Publié par Team 100 jours le 22 décembre 2020

Samedi 12 décembre

  • 16h23 : Rudy Giuliani lance des actions en justice dans presque tous les États où se sont produites les fraudes. Les procès sont calqués sur celui du Texas – qui, explique Giuliani, a été rejetée par le SCOTUS pour « absence de qualité pour agir » et non pour « absence de mérite ».
  • 11h40 : Trump réagit à la défaite devant la Cour suprême : « Continuez le combat ! Le président exprime sa déception face au refus des juges d’examiner la plainte du Texas, et demande aux avocats de trouver une autre stratégie.
  • 11h30 : un patient chez son médecin :
    • Docteur, c’est grave ?
    • Oui répond le spécialiste.
    • Ah bon. Mais qu’est ce que j’ai ?
    • Vous avez Biden Harris
  • 11h13 : l’avocate constitutionnelle du président Trump Jeana Ellis a posé le message suivant (elle ne dort jamais ?) :

Il est logique qu’un État n’ait pas la possibilité de contester des irrégularités de vote qui n’ont eu qu’un impact sur les élections à l’échelle de cet État. Mais lorsque des États s’associent dans un processus d’élection du président et que plusieurs États trichent, cette violation des règles a des répercussions sur l’ensemble du collège électoral.

  • 11h12 : Les dernières options de l’équipe Trump pour empêcher le coup d’état : lire ici.
  • 10h01 : Nouveau message de Sidney Powell :

Nous avons fait des dépôts d’urgence à la Cour suprême vendredi soir pour la Géorgie et le Michigan. Nous allons le faire très prochainement pour l’Arizona Wisconsin. Ces affaires soulèvent des questions constitutionnelles et prouvent une fraude massive. Nos plaignants ont qualité pour agir ».

  • 08h00 : Sidney Powell vient de déposer plainte en Arizona.
  • 07h11 : voici la copie de la réponse de Jean-Patrick Grumberg à un avocat, S Haddad, un jour avant que la Cour suprême refuse d’entendre la plainte du Texas :

Cher Stephane,

Le droit constitutionnel est une discipline très pointue, au dessus de mes connaissances. Mais il me semble que la plainte du Texas n’a pas de fondement juridique. En effet, il n’existe pas d’élection présidentielle américaine, mais 50 élections présidentielles dans 50 Etats.

  • 06h56 : Suite au refus de la Cour suprême, les avocats de l’équipe juridique du président Donald Trump, Rudy Giuliani et Jenna Ellis, ont indiqué que l’équipe envisageait d’engager des poursuites séparées devant les tribunaux de district.
  • 06h45 : La Cour suprême refuse d’entendre la plainte du Texas contre la Georgie, le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin.

    Ce que dit la Cour suprême est qu’il y ait fraude électorale systématique ou non, c’est un problème que chaque État doit résoudre dans le cadre de sa propre juridiction.

    Voici le texte de la Cour refusant d’entendre la plainte du Texas.

Vendredi 11 décembre

  • 20h21 : Rudy Giuliani se porte volontaire pour être procureur spécial et dit qu’il a suffisamment de preuves pour porter une accusation contre Joe Biden d’ici le jour de l’inauguration, le 20 janvier ! Voilà une idée légale, cohérente et courageuse.
  • 08h35 : Voilà pourquoi vous lisez Dreuz : parce que la désinformation existe dans les deux camps. Le commentateur politique conservateur Graham Allen a tweeté : « Au moins 25 États rejoindront le Texas dans cette bataille jusqu’au SCOTUS ! Que fera la Cour suprême lorsque la moitié du pays pense que vous avez triché et exige des réponses ? SCOTUS vous écoutera ! SCOTUS agira ! Trump GAGNERA ! ! »
    • 1 – il est très possible que 25 Etats rejoignent le Texas dans sa plainte devant la Cour suprême.
    • 2 – la Cour suprême – et c’est bien heureux et nous devons souhaiter que cela reste ainsi car c’est peut-être le dernier rempart de la démocratie, les autres, les médias, le ministère de la Justice, le FBI, les élections, étant tous tombés – ne plie pas devant les pressions, que ce soit les pressions politiques ou les pressions du plus grand nombre, 25 Etats. La Cour suprême juge en droit, examine la constitutionnalité des décisions des cours inférieures et des lois votées par le législateur.
    • 3 – Avec des messages trompeurs comme celui de Graham, les partisans de Trump sont implicitement encouragés à ne faire confiance dans la Cour suprême QUE si elle décide comme ils le souhaitent. Ce n’est pas une pensée conservatrice, c’est une pensée de gauche, une pensée totalitaire.
  • 07h14 : Le procureur général du Michigan et les tribunaux ont dissimulé un audit informatique des machines de vote Dominon dans un comté où 6 000 votes ont été pris à Donald Trump et donnés à Biden.
  • 06h19 : Wyoming et Ohio rejoignent la plainte du Texas à la Cour suprême contre quatre Etats aux résultats douteux.
  • 06h03 : Sur Fox News, Lou Dobbs accuse le FBI de poursuivre et harceler les témoins de fraude électorale et leurs familles.
    • 1 – Dreuz n’est pas étonné : le FBI a piégé Trump en 2016 avec le faux dossier russe.
    • 2 – Il a piégé le général Flynn et l’a fait inculper, à partir de rien : Flynn a été gracié par Trump et innocenté par les tribunaux.
    • 3 – le FBI a couvert Hillary Clinton et le scandale de son serveur d’emails pour lui éviter les poursuites pénales.
    • 4 – le FBI avait une copie du disque dur de Hunter Biden et a refusé de mener l’enquête.
    • 5 – le FBI a refusé de protéger l’intégrité des élections, n’a pas enquêté, n’a pas confisqué les machines Dominion suspectes, n’a pas interrogé les employés électoraux suspects de fraude.
    • 6 – Dreuz est étonné que l’on soit encore étonné que le FBI ne soit pas l’organisme incorruptible que l’on pensait.
  • 05h51 : journalisme neutre, éthique et indépendant : Biden et Harris nommés « personnalité de l’Année » par Time Magazine, qui ne pourrait pas expliquer pourquoi Trump et Pence n’ont pas eu cet honneur, alors que Trump, un outsider qui a battu à la fois la caste Clinton et la caste Bush, qui n’avait aucune expérience en politique, a remporté les élections. Oups ! La réponse était dans la question : c’est parce que Trump a battu le clan Clinton et Bush qu’il n’a pas été élu personnalité de l’année.
  • 05h47 : Un comité électoral de Géorgie montre que les machines Dominion permettent de frauder : cliquez pour voir la vidéo

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz