Publié par Magali Marc le 27 décembre 2020

Le jour de Noël, lors de son podcast, Common Sense, Rudy Giuliani a fait une déclaration sensationnelle. D’abord il a énuméré les exemples familiers de fraude électorale, de désinformation et de censure des médias et des géants de la haute technologie. Malgré leurs efforts, les Américains ont appris l’existence de la fraude et se sont rendu compte que quelque chose de vraiment tordu s’est produit le 3 novembre et dans les jours qui ont suivi. Finalement, l’ex-maire de New York a annoncé que les contestations de Donald Trump concernant les prétendus résultats des élections « vont vraiment faire l’effet d’une bombe » dans les jours à venir. On espère que c’est vrai.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Andrea Widburg, paru sur le site d’American Thinker, le 26 décembre.

********************************

Rudy Giuliani promet à nouveau que de bonnes nouvelles sont en route

En ce qui concerne l’élection présidentielle, les faits sont clairs : Joe Biden, un politicien incompétent, corrompu et peut-être sénile, qui a fait campagne depuis son sous-sol, aurait reçu plus de voix que tout autre président dans l’histoire des États-Unis.

Les moteurs de cette victoire ont été la propagande et la censure des médias, ainsi que la fraude électorale par bulletins frauduleux et par ordinateurs programmés pour favoriser Joe Biden.

Néanmoins, des juges lâches qui refusent d’examiner les preuves, des responsables politiques corrompus, la propagande et la censure médiatique, semblent s’être fixés sur une présidence Biden.

Le jour de Noël, cependant, l’avocat du Président Trump, Rudy Giuliani, a promis que les choses allaient «exploser» dans un proche avenir.

Permettez-moi de dire que je suis un peu inquiète de voir Me Giuliani faire autant de promesses.

Je sais comment fonctionnent les avocats. Ils sont incroyablement enthousiastes à propos d’un fait précis, d’un argument juridique ou d’un point de procédure, et supposent avec optimisme que ce qui les excite va faire éclater la vérité.

Malheureusement, ils se trompent presque toujours à ce sujet.

Ce qui met fin à une affaire, ce n’est pas un moment hollywoodien, à la Perry Mason, où un témoin admet soudainement un mensonge ou quand une empreinte digitale apparaît comme par magie. Il s’agit plutôt d’un long travail d’agrégation de faits et d’arguments juridiques.

Le problème avec les élections de 2020, c’est que nous n’avons pas beaucoup de temps.

Au lieu de cela, nous avons des tribunaux (allant jusqu’à la Cour suprême) où les juges se sont contentés d’adopter une posture très particulière et profondément immorale : dans une élection où la fraude est manifeste, le système judiciaire américain préfère voir les vrais votes en faveur de M. Trump annulés par la fraude, plutôt que de voir les faux votes en faveur de M. Biden invalidés par la mise au jour de cette fraude. En d’autres termes, ils votent pour une victoire malhonnête de M. Biden plutôt que pour une victoire honnête de M. Trump.
Face à cette situation, nous, les partisans de Donald Trump, continuons d’espérer qu’un cygne noir va exploser sur la scène, ou mieux encore, qu’un phénix enflammé va réduire en cendres les arguments à l’appui du Démocrate dissolu, dément, Joe Biden. (J’aime les allitérations).

Me Giuliani a choisi le jour de Noël pour laisser entendre que le phénix est en route. Dans son podcast habituel, Common Sense, il a déclaré que les contestations de Trump concernant les prétendus résultats des élections « vont vraiment faire l’effet d’une bombe » dans les jours à venir.

La vidéo commence par un résumé des exemples désormais familiers de fraude électorale, et des problèmes qui viennent avec la désinformation et la censure des médias et des géants de la haute technologie.

Il note ensuite que, malgré les efforts des médias de masse et des médias sociaux, les Américains ont appris l’existence de la fraude, la plupart des républicains, de nombreux indépendants et un nombre restreint mais croissant de démocrates se rendant compte que quelque chose de vraiment tordu s’est produit le 3 novembre et dans les jours qui ont suivi.

Ensuite, Me Giuliani met à jour l’approche procédurale des assemblées législatives des États, qui vont examiner si elles ont pris la décision appropriée lors de la certification de leurs électeurs. Il note que de nouvelles preuves en Arizona amènent les législateurs à remettre en question leur décision. Il y a également un mouvement législatif en Géorgie, au Michigan, en Pennsylvanie et au Wisconsin. Le Wisconsin est particulièrement intéressant en raison de la fraude potentielle concernant des bulletins de vote par correspondance qui pourrait atteindre les 226 000 bulletins.

Et puis, à 12h56, Me Giuliani fait sa déclaration frappante :

À partir de Noël, tout cela va vraiment exploser parce que les preuves que vous auront données tous ces réseaux de télévision véreux, ces journaux, les médias sociaux, et la direction du Parti Démocratique sont fausses – et vous allez le découvrir d’un seul coup. Cela peut être très choquant pour le pays.

Me Giuliani n’explique pas si ces faits vont «exploser» parce que les législateurs vont en discuter ou si quelque chose d’autre va se produire qui va imposer les faits aux Américains, peu importe comment les tyrans des médias sociaux tentent de les faire disparaître.

La chose la plus importante que dit Me Giuliani est que nous ne devons pas perdre espoir.

Cela m’a fait penser aux Jeux olympiques d’hiver de 2006, lorsque Lindsey Jacobellis, une snowboardeuse, était tellement certaine d’avoir gagné sa course qu’elle a fêté sa victoire trop tôt, est tombée et a fini par remporter une médaille d’argent. Pendant ce temps, Tanja Frieden, qui avait été licenciée en début de course (« Frieden is out »), a obtenu l’or.

Ce que j’espère que Rudy Giuliani cherche à nous dire, c’est que les Démocrates sont des Jacobellis, qu’ils fêtent prématurément et qu’ils vont perdre.

En attendant, nous, les électeurs de Trump, nous sommes Tanja Frieden, écartée tôt dans la course, mais qui n’a jamais abandonné et qui a finalement remporté l’or.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz