Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Jeudi 12 novembre

  • 22h42 : Le compte Twitter officiel de l’U.S. Immigration and Customs Enforcement que les gauchistes vomissent s’est brièvement évaporé de la plateforme avant de réapparaître.
  • 22h38 : pendant combien de temps les médias vont-ils ignorer que le président de la Commission fédérale des élections a déclaré qu’il y a eu une fraude électorale massive ?
  • 22h33 : nouvelle victoire judiciaire pour Trump : Le juge de Pennsylvanie statue pour Trump, l’extension des bulletins de vote pour la photo d’identité est rejetée.

    Un juge de Pennsylvanie vient de statuer que les fonctionnaires de l’Etat ont outrepassé leur autorité en prolongeant le délai imparti aux électeurs de l’Etat de Keystone pour corriger leur bulletin de vote par le biais d’une identification avec photo.

    Après que la Cour suprême de Pennsylvanie ait confirmé la décision de l’État de prolonger la date limite de dépouillement des bulletins du 3 au 6 novembre, la secrétaire du Commonwealth, Kathy Boockvar, a également prolongé le délai accordé aux électeurs pour corriger leur bulletin de vote en fournissant une preuve d’identité.

    La loi de l’État avait accordé six jours après l’élection pour que les électeurs puissent fournir une preuve de leur identité, soit le 9 novembre. Mais Mme Boockvar a tenté de faire passer ce délai au 12 novembre.

    C’est une victoire pour la campagne de Trump, où un nombre relativement faible de bulletins de vote ne sera pas comptabilisé dans cet État clé où Biden mène le président Trump par environ 54 588 voix.

    La haute cour n’a pas encore accepté d’entendre l’affaire.
  • 22h27 : Nombre record de femmes noires élues au Congrès en 2020, et ils nous bassinent en disant que l’Amérique est profondément raciste et sexiste, aux mains des suprématistes blancs…
  • 22h20 : Le procureur général de l’Ohio se joint aux équipes de Trump dans la lutte judiciaire contre la fraude auprès de la Cour suprême des États-Unis.
  • 22h00 : le compte mentionné à 21h28 a été supprimé en catastrophe. On peut facilement retrouver des traces de son existence :
Quelqu’un a oublié que le web a une mémoire ?
  • 21h28 : quand ça sent mauvais, ça sent vraiment mauvais : l’agent fédéral Russell Strasser qui a interrogé et utilisé des tactiques de coercition sur le dénonciateur de la Poste USPS Richard Hopkins, gère également un compte violemment Anti-Trump @TitansFanJeff.
  • 21h24 : les soupçons sur le logiciel Dominion pourraient prendre une autre tournure : Un entrepreneur de Dominion affirme avoir été témoin d’actions frauduleuses à Detroit lors du dépouillement des bulletins de vote.

    Une salariée de Dominion Voting Systems a déclaré sous serment avoir vu « des actions frauduleuses se produire » sur le site de dépouillement des bulletins de vote de Detroit le jour du scrutin.

    Melissa Carone, qui faisait du travail informatique au centre TCF, a travaillé de 6h15 le 3 novembre à 4 heures le lendemain, avant de revenir pour quelques heures de travail supplémentaires le 4 novembre.

    Carone a déclaré sous serment qu’elle « n’a été témoin que d’actes frauduleux ».

Carone a dit avoir vu des employés compter certains bulletins quatre ou cinq fois, et a remarqué qu’un des employé avait même compté un lot de bulletins huit fois.

« J’ai parlé à mon directeur, Nick Ikonornakis, en lui disant à quel point le problème était important. Nick m’a dit qu’il ne voulait pas entendre parler de problème. Il m’a dit que nous sommes ici pour aider au travail informatique, pas pour diriger leur élection », a déclaré Carone.

Carone a également juré sous serment qu’elle avait été témoin du fait que les employés qui recevaient des bulletins de vote qu’ils ne pouvaient pas lire, ou sur lesquels on avait renversé quelque chose, recevaient des bulletins vierges et les remplissaient.

« Ils étaient censés les remplir exactement comme celui qu’ils avaient reçu, mais ce ne fut pas du tout le cas. Les travailleurs signaient également le nom de la personne à qui appartenait le bulletin de vote, ce qui est clairement illégal », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle avait contacté le FBI à propos de ce qu’elle avait vu.

https://www.theepochtimes.com/dominion-contractor-says-she-witnessed-fraudulent-actions-in-detroit-during-ballot-counting_3576395.html

Sa déclaration sous serment a été présentée en complément d’un des procès dans le Michigan où les avocats de Trump affirment qu’en raison d’une série d’irrégularités, l’élection dans le comté de Wayne devrait être annulée.

  • 21h20 : procès de la fraude en Pennsylvanie, de mieux en mieux :

La loi de l’État interdit la destruction des enveloppes de vote avant deux ans. Ainsi, les avocats de Trump peuvent faire valoir que ces votes ne peuvent être certifiés.

Il y a 100 000 dates suspectes de bulletins de vote par correspondance, selon la base de données officielle de l’État.

  • 21h14 : 44% pensent que l’Amérique sera plus divisée si Biden est président, contre 46% en août. 32% disent que le pays serait moins divisé sous la direction du Démocrate et 21% disent que le niveau de division serait à peu près le même.
  • 21h12 : Quel contraste ! Un sondage de Rasmussen dit que 90% disent avoir voté pour le président, alors que seulement 8% disent avoir voté contre Biden.
  • 21h07 : Mike Pompeo déclare qu’une fois que chaque vote « légal » aura été compté, cela conduira à la « 2ème Trump Administration ».
  • 21h06 : Sondage Rasmussen : près d’un tiers des électeurs de Biden disent avoir voté contre Trump.
  • 21h02 : Arizona, tous les bulletins de vote pour le comté de Pinal ont été compilés :

    Trump : 107,077, 57.72%
    Biden : 75,106, 40.48%

    Sénat:
    McSally (Républicaine) : 104,048, 56.62%
    Mark Kelly (Dem) : 79,114, 43.05%
  • 20h50 : « La loi électorale de l’État (en Pennsylvanie) exige la présence d’observateurs du scrutin de tous les partis ».

    Giuliani : 650 000 votes ont été comptés illégalement à Philadelphie et Pittsburgh.
  • 20h43 : Des urnes ont été découvertes ouvertes dans la ville de Lansing, dans le Michigan, et lorsque le parti républicain du Michigan a demandé une enquête, la secrétaire d’Etat Jocelyn Benson a demandé à la place une enquête sur le parti républicain !
  • 20h37 : première ENORME victoire judiciaire de Trump en Pennsylvanie, qui pourrait être le début d’un changement de cap total.

    Le juge ordonne que les bulletins de vote qui ont été séparés (parce qu’ils sont arrivés après la date limite ne soient pas comptés. Il juge que le secrétaire d’État « n’avait pas le pouvoir légal » de passer outre à la loi électorale.

    Pour rappel, Trump avait remporté l’Etat de Pennsylvanie avec 600 000 voix d’avance, le soir du 3 novembre.
  • 20h19 : James 0’Keefe: Un autre dénonciateur de la poste s’est présenté et nous publierons ses clips vidéo aujourd’hui.
  • 20h13 : La secrétaire d’Etat de l’Arizona (c’est elle qui traite les partisans de Trump de néo-nazis) rejette l' »analyse indépendante » des données des vote, affirmant qu’elle « amplifierait des théories sans fondement ». Comment voulez-vous qu’une telle mauvaise foi se termine autrement que devant la Cour suprême !
  • 20h05 : la commentatrice politique Megyn Kelly, apparemment une Démocrate, défend Trump et ses partisans bec et ongle :

    « Vous ne comprenez pas l’état d’esprit des 70 millions d’Américains qui ont été injustement attaqués sans relâche ces quatre dernières années en tant que personnes horribles, juste pour avoir soutenu leur président. »
  • 20h00 : Le Wisconsin a retiré 443 votes au total de Biden au cours des dernières 24 heures. A ce rythme, Donald aura regagné le WI vers le 3 décembre.
  • 19h56 : La Virginie a retiré 26 789 voix. Elle a ensuite réintégré 19 109 voix. Il en résulte un changement net de -7 680 votes, sans changement dans le résultat de l’Etat.
  • 19h55 : L’Arizona vient de « trouver » 13 143 bulletins de vote supplémentaires, ce qui réduit l’écart à 49,1% pour Trump et 49,4% pour Biden.
  • 19h46 : Les arguments oraux dans le procès de la campagne Trump concernant les bulletins de vote incorrectement rejetés dans le comté de Maricopa sont en cours.
  • 19h41 : Selon le journal Tennessee Star, une observatrice de Géorgie, Beth Sexton, a vu des fonctionnaires électoraux utiliser des machines à voter dont les sceaux de sécurité étaient manquants. Où ? Dans le comté de Gwinnett.

    Son témoignage donne des frissons.
  • 19h39 : La campagne Trump intente un procès en Arizona pour exiger un comptage manuel des bulletins de vote. Commentaire de Dreuz : comptage manuel ne sert pas à grand-chose s’il n’y a pas un audit en parallèle.
  • 19h34 : les Républicains qui conseillent à Trump de ne pas chercher à exposer les fraudes électorales veulent-ils que Biden puisse utiliser les mêmes méthodes dans 4 ans ?
  • 19h31 : Le magazine jésuite Americamag salue le pro-avortement @JoeBiden comme un fidèle catholique.
  • 19h23 : le cinglé génie de la sécurité informatique John McLaughlin prend très au sérieux le fait que le logiciel Dominion ait modifié des millions de vote. Dreuz n’a pas d’opinion sur la question : nous faisons du journalisme, pas de la spéculation. Nous ne sommes pas informaticien, nous n’avons pas vu les preuves, et les aurions nous vues que nous n’aurions pas la capacité technique de les évaluer. Seuls des experts pourront le dire -s’ils peuvent regarder.
  • 19h10 : Avec Biden, le vrai danger de guerre que JP Grumberg avait prédit Iran/ Israël se rapproche :

    L’apologiste/lobbyiste Trita Parsi, fondateur du groupe de pression Iran lobby @NIACouncil, pousse à l’apaisement complet du régime de Téhéran bien au-delà de l’accord nucléaire Obama 2015.
  • 19h08 : Tous les médias avancent que Trump va monter sa propre télévision pour remplacer Fox news… heu… Dreuz l’a annoncé il y a près d’une semaine…
  • 19h02 : Biden s’est entretenu aujourd’hui avec le pape François. Voici une transcription des propos mondialistes et immigrationnistes de Biden (tout ce qu’on « aime ») :

  • 18h57 : Effet Trump (faites vous une note de ceci, ça n’arrivera plus pendant 4 ans si Biden est élu) : Le nombre d’Américains déposant de nouvelles demandes d’allocations chômage a fortement diminué la semaine dernière pour atteindre son niveau le plus bas depuis sept mois.
  • 18h52 : et si on faisait le point :
    • Al Gore a eu 37 jours pendant lesquels il a contesté avant de concéder.
    • Quatre juges (dont RBG) lui ont accordé plus de temps.
    • Le conseiller de Biden Ronald Klain a tweeté en 2014 que les élections sont truquées.
    • Le même Klain a été en charge de la contestation de l’élection pour Al Gore dont il était le conseiller.
    • Clinton s’est joint aux efforts de recomptage 3 semaines après l’élection de 2016.
    • Trump n’a pas droit à tout ça, il doit concéder immédiatement.
  • 18h49 : Le compte Twitter officiel de l’ICE, l’administration que vomit la gauche, qui réclame sa dissolution depuis des années parce qu’elle est en charge d’expulser les criminels étrangers illégaux, semble avoir disparu.
  • 18h37 : Deux élus de gauche de la Chambre des représentants (comme quoi quelques fois les progressistes font les choses bien) pressent Biden de ne pas choisir à la tête de la Défense une femme qui est liée aux entreprises qui poussent l’Amérique à déclencher des conflits parce qu’ils fournissent la Défense.

    Michele Flournoy a cofondé le groupe de consultants WestExec Advisors, qui compte parmi ses clients des entrepreneurs de la Défense. Elle fait également partie du conseil d’administration de l’entreprise de défense Booz Allen Hamilton.

    Trump a tout fait pour que les Etats-Unis se retirent d’inutiles et couteux conflits, qui enrichissent ces firmes qui financent Flournoy.

    Flournoy était sous-secrétaire à la Défense dans l’administration Obama.

    Voilà pourquoi les citoyens Américains financent des guerres perpétuelles des Etats-Unis – et aucune guerre n’a été déclenchée pendant le mandat Trump, ce qui va rapidement changer si Biden est président…
  • 18h35 : le roi est nu. Newsmax bat CNBC et Fox Business en termes d’audience pour la deuxième semaine consécutive. Et pourtant, NewsMax n’est pas la chaîne la plus sexy du réseau, dans sa couverture politique.
  • 18h33 : drôle ou dramatique ? Si l’Oregon vient de voter la décriminalisation des drogues dures, ne serait-ce pas parce que beaucoup d’électeurs en consomment déjà ?
  • 18h29 : Dans un tweet, Donald Trump expose l’ampleur potentielle de la fraude du logiciel Dominion : 2,7 millions de bulletins pour Trump basculés à Biden à l’échelon nationale, donc 221,000 en Pennsylvanie. Les experts seront-il en mesure de le prouver devant la cour ?
  • 18h23 : dans la plainte de l’équipe Trump en Pennsylvanie, les avocats relèvent qu’en infraction au code électoral et aux décisions de la Cour suprême de l’Etat, les électeurs des comtés fortement Démocrates ont vu leurs bulletins de vote envoyés par correspondance avant le 3 novembre être passés en revue afin de corriger toute erreur qui pourrait les invalider, tandis que ceux des comtés fortement Républicains ont été traités conformément à loi et n’ont pas bénéficié d’un processus de correction.
  • 18h23 : Real Clear Politics vient de redonner la victoire de la Pennsylvanie à Biden.
  • 18h17 : La secrétaire d’Etat d’Arizona Katie Hobbs pourrait être en charge du recomptage de l’Arizona. Bon. En août 2017, Katie Hobbs écrivait que les partisans de Trump sont des néo-nazis. Je me pose la question : une femme qui déteste Trump à ce point extrême peut-elle honnêtement apaiser les craintes de fraude ?
  • 16h17 : hier, nous rapportions que le Lincoln Project doxxe les adresses et numéros de téléphones des avocats de Trump qui déposent plainte pour fraude. Le but étant de les terroriser et les pousser à démissionner. Cela n’a pas tardé…

    Snell & Wilmer, la plus grande firme d’avocats qui représente la campagne Trump se retire du procès électoral en contestation des résultats de l’Arizona.
  • 16h02 : « Nous voulons quelque chose en échange de notre vote » : La marxiste co-fondatrice de Black Lives Matter qui travaille pour la destruction du capitalisme demande à rencontrer Joe Biden et Kamala Harris.
  • 15h11 : Fox News a engagé une équipe de gestion de crise pour gérer l’écroulement de son audience ! incurables, ils sont incurables !
  • 15h04 : Joe Garcia, le responsable des votes du comté de Clark, a admis bien avant les élections, que le réglage d’usine recommandé pour comparer les signatures des électeurs allait être abaissé. Tous les experts affirment que ça rend la machine totalement inutile.
  • 13h55 : Un juge de la Cour supérieure de l’Arizona a décidé de lever les scellés sur les preuves fournies par la campagne Trump dans le cadre d’un procès sur les votes rejetés dans le comté de Maricopa, tout en acceptant d’expurger toute information d’identification.
  • 13h55 : L’attachée de presse de la Maison-Blanche fait le point sur les dernières informations des procès pour fraude : « Des déclarations sous serment sous peine de parjure seront déposées aujourd’hui en Pennsylvanie, montrant des irrégularités électorales. »
  • 13h40 : Flashback : Les États-Unis ont un jour critiqué une élection où les observateurs étaient expulsés, des boîtes de bulletins de vote étaient « retrouvés » et le taux de participation atteignait 90 %. C’était l’Ukraine.
  • 13h34 : si Biden est déclaré gagnant, il sera le premier président élu sans avoir remporté l’Ohio depuis 1960.
  • 13h28 : L’avance de Biden en Arizona n’est plus que de 12,828 votes, où le mêmes machines de Dominion ont été utilisées. Le parti Républicain tenant à la fois la chambre des représentants de l’Etat et la législature, vont-ils réagir et auditeur les bulletins et le logiciel ?
  • 10h40 : dans un article du Washington Examiner, un employé électoral du comté de Clark, dans le Nevada, affirme sous serment que des bulletins de vote par correspondance ont été remplis dans une camionnette Biden-Harris devant un bureau de vote.
  • 09h00 : le lanceur d’alerte Hopkins, que l’on voit dans une vidéo subir des pressions d’agents fédéraux pour retirer son témoignage, n’a en fait pas été interrogé par des agents du FBI mais par des agents de l’Inspection Générale de la Poste américaine.
  • 08h25 : la branche la plus à gauche du parti Démocrate révèle sa liste de candidats préférés pour le cabinet de Joe Biden. S’il cède et leur donne satisfaction, le glissement de l’Amérique vers une politique très à gauche sera brutal, et la chute économique du pays, violente et rapide (les anti-américains primaires se frottent déjà les mains) :
    • Les socialistes Bernie Sanders et Elizabeth Warren à des postes de haut niveau.
    • La création d’un Bureau de la mobilisation climatique de la Maison Blanche dédié spécifiquement au changement climatique.
    • Deb Haaland, l’une des premières femmes indigéniste à siéger à la Chambre, pour diriger le ministère de l’Intérieur,
    • Le gouverneur de Washington, Jay Inslee, pour être l’assistant du président en matière de mobilisation climatique,
    • Mustafa Ali, de la National Wildlife Federation, pour être l’administrateur de l’Agence de protection de l’Environnement.
    • Le socialiste Sanders qui veut que chaque Américain reçoive un chèque tous les mois de l’Etat, qu’il soit employé ou non, dirigera le département du Travail,
    • Warren, qui a mis sur pied un plan pour effacer les dettes des ménages qui se déclarent en faillite personnelle (mais pas les énormes dettes des étudiants qui ont contracté des prêts pour payer leurs études, parce qu’elle protège ses amis d’extrême gauche qui tiennent les richissimes et plus prestigieuses universités américaines) le département du Trésor,
    • Barbara Lee au poste de secrétaire d’État,
    • L’antisémite Keith Ellison, qui a démissionné de la tête du parti Démocrate parce qu’il a violé son ex-petite amie (je vous rassure, il est protégé, il n’a pas été mis en accusation), dirigera le département de la Justice,
    • L’antisémite palestinienne Rashida Tlaib, membre du Squad, et qui vient de déclarer être scandalisée que Joe Biden veuille guérir les divisions du pays, au département du Logement et du développement Urbain (c’est-à-dire construire massivement des logements sociaux dans les banlieues bourgeoises, ce que Trump a averti que Biden ferait) et Pramila Jayapal au département de la Santé et des services sociaux.
    • Cependant, comme les Républicains, menés par le leader de la majorité au Sénat Mitch McConnell, devraient garder le contrôle du Sénat, on ne sait pas avec quelle facilité Biden pourrait faire confirmer des candidats progressistes au Cabinet même s’il le voulait.
  • 08h17 : A propos du recomptage en Georgie, Laurence Haim dit que c’est « le scénario du pire ». Pourtant, rien ne dit que le recomptage va donner la victoire à Trump, et même s’il regagne cet Etat, Dreuz a montré que ça ne lui donne pas la présidence, il a besoin de remporter trois Etats supplémentaires.

    Et Haim fait une autre erreur : le recomptage redonnera confiance dans les résultats aux électeurs (au moins de Georgie), et c’est essentiel pour la démocratie.
  • 08h00 : Vous lisez et entendez sur les médias conservateurs que le FBI et le Département de la Justice ont été dépêchés par le ministre de la Justice Bill Barr pour enquêter sur la fraude électorale. Dreuz l’a indiqué, et c’est vrai. Mais ils ne sont pas envoyés pour enquêter mais pour protéger l’élection de Biden.

    Voilà une indication concrète : les agents du FBI ont fait pression sur le postier Hopkins pour qu’il se rétracte, et le Washington Post a imprimé qu’il s’est rétracté, alors qu’il n’en est rien. L’analyse de l’enregistrement révèle que le FBI a fait pression sur lui, a utilisé les techniques d’intimidation et d’interrogatoire pour non pas faire jaillir la lumière, mais pour l’éteindre.

    Voilà le lien vers une longue analyse de l’enregistrement :
  • 07h54 : Un employé de la poste qui a témoigné avoir vu la fraude électorale doit se défendre contre le Washington Post et les Démocrates, qui font circuler le mensonge qu’il se serait rétracté – « je ne me suis pas rétracté ! » clame-t-il à des médias qui le censurent.
  • 07h48 : La porte parole de la Maison-Blanche Kayleigh McEnany vient d’exposer 234 pages de témoignages sous serment alléguant des irrégularités électorales dans le Michigan. Elle évoque les multiples preuves de fraudes commises dans quatre États : Wisconsin, Michigan, Pennsylvanie et Nevada, qui ont été tardivement remportés par Biden après qu’ils aient été gagnés par Trump. Plus de 500 témoignages sous serment ont été recueillis. Des procureurs federaux envoyés par William Barr commencent à interroger des personnes soupçonnées. Les crimes commis sont des crimes fédéraux.
  • 07h45 : Des invités à un mariage découvrent des bulletins de vote pour Trump déchirés parmi les ordures de l’église Sainte-Anne, un lieu de vote.
  • 07h41 : Même si la Géorgie va procéder à un audit et à un recomptage manuel, il y aura des actions en justice contre les fraudeurs devant le tribunal fédéral.
  • 07h09 : Le sénateur républicain Dan Sullivan a été réélu en Alaska, en battant Al Gross, un indépendant qui s’était présenté comme Démocrate.
  • 07h04 : Les Démocrates sont choqués par la dernière déclaration du secrétaire d’État de Georgie, Brad Raffensperger, sur le recomptage : Il vient d’annoncer que « les votes des personnes décédées et des électeurs qui n’ont pas le droit de voter seront éliminés ».
    Le recomptage aura lieu d’ici le 20 novembre.
    Il y a actuellement une marge de 14 000 votes.
  • 06h59 : Selon Chuck Callesto, l’ancien candidat du 3e district du Congrès de Floride un nouveau rapport vient de faire surface affirmant que Philadelphie a DÉTRUIT DES ENVELOPPES de votes, rendant pratiquement impossible l’identification des bulletins arrivés après la date buttoir de l’élection. L’équipe de TRUMP enquête maintenant. C’est ce que Dreuz craint : que la campagne Trump ne trouve pas assez de preuves que le tribunal retiendra.
  • 06h42 : Regardez le fichier officiel des électeurs validés de Pennsylvanie :
    • Il y a beaucoup d’électeurs nés le 1er janvier 1800,
    • beaucoup d’électeurs nés le 1er janvier 1900,
    • beaucoup d’électeurs nés le 1er janvier 1901,
    • Et des pages et des pages de centenaires : mon conseil, c’est l’endroit au monde où nous devons tous aller vivre, ils ont le secret de la longévité.
  • 06h37 : Fraude ! Fraude ! Shane Trejo, observateur des élections dans le Michigan, témoigne : « J’ai été témoin de 61 cas de votes mystérieux qui sont arrivés en pleine nuit dans un « van des élections de la ville » à Detroit à 3h30 du matin le soir des élections. Pas de chaîne de contrôle, 7 heures et demie de bulletins dans les limbes… le public sera choqué par la fraude. »
  • 06h27 : Mark Brnovich, procureur général de l’Arizona, a déclaré à Fox Business : « Il reste moins de 50 000 votes à compter et le président doit obtenir environ 65 % d’entre eux pour gagner l’Arizona. Il semble donc que Joe Biden va gagner l’Arizona ». Intéressante remarque, car l’écart n’est que de moins de 12 000 votes.
  • 06h19 : L’information suivante, que nous avons publiée hier, venait d’un faux compte, (Après la Georgie, Le juge Kenny du Michigan ordonne le RECOMPTAGE MANUEL par une COMMISSION INDÉPENDANTE. Merci à Politifact de l’avoir relevé. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs.
  • 04h43 : Biden a choisi Ron Klain, un conseiller de longue date, comme chef de cabinet. Cet homme a supervisé le recomptage des élections de Floride en 2000, a déclaré que nous sommes dans une république bananière parce que les élections sont truquées.

    Voilà un choix intéressant : Klain affirmait que les élections sont truquées ! Et il sait de quoi il parle : c’est lui qui s’est occupé du recomptage des élections présidentielles pour Al Gore en Floride, qui s’est terminé devant la Cour suprême, et pour laquelle il déclarait à l’époque : « C’est une république bananière du Tiers Monde. » ! On voudrait l’inventer, on n’y parviendrait pas.
  • Ronald Klain a été le chef de cabinet de Joe Biden à la Maison-Blanche de 2009 à 2011, rien de spécial.
  • Puis il a été nommé nouveau tsar Ebola d’Obama en 2014, (bien qu’il n’ait aucune connaissance médicale), alors qu’Obama avait déjà un responsable Ebola. Mais Obama pensait que la pandémie était plus pour lui un problème politique que médical (ça vous rappelle quelque chose ?), et qui a demandé à Obama de nommer un tsar Ebola ? Un certain John McCain.
  • mais tenez-vous bien :
    • Dans un tweet du 15 juillet 2014, Klain déclare, dans une réponse à Vox qui disait que 68% des Américains pensent que les élections sont truquées : « c’est parce qu’elles le sont ».

Si vous avez le lien vers ce tweet, vous le trouvez – pour l’instant. Si vous faites une recherche dans le moteur de recherche de Twitter, il n’existe pas.

  • 04h29 : Le sénateur Ron Johnson, responsable de la commission du sénat qui a autorité sur la Poste, fait un appel à témoin et aux lanceurs d’alertes :

Ma commission a compétence sur l’USPS et la main-d’œuvre fédérale. Je demande à toute personne ayant connaissance d’irrégularités liées aux bulletins de vote par correspondance de contacter notre ligne d’assistance confidentielle pour les dénonciateurs : whistleblower@ronjohnson.senate.gov

  • 01h32 : Gina Haspel bloque la demande de Trump de déclassifier tous les dossiers sur la collusion Russe car « cela causera des dommages à nos alliés étrangers », dit-elle.
  • 01h20 : Une étude menée par le Dr Richard Epstein auprès de 773 personnes politiquement différentes dans la période précédant l’élection a révélé que seuls les utilisateurs de gauche ont reçu des notifications et des rappels pour aller voter du lundi 26 octobre au jeudi 29 octobre. Epstein a déclaré que Google et les réseaux sociaux peuvent influencer les élections jusqu’à 15 millions de voix sans laisser aucune trace, simplement en envoyant des messages ciblés à certains utilisateurs.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz