Publié par Team 100 jours le 3 novembre 2020

Dimanche 25 octobre : jour J-10

Trump

  • Un nouveau coup diplomatique de Donald Trump, avec l’annonce de la normalisation des relations entre Israël et le Soudan.
    Israël et le Soudan ont accepté de normaliser leurs relations diplomatiques, a annoncé vendredi le président américain Donald Trump, un nouveau coup diplomatique dont il pourra se targuer à 11 jours de la présidentielle aux Etats-Unis.

«Nous agrandissons le cercle de la paix si rapidement grâce à votre leadership» a salué de son côté le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

«Quel formidable revirement ! Aujourd’hui Khartoum dit oui à la paix avec Israël, oui à la reconnaissance d’Israël et à la normalisation avec Israël», a déclaré M. Netanyahu dans une déclaration en hébreu transmise par ses services à l’AFP.

  • Cinq autres pays arabes, dont l’Arabie Saoudite, seraient sur le point de suivre le Soudan selon Trump.
  • Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents.
    Reste à savoir si elle continuera en cas de victoire de Joseph Biden, et si elle aboutit, ne se résumera-t-elle pas à une simple amende spectaculaire, ou à une transaction, indolore pour Google, dont le monopole ne sera pas remis en cause.
  • Tweet de Trump : « Tant que je serai président, je serai toujours aux côtés des HÉROS de la police ! Ce ne sera pas le cas de Joe Biden. »
  • Tweet de Trump : « C’est l’élection la plus importante dans l’histoire de notre pays. Grâce à votre vote, nous continuerons à rétablir vos emplois, à faire baisser le prix des médicaments, à soutenir notre police, à protéger le #2A, à défendre nos frontières et à faire en sorte que davantage de produits portent fièrement la mention « MADE IN THE USA » !
  • M. Trump est en campagne en Caroline du Nord, dans l’Ohio et dans le Wisconsin.
  • Waukesha, Wisconsin
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1320200404546834432?s=21
https://twitter.com/realdonaldtrump/status/1320190644401352707?s=21

Beverly Hills pour Trump (du jamais vu, BH est la ville gauche caviar par excellence) :

  • Ohio

Biden

  • Le candidat démocrate à la présidence Joe Biden a déclaré dans une interview diffusée samedi qu’il est « grossier » de s’en prendre aux enfants d’un rival politique. Biden faisait référence aux attaques du président Donald Trump contre son fils, Hunter Biden, sur le podcast de gauche Pod Save America.
  • Donald Trump Jr a répondu :

Vraiment ? Joe, tu m’as dénoncé 8 jours avant l’investiture de mon père et tu as aidé à lancer le hoax sur la Russie où tes sbires corrompus du FBI ont essayé de m’emprisonner ALORS VOUS SAVIEZ TOUS QUE C’ÉTAIT UN MENSONGE.

  • Dans une des gaffes de Joe Biden, ou dans un terrible lapsus freudien, l’ancien vice-président Joe Biden a affirmé qu’ils ont mis sur pied « l’organisation de fraude électorale la plus étendue et la plus inclusive de l’histoire de la politique américaine ».

Nous avons mis en place, et vous l’avez fait pour l’administration du président Obama avant cela, l’organisation de fraude électorale la plus étendue et la plus inclusive de l’histoire de la politique américaine », a déclaré Joe Biden lors d’un événement virtuel « Get Out the Vote.

Deuxièmement, nous sommes dans une situation où nous avons mis en place, et vous l’avez fait pour l’administration du président Obama avant cela, nous avons mis en place, je pense, l’organisation de fraude électorale la plus étendue et la plus inclusive de l’histoire de la politique américaine.

  • Trump a réagi : « Quelle chose terrible à dire de la part de Biden ! Une élection truquée ? »
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1320162252868255745?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1320162252868255745%7Ctwgr%5Eshare_3%2Ccontainerclick_0&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.dailywire.com%2Fnews%2Ftrump-responds-to-bidens-confusing-voter-fraud-organization-remark%3F3Futm_source%3Dtwitterutm_medium%3Dsocialutm_campaign%3Ddwtwitter
https://twitter.com/dbongino/status/1320041116704690177?s=21
  • Joe Biden a insulté les Pennsylvaniens qui ne le soutiennent pas, et les a traité de « crétins ». C’est la tradition Démocrate des gens qui s’auto-proclament « personnes de cœur » afin de cacher qu’ils méprisent le peuple. Souvenez-vous Hillary et ses « déplorables ».
  • Joe en balade en coulisse, en direct sur CNN :
  • La position de Biden sur le pétrole met les Démocrates dans une situation difficile.
    Les commentaires de Biden sur le pétrole pourraient avoir un « effet profond » dans des États comme le Kentucky, la Pennsylvanie, le Texas et d’autres où il existe ce qu’il appelle « une culture de la production d’énergie ».

La propagande d’Obama

  • L’ancien président Obama a déclaré lors d’un meeting pour remplacer Biden qui est dans sa cave : « [Trump] n’avait aucun problème à payer une tonne d’argent en taxes à la Chine depuis son compte bancaire secret chinois. »
    Non seulement cela n’a pas de sens, mais Obama n’en sait rien, il le révèle sans s’en apercevoir : si le compte bancaire est secret, comment peut-il savoir quels mouvement de fonds il avait ? Trump a déclaré qu’il l’a fermé. Et Trump ne paye pas d’impôts en Chine !

L’Amérique de gauche Bidenisée

  • Les annulations de Netflix ont augmenté de 800 % après la débâcle du film « Cuties » (« Mignonnes »).
  • Ce que vous réserve Biden : la disparition de la liberté d’expression, le politiquement correct totalitaire est en marche : Un pasteur dont la fille de 15 ans a été expulsée de sa classe pour avoir porté un t-shirt « L’homosexualité est un péché » poursuit le district scolaire en justice. Si la Cour suprême est bourrée de juges de gauche, elle ne gagnera jamais son procès.
  • Des nonnes doxxées par un gauchiste :

La corruption de Biden

  • Joe Biden et les médias qui le couvrent mentent.
    Le 2/2/16, le procureur ukrainien saisit les biens du propriétaire de Burisma, il était donc clairement sous enquête. Pendant les deux semaines suivantes, Biden appelle à plusieurs reprises le président ukrainien, qui finit par congédier le procureur en question, ce qui protégera le poste de son fils, grassement payé pour vendre l’influence de son vice-président de père.
  • Les métadonnées des documents de la famille Biden destinés au Parti communiste chinois montrent que le document a été créé sur l’ordinateur de Jim Biden. Pourquoi les Biden proposaient-ils au Parti communiste chinois une opération d’influence aux États-Unis ?

SCOTUS

La sénatrice Murkowski, qui devait voter contre parce que c’est une fausse Républicaine, dit qu’elle votera pour confirmer Barrett à la Cour suprême : « Je serai un ‘oui’ « .

  • Les Républicains ont l’intention d’aller de l’avant avec la confirmation de Barrett. Un vote de procédure clé est prévu pour dimanche, et les législateurs devraient procéder aux votes finaux pour confirmer Barrett lundi.

Vote par correspondance

  • La Cour suprême du Texas a temporairement rétabli l’interdiction faite par le gouvernement Abbott d’utiliser plusieurs sites de dépôt de bulletins de vote par correspondance, en attendant l’examen complet d’une décision de la cour d’appel qui permettrait aux comtés de mettre en place ces sites – les réponses sont attendues pour lundi.
  • L’adversaire d’extrême gauche de Sean Parnell veut que 28 000 bulletins de vote envoyés ERRONÉMENT aux électeurs de la mauvaise circonscription (fortement Démocrate) soient comptés dans leur élection.
    C’est de la fraude électorale pure et simple, et il le sait. Cette élection pourrait se terminer devant la Cour suprême de l’Etat :
https://twitter.com/petehegseth/status/1320042903926939649?s=21

Vote

  • Le président Trump : « Il va y avoir une vague rouge [Républicaine] comme vous n’en avez jamais vu. »
  • La campagne de Trump demande au tribunal de bloquer le décompte des votes anticipés au Nevada.
  • Les New-Yorkais font la queue aux bureaux de vote le premier jour du vote anticipé.

Election

  • Un PDG de la Silicon Valley écrit à 10 millions de clients, prédisant une guerre civile en cas de victoire de Trump et leur disant qu’un vote pour Trump est un vote contre la démocratie.
  • Le patron d’Expensify a exhorté les millions de clients de l’entreprise à soutenir Joe Biden lors de l’élection présidentielle de novembre dans un email de masse qui disait que voter pour le président Trump serait “un vote contre la démocratie”.

“Les dépenses dépendent du bon fonctionnement de la société et de l’économie ; peu de notes de frais sont déposées durant une guerre civile”, a écrit M. Barrett.

“… Je suis convaincu que notre démocratie peut survivre à une présidence Biden. Je ne peux pas en dire autant pour Trump.”

  • Après que M. Biden ait eu du mal à réunir des fonds pendant les premiers mois de sa campagne, il a annoncé qu’il avait récolté un montant record de 383 millions de dollars en septembre, ce qui porte ses totaux des quatre derniers mois à plus d’un milliard de dollars.
  • La revue The Atlantic soutient M. Biden. C’est la quatrième fois qu’il soutient un candidat de toute son histoire. Les Démocrates de mauvaise foi le présentent comme un média conservateur.

Sondages

  • Les sondages montrent que Joe Biden est en bonne place dans les États qui peuvent balancer à gauche ou à droite, mais le parti Démocrate se souvient de ses pertes en Pennsylvanie, au Michigan et au Wisconsin.
    « Au bout du compte, ce qui compte, c’est d’avoir 270 votes de grands électeurs », a déclaré John Anzalone, le sondeur de M. Biden.
  • Un sondage de l’université Quinnipiac (peu fiable) du Texas, publié cette semaine, a montré que MM. Trump et Biden étaient à égalité avec 47 % des électeurs probables – dans un sondage qui interroge beaucoup de Démocrates que de Républicains.

Coronavirus

  • Le président américain Donald Trump a accusé les médecins d’avoir inventé des « droits de mortalité par coronavirus » pour obtenir plus d’argent.
  • Le géant pharmaceutique Pfizer se prépare à expédier plus d’un milliard de doses de vaccins Covid-19, en utilisant des boîtes, des avions-cargos et des camions congelés dans le cadre d’une méga-opération logistique.
  • De nombreux assistants sont en quarantaine après que le chef de cabinet du vice-président Mike Pence, Marc Short, et l’un de ses principaux stratèges politiques, Marty Obst, aient tous deux été testés positifs au coronavirus. Les aides s’inquiètent que Pence soit la prochaine personne infectée.
  • Le gouverneur du New Jersey vient d’être testé positif. Question aux journalistes : est-ce aussi la faute à Trump ?

Les jours précédents se trouvent ici.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

101
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz