Publié par Verlaine le 15 décembre 2020

Si les stratagèmes mis en place par les Démocrates finissent par aboutir, si la justice US continue de fermer les yeux sur les failles du système électoral dénoncées par les équipes de Donald Trump, si finalement Joe Biden est déclaré vainqueur, ce que beaucoup refusent de voir, c’est la période de trouble dans laquelle va entrer l’Amérique et subséquemment, le reste du monde.

Joe Biden a essentiellement fait campagne sur le rejet de Trump avant d’exploiter dans la dernière ligne droite la crise sanitaire covid19. Peu d’Américains ont lu son programme, si tant est qu’il ait eu un, et du coup, plus on se rapproche de janvier 2021, plus la peur d’une présidence du laxisme mais surtout, de la violence ne s’installe aux USA. Qui peut un seul instant croire que les visions politiques, économiques et sociales des partisans de Bernie Sander peuvent se diluer dans le projet de Bloomberg.

En cherchant à rassembler tous les anti-Trump et non à fédérer autour de valeurs, de projets de société, Joe Biden a pris le risque de se retrouver coincé dans son propre jeu.

À quoi ressemblera la présidence Joe Biden aux USA ?

Joe Biden a exploité à fond la carte du racisme dans un pays où ce sujet est très sensible ; certes les médias l’ont aidé en cachant son désastreux bilan à la vice-présidence Obama, puisque beaucoup d’Américains ont oublié que #BlackLivesMatter a été créé sous leur mandature.

Il a clairement fait monter la victimisation des Noirs au risque de pousser les plus extrémistes d’entre eux à aller plus loin dans la surenchère racialiste. La génuflexion devenant le symbole d’une société dans laquelle baisser la culotte devant un Noir est tendance, oubliant au passage le génocide des peuples premiers, les Amérindiens.

Les Afro-Américains, avec la victoire de Joe Biden, vont se croire oints d’un pouvoir de décision, ils vont pousser le bouchon jusqu’à l’impossible, ils vont certainement vouloir rattraper ce qui n’a pas été fait sous Obama.

Qui peut croire que les Blancs qui refusent de baisser la tête se laisseront faire ?

Qui peut un seul instant penser que les Blancs vont se laisser marcher dessus par une minorité violente ?

Qui peut croire que les Américains blancs vont s’effacer pour laisser leur place aux Noirs ?

Qui peut croire qu’il y aura de moins en moins d’actes de délinquance et de bavures policières ?

Qui peut croire que parce que Trump n’est plus président, le racisme va disparaître aux USA ?

En bon politicien, vieux routier des coups bas, Joe Biden a exploité le créneau le plus dangereux politiquement, bien aidé par les médias, par la baronnie progressiste et par les GAFA’s, il a choisi de surfer sur le racisme contre les Noirs.

Joe Biden a fabriqué un monstre, avec ses amis démocrates, ils n’ont jamais accepté la victoire de Trump et ont tout fait pour nuire à sa présidence, mais à ce jeu, ils ne se sont pas rendu compte qu’ils fracturaient la société américaine.

Le monstre qu’ils ont conçu sera à la base de leur chute, pas besoin d’être Nostradamus pour deviner que les 4 années à venir seront, à n’en point douter, les plus violentes aux USA, espérons simplement que la guerre civile que certains promettent n’arrive jamais car ce pays vaut mieux que ça.

On pourra tout reprocher à Trump mais les chiffres plaident à son avantage, jamais un président US n’aura autant fait en 4 ans pour sortir le maximum de Noirs de la pauvreté.

Merci au président Donald Trump !!

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Verlaine pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz