Publié par Gaia - Dreuz le 6 décembre 2020

Source : Laprovence

La loi est dure mais c’est la loi.

Est-ce cette maxime qui a poussé le tribunal de police de Vesoul, en Haute-Saône, à condamner ce vendredi une femme de 73 ans qui avait pris une amende parce que son attestation (en avril 2020) de déplacement n’était pas à la bonne date. Le tribunal n’a-t-il pas pris en compte le fait que cette personne est atteinte de la maladie d’alzheimer ?

En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’elle a dû payer, au grand dam de sa fille qui s’est battue pour elle, une amende majorée : 166 euros, rapporte le site de France Bleu Vesoul.Sa maladie neurologique et le fait qu’elle soit suivie par un spécialiste depuis cinq ans ne constituaient donc pas des circonstances atténuantes (sic).

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading