Publié par Team 100 jours le 3 novembre 2020

Mardi 27 octobre : jour J-8

Trump

  • Des enfants sont déguisés en Donald Trump et Melania lors de la fête d’Halloween à la Maison-Blanche :
  • Quand je vois ce que fait Trump, « J’ai honte de me plaindre d’être fatiguée » dit une amie de Dreuz.info.
    Le président Trump a organisé trois rassemblements en Pennsylvanie aujourd’hui. Il est ensuite retourné à Washington pour confirmer la nomination de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême. Cet homme ne cesse de se battre.
  • Pour la première fois depuis plus de quatre décennies, il n’y a pas de postes vacants dans les Cours fédérales, où environ 30 % des juges ont été nommés par Trump. Le Sénat a confirmé 220 nominations à la Cour. Cela comprend trois juges de la Cour suprême, 53 candidats influents aux cours fédérales et 162 juges de district.
  • Sans une minute d’arrêt, McConnell permettra au Sénat de reprendre la nomination de James Knepp II en tant que juge pour le district nord de l’Ohio dès son retour à Washington le 9 novembre.

Trump à Lancaster, Pennsylvania

  • Une publicité maladroite de never-Trumper célèbre Donald Trump au lieu de le critiquer !
  • Le New York Post soutient la candidature de M. Trump à la présidence.
  • L’épisode de 60 minutes montrant Trump se moquant de l’intervieweur Sthal avant la fin devient la série la plus regardée depuis les Oscars !
  • La première dame Melania Trump se rend en Pennsylvanie pour faire campagne pour le président.
  • Le premier Afro-Américain élevé au rang de cardinal.

    Wilton Gregory, archevêque de Washington, sera prochainement élevé au rang de cardinal par le pape François qui en a fait l’annonce ce dimanche 25 octobre. Wilton Gregory, archevêque de Washington est l’initiateur de la politique de tolérance zéro face à la crise des abus sexuels au sein de l’Église catholique américaine.

Le scandale de corruption de Biden

  • L’ancien associé de la famille Biden dans les affaires de corruption avec le parti communiste chinois Tony Bobulinski va diffuser des enregistrements d’agents de Biden le suppliant de ne pas parler des affaires de corruption dans l’émission de Tucker Carlson sur Fox News.
  • L’ordinateur portable de Hunter est l’histoire dont l’Amérique parle, malgré la censure médiatique.
    54 % des Américains pensent que Joe était impliqué dans les affaires familiales. Toute son image a été brisée. Et les Démocrates sont terrifiés par ce que cela signifie.
  • Une source du ministère de la Justice a déclaré à la chaîne OANN que le FBI avait abandonné l’enquête sur l’ordinateur portable de Hunter Biden parce qu’il ne pensait pas que l’histoire du propriétaire de l’atelier de réparation tiendrait la route devant un tribunal, bien que Mac Isaac leur ait fourni des preuves. Ils disent n’avoir trouvé aucune preuve d’implication étrangère.

Biden

Biden ne fait pas campagne avec Kamala Harris mais avec le coronavirus : s’il est élu, ce sera grâce à cette peste chinoise. Bien joué, les communistes !
  • Biden fera campagne dans l’Iowa pour la première fois depuis qu’il a remporté l’investiture démocrate. Que signifie « faire campagne » lorsqu’on se présente devant une poignée de personnes ?
  • Humiliation stupéfiante contre Joe Biden, même la superstar de gauche Barack Obama n’a pas réussi à attirer des partisans lors de ses deux meetings politiques de Philadelphie, ville pourtant démocrates et dirigée par les Démocrates.
    Les observateurs, sur Twitter, ont noté que ni Obama ni les « partisans de Biden » ne semblaient enthousiastes.
    C’est embarrassant :
  • Obama a organisé un rassemblement de voitures pour Biden à Philadelphie.
    Un commentateur sur Twitter a fait une blague : « Walmart a plus de voitures un mercredi après-midi ».
  • Alors que Biden s’efforçait de répondre à une question, son personnel de campagne ordonne aux journalistes de s’éloigner. Et on accuse Trump d’être totalitaire.
https://twitter.com/breaking911/status/1320933051648692224?s=21
  • Tweet de Biden : « La confirmation précipitée et sans précédent d’Amy Coney Barrett comme juge associée à la Cour suprême, en pleine élection, devrait rappeler brutalement à tous les Américains que votre vote compte. »
  • Dreuz, et de nombreux médias prétendent que le candidat Démocrate à la présidence Joe Biden avait qualifié les Noirs de « super prédateurs » en 1994. C’était faux.
    Joe Biden n’a pas qualifié les Noirs de « super prédateurs » en 1994. C’est l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton qui a utilisé cette expression en 1996 alors qu’elle défendait la loi de 1994.
  • Sur HBO, Ilhan Omar déclare que, malgré sa campagne en tant que modéré, Biden doit mettre en œuvre une politique populiste progressiste :

« Il y a parfois un décalage entre la personne que vous pourriez croire devoir diriger, et les politiques que vous pourriez croire devoir être mises en œuvre », a dit Omar.

L’Amérique bidenisée

  • Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée.
    Les dirigeants chinois sont convaincus depuis plusieurs années que les Etats-Unis sont en déclin et semblent considérer le mandat de Donald Trump comme le signe de l’accélération du déclin (Comme ils se trompent !). Ce constat est associé selon eux aux attentats du 11 septembre 2001, à l’entrée de la Chine à l’OMC, à la crise économique de 2008, née de la crise des subprimes aux Etats-Unis.
  • Les gauchistes aujourd’hui :
    • Nomination d’une femme SCOTUS : les Républicains sont sexistes !
    • Un juge noir fait prêter serment à Amy Coney Barrett : Les Républicains sont racistes !
    • Avec la nomination à la Cour suprême juste avant les élections, la gauche accuse les Républicains de « détruire les normes », « alors nous allons bourrer la Cour de juges. »
    • Lorsqu’il fallait dénoncer Trump, ils lui reprochaient de violer la Constitution, maintenant ils disent qu’elle est mauvaise !
    • Et pour réparer tout ça, ils appellent à voter pour un vieux politicien blanc qui a fait l’éloge funèbre d’un grand maître du KKK.
  • Facebook a précisé à Axios que son interdiction de nouvelles publicités politiques avant le jour des élections s’applique à tout contenu politique ayant des dépenses publicitaires – y compris les posts boostés ainsi que les publicités créées dans le système de gestion publicitaire. Et Facebook ose dire qu’il n’est pas éditeur, et revendique la protection immense de la section 230 de la loi qui le traite comme un simple transporteur de données.
  • Stratégie de la gauche américaine dans les années 60 : Infiltrer le système d’éducation pour faire du lavage de cerveau.
    2020 : mission accomplie : Un élève de 13 ans a enregistré son professeur en train d’essayer de le convaincre d’arrêter de soutenir Donald Trump. L’enseignant a passé près de dix minutes à essayer de faire admettre à l’élève que la politique d’immigration de Trump est un échec et que Trump est raciste.
  • Une star de la NFL est accusée d’avoir fait un geste obscène aux partisans de Trump. La NFL va plonger encore plus bas dans les taux d’audience. 
  • Emeutes à Philadelphie suite à la mort par balle d’un homme noir qui a attaqué des policiers avec un couteau.
    Les militants Pro-Biden Black Lives Matter lancent des briques sur les policiers, dont plusieurs ont été blessés.
    C’est comme si plus l’extrême gauche perd, plus elle devient folle et violente, ce qui la fait perdre encore plus. Une spirale de la mort.
https://twitter.com/kittylists/status/1320940433216733184?s=21
  • Raisonnablement, quel effet ces émeutes vont-elles avoir sur les 20 % d’Américains encore indécis, le jour du vote ?
  • Le monopole de Google, et les arguments contre lui ressemblent étonnamment à ceux de Standard Oil. Si Biden est élu, cela ressemblera surtout à rien du tout, car toutes les actions en justice seront annulées.

SCOTUS

  • Le président Trump accompagne la juge Barrett jusqu’au balcon de la chambre bleue, tandis que les invités applaudissent sur la pelouse sud en dessous.
  • Après un vote unanime de la commission judiciaire la semaine dernière, le Sénat vient de confirmer la juge Amy Coney Barrett, par 52 voix contre 48, à la Cour d’appel du septième circuit. Elle devient la 115e juge associée de la Cour suprême des États-Unis.
    Susan Collins est la seule Républicaine à avoir brisé la ligne du parti et à avoir voté contre Amy Coney Barrett.

« Ayant confirmé sa nomination en 2017 avec le soutien des deux partis, le Sénat avait déjà entrepris un examen approfondi et rigoureux de son dossier », a déclaré le sénateur Ted Cruz.

  • Sous les haut-parleurs diffusant la Marche de la Victoire de Notre-Dame, la pelouse sud de la Maison-Blanche est envahie de supporters célébrant l’investiture d’Amy Coney Barrett.
  • Les Démocrates adoptent le style mafieux, et menacent le GOP « qu’il va regretter la confirmation de Barrett ».
  • Nancy Pelosi répond à la confirmation de SCOTUS d’Amy Coney Barrett :

Devrions-nous élargir la Cour suprême, jetons un coup d’œil et voyons… et d’autres tribunaux aussi.

Election

  • Biden reçoit le soutien de Gustavo Petro, ancien membre de l’organisation colombienne de guérilla M-19.
  • La campagne de Trump vise les électeurs colombiens américains de la Floride, un bloc qui a appuyé les Démocrates aux élections américaines de 2016, mais qui craint que les partis d’extrême gauche d’Amérique latine ne ressurgissent sous Joe Biden.
  • Trump a trouvé son ouverture à la mi-octobre lorsque le sénateur colombien de gauche et candidat à la présidence Gustavo Petro 2018 a annoncé son soutien à Biden. Sur Twitter, M. Trump a qualifié M. Biden de « faible face au socialisme » et a déclaré qu’il « trahirait la Colombie ».

« Lorsqu’ils ont vu Petro appuyer Joe Biden, cela a vraiment surpris de nombreuses personnes dans cette communauté », a déclaré Giancarlo Sopo, un directeur des médias de langue espagnole pour la campagne de Trump. « Et nous nous sommes assurés que les Américains colombiens sachent qu’il appuyait la campagne de Joe Biden. »

  • La campagne de M. Trump envisage de célébrer la soirée électorale dans son hôtel de Washington. Il affiche complet.
  • Voici ce qui est déjà promis si Biden gagne :

Quel beau cadeau d’anniversaire ce sera l’année prochaine pour Hillary Clinton : elle sera l’un des trois nouveaux juges de la Cour suprême nommés par la loi de réforme judiciaire de 2021.

  • Plus de 20 élus très à gauche de New York demandent au président du groupe Démocrate au sénat M. Schumer de s’engager à bourrer la Cour suprême de juges pour qu’elle devienne une cour de gauche, ce qui fera disparaître en réalité la séparation des pouvoirs entre le judiciaire et le législatif. Schumer est candidat à sa réélection en 2022, cela ressemble à une menace déguisée.
  • Ilhan Omar a déclaré à Axios sur HBO qu’étant donné la façon dont les progressistes ont façonné la plate-forme politique de Joe Biden, elle et les autres membres du « Squad » attendent de lui un virage à gauche s’il est élu.
  • Sénatrice Marsha Blackburn :

Le Parti Démocrate est très enhardi en ce moment. Ils ont l’impression qu’ils vont faire un grand ménage et qu’ils vont garder la Chambre, prendre le Sénat, prendre la Maison-Blanche, et quand ils le feront, ils ont un programme très agressif de 100 jours.

Vote

  • Plus de 62 millions d’Américains ont déjà voté à huit jours de l’élection.
  • La Floride permet aux criminels condamnés de voter pour la première fois à l’élection présidentielle après avoir purgé leur peine.

Sondages

  • Sondage Rasmussen du 22 et 23 octobre :
    • Trump devant Biden, avec un taux d’approbation de 52 %.
    • Floride : Trump 49 %, Biden 46 %.
    • Sénat de Caroline du Nord : Tillis (R) 45 %, Cunningham (D) 45 %.
    • Caroline du Nord : Trump 48 %, Biden 47 %.
  • Nate Silver, qui était un gourou des sondages avant le naufrage de 2016, dit aux Démocrates de ne pas accepter les résultats des élections si Trump gagne :

Si les sondages ne se resserrent pas depuis après le débat – et avec 62 millions de personnes qui ont voté – nous en arrivons en quelque sorte au point où le seul moyen pour Trump de gagner est une erreur de sondage majeure, plus importante qu’en 2016 (ou si l’élection est volée d’une manière ou d’une autre).

  • Le même Silver dit que les sondages du groupe Trafalgar sont « délirants », parce qu’en 2016, ils étaient plus justes que les grands organismes. Les voici :
  • Caroline du Nord 22 octobre
    • Sondage présidentiel
      Donald Trump 48,8
      Joe Biden 46,0
    • Sondage Sénat
      Thom Tillis (GOP) 48,6
      Cal Cunningham 46,8
      Indécis 1,9
  • Wisconsin 22 octobre
    • Sondage présidentiel
      Joe Biden 47,6
      Donald Trump 46,3
  • Michigan, 22 octobre
    • Sondage présidentiel
      Donald Trump 46,5
      Joe Biden 45,9
    • Sondage au Sénat
      John James (GOP) 48,0
      Gary Peters 46,6
  • Rasmussen semble être le seul sondeur à avoir posé la question aux Américains sur l’affaire de corruption de Biden. Comme les médias censurent l’affaire et ne veulent pas en parler, ils n’ont pas demandé aux sondeurs d’interroger les électeurs.
  • Un sondage national par téléphone et en ligne révèle :
    • 54 % des électeurs américains pensent qu’il est probable que M. Biden a été consulté et qu’il a peut-être profité des accords commerciaux de M. Hunter à l’étranger, dont au moins un impliquant une société en Chine continentale.
    • 44 % considèrent que c’est très probable.
    • Mais 38 % pensent qu’il est peu probable que Biden ait été impliqué dans les affaires de son fils, dont 21 % qui disent que ce n’est pas du tout probable.

Coronavirus

  • L’administrateur de Trump annonce que le vaccin contre le coronavirus sera couvert par Medicare et Medicaid, les deux assurances santé nationales financièrement soutenues par l’Etat fédéral pour abaisser les coûts, respectivement pour les vieux de plus de 65 ans et les défavorisés.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

101
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz