Publié par Team 100 jours le 3 novembre 2020

Samedi 31 octobre : jour J-4

Trump

Aujourd’hui, j’ai pu voter pour la toute première fois et c’était pour
@realDonaldTrump
  • Incroyable ! Les dirigeants Démocrates du Minnesota ont tenté d’empêcher la foule de partisans de participer au meeting de Donald Trump — leur tentative fut un échec retentissant.
https://twitter.com/gatewaypundit/status/1322367142755475459?s=21
  • Trump à Tampa, Floride :
  • Trump à Goodyear, Arizona :
  • Le président Trump salue la foule à l’extérieur de son meeting à Rochester, Minnesota :
  • Trump accueille une foule de fans à l’extérieur du rallye du Minnesota, alors que l’État n’autorise que 250 personnes :
  • « Women for Trump » à Washington :
  • Trump organisera 14 meetings au cours des trois derniers jours de la campagne.
  • Le président Trump : « Où est Hunter ? Nous ne l’avons pas trouvé. Il cherche toujours son ordinateur portable en enfer. »
  • Statistiques du meeting de Trump dans le Michigan :
    • Environ 7000 Démocrates y ont participé.
    • Environ 4 000 participants n’ont pas voté en 2016.
  • Les deux premiers super PAC pro-Trump lancent une publicité finale de 20 millions de dollars.
  • Ivanka Trump a levé 13 millions de dollars en une semaine pour la campagne de son père.
  • Mike Pompeo annonce que les citoyens américains nés à Jérusalem peuvent désormais inscrire Israël sur leur passeport.

Le scandale de corruption de Biden

  • Les emails de Hunter Biden révèlent des demandes de « rencontres officielles avec papa » pour conclure des marchés d’un milliard de dollars.
  • La campagne Trump demande à Joe Biden de réagir au fait que Hunter Biden fait l’objet d’une enquête criminelle.
  • La campagne Biden ne nie pas que Joe Biden a rencontré le PDG et associé de son fils Hunter et dénonciateur Tony Bobulinski qui dirigeait les entreprises de la famille.
  • Développement massif dans l’histoire de Hunter Biden. L’email de Hunter Biden du NY Post est 100 % authentique, l’analyse médico-légale est terminée. L’analyse médico-légale des métadonnées de l’email de Hunter Biden, au centre de l’exposition du NYPost, montre qu’il est 100 % authentique,
  • Tony Bobulinski raconte à @WeAreSinclair qu’il a été interrogé par six agents @FBI, en présence de son avocat, pendant cinq heures le 23 octobre, le désignant comme « témoin matériel » dans une enquête en cours centrée sur Hunter Biden et ses associés. Ses téléphones portables ont été examinés.

Biden

  • Jusqu’à récemment, Joe Biden perdait le fil de sa pensée, mélangeait les données, les lieux et les personnes – sauf pendant les débats, ce qui pourrait laisser supposer qu’il était dopé. Ce qui vient de se produire est un cran au-dessus : son cerveau a givré :

Biden : « Je vais mener une stratégie efficace pour mobiliser la trunalimunumaprzure. »

  • Kamala Harris s’est rendue au Texas, après que les sondages aient montré qu’il y a égalité entre Trump et Biden.
  • Dans une vidéo bien cadrée pour qu’on ne s’en rende pas compte, on se demande si elle parle à des personnes. En tous cas, si cette femme devient présidente, elle est effrayante. Et au-delà de sa personnalité, elle est la plus à gauche de tous les sénateurs.
https://twitter.com/realjameswoods/status/1322369915509067777?s=21
  • Biden ment sur le sujet des soins de santé : « Donald Trump pense que la santé est un privilège. Je pense que c’est votre droit ».
  • Joe Biden change d’avis après le débat : « Je ne vais pas arrêter l’économie. Je ne vais pas fermer le pays ». Mais comment savoir quel message est le bon, et comment savoir s’il ne va pas encore changer d’avis ?
  • Et puis il déclare :

« De la crise climatique à l’endettement des étudiants et à la violence armée, il y a tellement de choses en jeu dans cette élection, et les jeunes ont le pouvoir de s’approprier les résultats. Alors, votez et construisons ensemble un avenir meilleur ».

  • Obama fera campagne avec Biden à Flint et à Detroit – leur première apparition commune de la campagne : ils doivent être sacrément angoissés de perdre le Michigan.
  • Des « gens affreux » : Biden, agacé par les partisans de Trump lors d’un rassemblement au drive-in, les insulte. On n’a jamais entendu un Républicain insulter des électeurs Démocrates.

L’Amérique de gauche bidenisée

  • Un million de mamans accusent Uber de glorifier le « style de vie LGBTQ » après une campagne publicitaire mettant en scène la star de « Queer Eye » Jonathan Van Ness.
  • Un groupe d’activistes pro-Biden prévoit de cibler les responsables de la campagne de Trump et les donateurs républicains à leur domicile et de bloquer les entrées de la Maison-Blanche pendant la semaine des élections. Pourquoi ? Parce que la presse ne les dénonce pas, elle ne dénonce pas le totalitarisme et la violence de gauche.
  • Les vitrines de Washington recouvertes de panneaux de bois, et personne ne peut dire que ces précautions sont prises par crainte des électeurs de Trump à Washington. Cela prouve que ce n’est pas Trump qui menace de rejeter les résultats de l’élection.
  • Don Lemon, de CNN, dit qu’il a dû se débarrasser de beaucoup de ses amis qui soutiennent Trump, et les compare à des drogués. Vous en Europe l’ignorez, mais nous avons droit à ça du matin au soir, sur CNN.

J’ai dû me débarrasser de beaucoup de gens dans ma vie parce que parfois il faut les laisser partir. Je pense qu’ils doivent toucher le fond comme un drogué.

  • Madame Tussauds, à Berlin, met Trump dans une benne à ordures avant les élections.
  • Même Fox News ne couvre pas l’audition au Sénat sur la censure des contenus d’information par les médias sociaux, afin de protéger le candidat Démocrate à l’élection présidentielle. Seul C-SPAN diffuse l’audition.
  • Les militants pro-Biden de BLM (Black Lives Matter) et antifa ont pris d’assaut une station média de Seattle pour avoir publié des rapports sur les arrestations publiques liées aux émeutes.
  • En plein pendant les émeutes et les pillages de magasins par les BLM à Philadelphie, le conseil municipal a adopté un projet de loi interdisant l’utilisation de gaz lacrymogènes par la police.
  • Le magazine The New Yorker a publié un article défendant les violents militants Antifa comme des personnes qui « protègent simplement leurs communautés ».
  • Le concurrent au Congrès à la socialiste Alexandria Ocasio-Cortez, Antoine Tucker, a vu son compte Twitter fermé. Ca aide, pour se faire battre lors d’une élection.
  • Après toutes leurs censures, le cours de bourse de Twitter est en chute libre !
https://twitter.com/SVNewsAlerts/status/1322237094132154370?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1322237094132154370%7Ctwgr%5Eshare_3&ref_url=https%3A%2F%2Frantburg.com%2Fpoparticle.php%3FD%3D10%2F31%2F2020SO%3DHC%3D6ID%3D586185
  • Twitter recule et déverrouille le compte du New York Post :

État profond

  • Hillary Clinton, qui pense que le Collège électoral devrait être supprimé, sera un électeur du Collège électoral pour cette élection.

Vote

  • 88 millions de personnes ont voté jusqu’à présent.
  • Floride
    Les Démocrates tirent la sonnette d’alarme sur la faiblesse des taux de participation électorale dans le plus grand comté de Floride, Miami-Dade, où une forte présence Républicaine met en danger les chances de Joe Biden dans le plus grand État crucial du pays.

« Nous devons arrêter l’hémorragie » :

  • Le taux de participation des Démocrates est inférieur à celui des Républicains et à celui de 2016, année où Hillary Clinton l’a emporté de 29 points de pourcentage mais a perdu l’État face à Donald Trump.
  • Floride :
    • 7,76 millions de vote au total (+436K) (40-38% Dem/Rep)
    • 4,33 millions par courrier (46-31% Dem/Rep)
    • 3,43 millions en personne (46,5-33% Rep/Dem).
  • Floride, mise à jour au 30 octobre :
    • 8,23 millions au total (+406K) (39,5-38% Dem/Rep)
    • 4,45 millions par courrier (46-31% Dem/Rep)
    • 3,77 millions en personne (46-32% Rep/Dem)
  • Montana
    Avec la mise à jour de l’après-midi, ils ont atteint 98,8 % des votes de 2016.

Sondages

  • 48 % des électeurs inscrits approuvent le travail du président Trump, selon un nouveau sondage Hill-HarrisX (qui s’est totalement trompé en 2016, fait des sondages avec beaucoup plus de Démocrates que de Républicains, et n’est donc pas un sondage fiable, mais ce qui est important, c’est que
    • 1) Trump est en hausse de 2 points par rapport à un sondage réalisé plus tôt ce mois-ci par le même organisme dans les mêmes conditions, et
    • 2) quand on regarde le détail (que personne ne lit) on découvre au second paragraphe que parmi les électeurs probables, le sondage voit son taux d’approbation à 49 %. Pourquoi c’est celui qui compte et pourquoi il est enterré ? Parce que dans le langage des organismes de sondage, les « électeurs inscrits » sont ceux qui disent qu’ils ne voteront pas. Ceux qui disent qu’ils vont voter sont appelés « électeurs probables ». Et comme The Hill est le principal média de gauche de Washington, il ne veut pas faire apparaître de bons chiffres pour Trump.
  • 56 % des Américains pensent qu’ils sont mieux lotis aujourd’hui qu’il y a 4 ans.
  • Le dernier sondage de Trafalgar Group (qui a donné les bons résultats en 2016) pour l’Arizona, entre le 25 et le 28 montre que les indécis commencent à se décider et que Trump est toujours en tête :
    • 48,9 % @realDonaldTrump,
    • 46,4 % @JoeBiden,
    • Mais cela se situe dans la marge d’erreur, donc c’est toujours très serré.
  • Rasmussen : sondage national quotidien pour les électeurs probables Noirs qui disent qu’ils vont voter pour Trump (26-29 octobre 2020)
    • Lun 26 – 27%
    • Mar 27 – 30%
    • Mercredi 28 – 30%
    • Jeu 29 – 31%
    • A comparer aux 8 % de Noirs qui ont voté pour Trump en 2016.
  • Survey Monkey/Axios (Axios est un média de gauche, Survey Monkey s’est trompé en 2016)
  • TEXAS
    • Trump 51 % (+4)
    • Biden 47%
  • OHIO
    • Trump 51 % (+4)
    • Biden 47%
  • FLORIDE
    • Trump 50 % (+2)
    • Biden 48
  • IOWA
    • Trump 50 % (+1)
    • Biden 49
  • KANSAS
    • Trump 51 % (+4)
    • Biden 47%
  • MONTANA
    • Trump 50 % (+2)
    • Biden 48
  • WISCONSIN
    • Biden 55 % (+12)
    • Trump 43 %.
  • MICHIGAN
    • Biden 53 % (+8)
    • Trump 45
    • Dreuz : Si Biden avait vraiment 8 % d’avance sur Trump dans le Michigan, Obama ne se serait pas mobilisé pour tenir un meeting de campagne avec Joe Biden – le tout premier de la campagne.
  • ARIZONA
    • Biden 52 % (+6)
    • Trump 46 %.
  • PENNSYLVANIE
    • Biden 52 % (+6)
    • Trump 46 %.
  • CAROLINE DU NORD
    • Biden 52 % (+5)
    • Trump 47 %.
  • GEORGIE
    • Biden 50 % (+2)
    • Trump 48 %.
  • NEVADA
    • Biden 50 % (+1)
    • Trump 49 %.
  • Presque tous ces chiffres sont à l’intérieur de la marge d’erreur de 3 %, ce qui veut dire qu’à 3 % d’écart, c’est l’égalité.
  • Survey Monkey interroge beaucoup plus de Démocrates que de Républicains, car il ne publie pas le poids de chaque groupe dans son sondage.
  • Trafalgar (qui avait donné les bons résultats en 2016)
  • MICHIGAN
    • Trump 49 % (+2)
    • Biden 47%
  • NEVADA
    • Biden 49 % (+2)
    • Trump 47 %.
  • FLORIDE
    • Trump 50 % (+3)
    • Biden 47%
  • MICHIGAN
    • Trump 49 % (+2)
    • Biden 47%
    • Dreuz : Notez que ce chiffre est plus cohérent avec le déplacement de Barack Obama pour un meeting avec Joe Biden.
  • Scott Rasmussen RMG Research (différent de Rasmussen, la société que Scott a vendue en 2013 et qui a conservé son nom)
  • TEXAS
    • Trump 50 % (+4)
    • Biden 46
  • Prévision du magazine The Economist (très à gauche) :
  • Chances de gagner le collège électoral :
    • Biden 96%
    • Trump 4%
  • Chances de remporter le vote populaire :
    • Biden >99%
    • Trump <1%
    • Dreuz est d’accord avec ce chiffre. A cause de la Californie, Etat Démocrate et très peuplé, qui a lui seul assurera à Biden le vote populaire.
  • Estimation des votes du collège électoral :
    • Biden 350
    • Trump 188

« Fran Coombs, directeur de la rédaction de Rasmussen Reports, considère que les chiffres de cette année sont très similaires à ceux de l’élection présidentielle de 2016, où Hillary Clinton et Trump étaient au coude à coude jusqu’à la fin. »

Élections

  • L’humeur du moment
  • Des hackers soutenus par le gouvernement iranien (donc pro-Biden) ont sondé les sites web des élections des États depuis septembre, accédant à des données non publiques sur l’inscription des électeurs dans au moins un État, ont déclaré les agences fédérales.

Vote par correspondance

  • Une cour d’appel fédérale a bloqué les Démocrates du Minnesota. Elle a interdire de repousser la date limite du vote par correspondance au-delà du jour du scrutin, offrant ainsi aux Républicains de l’État une importante victoire juridique. La Cour a jugé que le délai supplémentaire accordé au Minnesota pour la réception des bulletins de vote par correspondance était probablement inconstitutionnel, et a ordonné à l’État de séparer les bulletins de vote arrivés en retard en vue d’une éventuelle disqualification.
  • Un responsable de la région de Pittsburgh a averti que des milliers de bulletins de vote par correspondance pourraient être perdus.
  • Des hommes de Floride sont accusés d’avoir volé des bulletins de vote par correspondance au bureau de poste.
  • Des fraudeurs ont tenté d’enregistrer des Démocrates morts comme électeurs dans le sud de la Floride.

Coronavirus

  • Selon un groupe de juristes, les villes pourraient être en situation de violer la Constitution en interdisant la distribution de bonbons à cause du coronavirus.
  • Le projet de Trump de distribuer des cartes de réduction de 200 dollars sur les médicaments à tous les bénéficiaires de l’assurance-maladie reste en suspens après que les autorités aient manqué leur objectif d’envoyer des millions de lettres d’annonce et même quelques cartes avant le jour des élections.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

101
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz