Publié par Jean-Patrick Grumberg le 17 décembre 2020
Maire de New York, Bill De Blasio

Le syndicat des enseignants de New York vient d’adopter la résolution « Black Lives Matter (BLM) at School » qui demande, tenez-vous bien : de « détruire la famille nucléaire prescrite par l’Occident ». Nous sommes en plein communisme, et les grandes entreprises qui font des dons à l’organisation BLM n’y ont vu que du feu.

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Les entreprises n’ont rien vu, mais les riches eux, quittent New York. Et ils emportent avec eux 34 milliards de dollars de taxes qu’ils verseront ailleurs, tandis que l’Etat de New York, déjà à moitié en faillite en raison de la gestion calamiteuse du maire communiste De Blasio et de l’incompétent gouverneur Andrew Cuomo.

Entre le 1er janvier et le 7 décembre, 3,57 millions de personnes ont quitté New York City, selon l’étude d’Unacast qui a analysé les données anonymes des téléphones portables.

Mais revenons sur la décision des enseignants de New-York…

La résolution (2) sur laquelle ils ont été appelés à voter :

  • Tant que les personnes d’origine africaine ne seront pas traitées avec dignité, humanité et respect dans tous les domaines de notre société et que les obstacles à leur sécurité et à leur santé ainsi qu’à leur pleine participation à l’économie et à la création de richesse ne seront pas levés, les vies n’auront pas d’importance.

    Dreuz : un homme noir a été élu deux fois président ; une femme noire est en voie d’être élue au poste de vice-présidente ; aux Etats-Unis, la communauté nigérienne est plus diplômée et plus riche que la moyenne des Américains (1) ; les joueurs nationaux, à une écrasante majorité des noirs, gagnent des millions, mais cela ne compte pas : les marxistes ont besoin de la misère, et ils n’hésitent pas à la fabriquer, afin de créer le ressentiment, pour ensuite s’imposer comme les sauveurs du peuple exploité. Ajoutez une dose de racisme pour exacerber le sentiment de victimisation, et les conditions pour un parfait ouragan socialiste sont remplies. Sur du vent, sur du mensonge.
  • La violence policière anti-Noirs continue de se produire aux États-Unis sans que les responsables aient à rendre des comptes.

    Dreuz a produit les vrais chiffres de la violence policière anti-noire. Elle est infime, moins de 10 Noirs non-armés ont été tués par des policiers en 2019, et ils étaient tous en train de tenter d’agresser des policiers. Dans le même temps, des milliers de Noirs sont tués chaque année par d’autres Noirs à Chicago, dans le silence total de BLM, qui se contrefiche donc de la violence anti-noire, et de la vie des Noirs.
  • Cherche à redistribuer les fonds de la ville et de l’État pour apporter des ressources aux communautés noires afin de favoriser l’autodétermination et la sensibilisation par l’éducation, l’esprit d’entreprise, l’accession à la propriété et les moyens d’inverser les disparités économiques entre les générations.

    Dreuz : le mot est lâché sans complexe et l’utopie communiste destructrice, anti-nature, qui n’a apporté que la misère et l’échec partout où elle a été tentée, a été votée : prendre l’argent des uns pour le donner aux autres. L’argent de ceux qui l’ont mérité pour le donner à ceux qui n’ont rien fait pour s’élever dans la société. Résultat, ceux qui ont l’argent fuient l’Etat, naturellement.
  • Comment veulent-ils achever tout cela à l’école ? En « Mettant fin à la tolérance zéro en matière de discipline dans les écoles, parce que la discipline est un signe de « racisme systémique ».

    Dreuz : si je lis bien, ils sont en train de tenir des propos racistes en affirmant que les étudiants noirs ne respectent pas la discipline.

Une gestion destructrice et mortelle du coronavirus…

  • Avec le confinement arbitraire, irréfléchi et incohérent, 87 % des bars et restaurants de New York ne peuvent plus payer leur loyer. Pour toute personne familière avec la ville, c’est un cataclysme.
  • Le taux de mortalité dû au coronavirus – pardon – à la gestion du coronavirus par le duo infernal De Blasio/Cuomo, est le plus élevé au monde : 1574 morts par million d’habitants en Belgique, 908 en France, et l’Etat de New-York ? 1848 morts par million d’habitants.

Et puis il y a l’explosion de la violence depuis les émeutes pour George Floyd et le définancement de la police …

Dans le détail, le département de police de la ville de New York a publié (3) les statistiques de la criminalité pour novembre :

  • Les crimes commis avec des armes à feu à New York ont atteint leur plus haut niveau en 14 ans.
  • Près de 90 % des suspects de crimes commis avec des armes à feu sont de retour dans les rues, merci à George Soros, qui a injecté des sommes importantes pour faire élire un procureur d’extrême gauche qui refuse d’appliquer la loi, ce qui, selon la police de New York, a provoqué une
  • flambée historique de fusillades qui ont fait plus de 1 756 morts ou blessés.
  • Environ 3.345 des 3.793 personnes arrêtées entre le 1er janvier et le 30 novembre pour des crimes commis avec des armes à feu ont été relâchées. Seuls 450 restent en prison, a déclaré la police de New York au Post.
  • Le nombre de fusillades a grimpé à 1 433.

    Dreuz : le terme fusillade est trompeur, parce que la plupart du temps, si les auteurs n’ont pas tué leurs victimes, ce n’est que parce qu’ils n’avaient pas une assez bonne maîtrise de leurs armes, pas parce qu’ils ne voulaient que les blesser.

« J’aimerais avoir de meilleures nouvelles sur la violence armée en particulier, a déclaré Dermot Shea, commissaire de police de New York. Nous allons terminer l’année sur un record depuis 14 ans. Cette année a été une année comme aucune autre. Nous avons eu neuf fusillades rien qu’hier. L’année dernière, cela aurait été sur une semaine entière.

Nous avons fait un nombre stupéfiant d’arrestations [de personnes] pour des crimes par arme à feu, et nous avons retiré les armes aux criminels […] mais trois jours plus tard, quatre jours plus tard, ces mêmes individus sont de retour dans les rues et ils commettent encore plus de violence par arme. »

Comme l’a rapporté le New York Post (4) :

  • Sur les 3 793 personnes arrêtées au cours des 11 premiers mois de l’année pour usages d’armes à feu, 247 d’entre elles ont été arrêtées pour de nouveaux crimes dans les 60 jours.
  • 24 autres sont suspectées d’avoir commis un second crime dans les 60 jours.
  • 32 de ces 247 personnes sont actuellement en prison.

Alors pourquoi cette folie se produit-elle ?

Hélas, vous en France connaissez la réponse : le maire de la ville, Bill de Blasio, est un communiste, et il considère que les criminels sont les vraies victimes de la société, tandis que les riches sont les bandits qui se sont enrichis sur le dos des pauvres.

Mais ce n’est pas la vraie raison. La vraie raison est que les New-Yorkais sont les responsables de la situation. C’est eux qui ont élu et réélu leurs délirants dirigeants. Comme on fait son lit on se couche.

Résultat…

En 2019, 300 personnes quittaient New York chaque jour (5). Le chiffre a depuis explosé. 300 000 personnes de plus sont parties depuis le confinement (6), perçu à juste raison comme l’ivresse du pouvoir entre les mains de politiciens qui en ont soif.

Le coût de la vie, l’écroulement des infrastructures, les taux d’imposition exorbitants, et maintenant le confinement, l’explosion de la violence et le lavage de cerveau des élèves des écoles : la coupe est pleine.

Nous autres aux Etats-Unis avons une culture très pragmatique : si nous payons des taxes très élevées, nous voulons en avoir pour notre argent en retour. Si nous voyons que notre argent ne nous profite pas, nous partons. C’est un problème majeur pour les résidents de New York.

Les rues de NYC sont encombrées de déchets, de travaux qui ne se terminent jamais, de poubelles pas ramassées, et elles sont sales. Il y a des sans-abri un peu partout, avec des symptômes de problèmes mentaux ou physiques graves mais non traités – le maire veut leur offrir un logement alors qu’ils ont besoin d’être désintoxiqués de la drogue et de l’alcool.

Alors les gens prennent leurs cliques et leurs claques et fuient vers des horizons plus doux. Les données montrent que de nombreux New-Yorkais se rendent dans d’autres parties de l’État en dehors de New-York, ou émigrent vers des États voisins, notamment le New Jersey et le Connecticut. Près de 10 % vont en Floride.

Et parmi ceux qui prennent leurs jambes à leur cou, les plus riches sont ceux qui courent le plus vite. D’après Reuters (7), les habitants les plus riches de New York fuient la ville en emportant avec eux 34 milliards de dollars d’impôts locaux (sans compter les coûts collatéraux.

Et qui prend leur place ? Les personnes à faibles revenus. Je vous laisse imaginer comment Black Lives Matter va faire pour redistribuer l’argent qui s’est évaporé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.ozy.com/around-the-world/the-most-successful-ethnic-group-in-the-u-s-may-surprise-you/86885/
  2. https://morecaucusnyc.org/2020/11/16/wed-11-18-vote-yes-on-the-black-lives-matter-at-schools-resolution-at-the-uft-delegates-assembly/
  3. https://redstate.com/mike_miller/2020/12/13/meanwhile-nearly-90-percent-of-suspects-charge-with-gun-crimes-in-nyc-release-as-shooting-continue-to-soar-n293804
  4. https://nypost.com/2020/12/12/nyc-has-freed-more-than-3k-gun-suspects-in-2020-as-shootings-rise/?utm_campaign=SocialFlow&utm_medium=SocialFlow&utm_source=NYPTwitter
  5. https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-08-29/new-york-city-metro-area-exodus-soars-to-277-people-every-day
  6. https://wallstreetwindow.com/2020/11/new-yorkers-are-abandoning-the-big-apple-in-droves-despite-cheaper-rent-report-shows-hannah-cox-11-30-2020/
  7. https://www.reuters.com/article/usa-economy-nyc/fleeing-new-yorkers-resulted-in-an-estimated-34-billion-in-lost-income-study-idUSKBN28P1Q8?il=0

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz