Publié par Gaia - Dreuz le 2 janvier 2021

Source : I24news

L’amende sera de 2.000 shekels (500 euros) la première fois

Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Amir Ohana, a signé mercredi une ordonnance qui permettra aux forces de l’ordre de sanctionner le recours aux services de prostituées, selon une loi promulguée il y a environ deux ans. 

Cette loi rentrera en vigueur le vendredi 1er janvier 2021. Selon la loi, toute personne en infraction devra payer une amende de 2.000 shekels (500 euros) la première fois qui sera majorée du double la deuxième fois.

Une décision gouvernementale allouant des budgets importants afin d’éradiquer le phénomène de la prostitution en Israël est actuellement en cours.

Une association qui lutte contre la prostitution a déclaré que la loi devait rentrer en vigueur le 10 juillet dernier, mais le ministre Amir Ohana a jusqu’à présent refusé de signer un arrêté autorisant la police à la faire appliquer. 

Dans le cadre d’une pétition déposée auprès de la Haute Cour sur le sujet, le ministre de la Sécurité intérieure s’est engagé à signer l’arrêté d’ici fin 2020.

« Avec le début de l’application de la loi interdisant la prostitution, nous entrons dans une nouvelle ère. Nous continuerons de travailler pour étendre davantage les systèmes de réadaptation et d’assistance pour les prostituées et pour empêcher l’exploitation supplémentaire de femmes », a affirmé Ayelet Dayan, codirectrice de l’association.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

50
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz