Publié par Bernard Martoia le 3 novembre 2020

Comme j’en ai ras le bol des discours lénifiants que l’on nous bassine depuis quarante-six ans, je vide mon sac.

La gauche mondialiste nous impose un suicide collectif. Le milliardaire americano-hongrois George Soros est le grand Satan avec son idiot utile le pape François.

Nous n’aurons plus jamais la paix dont nous jouissions avant le regroupement familial imposé par le tandem diabolique Chirac-Giscard en 1974. Une guerre larvée, entrecoupée de trêves, va se poursuivre jusqu’à la soumission totale à la Charia.

Une nation multi-cultuelle et multi-ethnique est méga-conflictuelle !

L’Islam est incompatible avec notre civilisation judéo-chrétienne. Depuis sa création au VII siècle, il veut conquérir le monde. La vision de l’Islam est cohérente. Le monde se divise entre Dar-al-Islam (terre des musulmans) et Dar-al-Harb (terre des infidèles à conquérir)

La vision des Européens de l’Ouest est angélique : plus jamais la guerre ! Mais la guerre est inhérente à l’humanité.

Les politiciens européens pratiquent la politique de l’autruche.

Je me suis tordu de rire en écoutant la réflexion du premier ministre français Jean Castex qui découvre la cruelle vérité :  » Je veux dénoncer ici toutes les compromissions qu’il y a eu pendant trop d’années, les justifications à cet islam radical : nous devrions nous auto-flageller, regretter la colonisation, je ne sais quoi encore… »

Les Européens ont choisi le suicide collectif avec l’avortement généralisé en 1974 (une année maudite non seulement pour la France mais pour l’Europe), une très faible natalité et une forte immigration imposée par deux organisations internationales : ONU et UE.

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.  » Discours du président algérien Houari Boumédiène à l’assemblée général des Nations Unies à New York en 1974.

Les Européens ont été émasculés par le poison du féminisme (congé parental d’éducation du papa) et l’idéologie du droit-de-l’hommisme. Ils sont incapables de se révolter contre les barbares même si on tue leurs enfants : « Vous n’aurez pas ma haine ! »

Les Européens se sont détournés de Dieu. Ils ne sont pas prêts à mourir pour préserver leur liberté car la mort est synonyme de néant pour eux. Pour ma part, je suis prêt à mourir en martyr en ne renonçant jamais à ma foi chrétienne.

A la veille de la chute de Constantinople, le 29 mai 1453, les clercs discutaient du sexe des anges. C’est la même chose à Paris ou à Albany, capitale de l’Etat de New York, avec les débats sur l’allongement de la durée de l’avortement jusqu’au neuvième mois, la gestation pour autrui, et tutti quanti du bréviaire progressiste.

Il n’y a pas d’autre solution  en dehors de chasser les 50 millions de Mahométans qui occupent l’Europe de l’Ouest. Tout le reste n’est que littérature…

Le groupe de Visegrad (Hongrie, république tchèque, Slovaquie et Pologne) qui a connu l’enfer communiste, n’acceptera jamais de quotas de Mahométans que nous impose la vipère Merkel. 

Il a fallu des siècles pour que disparaissent les empires romains d’Occident et d’Orient. J’ai eu le triste privilège d’assister à la disparition accélérée de l’Europe de l’Ouest depuis que les forces du mal sont dominantes. 

L’Europe de l’Ouest va être remplacée par un grand califat dans lequel les Européens de souche deviendront des dhimmis.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

19
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz