Publié par Team 100 jours le 22 décembre 2020

Mercredi 2 décembre

  • 21h33 : Project Veritas vient de publier son enregistrement piraté où le président de CNN décide de censurer le scandale de corruption révélé par l’ordinateur portable de Hunter Biden. Voici l’enregistrement :
  • 21h15 : Mo Brooks, représentant des Républicains d’Alabama, prévoit de contester les votes du Collège électoral le 6 janvier, lorsque le Congrès devrait certifier le Démocrate Joe Biden comme vainqueur de la course à la présidence en 2020.

    Mo Brooks a fait part de son plan à ses collègues de la Chambre et pourrait suivre sans le soutien des Républicains du Sénat, selon Politico.
  • 20h15 : La Cour suprême de Pennsylvanie a donné raison au gouverneur et au secrétaire d’Etat, et a rejeté la demande de bloquer la certification des élections et le rejet des votes par correspondance. L’argument est solide et il nous était apparu : la loi inconstitutionnelle a été votée il y a un an, et les plaignants ont attendu plus d’un an pour la contester, ce que la Cour suprême a rejeté comme étant un délai non-raisonnable en la matière alors que des millions d’électeurs ont voté.

    En réaction, les plaignants Républicains viennent de contester cette décision devant la Cour suprême des Etats-Unis. Ils demandent qu’elle interdise au gouverneur de certifier les élections et de prendre aucune décision consistant à finaliser les élections.
  • 20h00 : conférence de presse de Sidney Powell et Lin Wood en direct sur Dreuz :
https://www.youtube.com/watch?v=Vs1r_eXuspM
  • 17h01 : Le GOP de l’Arizona annonce avoir découvert 100 bulletins de vote en double, dont deux votes altérés et retirés au Président. Il faut trouver cent fois cela pour renverser l’élection, que Biden a remporté avec 10,457 voix.
  • 16h56 : Justin Hart, un expert data, a déclaré que les données de tabulation des votes dans les États clés montrent des « anomalies significatives » qui ont tendance à toujours pencher en faveur de Joe Biden.

« Pour une raison inconnue, toutes les erreurs ont tendance aller à contre Trump. Et la raison n’est pas claire », a déclaré Hart.

  • 16h53 : Le responsable du comté de Gwinnett admet avoir pris des données du système de gestion des élections, les avoir branchées sur un ordinateur portable, puis les avoir filtrées avec Excel. Cela permet de contourner les règles selon lesquelles les logiciels externes ne sont pas autorisés sur les machines électorales.

    Et maintenant, du matériel informatique est emporté de ce centre de vote…
  • 16h50 : vous pouvez suivre la conférence de presse de Sidney Powell et Lin Wood à 20h ce soir, en direct sur Dreuz :
  • 16h44 : Procès du Nevada : l’équipe de Trump va présenter au tribunal plus de 40 000 personnes qui ont voté deux fois. 33,996 voix séparent les deux candidats. Si les votes sont corrigés, Trump remporte cet Etat.
  • 16h39 : Du matériel informatique a été chargé dans un camion au centre de vote et d’élections du comté de Gwinnett, en Georgie, en violation d’un ordre du tribunal.
https://twitter.com/CodeMonkeyZ/status/1334008012286029825
  • 16h29 : Vous pourrez suivre sur Dreuz en direct l’audience publique sur la fraude électorale dans le Michigan. Rudy Giuliani s’exprimera devant la Chambre des représentants du Michigan. C’est à minuit heure française :
  • 15h08 : 288 000 bulletins de vote ont « disparu » à Lancaster, en Pennsylvanie, après avoir été transportés par camion depuis New York, selon Phill Kline, ancien procureur général et directeur du groupe juridique Thomas More Society’s Amistad Project.
  • 14h41 : l’équipe juridique de Trump engage un nouveau procès dans le Wisconsin pour faire annuler plus de 220,000 votes.

    La campagne Trump vient d’intenter un procès dans le Wisconsin, au motif que la procédure de vote par correspondance était irrégulière.

    Le procès vise à disqualifier plus de 221 000 bulletins de vote dans les deux comtés les plus Démocrates de l’État.

    Le procès a lieu après que l’État ait terminé son recomptage partiel et que le gouvernement du Wisconsin, Tony Evers, ait officiellement certifié lundi soir que Joe Biden était le vainqueur de l’État.
  • 11h47 : message de Rudy Giuliani :

Je veux que vous sachiez tous que j’ai une équipe incroyable qui se bat chaque jour pour dénoncer le vol flagrant de la présidence de notre grand pays.

Nous avons tous le sentiment que nous le faisons pour sauver notre droit de vote mais aussi pour mettre fin à l’assaut des Démocrates contre la liberté d’expression et le libre exercice de la religion.

  • 11h46 : Le président Trump menace de bloquer le budget de la Défense si l’article 230 qui protège les GAFA n’est pas annulé. La proposition compte désormais 21 parrains.
  • 11h44 : La commission du Sénat de Georgie va également tenir des audiences sur les processus électoraux.
  • 11h43 : Le sénateur Cruz implore publiquement la Cour suprême d’entendre la contestation des élections de Pennsylvanie.
  • 11h39 : Philip Kline, ancien procureur général du Kansas, révèle que des bulletins de vote qui ont été comptés en Pennsylvanie ont été expédiés en vrac depuis New York.
  • 09h59 : La commission de surveillance du Sénat du Michigan de mardi a révélé que des agents Démocrates du Michigan et de Géorgie ont falsifié des bulletins de vote militaires – Les nouveaux bulletins remplis étaient marqués à 100% pour Joe Biden.
  • 07h25 : l’incident du communiqué de presse d’Associated Press rapportant les propos du ministre Barr est significatif et très grave.

    C’était une Fake News au plus haut niveau, et elle a touché sa cible en pleine bagarre judiciaire et devant l’opinion. Elle était destinée à semer la division au sein même de l’administration Trump, elle était destinée à tromper le président et ses équipes, et ça a marché. Cela veut dire que même les membres des équipes de Trump et ses avocats sont vulnérables à la désinformation, alors qu’ils sont en première ligne pour dénoncer et observer les Fake News.

    Le procureur général Barr a corrigée les propos rapportés par les médias : il n’a pas déclaré qu’il n’y a pas de preuves de fraude électorale.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz