Publié par Team 100 jours le 18 novembre 2020

Lundi 9 novembre

  • 23h57 : Biden a déjà « passé des coups de téléphone » avec des dirigeants étrangers concernant « l’agenda qu’ils vont poursuivre le 20 janvier » en violation de la loi Logan qui a été utilisée par le FBI d’Obama pour cibler et espionner la campagne Trump en 2016.
  • 23h49 : L’administrateur de la NASA Jim Bridenstine dit qu’il prévoit de se démissionner si Biden prend ses fonctions.
  • 23h45 : 682 479 votes ont été exprimés dans seulement deux comtés de Pennsylvanie : Allegheny et Philadelphie. Le dépouillement auraient dû être observé par les observateurs des sondages des deux camps… mais ne l’a pas été. Est-ce important ? A part que c’est contraire au code électoral de la Pennsylvanie, c’est à dire contraire à la loi, c’est à dire illégal, c’est à dire que cela doit être rejeté si l’on est encore dans un Etat de droit, non.
  • 23h36 : L’équipe juridique du président se rend actuellement devant la Cour suprême sur la question de la fraude électorale. Dreuz veut que la justice prévale et que le peuple américain obtienne réellement le président pour lequel il a voté.
  • 23h04 : La présidente du Comité national Républicain Ronna McDaniel, a déclaré que le parti a « des milliers (et non pas quelques cas isolés) de rapports sur des observateurs de sondages intimidés » dans le Michigan. Les observateurs se sont vu refuser l’accès aux bureaux de vote et n’ont pas été autorisés à contester les bulletins de vote douteux.
  • 23h01 : L’historien présidentiel Jon Meacham ne sera plus un contributeur rémunéré sur MSNBC. Maintenant que Biden a été élu, il a révélé qu’il a assisté l’équipe de rédaction des discours de JoeBiden.
  • 22h53 : Sur Fox news, Neil Cavuto censure en plein milieu la conférence de presse de la responsable presse de la Maison-Blanche : « Whoa, whoa, whoa. Je pense qu’il faut être très clair… Elle accuse l’autre partie de fraude et de vote illégal, à moins qu’elle n’ait plus de détails pour étayer cela, je ne peux pas, de bon cœur, continuer à vous montrer cela ».

    Toutes les télévisions censurent les messages républicain qui leur déplaisent.

    Cavuto est supposé être un journaliste qui rapporte les faits et laisse les gens décider, pas un commentateur politique.
  • 22h48 : Le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, soutient le combat juridique de la campagne Trump. Il a déclaré :

« Ce ne sont pas les Démocrates qui ont nié le résultat de 2016 qui vont nous donner des leçons. »

  • 22h43 : Une assistante sociale du comté de Limestone au Texas accusée de 134 délits de fraude électorale. Elle a inscrit sur les listes électorales 67 résidents d’un institut de déficients mentaux sans leur signature ou leur consentement et a voté Biden pour eux.
  • 22h40 : la cuirasse commence à craquer. Un deuxième employé du service postal américain en Pennsylvanie accuse les superviseurs d’antidater les bulletins de vote tardifs au 3 novembre. »
  • 22h37 : Le président Trump perdra sa « protection » Twitter à partir du 20 janvier 2021, s’il n’est plus président. Twitter applique des règles différentes aux dirigeants, ce qui rend presque impossible leur interdiction ou leur suspension de la plateforme. Mais nous avons vu que depuis le 3 novembre, un grand nombre de tweets de Trump sont censurés.
  • 22h36 : Le chef de la majorité Républicaine du Sénat déclare qu’il ne reconnaît pas encore la victoire de Joe Biden :

    « Tous les votes légaux doivent être comptés. Tout vote illégal doit être rejeté. Les projections et les commentaires de la presse n’ont pas le dessus sur les pouvoirs légaux des citoyens, y compris le président »
  • 20h32 : Dreuz publie un document explosif : la liste détaillée des fraudes massives dont deux personnes, employées des services du dépouillement des votes ont été témoins dans le Michigan. La liste est un extrait de la plainte déposée. Les témoins ont prêté serment sous peine de parjure (les sanctions pénales sont très lourdes) – le point h, notamment, est à couper le souffle, et ce n’est pas le seul. On imagine le même genre d’organisation dans tous les Etats clés :
    • a. Les défendeurs [les Démocrates] ont demandé aux fonctionnaires et aux travailleurs électoraux de ne pas vérifier les signatures sur les bulletins de vote par correspondance,
    • a1. d’antidater les bulletins de vote par correspondance et
    • a2. de traiter ces bulletins qu’ils soient valides ou pas ((pièce A).
    • b. Les défendeurs ont livré des bulletins de vote officiels non marqués et non sécurisés par la porte dérobée du département des élections (pièce E).
    • c. Les défendeurs ont systématiquement traité et compté les bulletins de vote des électeurs dont le nom ne figurait ni dans le fichier des électeurs qualifiés (FEA) ni dans les feuilles supplémentaires (pièce A). Lorsque le nom d’un électeur ne pouvait être trouvé, l’agent électoral attribuait le bulletin de vote à un nom aléatoire figurant déjà dans le FEA à une personne qui n’avait pas voté (pièce A).
    • d. Les défendeurs ont systématiquement utilisé de fausses informations pour traiter les bulletins de vote par correspondance, par exemple en utilisant des dates de naissance incorrectes. À de nombreuses reprises, les fonctionnaires et travailleurs électoraux défendeurs ont inséré de nouveaux noms dans la FVQ après l’élection et ont enregistré ces nouveaux électeurs comme ayant une date de naissance du 1/1/1900 (pièce B).
    • Ni les agents électoraux, ni les fonctionnaires des défendeurs n’ont jamais vérifié la signature d’un bulletin de vote par correspondance avant de le traiter (pièce A).
    • f. Les bulletins de vote ont été retirés des urnes scellées avant de décider comment traiter le bulletin (pièce à conviction A).
    • g. Les bulletins de vote par correspondance non sécurisés sont arrivés au garage de chargement du Centre TCH sans être sécurisés, dans des urnes scellées, sans aucune chaîne de contrôle et sans enveloppes (pièce à conviction E).
    • h. Après que les fonctionnaires électoraux ont annoncé la réception des derniers bulletins de vote par correspondance, un autre lot de bulletins non sécurisés et non scellés, sans enveloppes, est arrivé. Il y avait environ 40 000 de ces bulletins, et chaque bulletin a été compté oralement et attribué uniquement aux candidats démocrates (pièce C).
    • i. Les défendeurs ont demandé aux fonctionnaires et aux travailleurs électoraux de traiter les bulletins de vote par correspondance qui sont apparus après la date limite des élections et de déclarer faussement que ces bulletins avaient été reçus avant la date limite du 3 novembre 2020 (pièce B).
    • j. Les fonctionnaires et travailleurs électoraux défendeurs ont refusé d’enregistrer les contestations des observateurs et les ont écarté du site après qu’ils aient poliment exprimé une contestation (pièce A).
    • k. Après que les participants au scrutin ont commencé à découvrir la fraude qui se déroulait au Centre TCF, les fonctionnaires et travailleurs électoraux défendeurs ont mis les participants accrédités sous clé hors de la salle de dépouillement afin qu’ils ne puissent pas observer le processus (pièce A).
    • l. Les responsables et les travailleurs électoraux défendeurs ont permis que les bulletins de vote par correspondance soient dupliqués à la main sans permettre aux participants au scrutin de vérifier si la duplication était exacte. En fait, les agents et travailleurs électoraux défendeurs ont à plusieurs reprises fait obstruction pour empêcher les observateurs de voir ce qu’ils faisaient.
    • l1. Des milliers de bulletins de vote ont été remplis à la main sur place sans être surveillés par les participants au sondage (pièce A).
  • Le second témoignage, par une personne qui a observé des faits différents, est tout aussi accablant.
  • 20h24 : Les allégations de fraudes massives dans le procès de l’équipe Trump dans le Michigan sont accablantes, et s’appuient sur PLUSIEURS témoins qui ont prêter serment sous peine de parjure :
  • 20h16 : Trump avait raison : accepter de l’argent des gros donateurs oblige à renvoyer l’ascenseur, et jamais dans l’intérêt des citoyens Américains :

    Biden a engagé dans son équipe de transition :
    • Jessica Hertz, ancienne avocate générale associée de Facebook,
    • Cynthia Hogan, ancienne vice-présidente des affaires gouvernementales d’Apple, dans son équipe de transition.
    • Eric Schmidt, l’ancien PDG de Google, qui a été un important collecteur de fonds pour Biden, est pressenti pour diriger un nouveau groupe de travail sur l’industrie technologique à la Maison-Blanche.
  • Ils ont déjà un pouvoir immense, ils censurent les voix conservatrices les plus talentueuses, je vous laisse imaginer la tuerie qu’ils vont faire.
  • 20h11 : Responsable des élections en Géorgie : « Nous allons découvrir que des personnes ont voté illégalement. Cela va arriver. Il va y avoir des doubles votes… Cela va être découvert. »
  • 20h10 : Les employés de Biden se voient refuser l’entrée dans les bâtiments du gouvernement.
  • 20h06 : Les députés Républicains Jeff Landry (LA), Daniel Cameron (KY) Eric Schmitt (MO) Mike Hunter (OK) annoncent une action en justice « majeure » dans le cadre de la contestation des bulletins de vote par correspondance de Pennsylvanie,
  • 19h46 : Sidney Powell : hautement suspect : Nous avons identifié 450 000 bulletins de vote pour Joe Biden SEULEMENT – Aucune autre case cochée pour aucun autre candidat.
  • 19h38 : Trump était particulièrement mécontent qu’Esper se soit opposé à l’utilisation de l’armée en service actif en vertu de la loi sur l’insurrection pour faire face aux protestations de George Floyd, comme le président avait menacé de l’ordonner.
  • 19h14 : Petit nettoyage d’automne : Le président Donald Trump a déclaré qu’il a renvoyé le secrétaire à la Défense Mark Esper, et que Christopher Miller, qui est directeur du Centre national antiterroriste, deviendrait secrétaire par intérim « avec effet immédiat ».
  • 19h02 : Une plainte est en cours concernant les machines à compter dans le Michigan après qu’une machine été vérifiée en train d’attribuer des voix à Joe Biden.
  • 18h05 : Le taux d’approbation du travail de Trump est monté d’un point pour atteindre 52%.
  • 17h23 : Giuliani : « l’épicentre de la fraude est Philadelphie ».
  • 16h59 : Le Parti Démocrate de Géorgie a fait pression sur les responsables des élections dans tout l’Etat pour qu’ils comptent les bulletins de vote rejetés pour Biden, prétendant que des milliers d’entre eux ont des « défauts réparables ».
  • 16h54 : Arizona, le point sur les votes restant compter (Biden a 17 000 d’avance) :
    • Bulletins restant à dépouiller : 77 000, dont :
    • Comtés ruraux pro-Trump : 14 500
    • Comtés ruraux pro-Biden : 5 300
    • Pima : 18,700
    • Maricopa : 38,400
  • 16h20 : Fraude à Detroit : d’abord il y a eu une enquête du FBI et du département de la Justice, et maintenant ceci :

    Un procès pour fraude électorale a été ouvert à Detroit avec des déclarations sous serment alléguant qu’il y a eu des bulletins de vote antidatés, et des bulletins non signés par une employée municipale affirmant qu’on lui a demandé d’antidater les bulletins de vote.
  • 16h17 : La campagne Trump dispose désormais de déclarations sous serment de responsables électoraux du Nevada et du Michigan qui ont une forte valeur de preuve devant un tribunal, parce qu’elles détaillent les fraudes. Et ce n’est pas fini…
  • 16h12 : Sur CNN, quelqu’un déclaré : « Je faisais confiance à notre économie avec Trump. Je suis nerveux avec Biden. » Qu’il se rassure : l’économie va plonger, mais les médias compareront les mauvais chiffres de Trump à cause de la pandémie, aux « bons » chiffres de Biden quand la pandémie sera passée, et les gens n’y verront que du feu.
  • 16h08 : Après avoir perdu sa campagne au Sénat, le représentant républicain Doug Collins va diriger l’équipe de recomptage en Géorgie.
  • 15h39 : l’histoire est en train d’être réécrite sous vos yeux afin que dans un an ils puissent dire que le vaccin est arrivé sous la présidence Biden. Facebook bloque le message du président Trump annonçant la disponibilité prochaine d’un vaccin contre le coronavirus, et le remplace par : « Joe Biden est le gagnant de l’élection présidentielle ».
  • 15h32 : juste après l’annonce par Pfizer qu’un vaccin sera disponible à la fin du mois, une prouesse qui a été possible par les actions de Trump qui a allégé les restrictions réglementaires et apporté des aides financières aux laboratoires, les commentateurs attribuent le bénéfice à Joe Biden :

Merci à @JoeBiden pour avoir développé un vaccin COVID-19. @realDonaldTrump avait quatre ans pour ça et n’a pas pu le faire.

  • 15h28 : voici comment les militants mondialistes qui haïssent leur pays et aiment « l’Autre » qui vient d’un pays du tiers monde, voit le monde sans frontière :

  • 15h25 : Une grosse tuile dans le Nevada : Dans une nouvelle déclaration sous serment, un dénonciateur du département des élections du comté de Clark, au Nevada, affirme que les employés des bureaux de vote du Nevada ont fabriqué des preuves de résidence pour les électeurs illégaux. Jusqu’à présent, le procureur général du Nevada Aaron Ford refuse d’enquêter sur ces allégations de fraude.
  • 15h08 : L’élu du Congrès Jody Hice déclare que les chiffres de la Géorgie pourraient se retourner en faveur du président Trump.
  • 13h53 : Anderson Cooper, de CNN, s’excuse d’avoir déclaré que le président Trump est « comme une tortue obèse sur le dos qui s’agite sous le soleil brûlant, réalisant que son temps est révolu… »
  • 13h49 : la couverture de l’élection américaine par Dreuz nous a valu une progression de 545 % de taux d’audience, confirmant qu’il existe une forte demande pour un journalisme honnête. Dreuz encourage les vocations à se manifester et créer leurs propres médias basé sur les règles traditionnelles de l’éthique journalistique, totalement écartée par la totalité des médias traditionnels.
  • 13h44 : Giuliani semble assez sûr de son affaire :

La nomination de Biden par les médias véreux est basée sur des votes illégaux en Pennsylvanie, Michigan, Georgie, Wisconsin, et Nevada.

Nous allons le prouver.

  • 13h37 : Il semble que Donald Trump vient de remporter une énorme victoire :

    Pfizer affirme que son vaccin est efficace contre le COVID-19 et qu’il est en voie d’être passé en revue par les États-Unis avant la fin du mois.
  • 13:35 : Marche du million MAGA – Samedi 14 novembre à Washington D.C. Si vous êtes dans l’Etat, soyez-nombreux.
  • 13h32 : Si Trump est à la fin de son mandat, il quittera ses fonctions sans avoir pu éliminer Obamacare, à cause des Républicains du congrès qui lui ont mis des bâtons dans les roues. Mais la Cour suprême qu’il a remaniée pourrait bien prochainement achever son travail.
  • 13h26 : Dans un enregistrement apparement piraté, des employés des bureaux de dépouillement du vote reçoivent l’instruction de s’assurer que les observateurs ne puissent pas voir ce qu’ils faisaient. L’enregistrement est en cours d’examen et d’authentification.
  • 12h13 : Boum : Un lanceur d’alerte/ dénonciateur témoigne avoir vu des gens dans le car de la campagne de Joe Biden ouvrir, remplir et fermer des bulletins de vote au Nevada.
  • Le 3 novembre au soir, les résultats disaient ceci, et quand nous nous sommes réveillés le surlendemain, Joe Biden était miraculeusement en tête et avait gagné tous ces Etats.
  • Une tête de vainqueur :
  • 12h02 : Un lecteur francophone nous indique que ce fil information en temps réel de Dreuz est le seul qui existe – aucun autre média ne s’est donné la peine de couvrir de façon honnête et en continu cet événement majeur.
  • 11h44 : CNN a un peu rabaissé son caquet et a réduit le résultat de Biden de 290 à 279 en raison des doutes des résultats de l’Arizona. Quant à Fox news qui a prématurément annoncé la victoire de Biden en Arizona, il a probablement perdu instantanément et pour toujours 30% de son public.
  • 11h42 : 38 membres du Congrès ont écrit une lettre au ministre de la Justice Bill Barr lui demandant d’enquêter sur les allégations de fraude électorale et de s’assurer que seuls les votes légaux sont comptés lors de cette élection.

    Avez-vous noté le silence assourdissant de Barr et du ministère de la Justice ? Le Deep State se retourne contre Trump.
  • 11h42 : Les noms des membres des cabinets proposés par Biden sont tous ceux de Bush et Obama. Cela vous dit tout sur ce qu’est vraiment le parti Républicain hors Trump.
  • 11h39 : A Raleigh, en Caroline du Nord, un groupe important de patriotes a manifesté devant la résidence du gouverneur, faisant savoir à ceux qui sont à l’intérieur qu’ils ne sont pas contents de la fraude électorale qui se déroule dans leur ville et leur État.
  • 10h21 : Autre Fake News : Jerusalem Post rapporte que Jared Kushner a demandé à Trump de concéder la défaite. Le Post publie cette fausse info APRES que Kushner ait officiellement démenti.
  • 10h17 : Fake News : « Trump vient de retirer Benjamin Netanyahu de la liste des comptes Twitter qu’il suit ». La fake News ajoute : « Il n’oublie pas les serpents. »

    Pourquoi c’est une Fake News : Trump n’a jamais suivi le compte de Netanyahu !
  • 09h39 : Boum : 132.000 votes sont « très probablement inéligibles suite à des « changement d’adresse » dans le comté de Fulton, Géorgie.

    Biden devance Trump en Géorgie de 10 000 voix à la dernière mise à jour. C’est suffisant pour changer les 16 votes de cet Etat, (mais pas assez pour changer l’élection).
  • 09h30 : Le procureur général du Kentucky, Daniel Cameron, se joind aux avocats Républicains pour engager une « action en justice majeure » contre les bulletins de vote par correspondance de Pennsylvanie
  • 09:09 : Un fonctionnaire électoral de Georgie a déclaré qu’un problème technique qui a interrompu le vote dans les deux comtés a été causé par un fournisseur qui a téléchargé une mise à jour de ses machines électorales la veille de l’élection, selon un rapport de Politico.

« C’est quelque chose qui ne se fait jamais. Je ne les ai jamais vus mettre à jour quoi que ce soit la veille de l’élection », a déclaré Marcia Ridley, superviseur des élections au comité électoral du comté de Spalding.

Mme Ridley a ajouté qu’elle ne savait pas ce que contenait le téléchargement.

  • Lundi 9 novembre : nous vivons l’industrie de la fraude, le combat du camp de la vérité contre celui du Mal.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz