Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Mardi 10 novembre

  • 20h54 : L’Arizona a environ 61 000 bulletins de vote en suspens. Dont 20,400 sont auprès des services électoraux des comtés. 36 000 sont encore en cours de recherche sur les enregistreurs, et 4,3000 peuvent ou non être comptabilisés en fonction du traitement des signatures.

    Biden mène par moins de 15 000 votes.
  • 20h19 : Big Tech attaque les partisans de Trump : EventBrite vient de fermer la page de la Marche pour Trump à Washington DC, et a envoyé un email à tout le monde disant qu’elle était « annulée ».

    Elle n’a jamais été annulée.
    Big Tech a tenté d’abattre ce président, et ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas réussi – et nous sommes complices forcés.
  • 19h53 : Donald Trump a remporté la Caroline du Nord (cela fait quelques jours, mais les médias refusaient de le certifier)
Donald J. Trump (R)2,734,59650.07%
Joe Biden (D)2,659,76948.70%
  • 19h26 : Le tweet que nous avons reproduit était un faux compte, nous n’avons pas été assez attentif, et nous vous présentons nos excuses. Il est exact que Judge Jeanine a été censurée, mais pas qu’elle a été licenciée. « Judge Jeanine » Pirro a d’abord été censurée par Fox News parce qu’elle voulait parler de la fraude électorale dans son émission du dimanche. Maintenant, elle a été licenciée.
  • 19h21 : Alors que les médias dénoncent par avance le refus supposé de Trump d’une transition en douceur, Mike Pompeo offre une garantie destinée à calmer les Démocrates : « La transition vers une administration du second Trump se fera en douceur ».
  • 18h10 : Impressionnant : les médias commencent à changer d’avis concernant la fraude électorale :

    D’abord, ils disaient que la fraude n’existe pas,
    Puis ils ont dit que la fraude est marginale,
    Désormais, ils disent que la fraude – même généralisée – est acceptable tant qu’il ne s’agit pas d’une fraude « massive ».

  • 18h06 : Maintenant, DIX procureurs généraux se joignent au procès contre la Pennsylvanie, où des particuliers ont été autorisés à voter trois jours après l’élection, en contravention avec la constitution de l’Etat.
  • 18h03 : SCOTUS commence ses audiences pour décider du sort d’Obamacare que Trump avait promis d’annuler, mais que John McCain avait maintenu par son vote contre.
  • 17h54 : Selon les données de l’Etat, 69 personnes nées au XIXe siècle ont voté en Pennsylvanie cette année. Les Démocrates sont scandalisés qu’on ose douter d’eux, et disent que c’est parce qu’ils ont tous voté pour Biden.
  • 17h42 : Très important, voici le calendrier officiel jusqu’à l’officialisation du gagnant de l’élection présidentielle (non, CNN ne décide ni la date, ni le nom du prochain président)
    • Le 8 décembre, dans un mois environ, les États sont censés avoir résolu tous les problèmes de contestations.
    • Le 14 décembre, les grands électeurs, c’est-à-dire les membres du Collège électoral, se réunissent dans leurs capitales, les capitales des États, et votent pour finaliser les votes électoraux des États.
    • La campagne Trump a donc jusqu’à ce moment pour faire valoir ses arguments devant les tribunaux fédéraux, y compris la Cour suprême.
    • Le 23 décembre, le Collège électoral certifie son vote et l’envoie au Sénat.
    • Le 3 janvier, un nouveau Congrès est assermenté.
    • Le 6 janvier, une session conjointe de la Chambre et du Sénat rassemble les votes électoraux pour déclarer officiellement les résultats de la nation.
    • Le 20 janvier, le président prête serment et entre en fonction.
  • 17h39 : Alaska commence à livrer ses premiers résultats. Pour l’instant :

    118 844 pour Trump
    64 246 pour Biden
  • 17h35 : Carte des contestations des résultats, Etat par Etat :

  • 17h33 : Les fonctionnaires électoraux de Porto Rico ont « découvert » 174 boîtes de bulletins de vote non comptés, 7 jours après l’élection !
    • Cela a commencé à 40.
    • Puis 100.
    • Puis 153.
    • MAINTENANT 174. Chaque boîte peut contenir des centaines de bulletins non comptés.
  • 17h25 : Les médias : Il n’y a pas de fraude électorale !
    – La campagne Trump : Nous avons 131 déclarations sous serment rien que dans le Michigan, et plus de 2 800 rapports d’incidents nous ont été soumis depuis le jour du scrutin.
    – Médias : Nous ne pouvons pas vous laisser parler de ça.
    – Campagne Trump : vous n’avez pas arrêté de parler de fraude électorale pour Trump en 2016 avec une collusion russe pour laquelle vous n’aviez aucun témoin.
    – Médias : l’émission a été interrompue avant la réponse de la campagne Trump.
  • 17h11 : le bug informatique qui impacte 13 400 bulletins de vote dans le Wisconsin expliqué (la fin est douloureuse à lire) :
    • Les fonctionnaires électoraux ont été contraints de dupliquer à la main des milliers de bulletins de vote par correspondance en raison d’une erreur d’impression.
    • 13 400 bulletins présentaient un problème technique et la machine ne pouvait pas le lire.
    • La loi du Wisconsin stipule que si un bulletin de vote présente un problème, il doit être dupliqué à la main.
    • « Une personne lit le bulletin de vote et la seconde enregistre le vote de l’électeur, puis elles le comparent pour en vérifier l’exactitude », a déclaré Lori O’Bright, greffière du comté d’Outagamie. « Chaque personne compare pour s’assurer que le bulletin de vote est correctement reproduit pour la tabulation ».
    • Maintenant, que se passe-t-il à votre si on demande aux observateurs Républicains de quitter la pièce, et qu’aucun n’est présent pendant ce processus ?
  • 17h05 : Le très respecté ex-procureur de l’affaire Monica Lewinsky, Ken Starr : « La prolongation de trois jours du délai de vote par correspondance en Pennsylvanie est une parodie de la Constitution ».
  • 17h02 : L’historien Jon Meacham a écrit le discours de Biden, puis l’a analysé sur MSNBC sans dire qu’il en était l’auteur. Son verdict a été que le discours de Biden était excellent.
  • 14h46 : Dreuz a été un des seuls à affirmer que les gens ne votaient pas pour Biden mais pour ou contre Trump. Le nouveau sondage Rasmussen confirme : Seuls 56 % des électeurs de Biden disent avoir voté POUR Biden. Parmi les électeurs de Trump, 90 % disent avoir voté POUR le président
  • 14h33 : Le « bug informatique » a aussi frappé le Wisconsin – L’inversion des votes réduit l’avance de Joe Biden.
  • 14h29 : il semble que le parti Républicain de Pennsylvanie en ait poussé des grosses pendant la nuit :

Les membres du GOP de la Chambre des Représentants de Pennsylvanie « demandent un audit législatif des élections de 2020 et exigent que les résultats des élections ne soient pas certifiés, ni les électeurs ordonnés, jusqu’à ce que l’audit soit terminé », dit leur communiqué de presse.

  • 14h26 : les médias ennemis du peuple :
    • Médias : il n’y a aucune preuve de fraude électorale généralisée !
    • Campagne Trump : nous avons des déclarations sous serment.
    • Médias : vous n’avez pas d’autres preuves que des déclarations sous serment !
    • Campagne Trump : c’est tout ce dont vous avez besoin devant les tribunaux.
    • Médias : il est scandaleux que vous alliez devant les tribunaux !
  • 14h25 : Un postier de Pennsylvanie accepte de témoigner sous serment sur des bulletins de vote antidatés.
  • 14h23 : Une candidat Républicaine à la Chambre exige un recomptage manuel dans chaque comté de Californie qui utilise le logiciel Dominion. Y compris le comté de Sacramento, qui a signé le contrat avec Dominion en 2018.
  • 13h12 : si vous lisez dans la presse que les Républicains sont furieux que les élections aient été volées à Trump, sachez que ce sont des menteurs. Les gens sont furieux que les élections aient été volées au peuple.
  • 13h08 : David Shafer, ex-sénateur et actuel président du parti Républicain de Georgie :

Permettez-moi de me répéter : les responsables des élections du comté de Fulton ont déclaré aux médias et à nos observateurs qu’ils fermaient le centre de comptage [des votes] de la State Farm Arena à 22h30 le soir des élections, et ils ont continué à compter les bulletins de vote en secret jusqu’à 1h00 du matin.

  • 11h04 : Un facteur de Pennsylvanie a déclaré sous serment qu’il a reçu l’ordre de collecter les bulletins de vote en retard ; Lindsey Graham exige une action du Département de la Justice.
  • 10h19 : Cindy McCain : « John McCain serait très heureux de la victoire de Biden. » Donc Trump avait raison, c’était bien un traitre au parti (c’est lui qui a fait capoter l’annulation d’Obamacare).
  • 09h47 : effet de manche : L’équipe Biden étudie les options juridiques si l’administration Trump continue à bloquer la transition, ignorant le fait que Biden doit d’abord être déclaré président le 12 décembre
  • 09h38: Lindsey Graham : Il y a des soupçons de récolte illégale de bulletins de vote en Pennsylvanie impliquant 25 000 résidents de maisons de retraite.
  • 09h29: Observateur du scrutin de Detroit : A 4h30 du matin le 4 novembre, « des dizaines de milliers de bulletins » livrés depuis l’extérieur de l’Etat.
    « Contrairement aux autres bulletins, ces boîtes ont été apportées du fond de la salle »
    « J’ai remarqué que tous les bulletins de vote que j’ai observés étaient en faveur de Joe Biden ».
  • 07h53: Les républicains commencent à déposer des plaintes auprès de la FCC au sujet des télévisions qui affirment que Joe Biden est le « président élu
  • 07h30: Real Clear Politics vient de retirer la présidence à Joe Biden :
  • 06h57 : Candace Owens explique à quel point la gauche a pris ses distances avec la réalité :

La gauche a passé 4 ans en prétendant que Trump n’était pas leur président, sauf qu’il l’est en réalité. Maintenant, ils disent que Joe Biden est le président, sauf qu’il ne l’est pas dans la réalité.

  • 06h53 : Après l’annonce du gouverneur de Georgie qui indique que seuls les bulletins de vote légaux seront comptés, Trump fait une annonce :

La Géorgie va être une grande victoire présidentielle, comme ce fut le cas la nuit de l’élection !

  • 06h43 : Mark Levin pousse un coup de gueule contre l’attribution du mérite du vaccin à Biden :
  1. Faussaire Joe Biden. Joe Biden est un véritable chasseur d’ambulances. Il n’a rien à voir avec le vaccin qui est sur le point d’être mis à la disposition du public, il n’a rien à voir avec le processus de fabrication qui est déjà en cours,
  2. et il n’a rien à voir avec le processus de distribution mis en place, qui ont tous été superbement institués par le président Trump et son équipe.
  3. Donc, le voilà, sur un podium, lisant un téléprompteur, nous disant comment il va suivre la science, comment il va distribuer le vaccin, etc,
  4. maintenant que Pfizer a annoncé aujourd’hui que son vaccin est prêt à être utilisé très, très bientôt (évidemment, Pfizer a choisi de retarder son annonce jusqu’après l’élection).
  5. C’est le genre de conneries que nous allons entendre de la part de ce clown (pour le citer), qui n’a absolument rien fait du tout.
  6. En fait, pendant tout ce temps, alors que Trump et son équipe faisaient tout leur possible pour que des vaccins et des produits thérapeutiques soient inventés et distribués, Biden les attaquait à chaque étape. Mais c’est tout comme l’économie, qui se redresse de façon spectaculaire.
  7. Biden a mis à mal ce rebondissement sans précédent, crachant les bromures habituelles sur le fait que seuls les riches en profitent, etc. Biden n’est pas encore président, si tant est qu’il le soit un jour, selon la tournure que prendront les événements.
  8. Mais quoi qu’il en soit, il faut vraiment avoir un sacré culot pour que Biden se comporte comme il l’a fait aujourd’hui et que les médias le régurgitent, comme si Biden avait fait ou accompli quelque chose. Biden était absent, totalement inutile
  9. Et il est écoeurant de voir cette fiction chorégraphiée par le type qui s’est caché dans sa cave tout au long du virus.
  • 06h34 : Aïe, la déclaration du gouverneur de Géorgie, Brian Kemp qui change toute la donne :

Le résultat des élections en Géorgie inclura les votes légalement exprimés – et SEULEMENT les votes légalement exprimés. Point.

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1325956184613019648?s=20
  • 06h31 : Après avoir défoncé Trump pendant un an, le Jerusalem Post se réveille avec la gueule de bois. Son gros titre ce matin :

Israël est en difficulté avec les Démocrates et doit agir rapidement.
Le message est clair : le Hamas et les manifestants anti-Nétanyahou sont heureux que Biden ait gagné.

https://www.jpost.com/opinion/israel-is-in-trouble-with-the-democrats-and-it-needs-to-move-fast-648563
  • Le Jerusalem Post ajoute :

Biden est peut-être un ami de longue date d’Israël, mais l’ancien vice-président serait plus facile à décrire comme le contraire.

https://www.jpost.com/opinion/israel-is-in-trouble-with-the-democrats-and-it-needs-to-move-fast-648563
  • 06h26 : Si le rapport de @gatewaypundit est vrai, après que le « bug » du logiciel de comptage des votes dans le Wisconsin aura été corrigé, Biden ne mènera plus que d’environ 1 000 voix.
  • 06h23 : L’équipe de sécurité nationale du président élu Joe Biden sera probablement composée de personnes ayant servi sous l’administration Obama. Cela veut dire que les mosquées ne seront plus surveillées, et que les attentats reprendront. Sans qu’aucun média ne fasse le lien.
  • 06h22 : Anecdote : Trump a remporté plus de vote populaire qu’Obama.
  • 06h18 : L’avance de M. Biden en Arizona tombe de 17 000 à 14 746 après le comptage d’un nouveau paquet de bulletins du comté de Maricopa.
  • 06h02 : Boum ! Le directeur de l’unité des crimes électoraux du département de la Justice démissionne après que M. Barr ait demandé aux procureurs d’enquêter sur les allégations de fraude électorale. Il faisait pression depuis le 3 novembre pour que le ministère de la Justice ne fasse rien. Pourquoi ? Vous avez entendu parlé de l’Etat profond, du marécage puant de Washington dont Trump voulait débarrasser l’Amérique ? Vous êtes au cœur de la puanteur, tenez-vous bien et écoutez ceci :

    Il s’agit du même haut-fonctionnaire impliqué avec Lois Lerner (qui avait démissionné mais n’avait pas été poursuivie en justice) dans le scandale des milliers contrôles fiscaux déclenchés contre des associations à but non lucratif conservatrices et pro-israéliennes sous Obama, et qui n’a jamais été inquiété par la justice, elle-aussi infiltrée par les Démocrates.

    Et maintenant, on sait pourquoi le ministre de la Justice Bill Barr était resté silencieux pendant si longtemps : il luttait en interne au sein de son propre département contre l’Etat profond. Nous lui présentons nos excuses pour avoir douté de sa probité.
  • 05h44 : Les Démocrates établissent des listes de Républicains qui seront définitivement interdits de travailler dans les administrations. Cette liste comprend tous ceux qui évoquent l’idée qu’il y ait des fraudes. Il s’agit de tuer l’information par la terreur.
  • 04h57 : Boum, le ministère de la Justice est en marche : Le procureur général William Barr a autorisé les procureurs fédéraux à poursuivre les « allégations substantielles » d’irrégularités de vote avant que l’élection présidentielle de 2020 ne soit certifiée.
  • 04h53, mardi 10 novembre 2020 : Real Clear Politics a retiré la Pennsylvanie des Etats remportés par Biden et l’a classé dans : basculant. Ce dernier est retombé à 279 sièges.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz