Publié par Team 100 jours le 21 décembre 2020

Mercredi 23 décembre

  • 22h47 : une nouvelle preuve de fraude électorale émerge en Arizona.

    Une analyse du flux de données du NY Times montre une fraude avec les votes anticipés en Arizona. Cette analyse indique qu’aucun comté n’était capable de compter plus de 104 866 votes le 4 novembre à 03:03:36 (UTC). Cependant, le comté de Pima a rapporté plus de 400,000 votes à 03:00.13.98.
  • 22h41 : Une femme du New Hampshire risque jusqu’à 20 ans de prison pour avoir menacé la présidente du GOP du conseil de comté de Wayne après qu’elle ait voté contre la certification des résultats des élections de 2020.
  • 22h33 : Les emails obtenus par le FBI détaillent comment Hunter Biden a décroché un contrat de gaz ukrainien en 2014. Des mémos montrent une stratégie concertée pour tirer parti du voyage du vice-président Joe Biden à Kiev afin de conclure un accord avec Burisma Holdings.
  • 22h26 : quel scandale de déclarer ça maintenant : le secrétaire d’État de Géorgie affirme que « le vote par correspondance ouvert à tous sans limitation n’a pas de sens et invite à la fraude.
  • 22h20 : La Cour suprême évite le procès électoral de Donald Trump en Pennsylvanie en fixant la date de sa réponse au 22 janvier, soit deux jours après l’inauguration de Biden.
  • 22h10 : Le président du Sénat de l’Arizona et le président de la commission judiciaire du Sénat de l’Arizona intentent une action en justice pour demander à la Cour supérieure de l’État de forcer le comté de Maricopa à se conformer aux citations à comparaître des machines Dominion que la justice a ordonné, et qu’ils refusent de livrer.
  • 21h57 : un dernier coup de nettoyage du marécage : Trump met son veto à la loi d’autorisation de la Défense nationale de 740 milliards de dollars. Il avait menacé de le faire si la section 230 (qui protège injustement BigTech) n’était pas supprimée, et si les noms des bases militaires commémorant les figures de l’ère confédérée n’étaient pas protégés.
  • 14h52 : Karl Rove, l’ex-conseiller électoral de Trump en 2016 qui lui avait recommandé d’abandonner la campagne lorsque un enregistrement était sorti où Trump tenait des propos de salle de garde avec un journaliste, s’en prend maintenant à Michael Flynn, Sidney Powell sur les revendications électorales :

« N’importe quel idiot ayant accès à Google et aux rapports d’élection des comtés aurait pu voir que le taux de participation dans le comté de Wayne, dans le Michigan, était de 51 %, et non de 151 % », a déclaré M. Rove.

« Je veux dire que ce qu’elle [Powell] a fait pour semer la confusion auprès du président par ses singeries est incroyable », a-t-il poursuivi. « Le président a été très mal servie par cette équipe, et Powell est la plus importante ».

  • 14h47 : L’avocate Sidney Powell de nouveau repérée à la Maison Blanche.

    Sidney Powell s’est rendue à la Maison-Blanche trois fois au cours des cinq derniers jours. C’est plus que les propres avocats de Trump. On pourrait penser quelque chose d’important est en train de bouillir.
  • 14h00 : Comté de Wayne, Michigan : 174,384 bulletins de vote par procuration sans numéro d’électeur, sans vérification d’identité, donc totalement illégal. Une paille…
  • 10h24 : Les Démocrates aiment la Constitution et les droits fondamentaux – pour eux, pas pour les Républicains : des Démocrates demandent la radiation du barreau du député Matt Gaetz en raison de son soutien aux procès électoraux de Trump. Tout le monde a droit à être défendu, selon la loi – sauf Trump.
  • 10h17 : L’avocat de Trump, Rudy Giuliani, a déclaré que le défi lancé par la campagne Trump à la Cour suprême des États-Unis d’annuler trois décisions de la Cour suprême de Pennsylvanie est le premier des nombreux efforts qu’il va entreprendre d’ici le 20 janvier.

« Nous devons y aller Etat par Etat », a déclaré l’ancien maire et procureur fédéral, notant qu’une victoire en Pennsylvanie n’aurait d’impact que sur 20 votes électoraux, et Trump a besoin de retourner trois Etats.

  • 08h45 : La loi interdit au vice président Pence d’accepter des votes électoraux non certifiés par les Etats, selon le juriste constitutionnel Ivan Raiklin.
  • 08h01 : Trump accorde le pardon présidentiel à son ancien aide de campagne George Papadopoulos, injustement ciblé par le FBI d’Obama dans le faux dossier russe, et 14 autres personnes.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz