Publié par Team 100 jours le 22 décembre 2020

Jeudi 3 décembre

  • 22h40 : le témoin observateur des élections de Georgie est une infirmière. Ce qu’elle déclare avec passion est ce qu’on a entendu partout :

ces bulletins de vote en papier n’étaient pas protégés. Je me fiche que vous soyez Démocrate, ou Républicain ou que vous votiez pour Mini Mouse. Quand votre urine [elle fait référence aux tests d’urine dans son métier] est mieux protégée que votre vote, le processus est vicié.

  • 22h28 : Témoin : Le nombre de votes frauduleux tabulés du comté de Fulton après que tous les observateurs aient été contraints de partir dépasse les 18 000.
https://twitter.com/kylenabecker/status/1334585981299806208
  • 22h22 : Pendant l’audience de Georgie, un analyste témoigne que :
    • 2.056 criminels ont voté illégalement
    • 66 248 jeunes de moins de 18 ans ont voté
    • 2 423 n’étaient pas inscrits sur les listes électorales
    • 1 043 ont utilisé une boîte postale (ce qui est illégal)
    • 4 926 votes après la date limite
    • 10 315 personnes sont mortes avant l’élection
    • 395 ont voté dans deux Etats
    • 15 700 ont déménagé hors de l’État
    • 40 279 ont changé de comté et ne se sont pas réinscrits
  • 22h20 : Le directeur du renseignement national John Ratcliffe demande que Biden laisse l’enquête russe suivre son cours…
  • 22h04 : Le directeur du renseignement national, John Ratcliffe, a déclaré que Biden et Harris reçoivent désormais des briefings complets sur la sécurité avec « tous les mêmes renseignements » que le président Trump.

« Nous avons répondu à toutes leurs demandes, »

  • 22h00 : Lors de l’audition d’aujourd’hui en Géorgie, un agent électorale avec 20 ans d’expérience a déclaré que le système de Dominion était connecté à internet. Elle a dit que quelqu’un avait même accédé à sa tablette à distance. Ses tablettes de vote étaient connectés à Internet et le jour du scrutin, elle a dû donner au Dominion un accès à distance pour qu’ils puissent corriger un bug.

    Un autre témoin à l’audience affirme qu’un entrepôt géré par Dominion imprimait des bulletins « test ». Elle l’a signalé au secrétaire d’État géorgien en vain. Selon elle, il n’y avait aucun moyen de faire la différence entre un bulletin de vote légal et un bulletin de vote test.
  • 21h52 : L’équipe juridique de Trump a présenté des images de surveillance compromettantes (celles que nous vous avons dévoilées à 19h57) lors de l’audience de l’assemblée législative de l’État de Géorgie. Ces images montrent des employés chargés de compter les bulletins de vote qui expulsent les observateurs tard le soir du scrutin avant de sortir des valises remplies de bulletins.
  • 21h45 : Un législateur du Missouri demande au procureur général Schmitt de poursuivre Dominion pour taxes impayées et exiger la divulgation du code source des logiciels (les taxes, elles seront payées, le code source, je doute très fortement)
  • 19h57 : Des images vidéo de Géorgie montrent des valises remplies de bulletins de vote tirés de sous une table APRÈS que les superviseurs aient dit aux travailleurs électoraux de quitter la salle et que 4 personnes soient restées pour continuer à compter les votes :
https://twitter.com/TeamTrump/status/1334569329334083586
  • 19h33 : un journaliste demande au président Trump s’il a encore confiance dans son ministre de la Justice William Barr (qui n’a pas bougé le petit doigt concernant les multiples accusations de fraude électorale). Voici la réponse du président (très honnêtement, la passivité du président est difficile à comprendre. Il est le chef du département de la Justice, le patron de Barr et du FBI. Il devrait imposer qu’ils s’activent, et les virer manu-militari s’ils ne s’exécutent pas. Et je suis sûr qu’un Tom Fitton de Judicial Watch ferait un meilleur travail en 2 jours que le FBI en 6 mois (il l’a prouvé en ayant exposé plus de corruption dans le dossier russe que le FBI, le Département de la Justice, les commissions d’enquête du sénat et les médias en 3 ans) :
  • 19h30 : La Cour suprême donne une victoire temporaire aux églises de Californie contre les restrictions imposées par le gouverneur Newsom : il ne peut pas suspendre la Constitution au nom du coronavirus.
  • 19h26 : ça sent mauvais : Près d’un million de demandes de votes par procuration ou par correspondance ont été demandés pour les deux scrutins du Sénat américain du 5 janvier prochain en Géorgie. Le nombre de demandes a augmenté de plusieurs dizaines de milliers en quelques jours seulement. Fraude fraude fraude.
  • 19h21 : Les avocats de Donald Trump viennent de déposer une requête au tribunal pour contester les résultats des élections dans le comté de Fulton, en Géorgie.
  • 16h48 : Un audit de 1 440 votes par correspondance au Nevada suggère que 2 % des bulletins ont été déposés au nom d’électeurs qui n’ont jamais reçu de bulletin par la poste et 1 % au nom d’électeurs qui ont déclaré ne pas avoir voté.
  • 16h00 : Suivez en direct sur Dreuz l’audition du comité de surveillance de la Géorgie sur la fraude électorale :
  • 14h51 : Jessy Jacob, employé de la ville de Detroit, apporte un témoignage explosif sur la fraude électorale à l’assemblée législative du Michigan. Il affirme qu’elle et d’autres employés du bureau de vote ont reçu pour instruction d’antidater les bulletins de vote et d’ignorer les contrôles d’identité des électeurs.
  • 14h48 : Dans son procès contre la Commission électorale du Wisconsin, Trump demande à la Cour fédérale des États-Unis de constater les violations de la Constitution par les défendeurs et d’envoyer l’affaire devant l’Assemblée législative du Wisconsin pour obtenir réparation.
  • 07h07 : Une entreprise liée à Joe Biden a supprimé de son site internet toutes les traces de ses liens d’affaire avec la Chine.

    La société de conseil WestExec Advisors de Washington, D.C., cofondée par Antony Blinken, que Biden (ou la Chine) veut au poste de secrétaire d’État, a retiré de son site web tous les détails de ses activités liées à la Chine, pour faire oublier les dangers de conflit d’intérêt.

Rattrapage des derniers événements (un problème technique connu sous le nom de « intervenant 1 : cruel besoin de sommeil + intervenant 2 : rhume », nous a empêché de maintenir le fil à jour. Coici ce qu’il faut retenir des dernières heures :

  • Le président Trump a intenté un procès contre la Commission électorale du Wisconsin en sa qualité personnelle de candidat à la réélection.
  • Une enquête sur un échantillon de 100 bulletins de vote en Arizona révèle que 3 % des bulletins frauduleux ont été donnés à Joe Biden. En conclusion, un audit sur un nombre plus important est accordé.
    • D’abord, Le GOP a intenté un procès en Arizona pour vérifier un échantillon de 100 bulletins de vote afin de prouver qu’il y avait eu une fraude électorale massive.
    • Au nom de la transparence, un juge a décidé de leur accorder ce test, et d’ordonner un examen de 100 bulletins de vote aléatoires pour voir s’il y avait eu fraude en Arizona.
    • Le test a révélé qu’un bulletin de vote a été changé de Trump à Biden, et un autre a été complètement retiré au président Trump.
    • Cela représente une marge de fraude de 3 % en faveur de Biden (2 votes retirés à Trump et un ajouté à Biden).
    • Rapporté à la taille de l’Etat – ce qui est un raisonnement certes stupide, environ 90 000 voix vont à Trump (il est à 11 000 voix derrière Biden).
    • Avec ce test, le GOP a reçu l’autorisation de faire un test sur un échantillon beaucoup plus important.
  • Un employé de postes, l’USPS, vient de déclarer sous serment lors d’une conférence de presse avoir transporté des centaines de milliers de bulletins de vote préremplis depuis New York vers la Pennsylvanie.

    « J’ai transporté des bulletins de vote déjà remplis de NY à la Pennsylvanie – j’ai donc décidé de parler », a déclaré lors d’une conférence de presse un chauffeur de camion sous contrat avec l’USPS qui a eu une crise de conscience, après avoir transporté 288 000 bulletins de vote frauduleux de New York à la Pennsylvanie.

    Cela s’est produit le 21 octobre, a déclaré le lanceur d’alerte lors d’une conférence de presse pour la société Thomas More, une organisation nationale de contentieux constitutionnel.

    L’ancien procureur général du Kansas Phil Kline a déclaré que « 130 000 à 280 000 bulletins de vote remplis pour les élections générales de 2020 ont été expédiés de Bethpage, NY, à Lancaster, PA, où ces bulletins et la remorque dans laquelle ils ont été expédiés ont disparu ».

    Le chauffeur du camion, Jesse Morgan, était présent à la conférence de presse et a parlé pendant 9 minutes de son incroyable histoire.
  • Matt Gaetz, membre du Congrès des Etats-Unis annonce que le Congrès américain veut examiner les irrégularités électorales :

J’ai parlé aujourd’hui avec des Républicains à la Chambre des représentants et au Sénat. Ils veulent examiner les irrégularités de vote et forcer un débat au Congrès sur l’acceptation ou non des grands électeurs des États où ces irrégularités existent. Rien n’est exclu.

  • Nombre de juges confirmés par Donald Trump et le sénat à ce jour :
    • 3 juges à la Cour suprême.
    • 53 juges des tribunaux de première instance et cours d’appels régionales (circuit court).
    • 172 juges fédéraux (district court) ou de tribunaux de commerce.
    • soit un total de 228 juges.
  • Pour l’élection vitale du 5 janvier en Georgie, où deux sièges au sénat sont en jeu, et peuvent conserver ou faire perdre la majorité aux Républicains, le GOP s’est engagé à dépenser au moins 20 millions de dollars et plus de 500 employés rémunérés sur le terrain.
  • 40,239 vote illégaux découverts en Georgie par un expert en conflits électoraux auprès des tribunaux.

    Mark Davis, président de Data Productions, Inc. et expert dans cinq affaires judiciaires concernant des litiges électoraux, a constaté que 40 239 personnes avaient déménagé d’un comté à l’autre plus de 30 jours avant l’élection, et avaient voté dans leur ancien comté, ce qui est illégal selon la loi géorgienne.

    Ces 40 239 personnes qui ont voté n’ont pas enregistré leur nouvelle adresse à temps pour voter dans leur nouveau comté, et selon la loi, elles ne peuvent pas voter dans l’un ou l’autre comté tant qu’elles ne l’ont pas fait.

    Ces 40 239 votes illégaux, si leur illégalité est confirmée par le tribunal, représentent plus du triple de la marge actuelle de Joe Biden, qui a environ 12 000 votes d’avance sur le président Donald Trump.

    Le même expert a également trouvé plus de 10 000 personnes qui ont voté aux élections de 2020 et qui ne vivent plus dans l’État, ce qui est également illégal – à condition qu’un juge l’accepte.
  • Un groupe progressiste lié à la candidate Démocrate Stacey Abrams, qui a perdu la course au poste de gouverneur, fait l’objet d’une enquête pour avoir cherché des « résidents hors de l’État » et des « personnes décédées » pour voter lors des prochaines élections spéciales sénatoriales du 5 janvier et renverser la majorité au sénat.
  • Le président Donald Trump, dans un discours préenregistré, a fait valoir que des intérêts bien ancrés ne veulent pas qu’il reste président, suggérant que des fraudes électorales ont été commises à travers les États-Unis pour s’assurer qu’il perde.

« C’est peut-être le discours le plus important que j’ai jamais prononcé », a-t-il déclaré dans la vidéo publiée sur les médias sociaux, en faisant référence à l’élection « ridiculement longue » du 3 novembre.

Les Démocrates et l’équipe de l’ancien vice-président Joe Biden ont tous deux « agi comme s’ils savaient déjà quel serait le résultat », a-t-il déclaré.

« Tout cela était très, très étrange », a ajouté le président, notant que le profil bas de Joe Biden pendant la campagne était inhabituel.

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1334240039639937026?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1334240039639937026%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=safari-reader%3A%2F%2Fwww.theepochtimes.com%2Ftrump-democrats-were-acting-like-they-already-knew-election-outcome_3602602.html%3Futm_source%3Dparler

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz