Publié par Dreuz Info le 23 novembre 2020

Après qu’Anne Hidalgo a pointé les “ambiguïtés” d’EELV et de Jean-Luc Mélenchon sur la République française, les Verts ont vivement répondu à leur principale alliée à Paris.

Source : Valeurs Actuelles

« C’est tout simplement indigne et irresponsable ! » Certains élus écologistes sont très remontés contre la maire de la capitale. Samedi 21 novembre, Anne Hidalgo avait en effet accordé une interview à la journaliste Ruth Elkrief sur BFMTV. Elle avait jugé ses alliés écologistes « plus complexes » concernant leur « rapport à la République », les appelant donc à sortir de « l’ambiguïté ». Elle faisait référence au voeu de nommer une rue après Samuel Paty. Le 17 novembre dernier, le Conseil de Paris avait voté pour qu’un lieu de la capitale porte le nom de l’enseignant assassiné par un terroriste islamiste à Conflans-Sainte-Honorine. Mais le groupe écologiste avait toutefois chipoté sur un point de règlement… La présidente du groupe EELV, Fatoumata Koné, avait déclaré qu’il n’était « pas autorisé » de nommer une rue après « une personne qui est décédée depuis moins de cinq ans », refusant donc cette forme d’hommage. 

Une « meurtrissure »

Un fait complètement faux selon Europe Ecologie Les Verts étant donné qu’il y aurait eu un dysfonctionnement lors du vote, relate BFMTV dimanche 22 novembre. « Ce n’était pas lié à une quelconque volonté politique mais à un problème d’organisation de séance », a répondu David Belliard dans Libération dimanche. Le chef de file des écologistes parisiens a précisé : « Il y a eu un problème technique qui a fait qu’une vingtaine d’élus n’ont pas pu participer au vote : 5 élus écolos mais aussi 7 républicains, 7 socialistes et un communiste. » Il s’est dit « sidéré » par les accusations de l’une des principales alliées des Verts, ainsi que « par cette façon de reprendre une information qu’on sait mensongère et qui divise notre majorité ». Ce « prétendu problème dans notre rapport à la République » serait, d’après David Belliard, « une insulte personnelle » et même une « meurtrissure ».

« Elle joue avec la réalité » 

Sandra Regol, secrétaire nationale adjointe d’EELV, a estimé auprès de BFMTV que la maire de Paris jouait avec « des petits buzzs et des petites histoires ». Elle « démontre qu’elle n’est pas différente de tous ces politiques que nous combattons », a-t-elle déploré. « Elle joue avec la réalité et avec les limites de ce qui crée la confiance dans les élus et la démocratie », a-t-elle ajouté. Quant à Fatoumata Koné, la présidente du groupe écologiste s’est directement adressée à Anne Hidalgo sur son compte Twitter : « Vous connaissez la vérité à savoir que les écologistes ont voté ce vœu. Aucune ambiguïté! Pourtant vous contribuez, en connaissance de cause, à propager une fake news. C’est tout simplement indigne et irresponsable ! »

Enfin, l’eurodéputé EELV David Cormand a fustigé les propos de l’édile de Paris qu’il considère comme étant une « polémique mesquine et indigne menée par la maire de Paris à l’encontre des écologistes mais aussi de Jean-Luc Mélenchon ». Il a terminé son tweet : « Vite… Passons à autre chose. » La conseillère LFI Danielle Simonnet, est elle aussi montée au créneau jugeant qu’il s’agissait de « diffamation inadmissible », relate BFMTV. David Belliard a annoncé qu’Anne Hidalgo et Fatoumata Koné allaient bientôt s’entretenir pour mettre les choses au clair. 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz