Publié par Dreuz Info le 28 décembre 2020

Apprenant que cinq pays d’Europe, Portugal, Espagne, Autriche, Luxembourg et Danemark, s’opposent au projet européen en matière d’énergie qui consiste à remplacer les centrales fossiles ou nucléaires actuelles par des centrales au gaz importé, j’ai cru que ces pays comptaient des responsables conscients de ce que ce projet de remplacement est non seulement monstrueusement coûteux mais doit décupler la pollution en Europe !

NON, j’avais mal compris. Ces pays veulent dix fois pire !! Ils veulent installer des sources d’énergie intermittente – éoliennes et photovoltaïque – et compléter par l’hydrogène…. et ceci quand on sait que nous ne possédons pas les techniques permettant de profiter des qualités de l’hydrogène, que nous ne les posséderons pas avant longtemps, comme le démontre le professeur Samuel Furfari dans sont livre aussi complet que lisible L’Utopie hydrogène.

Estimons le prix de production du kWh « vert » – éolien et photovoltaïque – sans tenir compte du prix de l’hydrogène. La situation est déjà catastrophique sans lui !

Chaque Européen a besoin de disposer de 5kW pour pouvoir assurer toutes ses formes de consommation raisonnable d’énergie.

Pour simplifier nous considérerons que 4 des 5kWh sont passés par le stade du stockage en hydrogène, stockage indispensable vu l’intermittence des sources d’énergie retenues par les cinq pays dont il est question. N’oublions pas que le « foisonnement » est un rêve et que, s’il n’y a pas de vent ou de soleil dans un de ces pays, il n’y en a guère dans le pays voisin.

Le passage par l’hydrogène entraîne au total (liquéfaction, compression, distribution, transformation, électrolyse, pile à combustible etc.…) un rendement final de l’ordre de 10 %.

De ce fait, les sources intermittentes, imprévisibles à moyen terme, doivent fournir en moyenne 1 + (4 x 10) = 41 kW à chaque citoyen. Sachant que les sources intermittentes sont disponibles à puissance nominale l’équivalent de 20 % du temps, il faut installer 41kW x 5 = 205kW de sources d’énergie intermittente par personne…

En 15 ans de vie, les sources intermittentes sont estimées 2.000€/kW nominal installé. Et nos 205kW installés représentent donc 410.000€ par Européen tous les 15 ans. Cette installation lui assure les 657.000 kWh nécessaires à tous ses besoins…. et chaque kWh aura coûté O, 60€. Ce prix est à comparer avec le prix de vente moyen actuel de 0,04€…. Il est peut-être utile de savoir que le prix de production du nucléaire en Belgique est actuellement de 0,02€ le kWh selon Engie.

Le prix attendu est donc au moins trente fois plus élevé qu’avant et ceci sans tenir compte des taxes, impôts, réseau de distribution etc.…

Rappelons que ce calcul est incomplet : il n’intègre en rien le prix de la production, gestion etc. de l’hydrogène. Des dizaines de millions de tonnes d’hydrogène devront être stockées, gérées et transformées en permanence…. Et je rappelle que nous n’avons encore aucune idée de la possibilité de ces actions, et, donc, de leur prix, prix qui s’ajoute aux 0,6€ par kWh !!

Tous les ordres de grandeur présentés ici sont peu contestables. Pourtant, cinq pays exigent cette utopie dans l’immédiat. La possibilité de cette exigence dépourvue de tout bon sens nous montre que le citoyen est parfaitement conditionné et « choisit » ses hommes politiques – totalement sous le contrôle des lobbies – sans chercher la moindre information au sujet du programme « vert » proposé par eux. Connaîtrons-nous la chute finale, la ruine de notre monde occidental, sans réagir ? Ce n’est pas possible dans ce monde où l’instruction est un droit et même un devoir !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Claude Brasseur pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading