Publié par Manuel Gomez le 23 décembre 2020

Il est fort regrettable qu’en 132 années de colonisation, la France n’ait pas suffisamment enseigné la langue française aux Arabes algériens car, apparemment, ils ne la comprennent pas très bien. 

Pourtant cela paraît très clair : la législation française, n’en déplaise à l’Algérie et à son représentant, l’historien Abdelmadjid Chikhi, stipule que les Archives publiques « sont inaliénables et imprescriptibles », même si ce dossier, objet des négociations, « n’est pas encore clos ». 

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

L’historien algérien va plus loin, il dénonce des « entraves » dans son travail et cela l’empêche de commencer sa collaboration avec Benjamin Stora (Macron le lui a offert le Stora, pour représenter la France, il devrait se réjouir car, comme cadeau, il ne pouvait pas espérer mieux !) 

Toujours selon lui, il existerait, dans la société française, des associations actives qui clament « que nous avons volé l’Algérie à la France, et cela c’est inconcevable ! » 

J’ignore quelles sont ces associations actives mais, si c’est le cas, elles se trompent totalement car « vous n’avez pas volé l’Algérie à la France, ce territoire, qui ne s’appelait pas encore l’Algérie, vous l’avez volé aux Berbères, il y a de cela plusieurs siècles, et vous ne l’avez pas volé à la France car c’est la France, et De Gaulle, qui vous ont offert l’Algérie sur un plateau, à Evian ». 

Pour Abdelmadjid Chikhi et « son » Algérie, en ce qui concerne ces archives : « la question est immuable et le passé ne saurait être effacé ou oublié ». Apparemment, ce passé est effacé et oublié depuis bien longtemps par ces millions de jeunes Algériens qui s’installent en France, le pays colonisateur et criminel, et se moquent totalement des archives et de savoir « par qui a été volée l’Algérie ». 

L’un de vos compatriotes, « l’universitaire » Seddik Larkeche, ne réclame pas des archives, mais 100 milliards, que la France devrait à l’Algérie, « pour les crimes commis au cours des 132 années de colonisation barbare ». 

Je lui ai répondu par une simple soustraction : 100 milliards ôtés des 500 milliards que vous nous devez, pour l’Algérie, que nous avons fondé et construite tout au long de ces 132 années, reste 400 milliards en notre faveur. 

Je suis persuadé que ni vous, ni Benjamin Stora, ne saurez être d’accord, n’est-ce pas ? 

En revanche, si à la place des archives vous nous réclamiez le retour des centaines de milliers d’Algériens clandestins qui, actuellement, circulent librement en France, nous n’hésiterions pas à vous les expédier, même contre leur gré car, et cela, semble-t-il, est le cas : personne n’en veut de « votre » Algérie, à part, peut-être, les Chinois et les Russes, pour vous exploiter en toute sérénité « et sans crimes contre l’humanité ». 

Souvenez-vous des paroles de quelques Algériens aujourd’hui disparus :  

Ferhat Abbas : « L’héritage de la France était magnifique. Je ne mourrai pas pour la patrie algérienne parce que cette patrie n’existe pas. L’œuvre de la France ici est admirable ». 

Mouloud Feraoun : « Quand l’Algérie vivra, je souhaite qu’elle se souvienne de la France et de tout ce qu’elle lui doit ! » 

Hocine Aït Ahmed : « Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques et stratégiques, des crimes de guerre envers des civils innocents, dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens ». 

A l’occasion, parlez-en avec Stora, Abdelmadjid Chikhri ! 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

(Source : le quotidien algérien El Watan)

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

11
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz