Publié par Team 100 jours le 22 décembre 2020

Vendredi 18 décembre

  • 22h01 : Le conseil des superviseurs du comté de Maricopa ne se conformera pas aux citations à comparaître pour remettre les machines de Dominion à une expertise informatique. Au lieu de cela, ils déposent une plainte devant la Cour supérieure. Qu’ont-ils à cacher ? Aucun média ne souhaite le savoir.
  • 21h59 : Bridget Thorne et Susan Voyles, deux employées électorales de Géorgie qui ont émis des doutes sur l’honnêteté des élections, sont licenciées.
  • 21h27 : La Cour suprême des États-Unis a rejeté un procès visant à bloquer le projet du président Trump d’exclure du recensement les immigrants vivant illégalement aux États-Unis lorsque les sièges au Congrès seront répartis entre les États l’année prochaine.
  • 21h14 : Le conseil des autorités de surveillance est ajourné.
  • 21h12 : Les responsables des élections du comté de Maricopa refusent de se conformer à toutes les assignations émises par le Sénat de l’État tant qu’un litige est en cours.
  • 21h09 : Le conseil vote à 4 contre 1 pour approuver une motion à la Cour supérieure et une lettre de réponse à la présidente du Sénat, Karen Fann.
  • 21h08 : Les superviseurs du comté de Maricopa VOTENT pour porter devant les tribunaux les audits de citation à comparaître liés aux élections législatives de l’Arizona.
  • 20h01 : Suivez sur Dreuz en direct le conseil des superviseurs du comté de Maricopa, en Arizona, concernant les citations à comparaître émises par l’assemblée législative de l’État au sujet d’irrégularités de vote.
  • 19h50 : La Cour suprême retarde délibérément et ralentit les pétitions d’urgence de Sidney Powell – Les réponses des États ne sont pas attendues avant le 14 janvier
  • 07h42 : L’avocat Lin Wood défie les dirigeants de Georgie corrompus :

Désolé, secrétaire d’État de Georgie Jordy Fuchs, gouverneur de Géorgie Brian Kemp, lieutenant-gouverneur de Géorgie Geoffrey Duncan, le haut responsable des élections de Géorgie Gabriel Sterling, « We The People », ne vous faisons PAS confiance. Et pour de bonnes raisons.

Effectuez un audit complet de signature par un cabinet externe et objectif. Assez de combines.

  • 07h37 : Rudy Giuliani vient de déclarer que « Joe [Biden] est à la tête de la conspiration Rico [la loi Rico sert à faire tomber les réseaux mafieux quand les sous-fifres protègent les parrains] qui dure depuis 30 ans. Hunter est le bouc émissaire.
    Giuliani a suggéré à Trump qu’il le nomme conseiller spécial afin d’enquêter sur la corruption de Joe Biden, et a déclaré avoir assez de preuves pour le faire tomber.
    Problème, Donald Trump ne se montre pas à la hauteur sur ce dossier, car il a jusqu’à présent fait la sourde oreille à cette demande, comme il a refusé, début 2016, de continuer les poursuites pénales contre Hillary Clinton lorsque ses partisans chantaient « lock her up » dans les meeting politiques.
  • 07h27 : La porte-parole de la Maison-Blanche McEnany a déclaré que « le président Trump ne concédera pas la victoire à Biden » en raison de la fraude massive (exactement ce que Dreuz a anticipé) et « est toujours impliqué dans des poursuites judiciaires contestant la fraude électorale ». Dreuz pense que Trump n’assistera probablement pas non plus à la cérémonie d’inauguration de Biden, car ce serait reconnaître sa victoire, qui a été volée, et Dreuz est certain, en revanche, que Trump quittera la Maison-Blanche dignement. De la même manière, Dreuz n’est pas du tout certain, comme beaucoup le demandent, que Trump organisera un grand meeting politique le jour de l’inauguration.
  • 06h05 : Une citation qui en ce moment fait très mal, du grand penseur conservateur Thomas Sowell :

Peu importe les droits que vous avez en vertu de la Constitution, si le gouvernement peut vous punir pour avoir exercé ces droits.

Peu importe les limites que la Constitution impose au pouvoir des fonctionnaires, s’ils peuvent les dépasser sans conséquence négative.

  • 05h34 : le gouverneur de Georgie Brian Kemp, qui refuse d’accorder un examen complet et honnête des bulletins de vote et des machines Dominion de son Etat, a selon le site de gauche Axios reçu des menaces contre sa vie et contre sa famille de la part de militants pro-Trump.
  • 05h03 : le milliardaire Big Tech Patrick Byrne explique comment selon lui la Chine a participé à la fraude électorale, et comment la victoire se réduit en réalité à 6 comtés dans toute la nation :

« Il y a six comtés que vous devez voler [pour gagner]. Si vous volez ces six comtés à travers le pays, cela fait basculer les six États dans lesquels ils se trouvent, ce qui fait basculer les votes du collège électoral qui les accompagnent, ce qui fait basculer la nation.

Vous devez prendre ces six places et tricher comme un fou. »

  • 04h45 : un procès intenté par Sidney Powell et Lin Wood contenant un audit informatique des machines Dominion du comté d’Antrim, dans le Michigan dont Dreuz a parlé, est parvenu à la Cour suprême et est en cours d’examen.
  • 04h34 : Sidney Powell retweet un appel désespéré à Trump : « Mettez les machines [Dominion] sous scellés MR le Président ». Vous noterez que c’est exactement une des erreurs que Dreuz a notez que Trump a faite, de ne pas faire confisquer toutes les machines des Etats clés pour les faire expertiser.
  • 04h13 : dans une conversation qui a été révélée par l’avocat Tim Wood, le juge à la Cour suprême John Roberts (c’est à cause de lui qu’Obamacare est passé, et c’est lui qui constamment, en disant vouloir éviter de rendre des jugements politiques, prend précisément des décisions politiques) Roberts donc, aurait déclaré au juge Stephen Breyer « qu’il ferait ce qu’il faut pour que ce fils de pute ne soit jamais réélu ».
https://twitter.com/kylenabecker/status/1339647634550779906
  • 04h00 : un sondage Gallup comparant 2005 à 2012 montre que les Républicains ont perdu confiance dans le juge Roberts et la Cour suprême. Et l’effet de vase communiquant a joué, maintenant ce sont les Démocrates qui ont des opinions positives à leurs sujets.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz