuser de le certifier, forçant la nomination du président à la Chambre des représentants où les Républicains ont des délégués dans 30 Etats sur 50 (et non une majorité de représentants). Si la théorie de Dershowitz est juste, cela veut tout simplement dire que les pères fondateurs ont prévu tous les cas de figure, y compris une fraude massive comme nous la voyons aujourd’hui.
  • 02h51 : Le sénateur Lindsey Graham, chef de la commission judiciaire du Sénat, a déclaré que les poursuites engagées par le président Donald Trump pourraient montrer que des millions de bulletins de vote au Nevada ont été envoyés par les machines de l’État sans que les signatures soient correctement confirmées.

« Au Nevada, ils ont une machine pour vérifier les signatures des bulletins de vote par correspondance », a-t-il déclaré sur « Fox & Friends ». « Si vous n’avez pas de signature sur un bulletin de vote par correspondance, alors il est irrégulier. La machine était réglée comme si elle était éteinte ».

  • 02h37 : Le candidat républicain au Sénat du Michigan, John James, a créé cette semaine un fonds de défense juridique avec le Comité national républicain alors qu’il conteste les résultats de sa course contre le sénateur Démocrate Gary Peters.
  • 02h33 : Le président mexicain Andrés Manuel López Obrador a de nouveau déclaré qu’il ne reconnaîtrait pas un vainqueur des élections présidentielles américaines tant que tous les litiges juridiques ne seraient pas résolus.

« Nous ne pouvons pas reconnaître un gouvernement qui n’est pas encore légalement et légitimement constitué », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse

  • 02h32 : Les sites de pari refusent de déclarer l’élection gagnée pour Biden.
  • 01h57 : La campagne Trump a demandé à un juge de Pennsylvanie d’empêcher l’Etat de certifier Joe Biden comme vainqueur des élections, en disant qu’il y a des preuves que les électeurs ont été autorisés à « corriger » leur vote.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz